Discord : outil propriétaire au PP ?


#1

Salut à tous,

Je viens de lire le sujet « Ouverture du Discord Pirate » : utiliser un outil propriétaire au PP, parti né à l’origine sur une contestation des abus du droit d’auteur, me paraît pour le moins contradictoire.

C’est vrai que je connais Mumble (auquel j’ai contribué des traductions) et pas du tout Discord (que je n’ai pas installé vu qu’il est propriétaire alors qu’un apt-get install mumble suffit). Et je ne doute pas que le but est de faciliter les échanges, mais comme je l’ai dit, utiliser un outil propriétaire au PP, c’est un peu comme si on chopait Hulot en train de faire du coal rolling. Question de cohérence et de crédibilité.

Alors je voulais poser quelques questions : en quoi Discord est-il irremplaçable par Mumble ? S’il est juste question de facilité d’utilisation (et faut pas avoir un doctorat pour utiliser Mumble, hein), ne conviendrait-il pas plutôt de rester sur l’outil libre qu’est Mumble ? Sur qui il faut taper pour que la question soit (re)considérée ?

Voilà, juste quelques remarques d’un sympathisant qui a sursauté en voyant l’utilisation de Discord et qui a fini par recréer un compte après le passage de phpBB à Discourse.


Blog - références et inspirations
(re)Tour au Parti Pirate ?
Problème discord
#2

Une partie de la discussion qui a abouti à la sélection de Discord est visible ici :


#3

Salut @pasmafaute

Tes réticences sont justes et nous en avions parlé. Moi aussi ça m’ennuie de ne pas avoir un outil propriétaire ou libre pour discuter plus facilement de nos projets, et pour ouvrir notre parti à l’extérieur, pour nous permettre de discuter avec plus d’adhérents et de soutiens, plus facilement, et pour bosser plus efficacement sur nos projets, et il se trouve que les outils libres similaires sont assez compliqués et ne permettent pas autant de choses que Discord. Es-tu allé voir Discord pour en connaitre les avantages ? Malgré tes réticences, je t’invite à y jeter un oeil :wink:

Je n’ai aucune action chez Discord hein, mais faut avouer que leur outil est particulièrement complet et simple d’usage. Contrairement à Mumble, l’installation du client est optionnelle (même si c’est quand même très pratique). Contrairement à Mumble, les discussions écrites sont sauvegardées, puisqu’il s’agit de salons permanents dont l’historique ne disparait pas à chaque déconnexion. Contrairement à Mumble, les droits d’accès différenciés aux salons peuvent être accordés aux membres automatiquement dès lors qu’ils mettent à jour leur profil adhérent sur Galette. Contrairement à Mumble, il suffit d’un clic sur une URL pour rejoindre le serveur Discord Pirate, et donc l’accès se fait sans forcément passer par une connexion sur une application à installer sur son ordinateur. Contrairement à Mumble, la connexion avec Congressus est possible grâce à un bot qui a été développé par @Farlistener En plus, petit + indéniable, Discord nous permet d’écouter de la musique et de diffuser nos enregistrements, ce qui devrait faciliter l’émergence d’un projet de radio, au moins interne, et aussi la tenue d’une permanence vocale, ce qui peut être intéressant dans le cadre de l’amélioration de l’accueil de nos adhérents.

En effet, mais ça reste beaucoup plus compliqué que Discord qui est finalement, tu le verras sans doute par toi même, assez simple d’accès. Pour ma part, je n’ai aucun problème pour aller sur l’un ou sur l’autre, même en même temps, mais après avoir utilisé les deux le même jour, je ne peux que constater que Discord est plus efficace et fonctionnel, et surtout que le son y est bien meilleur et plus facile à gérer.

Alors oui, c’est une petite entorse à nos règles, mais si nous parvenons à développer un outil identique, et j’espère que nous y travaillerons, nous pourrons nous passer de Discord, en attendant, nous avons aussi une présence Pirate sur Facebook, ou encore Twitter, et ce ne sont pas non plus des outils propriétaires, tu me diras “c’est pas pareil”, et moi je te répondrai que si, un peu, puisque qu’au delà d’un hébergeur de serveurs textuels et vocaux, Discord est également un outil de messagerie instantanée qui se rapproche de plus en plus d’un réseau social (de gameurs, surtout, mais quand même !).

Depuis l’annonce de l’ouverture de notre serveur ce matin (Tweet ou Poop à 10h), 3 de nos sympathisants sont arrivés sur Discord et nous ont dit l’avoir rejoint après avoir vu que nous y étions présents, l’un d’entre eux a adhéré ce matin même.

Pour avoir passé des heures seule sur Mumble depuis le mois d’avril, à attendre que des gens se connectent, en vain, et après avoir passé des heures à discuter avec des gens sur Discord depuis les quelques semaines d’existence de l’outil, je reste intimement convaincue que cet outil va nous aider à rétablir le dialogue entre nous. Mais peut-être que je me trompe, en tous cas les faits jusqu’à présent ont tendance à me donner raison.


#4

Merci bien :slight_smile:

Merci pour l’invitation, mais je vais la décliner malgré le résumé des avantages cités. Je ne suis pas passé sous GNU/Linux pour installer des choses propriétaires dessus. De plus, il y a l’effet réseau : plus les gens l’installent, plus ils motivent d’autres à l’installer donc ça sera sans moi.

Euh, les deux logiciels utilisent le même codec : Opus. Il ne devrait pas y avoir de différence de qualité de son à un taux binaire identique, ce qui reste réglable.

Je dirai que c’est pire. J’entends bien la volonté de toucher plus de gens, mais si tu sers du gros barbecue dans le but d’aider les gens à devenir végétariens, ça ne marchera pas trop. Question de cohérence. On ne peut pas défendre la vie privée en parlant aux gens sur un réseau social dont même la Stasi n’aurait pas osé rêver. À la limite, peut-être, pour leur dire de se barrer, mais ça s’arrête là. Mastodon ou Diaspora*, c’est autre chose.

Maintenant, j’avoue qu’il y a des blobs proprios dans le kernel mon OS. Donc je fais aussi des exceptions, toute la question étant de situer le curseur et de chercher à minimiser ces exceptions. Et là, ce n’est pas à moi de décider, je ne connais pas les rouages internes du parti. Mais je tiens quand même à lancer un appel : à chaque fois que possible, il faut choisir une solution libre, surtout au Parti pirate. Par exemple, héberger le code source sur GitLab plutôt que GitHub, utiliser du WebM au lieu du mp4 pour le drapeau pirate qui flotte sur http://discord.partipirate.org/assets/mp4/Drapeau.mp4 etc. Et si Discord est vraiment retenu, être prêt à basculer sur un équivalent libre dès qu’il pointera le bout de son nez.


#5

Nous sommes prêts à basculer sur du libre dès qu’il sera possible de le faire.

En attendant, nous avons parlé de Discord en Coordination Nationale, il n’y a pas eu de réticences exprimées autres que celles que tu exprimes et qui sont tout à fait justifiées, nous sommes toutes et tous d’accord là dessus n’en doute pas un instant. Nous avons fait le pari de tester l’outil, c’est dommage de passer à côté, d’autant plus s’il nous permet de faire émerger un outil libre en nous faisant rencontrer des sympathisants ou discuter avec des adhérents isolés prêts à mettre la main à la pâte !

Nous avons maintenant 6 sympathisants qui nous ont rejoint via Discord, un pirate de Norvège est arrivé à l’instant, on va pouvoir échanger les bonnes pratiques, ce sont des gens avec qui la discussion n’aurait sans doute jamais été enclenchée avec les outils à notre disposition jusqu’à présent.

Je te propose de faire de Discord une de tes peu nombreuses exceptions pour nous aider à aller dans le sens d’un outil libre et propriétaire, et si tu es prêt à prendre en main ce projet d’outil, tu trouveras sans doute, je l’espère, de l’aide parmi les pirates déjà présents sur Discord, ou parmi ceux qui vont nous y rejoindre. Ce n’est qu’une étape vers du mieux !


#6

J’ajoute qu’un barbecue végan c’est aussi super bon :wink:


#7

Alors ayant un peu lancé avec @Florie le sujet sur l’outil de conversation instantanée et me considérant libriste je viens apporter ma contribution à la conversation :

-Discord est un outil dont le but avoué est un contact avec l’extérieur et peut être plus particulièrement des personnes non familières avec, l’informatique au sens large, le libre en général, nos outils en particulier. La comparaison avec Facebook est assez bonne en ce sens, c’est sale on est d’accord, on peut regretter l’effet de réseaux (bien que Discord n’ait vraiment pas besoin du parti pirate pour survivre notre contribution à cet effet de réseau est objectivement marginale) mais l’idée est d’être présent là où les gens sont (pas tous, il s’agit toujours de segments et il est difficile d’imaginer un outil, de communication qui plus est, qui soit vraiment universel). Pour reprendre l’image du barbecue :wink: je pense qu’au contraire qu’un végan soit présent à un barbecue lui permet d’infecter plus de monde sans apparaitre sectaire et ça m’amène à mon second point.

-attention au sectarisme et à la recherche de la pureté absolue. C’est un défaut commun à de nombreux combats d’idée il s’est toujours montré contre productif. (j’ai bien marqué ‘attention’ c’est un avertissement pas une accusation hein :wink: j’ai trouvé ton message plutôt pondéré justement :slight_smile: ). En temps que formation politique nous cherchons à convaincre et à débattre d’une vision du monde, ces objectifs ne sont réalisables qu’en se frottant aux autres, il faut donc s’assurer ce contact, et éviter de tomber dans un travers qui voudrait que “par principe” on finisse par exclusivement parler entre nous ce qui serait selon moi un aveu d’échec encore plus grand que celui d’utiliser des briques proprios dans nos contacts avec l’extérieur. A ce niveau là je pense que notre message bénéficie de l’usage d’une plateforme comme Discord. Alors oui, ça va faire monstrueusement tiquer des durs de durs et peut-être qu’ils créeront un topic exactement similaire à celui ci, et c’est tant mieux car 1- on dialogue sur la question on explique le pourquoi du comment, et le dialogue c’est important :slight_smile: 2- on aura jamais suffisamment de piqures de rappel aux logiciels libérateurs ! (effectivement ce mp4 doit pouvoir passer en webm sans problème)

Et comme le disait @Florie dès qu’un équivalant libre existe (et on a eu des candidats qui sont pas tombés loin) on fonce dessus.

Pour finir j’ai pu croisé quelques personnes hier sur le Discord qui en ont appris d’avantage sur l’usage de nos outils (le trinôme congressus/fabrilla/personae) par la discussion notamment grâce à la pédagogie d’@Aurifex et @Florie et je trouve ça super positif alors bravo :slight_smile: !


#8

Sauf que là, vous participez au barbecue et vous mangez de la viande, pour, ensuite, dire qu’il faut manger vegan. Alors la question est de savoir qui infecte qui ? :wink: Parce que dans une autre discussion, il était question de payer les droits à la SACEM pour diffuser à la future radio pirate tout sans se faire emmerder. Il est évident, pour moi, que le choix de la musique devrait se porter sur ce qui est au moins sous l’une des licences Creative Commons. Jamendo, Dogmazic, il y a l’embarras du choix et il faut soutenir les auteurs qui font le choix de partager leurs travaux.

Donc la question devient, si on casque pour la SACEM pour diffuser sur un outil proprio, que reste-t-il du PP ? Jusqu’où on va avec les exceptions sans perdre de vue ce qui fait le PP ? C’est à ça que je voulais attirer l’attention.

Quand j’étais passé sous GNU/Linux, j’avais envoyé, comme un con, un mail à Stallman pour lui dire merci d’avoir initié le mouvement qui a pondu cet OS. Il a pris la peine de répondre le bougre. Et il m’a expliqué que c’était bien mais que c’était pas encore terminé (blobs proprios). Il a expliqué que s’il n’avait pas insisté pour avoir un OS entièrement libre, jusqu’au BIOS et s’il avait fait des exceptions pour la commodité, on n’aurait jamais eu GNU. Et il a raison. Pour dire les choses autrement, il ne s’agit pas de pureté mais de se fixer un but et d’essayer de l’atteindre.


#9

Pour ce qui est de la radio pirate et de la SACEM, j’ai cru comprendre que le projet était encore tout tout jeune (corrigez moi si je me trompe je ne suis sans doute pas super à jour sur le sujet) et que la question n’était absolument pas arrêtée. J’ai d’ailleurs proposé Jamendo et d’autres plateformes de musiques en CC à @Florie alors qu’elle était justement à la recherche de musiques libres de droit.

Le travail de la FSF est incontestable et la dévotion de Stallman pour la cause du libre est je pense une nécessité et un moteur, aussi je doute qu’on puisse imaginer que Stallman s’adresse généralement à un public de non initiés. Son rigorisme (encore une fois pas de vision péjorative du bonhomme ici) sert d’avantage à faire passer ceux qui ont fait un premier pas dans le libre et qui seraient prêts à se reposer sur leurs lauriers, à un second pas puis un troisième, en expliquant très justement qu’on peut difficilement faire les choses à moitié dans le domaine.

Encore une fois le parti pirate n’a que peu d’intérêt à s’adresser exclusivement aux initiés à ceux qui savent ou croient savoir. Et ce que j’écris ici ne va pas s’appliquer tel quel à l’ensemble des personnes dites “non initiées”, il y a des différences de sensibilité qui entrent en jeu.

Toujours est il qu’en faisant une sociologie toute moisie de mon entourage je peux clairement identifier les personnes qui connaissent le libre, celles qui ne le connaissent pas du tout. Celles qui se disent et que je considère, activistes et connectées et qui pourtant fonctionnent exclusivement ou presque sur des plateformes propriétaires. On trouve aussi des personnes qui utilisent des logiciels libres très largement mais sans vraiment savoir pourquoi, des végans qui se jetteraient sur une côtelette de veau si tu veux juste parce qu’ils n’ont aucune idée de leur propre régime et de ce qu’il signifie. Ces groupes ont la fâcheuse tendance à rester très imperméables les uns aux autres par des procédés de sectarismes un peu (voir très) stériles. Et je sais que je ne vais pas évangéliser pour le libre en toquant aux portes avec des icônes de St IGNUcius. L’idée c’est d’accompagner ces personnes dans un questionnement qui doit venir d’eux même. Favoriser des prises de conscience etc…

On ne peut pas appliquer le même filtre à tout le monde et se dire : ceux qui rentrent dans le moule feront l’affaire, tant pis pour les autres car si on fait un compromis on bafoue notre noble mission. Non, si on refuse d’aller chercher les autres on a pas de mission c’est ça la différence.

Donc encore une fois pour mitiger la peur de l’infection du PP par la maléfique influence des GAFAM, Discord est un outil de communication avec l’extérieur avant tout. Une manière d’inviter des personnes dans notre monde sans les bousculer et de les familiariser avec les concepts de démocratie liquide voir avec d’autres outils libres. En ça je te rejoins, profiter de ce canal pour diffuser des musiques libres me parait être une bonne idée.

Enfin, ceux qui souhaitent passer par Discourse directement et ne pas toucher à Discord peuvent le faire, de la même manière que le Mumble est toujours en ligne. Je pourrais être un brin sarcastique et dire que je me réjouis de savoir que les nouveaux recevront dorénavant un accueil chaleureux sur Mumble. (propos plein d’humour bienveillant, si si promis :wink: )


#10

En effet, pour la SACEM la question reste en suspend. Nous attendons davantage d’informations, car on nous a expliqué à plusieurs reprises que ce n’était pas parce qu’on diffusait du libre qu’on pouvait forcément s’en passer… Donc nous devons en parler, trouver des réponses à nos questions, toutefois, je vais vous donner mon avis, malgré le fait que nous soyons tous d’accord pour dire que la SACEM est le plus grand vol organisé légal de notre époque, je pense que nous devrions les payer par mesure de précaution, au moins le temps qu’on s’assure qu’on n’en a pas besoin, et vu le coût, je pense qu’il est préférable de les payer avant plutôt qu’après et d’éviter ainsi de payer une amende. On parle de 80€/an.

Par ailleurs, oui nous devons diffuser des musiques libres, mais devons-nous pour autant nous priver des musiques non libres mais engagées (et donc nous éloigner de tout un public) ?


#11

C’est pourtant ce qu’il fait depuis des années, sans arrêt avec des réunions et des conférences gratuites ouvertes à tout un chacun. Il n’est nullement question de s’y connaître en informatique, le libre concerne avant tout les utilisateurs de logiciels et c’est ce public très large qu’il vise, c’est pour lui qu’il a lancé GNU. Et c’est intéressant, il adapte son discours : dans d’anciens pays colonisés, il va parler de colonisation numérique pour parler des logiciels propriétaires.

Évidemment. Il s’agit de convaincre autant de monde que possible, tout en apprenant d’eux. Il peut parfois être nécessaire de faire des compromis temporaires, reculer pour mieux sauter comme dirait l’autre. Mais la frontière entre ça et une dilution ou un renoncement est floue. Il faut vraiment être sur ses gardes ÀMHA.

Ça peut être 1 euro par an, ça ne change pas grand-chose : imagine un communiqué de la SACEM qui dirait « même le Parti pirate nous a payé pour diffuser de la musique, nous sommes incontournaaables ! », parce qu’elle pourrait ne pas s’en priver. Là, c’est sûr que tu en toucheras du public, mais en étant politiquement ridiculisé.


#12

Si on trouve le moyen de ne pas payer la SACEM, tu nous rejoints sur Discord ? :wink: #compromis


#13

sachant que l’installation d’une application sur ta machine n’est pas nécessaire (elle ne sera donc pas pervertie :stuck_out_tongue: )


#14

sauf que l’idée même d’aller sur un réseau tournant sur des services non libres l’insupporte


#15

N’empêche que l’appli, avec ou sans installation, tourne sur ma machine. Pour les mêmes raisons que je refuse le moindre DRM sur ma machine, ça aussi ça me pose problème. En fait, plutôt qu’une perversion, je le vois comme un simple recul : j’étais sous Windows fut un temps, puis j’ai progressivement appris autre chose et j’en suis bien content. Mon système ne siphonne pas mes données personnelles. Devoir revenir sur une appli proprio, c’est comme un retour en arrière, et le fait que ce soit pour le PP est la cerise sur le gâteau.

Maintenant, dans une semaine, quand j’aurais enfin accès à mon PC de bureau, je vais créer une partition temporaire pourrie pour Windows (pirrrrate) parce que j’ai bien envie de rejouer à un vieux meuporg de mes années Windows. J’installerai Discord à ce moment-là. Donc @florie oki #compromis.

Hé hé, quand on parle à la place de quelqu’un d’autre, le risque, c’est de se planter :wink: Ce n’est pas que ça m’insupporte (ça ne tourne pas sur ma machine après tout), c’est juste que c’est triste pour celui qui s’en sert, surtout quand c’est le PP. Parce que tu peux cloner un dépôt git, mais tu restes dépendant du système gestion de bugs etc. Ça ne serait pas pareil avec un système libre qui par définition permettrait, en cas de pépin, l’auto-hébergement. Plus généralement, pour soutenir les services libres, je préfère évidemment les privilégier.

Maintenant, je vais pas râler sur le fait que Congressus (qui aurait besoin d’un fichier COPYING) se rapproche du vote électronique, donc que libre ou propriétaire, ça le fait pas. Je garde ça pour une autre fois :stuck_out_tongue:


#16

Alors, n’oublions pas plusieurs points de base :

  1. Le besoin d’avoir un outil complet (on a déjà mis le doigt sur les faiblesses de Mumble)
  2. Le problème financier

Non parce que l’on est tous bénévoles et les entrées au PP, hors élection, cela nous permet à peine de survivre. Alors je n’ai rien contre le fait de bosser sur des outils, de rajouter plein de trucs et tout, mais n’oublions pas que pour le moment, l’ensemble de notre infrastructure est maintenu par une personne et demie, et que ses gens font cela sur leur temps libre.

Quand on parle de compromis, en voilà un. Avoir un outil qui ne demande aucun effort pour le maintenir, le mettre à jour et l’entretenir au quotidien, cela nous coute zéro euro et un temps dépensé très faible.

Ce qui tombe bien, on a beaucoup à faire. On fait tous des compromis, le parti en fait un. Noter que c’est rare. Les logiciels de gestion, compta, forum, site web, outil de prise de décision, passerelle adhésion, et j’en oublie, tout cela est open source.

Bref, j’espère que tu utilises un véhicule open source, que l’ensemble de ton hardware (ordinateur, TV, l’ensemble de tes matériels à la maison) aussi.

J’espère que tu n’as pas une box d’opérateur, mais un routeur sur OpenWRT.

Tu t’es naturellement assuré de la couche logiciel du central téléphonique est bien open source.

Et que tu as documenté tout cela naturellement :slight_smile:

Note : le MMORPG auquel tu joues ne tourne pas sous un OS libre. Je dois pouvoir te donner quelques pistes de MMORPG Open Source (ou au moins un peu) … Pourquoi une telle concession ?

Note Bis : le parti pirate n’est pas différent de nous tous, il fait des concessions. Pas uniquement par confort mais aussi par contrainte. Et si je comprends l’idée derrière tes remarques, je pense que l’on ne te demande que de comprendre que nos contraintes existent :slight_smile:

Pour le vote électronique, j’aurais à dire, mais je vais encore passer pour un méchant, je pense que je vais garder mon avis pour moi …


#17

Je n’ai pas de box opérateur mais un modem : j’ai désactivé sa partie routeur (qui ne savait plus où elle habitait dès qu’elle voyait une connexion Gnutella) et je tourne effectivement sous une variante d’OpenWRT qui se nomme Gargoyle. Pour le véhicule, je n’en ai pas, mais c’est un point intéressant : de plus en plus, avec la DMCA et sa déclinaison européenne, il devient impossible de réparer son propre véhicule à cause des DRM. L’excellent livre « Utopie du logiciel libre. Du bricolage informatique à la réinvention sociale » de Sébastien Broca, lu sur le conseil de felix.donascimento ici touche d’ailleurs au sujet.

Pour le commutateur, je m’en fiche un peu parce que ce n’est pas ma machine, même si je regarde avec sympathie des projets comme OpenBTS (mais comme je suis loin d’avoir le niveau, je n’arrive pas à contribuer).

Quant à la télé, je ne la regarde pas donc je ne suis pas concerné. Mais si je devais en acheter une, mon choix se porterait probablement vers Android TV qui est open source puisqu’on ne peut plus éviter les smart TV (davantage de périphériques compatibles avec le kernel Linux, c’est bon).

Pour le meuporg, je joue de temps à autre à Ryzom. L’autre dont il est question est sorti il y a 16 ans, tourne sous Wine mais le système d’authentification du serveur privé a besoin de .Net 4.6 :confused: Donc pour les souvenirs de jeunesse et le plaisir de casser des bouches et en attendant que le bug qui est le 3ème a avoir le plus de votes (jouer sous Mac et GNU/Linux) soit corrigé, je vais faire une exception temporaire parce que pas le choix. Sinon, je suis bien entendu preneur de tes conseils.

Bon, sinon, passons vraiment au sujet : j’entends bien que vous ayez des contraintes, d’ailleurs visiblement plus qu’avant et je vais y revenir. Le truc, c’est que vu que Murmur est déjà là, je n’ai pas pensé à ces soucis (deux outils, c’est plus compliqué qu’un seul toussa). J’imagine donc que vous allez enlever Murmur d’ici peu. Pour le reste, je crois que les échanges précédents répondent déjà à ta question. Reste à espérer que le nouvel outil soit utile.

Au fait, en parlant de contraintes, il n’y a personne sur Mumble, plus de LO. Le canal IRC a un sujet sarcastique et est quasi désert alors qu’il était peuplé fut un temps. Le forum est nettement moins actif qu’avant, même avec le modulo psychodrames. Ce n’est donc pas qu’un problème d’outil. Qu s’est-il passé ?


#18

Tant qu’il ne meurt pas (Murmur est relativement stable) il restera présent.

Je suis d’accord, ce n’est pas un problème d’outil. Le pourquoi de la baisse du Parti Pirate, c’est un vaste débat, certains auront plus de recul et d’expérience que moi sur le sujet …


#19

Ah, et concernant Ryzom, j’y ai sévi pendant de longues années à la sortie, les Fyros, sous les ordres de ma guilde, on dominé Atys.

Oui, c’était l’instant auto promo geek :stuck_out_tongue:


#20

Bonjour,

Premier post.

Riot.im serait peut-être une possible alternative FOSS à Discord: https://about.riot.im/
Riot.im est un client pour le protocole Matrix (open source: matrix.org). Matrix se veut fédérateur avec les autres protocoles de communication.

-Guillaume