Assises de l'écologie politique


#1

En ce moment même, @Florie retransmet en direct dans la Salle Paul Watson du Discord les assises de l’écologie politique, organisé par EELV avec la présences d’autres mouvements (Générations, MEI, Ile de france décroissance, Nouvelle Donne, Coopérative EELV, Jeunes écologistes, UDE, France Insoumise (espace politique), Ensemble, Diem25).

Vous pouvez venir écouter si ça vous intéresse.
Bon week-end.


Dépôts motions Session Mai 2018
Débats 2018-05 : Assises de l'écologie politique
#2

Alors je précise, c’est le comité de pilotage des assises de l’écologie politique proposées par EELV, avec l’idée d’organiser des grandes rencontres sur des grands thèmes d’ici la fin de l’année.

Il n’est pas prévu que l’on aborde la question des européennes, à priori, et si des décisions doivent être prises nous leur opposerons notre calendrier d’Assemblée Permanente pour leur donner notre position.


#3

Bonjour

Point d’étape sur l’organisation des Assises de l’écologie politique proposées par EELV.

Vous le savez sans doute, la CN avait mandaté, avant l’AG, @npetitdemange et moi-même pour assister aux rencontres organisées par EELV sur ce sujet. En l’état, et jusqu’à ce qu’une autre décision soit prise sur le sujet, @npetitdemange et moi continuons de représenter les pirates à ces rencontres.

Après avoir été conviés à la soirée d’ouverture des assises le 16 mars, avons été invités à la deuxième réunion du comité de pilotage de ces assises qui s’est tenue le samedi 21 avril à Paris. Nous n’avons pas reçu d’invitation pour la première de ces réunions, apparemment c’est un oubli de leur part, c’est ce qu’ils nous ont affirmé le 21 avril.

En l’absence de Nicolas, et avec son accord, je m’y suis rendue avec @gpellen. Nous avons diffusé en vocal en direct le jour même sur le serveur Discord Pirate la réunion du comité de pilotage afin que les pirates connectés puissent suivre et, si vous me permettez de continuer à me rendre à ces réunions, je compte diffuser en direct, au moins le vocal, sur Discord systématiquement (d’ailleurs j’ai pris l’habitude depuis quelques mois de faire cela à chaque fois que je me rends à une rencontre au nom du PP, et j’espère que nous parviendrons un jour à tous en faire de même, ce serait très chouette). Donc rendez-vous au moins sur Discord le 5 mai à partir de 9h30.

Ces rencontres ont pour objet l’émergence d’un débat national et local sur l’écologie politique, ses ambitions, sa définition, entre les organisations qui la portent. Le vrai fond de ces rencontres, et nous avons fini par le comprendre à force de questions, c’est la réinvention d’un parti qui est en train de mourir et qui en est parfaitement conscient : EELV. Leur objectif c’est qu’à la fin de ces rencontres ils fassent émerger un nouveau mouvement qui remplacera EELV (et ils espèrent que ça rassemblera largement autour d’eux, comme ils voulaient faire déjà avec EELV).

Bien que tout le monde soit parfaitement conscient qu’il est difficile d’établir un dialogue serein entre tous les participants à ces rencontres sans parler des échéances électorales à venir, la personne en charge de l’organisation de ces rencontres pour EELV fait de son mieux pour que ce sujet ne vienne pas tout phagocyter. EELV va prendre une décision d’orientation pour les européennes à la rentrée, en septembre, et ils entendent bien rétablir le dialogue avec leurs partenaires privilégiés d’ici là sans pour autant baser leurs échanges sur ce sujet.
Donc officiellement nous ne parlons pas des européennes lors de ces rencontres, officieusement il est très probable que notre participation aux assises nous permette, en plus d’acquérir une certaine visibilité auprès d’un grand nombre de partenaires potentiels, de nous mettre en bonne position pour négocier un accord avec certains d’entre eux, si toutefois c’est ce que nous décidons de faire…

Ces assises de l’écologie politique ont pour vocation de rassembler tous les partenaires de la “gauche et des écologistes”, avec un rayon plutôt large, et pas seulement les partis, voici la liste des organisations et personnalités invités (tout le monde n’était pas là, et ils sont très favorables à des ajouts, si nous voulons proposer à l’Archipel Citoyen de venir par exemple, ils nous ont dit qu’ils seraient les bienvenus) :

Agir pour l’environnement
Alternatiba
Association 4D
association BLOOM
ATTAC
Réseau des Biocoop
CAP 21
CCFD
Collectif Roosevelt
Confederation Paysanne
Coopérative de l’écologie sociale
Coopérative EELV
DIEM 25
EELV
Ensemble !
FEVE
Fondation de l’écologie politique
France Nature Environnement
Génération.s
Générations cobaye
Générations futures
Groupe d’Information et de Soutien aux Travailleurs Immigrés (GISTI)
Jeunes écologistes
JOC
LA CIMADE
la France insoumise
les décroissants Ile de France
Les faucheurs volontaires
les jardins de cocagne
Les Jours heureux
Ligue des droits de l’homme
Ligue pour la Protection des Oiseaux
MEI
Mouvement Colibris
Mouvement français pour un revenu de base
Mouvement national des chomeurs et précaires
Mouvement républicain et citoyen
NEGAWATT
Nouvelle Donne
Parti de gauche
Parti Pirate
Parti pour la décroissance
Régions et Peuples solidaires
Réseau sortir du nuclléaire
Secours Catholique
Secours populaire
SOS Racisme
UDE - Front démocrate
Utopia
WWF
Delphine BATHO
Patrick VIVERET
Paul ARIES

Le 21 avril, nous avons vu, en outre des 4 EELV présents (dont notamment Julien Bayou), deux membres de Génération(s), deux soutiens de la FI, un membre de Ensemble !, un décroissant, une jeune écologiste, une membre de l’UDE, Patrick Viveret, des membres des Jours Heureux, une membre de Diem 25, des membres de la Coopérative de l’écologie sociale et des membres de la coopérative EELV.

L’objectif de la réunion du 21 avril était de peaufiner la charte/l’appel qui devra être accepté par les organisations participantes, ou peut-être envoyé au grand public.
Lorsque j’ai posé la question de la cible de ce texte, on m’a dit qu’il serait probablement utilisé en tant que charte pour les organisations participantes ET appel au grand public, donc je vous laisse juges de la pertinence du texte pour l’un ou pour l’autre, moi j’ai déjà fait part de mes doutes le 21 avril, je pense que le texte n’est pas adapté pour être une charte ni pour être un appel. Dans le premier cas il faut délimiter les rôles de chacun et des procédures de travail, dans le second il faut un texte moins négatif, plus ouvert et moins technique pour parler à plus de monde. Quel qu’en soit l’usage, nous sommes invités à transmettre nos propositions de corrections jusqu’au 5 mai, donc n’hésitez pas à me demander l’accès au pad, ou à me transmettre vos propositions par message privé ou ci-dessous.

Lors de cette réunion du 21 avril, nous avons pris connaissance de ce qui avait été proposé lors de la précédente réunion, des thèmes de rencontres sur lesquels nous pourrons intervenir en tant que pirates. Cette liste est loin d’être définitive, si vous avez des remarques, suggestions, vous pouvez également les transmettre via le pad ou ci-dessous, et si vous vous sentez prêts à intervenir au nom de notre parti sur des thèmes ou dans votre localité, je peux vous mettre en relation avec les organisations que nous (re)verrons le 5 mai.

La prochaine rencontre aura donc lieu le 5 mai, je leur ai dit que notre parti serait représenté mais qu’il était possible que, vu la période de transition dans laquelle nous sommes, quelqu’un d’autre que moi soit présent (je précise toutefois que je suis tout à fait partante pour y aller et continuer à travailler sur ce sujet au nom des pirates, si vous l’acceptez), j’ignore si @gpellen ou @npetitdemange seront disponible mais même si c’est le cas nous pouvons nous y rendre à plus de trois, si parmi vous des personnes souhaitent participer.

Avec @gpellen on se pose la question de la création d’un équipage sur ce thème, équipage de courte durée puisque ces assises devraient se terminer en mai 2019. S’il y a des volontaires…

Petit point ressenti personnel : Il y a des gens qui sont clairement là pour troller (notamment les soutiens de la FI), d’autres pour travailler sérieusement (comme Génération(s), les décroissants, ou Diem25), donc les échanges prennent parfois une tournure à la limite du burlesque (ce qui est plutôt amusant au premier abord mais qui peut vite devenir fatiguant). Ils ont passé le plus clair de la rencontre à parler du sens qu’ils donnent à certains mots dans le texte d’appel, et de ce que j’en sais c’est plutôt une habitude chez EELV, ils parlent longtemps du fond mais sans se poser la question cruciale de la forme ou de la cible, et au final on a un texte qu’on ne sait pas trop à qui envoyer et dont on ne sait pas trop quoi faire, c’est chouette d’avoir un texte mais bon, encore faut-il savoir pourquoi.
Par ailleurs, j’ai peur que leur louable intention de ne pas tout mélanger soit vite oubliée, et qu’on arrive à parler des européennes plus vite qu’ils ne le pensent, mais quoi qu’il arrive je sais que ce n’est pas l’objectif des EELV qui organisent ces rencontres, et sur ce point au moins je leur fais confiance.
Je pense que nous ne devrions pas nous extraire de cette démarche de rencontres des différentes forces proches d’eux, il n’est pas exclu qu’on y trouve des partenaires privilégiés de travail et d’échanges autres qu’EELV, sans compter que participer à ces rencontres ne peut que nous aider à nous faire connaitre auprès de militants, partisans, … Et vu l’état de notre parti, ça me semble une bonne raison de continuer à s’y rendre et à participer aussi activement que nos forces vives nous le permettent.

Il me semble qu’en outre de @gpellen qui était présent avec moi, @npetitdemange, @Aurifex, @Farlistener, @Bibo, et @sdm94 ont écouté la réunion sur Discord, en totalité ou en très grande partie. Les amis, je vous laisse nous faire part de votre ressenti et de votre avis sur ce à quoi nous sommes en train de participer…


#4

La création d’un équipage me parait nécessaire. Bien sûr qu’il faut suivre ces débats et participer.


#5

Petite précision, ordre du jour de la rencontre du 5 mai :

  • adoption du relevé de conclusion de la séance du 21 avril
  • validation finale du texte d’appel
  • organisation des rencontres en région
  • les outils numériques des assises
  • calendrier général des assises
  • question diverses

#6

Alors dans le PAD c’est un « APPEL POUR LES ASSISES DE L’ECOLOGIE ET DES SOLIDARITES »

Personnellement je trouve que le texte est très (trop ?) inspiré par la vision EELV (normal car ce sont eux qui lance l’appel) qui met très en avant l’aspect catastrophiste de la situation actuelle (et à venir) et appelle en réaction à un éveil des consciences par rapport à ces enjeux, et en second à une prise en compte d’un nouveau rapport au pouvoir.

Personnellement je suis partisan de l’inversement de cette logique, mais dans la mesure où c’est les écolos qui lancent il faudrait quand même un rééquilibrage entre écologie et renouveau démocratique (que nous portons, mais l’archipel citoyen aussi).

Sinon le risque est grand que nous soyons noyé dans l’urgence écologique et pas du tout audible par rapport à nos spécificités et nos apports par rapport à la démocratie.


#7

Bonjour à tous.

Mon humble petit avis.

La destination de l’appel ou charte n’est pas en encore bien défini.
Je trouve que le double usage provoque trop de remous dans le groupe de pilotage.
Les discussions technique sur les termes pour un appel au grand public qui ne le comprendra pas mais pas assez technique pour une charte pouvant engager des partis.
Pour moi, nous arrivons, au final, à un entre deux avec un texte sans couleur, ni saveur.
Pour le moment, je ne suis pas capable de soutenir l’appel ou la charte au sein du Parti Pirate (engagement interne, charte), ni de faire porter l’appel par le Parti Pirate vers l’extérieur (appel).

Ceci dit, notre participation doit continuer.

Le groupe est ouvert, toujours dans une démarche de co-construction, avec de nombreux acteurs connu et reconnu. C’est une très bonne occasion de consolider les relations et notre programme (et de le faire connaitre) sur ce thème.

Piratement.


#8

Voici les modifications proposées par “Ensemble !” (en rouge dans le doc)

Texte avec modifications proposées 27 avril.pdf (49,0 Ko)


#9

Voici les modification proposées par Nouvelle Donne (surlignées en bleu dans le texte)

Texte avec modifications proposées 28 avril.pdf (49,5 Ko)

Vous remarquerez que ce ne sont que des petites modifications, au final le texte reste le même, je ne le trouve toujours pas pertinent ni pour être une charte entre les organisations participantes, ni pour être un appel à envoyer au grand public…

Si des gens sont disponibles aujourd’hui, on peut y travailler un peu…


#10

Bonjour.

Avec quelques pirates (quatre/cinq sur Discord), nous avons travaillé sur sur texte.

Voici le résultat que nous avons envoyé à la liste du groupe de pilotage.

appel-1.0.0-partipirate.pdf (46,6 Ko)


#11

Bravo pour ce travail.


#12

Beau boulot, on sent de l’investissement (chez nous au moins!)


#13

Il n y a pas les amis de la terre?


#14

Bonjour.

Parles-tu de “Les Amis de la Terre France” (http://www.amisdelaterre.org/) ?

Ils ne semblent pas dans la liste des soutiens. Nous pouvons demander s’ils ont été contactés, ils me semblent clairement Écologiste mais ne font peut être pas de politique (ou pas).

Piratement.


#15

Ci-dessous le texte intégrant nos remarques (au moins celles jugées pertinentes) et les corrections de la Coopérative EELV.
J’ai l’impression qu’on ne parviendra jamais à produire un texte sur lequel nous serons tous d’accords… :smiley:

« APPEL POUR LES ASSISES DE L’ÉCOLOGIE ET DES SOLIDARITÉS »

Nous avons la volonté d’organiser ces Assises car nous savons que le temps nous est compté et qu’il faudra des décisions politiques fortes à tous les niveaux.

  1. Les associations, partis, mouvements, coopératives, personnalités soussignés appellent à la tenue, dans les prochains mois, d’Assises de l’Écologie et des Solidarités.

  2. Au cours de ces Assises de l’Écologie et des Solidarités, nous souhaitons réunir les citoyens, les mouvements, les personnalités qui considèrent que l’approche écologiste est un axe prioritaire et central de l’intervention politique, tant sur le plan social, environnemental que dans les rapports au pouvoir. Elles permettront à celles et ceux qui pensent que notre société productiviste est condamnée à terme, de réfléchir aux moyens d’actions et au programme qu’il faut dès maintenant inventer pour la mise en œuvre du vivre ensemble.

  3. Nous avons conscience que nous sommes dans un modèle de développement insoutenable, que nos modes de production et de consommation détruisent notre planète, et que la réponse politique est toujours inadéquate au regard des catastrophes passées, présentes et à venir.

  4. Nombreuses et nombreux sont celles et ceux qui tentent de construire la société post-productiviste. Partout dans le monde, moult initiatives, projets, naissent d’associations et d’entreprises dont les moteurs sont : Solidarité sociale et Préservation du vivant. A chaque vie améliorée, à chaque habitat naturel restauré, à chaque victoire contre le dogme du « tout, tout de suite », notre pays résonne de cet appel à ne pas se résigner, alors que se confirme, à chaque sécheresse et chaque tempête, à chaque espèce disparue, une crise écologique qui met en cause l’existence même de l’humanité.

  5. Nous avons besoin de capacités politiques et de Services Publics qui, sans ambiguïté, soutiennent l’agriculture bio, agissent pour une planète sans pesticides, préservent les écosystèmes tout en empêchant les forages pétroliers et miniers … qui tournent la page des Grands Projets Inutiles, dispendieux et mortifères : pesticides contrefaits importés jusqu’en France et en Espagne, EPR de Flamanville, CIGEO Bure (enfouissement déchets atomiques), activité aurifère en Guyane en lien avec la déforestation, criminalité environnementale « High profit, low risk » : massacre des rhinocéros, des tigres en Inde…

  6. Nous voulons trouver des mesures concrètes pour une société plus juste où l’entraide est favorisée, une société sans discrimination où les inégalités, cessant de se creuser, seraient combattues, pour le partage du travail, pour un code du travail protecteur, pour une fiscalité équitable, des Services Publics efficients…

  7. Cette société que nous désirons nécessite l’alliance, par-delà les frontières, de toutes les volontés. L’Union Européenne doit être au service de la population européenne, solidaire du monde qui l’entoure, se soustraire des contraintes du marché, adopter le progrès écologique et assurer l’harmonie avec la nature.

  8. Cet appel aux Assises marque notre volonté de favoriser le dialogue entre tous les acteurs de l’écologie et des solidarités qui, depuis des décennies, ont lancé l’alerte et multiplié les projets pour construire une société du bien-vivre. Nous avons en commun la lutte pour la justice sociale et la justice environnementale. Ces Assises doivent favoriser la poursuite de ce travail de convergences et la création d’un espace commun de recherche et d’action.

  9. Nous ne devons écarter aucune question, nous ne voulons préjuger d’aucun résultat et n’esquiver aucune des difficultés qui se présentera à nous. Chacun.e pourra trouver sa place dans la conduite du processus, en fonction de ses engagements et de ses combats.

  10. Paragraphe de Patrick Viveret sur un autre rapport au pouvoir

  11. Nous invitons les acteurs de l’écologie et des solidarités à s’associer à notre démarche. Nous proposons de constituer des comités à l’échelle locale ou régionale qui piloteront sur le terrain l’organisation des débats et espaces d’échanges. À l’automne, le Groupe de Pilotage s’engage à restituer la quintessence de ces débats et réflexions sous la forme de cahiers d’assises qui permettront de mesurer les convergences des forces participant à cette démarche.

  12. De nombreux chantiers devront être menés : accomplir la transition énergétique en cohérence avec la lutte contre le réchauffement climatique et l’arrêt du nucléaire, promouvoir une alimentation saine et locale, repenser notre stratégie pour l’Europe, imaginer les protections sociales d’une société plus juste pour toutes et tous, l’éclosion d’un revenu universel d’existence, anticiper les grandes mutations du travail, penser une économie libérée du productivisme, renforcer et humaniser l’accueil des réfugiés, enfin, assurer la préservation de la paix et du vivant.

Nous lançons cet appel à l’organisation des Assises de l’Écologie et des Solidarités, car il est temps d’explorer les possibilités de construire un nouvel espace politique dont l’écologie et la démocratie ont besoin, d’adopter un nouveau rapport au pouvoir au service d’une société du bien vivre.


#16

Dernière version du texte, proposée par EELV ce jour, qui sera soumis au débat le 5 mai lors de la réunion prévue à partir de 9h30 (qui sera diffusée en direct sur Discord).
Texte du 30 avril 2018.docx (25,9 Ko)

Je vous joins aussi le mail qui l’accompagne.

Voici une proposition de texte pour la réunion de samedi matin.
Il serait bon que samedi ce texte soit finalisé.

J’ai repris des amendements qui à mon avis ne posaient pas problème.
Ils sont en écriture verte.
Mais bien sur, ils peuvent être discutés et nous trouverons samedi la bonne formulation.

Je n’ai pas repris certains amendements qui posent débat.
Ils seront en discussion samedi.

L’impératif sera de trouver les bonnes formulations sur place pour finaliser ensemble le texte.

Nos amendements n’ont pas été tous acceptés par EELV, il y aura donc des discussions samedi matin sur nos propositions, nous devons préparer nos arguments d’ici là, et à mon avis on a des choses à dire…

Je vous propose de continuer à travailler sur le même pad : https://mypads.framapad.org/p/texte-appel-assises-po38j7p8

(Me demander l’accès pour modification).


#17

Article 12

La transformation écologique passe par une transformation du rapport au Pouvoir. En cessant d’être un moyen, une énergie créatrice, le Pouvoir devient une fin, source d’accidents démocratiques majeurs et de non-sens écologiques. Quand il cesse d’être un pouvoir créateur démultiplié par la coopération pour devenir un pouvoir de conquête et de domination à courte vue, les effets pervers confisquent la démocratie et la citoyenneté partagée. L’écologie a besoin “d’écosophie”, c’est à dire la prise en compte de la transformation personnelle comme facteur de transformation sociale. Le Bien Vivre en acte suppose cette transformation nécessaire au cœur du Politique, tout comme il faut redéfinir une autre approche de la Richesse au cœur de l’économique.


#18

Bonjour à tous.

Nous (@Florie, @npetitdemange, et moi) avons fini la première rédaction du code de fonctionnement de l’équipage : pilotage des “Assises de l’écologie et des solidarités”

Le code est présent dans une Congressus à l’adresse suivante : https://congressus.partipirate.org/construction_motion.php?motionId=813

Nous sommes à votre disposition si vous avez des retours à faire, vous pouvez aussi les noter directement dans Congressus.

EDIT : Vous pouvez aussi nous rejoindre en tant que membre fondateur de l’équipage.

Bonne lecture.


#19

Oui je parle d eux.

Envoyé depuis ProtonMail mobile

-------- Message d’origine --------
On 29 avr. 2018 à 09:43, gpellen < noreply@discourse.partipirate.org > a écrit :


#20

Je veux bien faire partie
de l équipage si possible