Re: sur la transition ecolo des vehicules


#1

Bonjour,

j’avais ouvert un sujet ou on m’est tombé à bras raccourcis :sweat_smile:transition

Et quelques mois plus tard en feuilletant sur le net je trouve:
Emmanuel Flahaut , ancien directeur commercial à l’international du CEA (Commissariat à l’Energie Atomique et Energies Alternatives). Ce dernier achève la première phase du programme baptisé « e.defender ». Au cœur de réacteur : une batterie lithium – sur une technologie propriété du CEA - testé sur les Land Rover, et disposant désormais de son propre kit d’électrification (co-développé avec la start-up grenobloise Wattalps). Avec e.defender, OscarLab vise le marché nord-américain où la conversion du thermique en électrique sans remplacer le véhicule ne se heurte pas à la barrière de l’homologation par les constructeurs.
Combien d’années à attendre avant que le France s’y intéresse ?


#2

Ceci n’invalidant pas les remarques qui ont été faites précédemment.

Deux points déjà :

Donc déjà un joli brevet (certes français …)

Donc ensuite on parle de véhicules monstres, et comme tu n’indiques pas le prix ici, clairement, ce n’est pas une technologie pour les gens qui ont BESOIN de changer de voiture ou de carburant, jusqu’à preuve du contraire.


#3

…,
je soulevais juste “qu"électrifié” un véhicule déjà existant est tout à fait réalisable et que la barrière est l’homologation et autres réglementations qui brident, freines certain développement alternatif .
Dans ce cas ils visent un marché et c’etait pas avec des 2cv qu’ils risquent de gagner une place au US !


#4

Il ne me semble pas que nous ayons dit le contraire. Techniquement, c’est réalisable, je trouve même, à titre personnel, que c’est une idée à creuser. Mais faut juste pas le faire n’importe comment :

  • En France, nous devons passer par l’homologation, c’est une question de sécurité (les américains ont l’air d’en avoir pas grand chose à foutre, faut croire). Si OscarLab propose un kit d’électrification qui garantit une homologation systématique par le constructeur, sous réserve de pose correcte (voir point 2), c’est sur la bonne voie :slight_smile:
  • Il est difficile de croire que les particuliers seront aptes à réaliser ladite pose correcte. Il faudra donc passer par un garagiste formé à cette pose, question de sécurité toujours. Bon, admettons, ce n’est pas un point bloquant, ça risque juste de prendre du temps (parce que oui, pour l’avoir fait, déposer un moteur et une boite de vitesse et les remonter, ça prend du temps. Beaucoup de temps). Mais encore une fois, là n’est pas le problème.
  • Le premier problème, c’est le prix : Comme le dit Farli, on a aucune idée du prix que ça coûtera à l’usager. Et autant dire qu’avec une batterie sous brevet, la concurrence risque de ne pas être très rude et les prix ne seront pas tirés vers le bas (bon, après, c’est p’t’et pas obligé d’utiliser spécifiquement cette batterie là…). Bref, attendons de voir le prix, parce que même à 5000 euros main d’oeuvre comprise, bah tout le monde n’aura pas les moyens d’électrifier sa voiture (je pense en particulier aux gens qui défilent dans la rue parce qu’ils ne peuvent pas boucler leurs fins de mois).
  • Le second problème est écologique : Oui, l’électricité, c’est moins émetteur de CO2 ou de NO2 que nos moteurs thermiques. Je pense que même l’électricité produite par centrale à charbon est meilleure pour l’écologie que les moteurs thermiques. Le problème des batteries, c’est… bah les batteries, et surtout leur recyclage. Je t’invite à lire ceci à ce propos.

Bref, tout ça pour dire que je pense que l’électrification du parc existant est une bonne idée, mais on ne peut se contenter d’une solution simpliste qui ne prendrait pas en compte les impacts législatifs, financiers et environnementaux de l’opération.


#5

Bjour,

Alors je n’ai jamais dit qu’il fallait faire n’importe quoi, juste que passer par homologation du constructeur c’etait simplement faire face à un mur infranchissable, parce qu’il ne la donnerons jamais afin de pouvoir vendre leurs propre fabrication et surtout pas “recycler” des véhicules déjà immatriculé.
Je ne reprendrais pas tous les arguments déjà énuméré dans le sujet originel, juste que le principe d’homologation/contrôle freine le développement et fait monter les prix.
Un exemple le photovoltaïque ou l’autoconsommation au lieu d’être encouragé et là aussi soumise à des contraintes réglementaires pour un passage quasi obligé par edf / enedis avec taxe et prix à la hauteur de leurs EPR .

En ouvrant ce sujet je voulais juste montrer que ce que j’avais avancé étais réalisable et que d’autre disposant de moyens allaient le développer mais à l’étranger…

pour finir @Arnoid puisque tu as déjà mis les mains dans le cambouis, un moteur de roue c’est 300/400€, avec 80kg de batterie au plombs(environ 100km d’autonomie et recyclable à 90%) on pourrait sans rien modifier à la motorisation d’origine réaliser un véhicule hybride, tu installe une poignée de panneau solaire sur ton toit qui tiens en charges un pack de batterie pour assurer la charge…mais bon ça serait un montage pirate et c’est pas "légal " :sunglasses:


#6

Je suis assez d’accord avec gna. Le principe d’homologation pour la sécurité est illusoire l’homologation c’est avant tout pour protéger un un marché propriétaire. Je rejoins tout le monde aussi pour dire qu’il faut ne pas faire n’importe quoi. Et donc avoir de solide connaissance sur le matériel à installer et en mécanique.

Je trouve que nous sommes bouffés par des normes, alors même si celles ci peuvent agir pour le bien commun de plus en plus on observe qu’elles sont faites pour protéger un intérêt économique et dissuader le pirate en herbe (ou confirmé).
Par exemple en agriculture avec les normes sur les calibreuses a plus de 100k difficilement soutenable pour les « petits », mais aussi sur les particuliers : moi qui suit en plein projet de maison autonome passive je peux vous assurer que nous avons énormément d’obstacle Er de frais annexe qui sont uniquement dissuasif. Mais je ne m’étalerais Pas ici sur ce sujet.

En tout cas j’espere Que plein de pirate de la mécanique explorerons ces possibilités. PS : j’adore l’idée de monter son kit solaire sur sa caisse :slight_smile:
À voir pour le coût, mais je pense que cela restera moins cher que de changer pour une tout électrique … qui n’est pas la solution.


#7

Et le moteur à eau?
Paraît il que ça marche et que c est prouvé mais bien évident que cela ne sera jamais homologué…
le problème de l électrique c est bien les batteries… le lithium…les panneaux solaires…le recyclage de tous ces matériaux et leur fabrication est ni écologique ni socialement acceptable.


#8

Dis m’en plus … comment ça fonctionne … ça m’intéresse …


#9

Bjour,

bien sur mais il faut faire des choix et entre des super EPR qui vont produire des déchet pour plusieurs millénaire, et essayé des solutions alternatives immédiate il est vite fait le choix ,sinon on revient au moteur à pédale !!! :grinning:


#10

Ah oui je savais que j aurai une question dessus…et je voulais finir en disant que je ne suis pas experte …laisse moi quelques heures et je te réponds…C est mon cher et tendre le fin connaisseur…il m en parle depuis si longtemps…son sujet favori…il y a eu des prototypes avant la 2eme guerre mondiale …je crois même un brevet…si j ai bien suivi :yum:…mais pour des raisons de lobbies evidente pas de fabrication…puis cette histoire a été enterrée puis est revenue sur le devant de la scène vers 1970…bref il faut que je me renseigne auprès de la source …


#11

Ou tout simplement ça n’existe pas …


#12

Sinon il y a le podride.


#13

Ah ce fameux choix…on a plus qu à vivre dans les bois en autosuffisance …mais on ne peut pas y mettre tout le monde…
Oui …moi je préfère largement les centrales hydroliques comme l usine marée motrice de la rance …les pompes à chaleur…les éoliennes…enfin tout sauf le panneau solaire et le nucléaire …


#14

Ça y est j ai la réponse : ça marche mais c est hybride…tout simplement un kit à monter soi même dans sa voiture…


Il y a une page Facebook
Ça coûte pas cher…
une simple recherche sur internet
Mais oui c est toujours avec le carburant


#15

:sweat_smile:, si on parle de gout je suis d’accord avec l’hydraulique, mais je préfère une foret d’arbres a celle d’éolienne qui ne fonctionne Que s’il y a du vent et s’arrête si il est trop fort, et il y a des régions ou il n’y a pas de possibilité d’hydraulique ni d’éolienne !
Le solaire lui est dispo partout pour tous et mini 8h par jour, et bientôt même la nuit, il suffirait peut-être de changer de destination les milliards destiné au EPR vers la recherche de matériaux recyclable pour fabriquer des panneaux solaire.:wink:


#16

Tu auras tjs un pb avec la batterie…il en faut pour les panneaux solaires …
Pour l éolien c est de plus en plus facile …il ne faut pas bcp de vent…j en vois sur les toits des immeubles parfois… à Berlin j en ai vu bcp…des petites éoliennes… en Hollande sur les polders… en Vendée ils vont construire un parc éolien entre l île d yeu et le continent…j y crois …même si les pêcheurs ont peur …
L éolien est une très bonne alternative


#17

Moi je propose qu’on fasse carrément des moteurs à vent.

On met des petites éoliennes sur le toit de la voiture, on pousse un peu pour avoir du vent dans les pales et commencer l’alimentation en énergie du moteur électrique. Avec ça on augmente la vitesse qui fait rouler le véhicule plus vite et donc améliore encore plus l’entrée d’énergie. Bon après le problème c’est le vent de dos … ça diminue un peu l’efficacité.

Mais sinon ça permet soit d’améliorer les relations de voisinage à coup d’entraide de poussage de véhicule voire carrément créer du travail manuel, genre un service poussoir dans les supermarchés et tout …


#18

En plus ça permet à tous de s entretenir…adieu les salles de sport …vive les pousseurs!


#19

Allez je mets mon grain de sel juste pour faire parler :

Et la voiture a air comprimé ? Toujours pas de sortie en Inde chez tata motors ?
Et pourquoi PSA ne développe plus son hybride à air comprimé?

Bon concrètement, si un produit rebelle fonctionne correctement / réellement on peut être sûr que les industries ne vont pas le dissimuler mais le développer pour être la première à exploiter … surtout quand il s’agit d’une ressource facile d’accès comme l’eau.

Se rendre compte qu’une industrie peut se rendre essentielle / tricher par des pratiques douteuses pour imposer un mode de consommation ne signifie pas qu’il y a un complot mondial sur les traces de fumée des avions. mais défini simplement un monde ultra-libéral.

Et pour le souci de mobilité on pourra toujours rêver de voiture propre cela n’existera pas de toute manière tant que l’on ne changera pas le prisme par lequel on conçoit notre mobilité. La priorité depuis des années est donnée à la voiture. Il faut modifier cet ordre déjà dans les villes et remettre le développement de la mobilité piétonne comme axe principal , ensuite vélo , ensuite vélo avec assistance électrique et ensuite transport commun et en dernier la voiture. Dans les zones rurales pareil, même si la voiture aura une place plus importante il est peut être urgent de penser une nouvelle manière de se mouvoir.

Construire les rails sur le principe de l’étoile De Legrand a été une hérésie absolue. Taxer les billets de train pour les rendre plus cher qu’un billet d’avion encore.

Pour conclure, désolé de ce pavé, avant de rêver à une nouvelle ère d’industrialisation d’une énergie miraculeuse pour répéter nos erreurs. Nous devrions imprégner notre conscience que le seul salut écologique qui est fiable est notre sobriété.


#20

et non pas toujours besoin de batterie pour compléter et si ça l’est (pour des raison x ou y ça sera la même chose avec l’éolien, quand au éolienne sur les toits des villes là c’est carrément du gadget !
Pour faire court parce que ce n’était pas le but du sujet,
actuellement il n’y a quasi aucune ressource naturelle (hormis celle issus du sol pétrole, gaz etc…) qui permette une autonomie totale, par contre associé plusieurs moyens permet de résoudre en partie le besoin de stockage (supprimer les batteries) je part sur la base d’un particulier qui veut être respectueux sans se passer d’un minimum de confort la nuit pour aire tourner son frigo /congel/ et autres appareils de “fond”, pour ela l’éolien et trop dépendant du vent qui ne permet pas d’avoir une continuité d’approvisionnement, c’est pour cela que le panneau solaire l’emporte et pour faire le “complément” il suffit de changer de fournisseur d’électricité comme EDF pour les stés coopérative qui garantissent une fourniture électrique “verte”. (issue de l’hydraulique/éolien/solaires)