Consultations citoyennes sur l'Europe


#1

Ça démarre la semaine prochaine le 17 avril à Epinal :

En résumé :
Pourquoi ? Recueillir les impressions et propositions des citoyens sur l’Europe.
Quand ? Débats citoyens d’avril à octobre, restitutions en novembre au CESE, puis présentation des contributions lors du Conseil européen de décembre 2018.
Où ? Partout en France et dans l’ensemble des Etats membres de l’Union européenne.
Comment ? Par le biais de débats et de consultations en ligne.
Qui ? L’ensemble de la population, quels que soient l’âge, le genre, la profession ou la provenance géographique, est invitée à participer.
Pour quel résultat ? Une restitution des débats et des contributions lors du Conseil européen de décembre 2018 et leur prise en compte dans le projet de refondation de l’UE.

Pour commencer à y penser…


Stratégie Elections Européennes 2019
#2

Voici le CR de la dernière rencontre sur le sujet::

Projet de Consultation Citoyenne

Nous lançon une consultation citoyenne le samedi 9 juin 2018 après-midi, a priori dans le 10e arrondissement de Paris (fort potentiel de vote pour mouvements citoyens) sur le thème de la démocratie au niveau européen. Le but : faire participer les citoyens à une réflexion sur l'Europe et sa démocratisation.

Cette consultation sera labellisée officiellement; une fois qu'on a le label, on demande une école à la mairie du 10e; d'autres consultations pourront être organisées par la suite d'ici octobre, labellisées ou non. 

Afin de préserver la neutralité politique de l'événement, celui-ci sera organisé par "l'Archipel Citoyen Européen"; en tout état de cause, les partis politiques ne doivent pas être organisateurs. Les autres organisations peuvent faire apparaitre leur nom si elles le souhaitent.

Tous les membres de l'Archipel sont invités; il faut aussi inviter d'autres associations citoyennes et faire des tractages fin mai dans le quartier.

En parallèle, nous prenons contact avec des mouvements citoyens dans d'autres États membres susceptibles de participer aux consultations organisées chez eux; l'objectif est à la fin du processus d'échanger sur nos restitutions, voire de se coordonner pour organiser, à côté de la synthèse institutionnelle qui sera faite par le Conseil européen de décembre, une synthèse des consultations organisées par les mouvements citoyens européens.

Propositions de titres :

    A nous l’Europe ?
    Quelle Europe veux-tu ?
    Mon Europe
    Quelle Europe pour les citoyens ?
    …

La consultation pourrait durer 2H30 :

    20 minutes : débat libre pour chauffer la salle sur la perception a priori que les citoyens ont de l’UE (faible participation, éloignement, rôle des lobbies…).
    10 minutes : point factuel sur le fonctionnement des institutions européennes et des élections, en lien avec les remarques faites précédemment.
    40 minutes : division en ateliers pour répondre à la question suivante : En tant que citoyen, comment (à quel moment, sur quelles questions, sous quelle forme…) voudrais-je être participer aux décisions européennes ? Des fiches factuelles sont distribuées à chaque groupe ; des infos factuelles peuvent être fournies à la demande pendant la délibération.
    20 minutes : restitution des propositions des groupes.
    30 minutes : débat libre sur les propositions.
    30 minutes : vote final sur les propositions.

Prochaines étapes :

Préparer des tracts (Thomas [c’est moi ça] est volontaire)

Préparer les fiches d’info factuelles et le soutien de la de la consultation (Tania et Pierre volontaires)

Préparer l’animation de la consultation (Fanny est volontaire)


#3

La consultation en ligne de la commission européenne est ouverte :
https://ec.europa.eu/consultation/runner/Future-of-Europe?surveylanguage=fr

Le questionnaire a été réalisé par un panel de 100 citoyens européens tirés au sort :

pour plus d’info voir ici :

Sur les consultations en France c’est ici :
https://www.quelleestvotreeurope.fr/


#4

Bonjour,
Suite de cette affaire de consultation ci -dessous. Si vous avez la flemme de tout lire, en gros il y a deux questions pour @Conseil-Transitoire
Veut-on apposer notre logo à la campagne d’annonce de la consultation?
Quelqu’un veut-il intervenir (format 5 minutes) pendant l’évènement (6 ou 13 juin)? Cela m’a été proposé, mais je ne vois pas d’inconvénient à laisser ma place à qui que ce soit qui aurait “l’investiture” pirate.

Julien Roirant a organisé de nombreuses consultations citoyennes, à titre professionnel, pour le compte de la Commission européenne.

Cependant, cette fois, il organise, à titre personnel, une consultation citoyenne déjà labellisée, au Bar Commun dans le 18e et en partenariat avec Toute l’Europe sur le thème : “l’Europe est-elle une vraie démocratie ?”. Il m’a clairement dit que cette consultation était totalement indépendante (Toute l’Europe ne participe que pour filmer et relayer) et qu’il ne s’agissait surtout pas de servir la soupe aux institutions. Il a d’ailleurs lui-même beaucoup hésité avant de demander une labellisation. Il pense inviter Jean Quatremer de Libération, qui est à l’origine de la dénonciation du scandale du Selmayrgate.

Il nous propose de fusionner nos initiatives:

  • il a déjà un lieu et une organisation
  • il va organiser une “consultation augmentée” au cours de laquelle le public pourra intervenir et voter par internet
  • il a la même approche que nous: il veut faire intervenir quelqu’un pour parler des lobbies et de Monsanto puis parler des enjeux institutionnels et des initiatives citoyennes
  • il est prêt à aménager son événement pour rendre visible l’Archipel et ses associations membres
    DATES
    Les deux créneaux disponibles au bar commun sont des mercredis soir : le 6 et le 13 juin de 19h00 à 21h00.

INVITE
Quatremer a été approché. Là encore, je pense qu’il faut plutôt voir ça comme une tête d’affiche qui fera venir les curieux et donnera de la visibilité à l’événement sur les réseaux sociaux. En tout état de cause, ce n’est pas une conférence, la parole est avant tout aux citoyens ordinaires.

ASSOCIATION DE L’ARCHIPEL

  • Julien propose que des membres de l’Archipel interviennent en tant que citoyen-témoin dans la première partie (interviews croisées autour de “problématiques démocratiques européennes pré-identifiées”).
  • Les associations qui le souhaitent peuvent également faire figurer leur logo sur les supports de communication de la consultation.
  • Julien n’avait prévu que de la communication sur les réseaux sociaux. Notre idée de tractage dans le quartier peut être complémentaire. Il faudra voir avec lui pour imprimer des flyers de l’événement.

ORGANISATION

  • Par apport à ce que nous avions prévu, il s’avère qu’il n’est pas possible d’intégrer les réflexions par petits groupes au format de Julien qui est plus court et interactif. Peut-être faudrait-il réfléchir à organiser une consultation en ateliers à une autre occasion pour varier les formats?
  • En revanche, Julien a prévu comme nous des votes, à la fois sur les “problématiques prioritaires” au début et sur les propositions qui se dégagent à la fin. Il y aurait un vote à main levée sur place + un sondage en ligne sur les réseaux sociaux (un moyen de prolonger et d’élargir la mobilisation).

#5

Il y a une incompréhension du rôle du Conseil Transitoire.
Ce n’est pas la première fois que je remarque que tu demandes au CT de s’exprimer alors qu’il n’en a pas le droit.
Tu dois demander à l’Assemblee Permanente son avis concernant cette consultation en déposant une motion en début de session, ce que tu aurais dû et pu faire la semaine dernière, et non au seul Conseil Transitoire qui n’est là que pour appliquer les décisions de l’Assemblée Permanente.
Ce serait vraiment chouette si tu pouvais éviter d’induire les pirates en erreur à l’avenir avec ce genre d’interpellation inconvenante.

Merci pour les infos sinon.
Mais c’est un peu tard pour décider maintenant…


#6

Je ne crois pas me tromper, en l’occurrence.
Il s’agit ici d’un aspect de porte-parolat qui est de la compétence du Conseil Transitoire.
De plus les actions de ce genre ne peuvent pas se caler sur le rythme lent de l’assemblée permanente. On parle ici d’opératoire, ça va plus vite que cela, cela change toujours au dernier moments etc…

et ce serait pas mal d’arrêter de me charger de tous les mots de la terre et de toutes les mauvaises intentions. Par ailleurs il me semble absolument normal d’interpeler le conseil transitoire en cas de besoin, c’est le poids de la responsabilité. Cela n’a rien d’inconvenant.


#7

Pour moi, cela va au-delà car cela revient à inscrire physiquement (par le logo et par une présence physique) le Parti Pirate dans une opération qui a des conséquences. Cela est d’autant plus vrai cela se fait avec l’Archipel Citoyen…
Donc, c’est de la compétence de l’Assemblée permanente, les porte-parole et le CT n’ayant vocation à intervenir que si l’Assemblée permanente décide de donner son feu vert.

Et pour rappel, l’article 12 des statuts :

De mettre en œuvre les politiques de relations extérieures décidées par l’assemblée permanente


#8

Pourtant il va bien falloir que les gens s’adaptent à ce rythme parce que les actions de ce genre (signer un texte, apposer un logo, participer à l’organisation d’un événement, intervenir au nom du PP sur un sujet) peuvent parfaitement se caler sur le rythme de l’Assemblee Permanente. Je suis moi-même en train de le demontrer avec la participation aux Assises de l’écologie.

Si le conseil transitoire a le rôle de porte parole c’est surtout dans le cas où on nous demanderait de participer au dernier moment à une émission ou de répondre à un journal et pour dire que l’Assemblee Permanente s’exprimera sur un sujet si elle ne l’a pas déjà fait ou pour expliquer ce fonctionnement, ça n’empêche pas une consultation de l’AP préalable pour le porte parolat sur des sujets précis.

Mais là on parle de quelque chose dont tu as déjà parlé le mois dernier, des rencontres sur l’Europe, une consultation, donc tu avais largement le temps de soumettre une motion a l’Assemblee Permanente, pourquoi ne l’as tu pas fait ?
Ce n’est pas le rôle du Conseil Transitoire d’écrire les motions ou de décider à la place des Pirates de ce à quoi ils participent ou de qui ils envoient.

Si le temps manque pour prendre une décision démocratiquement tous ensemble, ce qui n’aurait pas été le cas si tu avais monté un équipage ou déposé une motion pour demander au PP de s’exprimer la semaine dernière alors on ne participe pas. La démocratie ca prend du temps. Et le conseil transitoire n’a pas à décider à la place du PP de sa participation ou non à cet événement.

Sauf que la responsabilité est partagée entre tous les Pirates. Le Conseil Transitoire n’a pas cette responsabilité dont tu parles. Et ta responsabilité, en tant qu’adherent du PP, c’est de lire les statuts, de poser des questions si tu n’as pas compris quelque chose, d’éviter d’induire les adhérents du Parti Pirate en erreur en disant ce genre de choses et de demander à l’assemblée permanente ce que tu avais l’habitude de demander à la CN.

Le Conseil Transitoire n’est pas une nouvelle Coordination Nationale. Ça n’a rien à voir. Et nous n’avons pas à prendre ce genre de décision. En fait nous ne devrions prendre aucune décision qui ne serait pas validée par l’ensemble des pirates. C’est long mais c’est le choix que nous avons tous fait en votant nos nouveaux statuts. On avait bien prévenu tout le monde. On l’a expliqué mille fois. Mais on le reexpliquera autant de fois que nécessaire. Notre parti a adopté la démocratie liquide comme méthode de prise de décision. Ce fonctionnement impose de prendre du temps pour décider collectivement. Nos partenaires doivent prendre ça en considération. Et si ce n’est pas acceptable pour nos partenaires alors peut être que le problème vient de nos partenaires. La démocratie, la vraie, ça prend du temps, c’est tout.

Nous n’aurions pas à te charger de tous les maux de la Terre si tu ne faisais pas tout pour nous y contraindre…


#12

Fermeture pour traitement de signalements.


#13

Je ré-ouvre le sujet.

Tous les questionnements concernant la manière de procéder à l’avenir ont été éclaircis. Cela ne doit plus faire l’objet de débat dans ce fil.


#14

#15

du coup je ne comprend pas ce post-ci

Faut bien avouer que c’est pas limpide votre process.


#16

Nous, Parti Pirate, membre de Le Refuge
Nous, Parti Pirate, pas organisateur de Consultation Citoyenne

Relf, Porte Parole Occitanie jusqu’au 29 mai
Personne, Porte Parole pour Consultation Citoyenne

Le Refuge : Situation claire
Consultation Citoyenne : Aucune décision

C’est pas “notre” process, ce sont nos statuts …


#17

Alors il se trouve que le mail qui commençait à dessiner les contours de l’opération a été envoyé le 4 mai, au niveau timing ça passe pas: la communication ne va pas attendre fin mai pour un évènement début juin. C’est juste as comme ça que se passent les choses. Après si effectivement c’est l’idée de ne pas se faire imposer un rythme, pourquoi pas, Comme je l’ai dit, j’irai moi-même.

Je trouve ahurissant de monter ça en épingle gratuitement comme vous le faite. On m’a invité, j’ai jugé que le PP pourrait en bénéficier et je le propose. C’est tout. Si c’est pas le bon canal ou la bonne démarche bureaucratique, j’en suis navré, mais ce n’est pas la peine d’en faire un tel foin, c’est ridicule. Il y a même un modérateur qui s’autorise à faire disparaitre mes réponses arbitrairement.


#18

Tu es sûr de ne pas avoir reçu un message ? Parce que là aussi ça monte en épingle…


#19

Je tiens à préciser que je suis très favorable à une participation pirate à ces consultations mais qu’a aucun moment il a été demandé à la CN auparavant et à l’Assemblee Permanente depuis sa création un mandat ou l’avis des pirates. Je regrette que mon intervention ait été prise pour une attaque ce n’était pas le but. Je tenais à rappeler que le Conseil Transitoire n’est pas là pour décider à la place des Pirates et que c’est de la responsabilité de Thomas de suivre le processus mis en place par nos statuts s’il souhaite effectivement que notre parti participe. Les réponses virulentes que j’ai pu lire sont parfaitement disproportionnée compte tenu de la volonté de clarification des rôles que j’ai taché d’exprimer.

Je note donc que même si je suis d’accord sur le fond, il est impossible de simplement expliquer comment nous fonctionnons sans se prendre des réflexions stupides de la part de personnes qui ne veulent visiblement pas jouer le jeu démocratique qu’ils n’ont de cesse de revendiquer et dont l’unique but est de me pourrir ou de pourrir ceux qui tentent de faire vivre ce parti.

En un mot : déception.


#20

Là ça devient vraiment comique. Merci donc, et bonne soirée.


#22

#23

Bonsoir,

Hier soir, je me suis rendue à la “Réunion de collectifs démocrates pour les européennes” à la demande de l’organisateur, Luca, que j’avais croisé à la manif du 5 mai, et à la demande insistante de plusieurs membres du Conseil Transitoire qui s’interrogeaient sur le message de @ThomasWatanabeVermorel qui a fait débat sur ce fil.

https://www.facebook.com/events/624561037880723/

A la demande de Luca, pour que l’un de ses contacts puisse suivre depuis le Canada, nous avons ouvert Discord, permettant aussi à des pirates d’écouter et de me transmettre les questions à poser ou les informations à transmettre.

Il y avait plusieurs membres de Citoyens Constituants, A Nous la Démocratie ou encore Jury Citoyen (je ne me souviens plus de qui était dans quelle association, mais on m’a indiqué qu’un compte-rendu nous serait transmis, j’espère que ces informations y figureront). Il y avait aussi un adhérent de l’UPR. Et Philippe Pascot, auteur de notamment “Pilleur d’Etat” et ancien membre du PRG, était également présent.
Enfin nous étions en présence de deux invités employés par le Ministère de l’Europe pour l’organisation et la labellisation des Consultations Citoyennes organisées par les collectifs citoyens.

Il nous a précisé que ces consultations citoyennes sont donc labellisées, elles entrent dans le cadre d’un grand projet du Gouvernement, sous la houlette de notre cher Emmanuel Macron national :
https://www.quelleestvotreeurope.fr/

Au fur et à mesure de la présentation des Consultation Citoyennes par les deux personnes en charge de l’organisation, les personnes présentes ont commencé à se poser des questions sur le fait que ces consultations étaient peut-être un moyen détourné pour sonder la population pour établir un programme séduisant pour obtenir le plus de voix possible aux élections européennes, et voler le plus possible de sièges pour obtenir une majorité confortable au niveau européen. Au bout d’un moment une partie des personnes présentes a commencé à remettre en cause la décision (qui n’a pas été prise si j’ai bien suivi) de participer à l’organisation de ces consultations.

Les mots “enculés à sec” ont été prononcés par quelques participants, et validés par d’autres.

Lors de cette réunion, j’ai expliqué que le Parti Pirate serait consulté, mais qu’à priori, nous sommes plutôt favorables à l’organisation de consultations, d’autant plus au sujet de l’Europe, toutefois si ces consultations sont effectivement non politiques (comme c’est indiqué sur les prospectus qui nous ont été fournis, voir ci-après), alors il n’y a pas vraiment d’intérêt de demander au Parti Pirate de participer. Il a été établi que lors de ces consultations, la parole est donnée aux “citoyens” et non aux partis. L’usage du logo du PP serait donc interdite sur les publications liées à cet événement si les organisateurs souhaitent effectivement obtenir le label gouvernemental. On nous a expliqué que pour participer à cet événement ce serait en notre nom propre et pas au nom d’un parti.


J’ai noté que les informations communiquées à Fanny, membre de A Nous la Démocratie qui présidait (un peu agressivement) cette réunion, au sujet de nos échanges ici et de notre volonté de participer à des consultations, n’étaient pas celles que j’ai à ma disposition. J’ai donc précisé que nous étions très favorables à participer à l’organisation d’événements, ainsi qu’à l’Archipel Citoyen plus largement, mais pour que cette participation se fasse au nom du Parti Pirate, nous devons collectivement décider du cadre de cette participation en Assemblée Permanente. Les personnes présentes ont eu l’air plutôt réceptives à notre nouvelle façon de prendre les décisions.

La proposition d’aller aux européennes sans argent pour viser les municipales n’a pas obtenu beaucoup d’avis favorables parmi les présents, Philippe Pascot a expliqué que ça ne marcherait pas comme pour Podemos, parce qu’en Espagne, ils ont le bulletin unique, et que si nous ont veut faire aussi bien qu’eux il nous faut 1,5 million d’€.

Nous avons proposé Congressus comme outil de prise de décision plutôt que Liquidfeedback, à suivre.

Les règles de ces réunions informelles telle que celle d’hier soir sont que les participants le font en leur nom propre et non au nom de leur parti, que la parole est partagée et que chacun peut intervenir pendant un temps bien défini. Thomas avait indiqué ces règles plus haut, je ne les répèterai pas, mais j’ai remarqué que certains se permettaient quelques libertés avec ces règles (interruption de prises de parole, prise de décision unilatérale), j’espère que ce n’est pas trop habituel, ce n’est pas très sain à mon humble avis.

J’ai indiqué que j’étais porte parole du Parti Pirate depuis peu, que j’étais envoyée par des pirates intéressés par le contenu de ces réunions, et qu’à ce titre je ne pouvais que transmettre leur intérêt à participer à ces réunions, au moins à distance comme le permet Discord, afin de profiter des riches expériences partagées lors de ces réunions et d’en tirer des enseignements précieux. J’espère qu’à l’avenir il sera possible d’avoir systématiquement une transmission en direct quelque part. J’ai vu que certains des gens présents hier soir étaient sur Discord également, il existe un serveur pour les Listes Participatives 2020 sur lequel je suis connectée depuis ce matin.

Pour la diffusion en direct, via Discord ou autre, sous réserve de disposer d’une connexion Internet (avec Discord une connexion faible peut suffire), un petit investissement plutôt cool (100€ c’est accessible) :

Vous le connectez sur votre ordi en USB, vous mettez le curseur de sensibilité du son sur Discord à 0, et ça vous donne une assez bonne captation sonore de toute une salle, sinon un smartphone peut suffire à donner le change sous réserve de couper le vibreur et les sonneries, de bien mettre le curseur de sensibilité au minimum et de le poser à plat sur une table.

Pour ma part, ce que je retire de cette soirée, au delà d’une discussion intéressante sur les ambitions de notre très cher Président, c’est qu’en y allant avec un simple smartphone à bout de course (il m’a lâchée en pleine réunion d’ailleurs) et avec l’aide d’un certain Wikicrate équipé d’une simple tablette, il est tout à fait possible de faire participer efficacement à des réunion parisiennes des Pirates à distance, et je vous avoue que j’en suis ravie, après tout c’est aussi ça l’esprit pirate, non ?

:purple_heart::blue_heart::green_heart::yellow_heart::sparkling_heart::heartpulse:


#24

Voici le lien pour l’évènement Face de Bouc concernant une de la fameuse consultation.

http://bit.ly/LiveAgoraEurope