Proposition d'ajout d'un statut "En pause politique"


#1

Bonjour,

Nous, équipage Rhône-Alpes, vous sollicitons sur une demande d’évolution de la gestion des membres d’un équipage.

Nous constatons que nous sommes une vingtaine de membre, mais beaucoup sont :

  • soit en retrait de la vie politique
  • soit plus membre

Il est ainsi parfois compliqué d’atteindre le quorum sur certaines décisions du fait que le nombre d’actifs est proche de la limite.

Ainsi notre demande est la suivante :

Est-il possible d’ajouter un statut “En pause politique” dans un équipage suite à un choix du membre ou sur tous les équipages dans lesquels il est membre suite à sa non ré-adhésion ? Et par conséquence, son vote n’est pas compté pour le quorum.

Aussi, au bout de 1 an et 1 jour à la fin de sa non ré-adhésion, il se verrait supprimer des équipages.

Qu’en pensez-vous ?

Piratement,

gouz


#2

Il y a plusieurs points à aborder.

Si le problème est uniquement le quorum du vote :

Une des solutions consiste simplement à modifier le code de fonctionnement pour qu’il ne vous bloque plus. Vous passez par exemple à 2-3 personnes minimums. Si vous êtes bloqués parce que vous ne pouvez pas voter votre modification du code de fonctionnement, vous faites un message explicatif au @Conseil-Reglementaire-Statut qui seul peut vous donner l’autorisation de passer outre votre code de fonctionnement dans ce cas.

Une autre chose dont je viens de me rendre compte, c’est que le groupe personnae qui permet de déterminer le quorum lors du vote congressus n’est pas à jour, il y a au moins 5-6 membres qui ne sont plus adhérents parti pirate : https://personae.partipirate.org/theme.php?id=111. Dés lors, ils n’ont plus le droit de vote. Peut-être que purger cette liste des membres qui ne sont pas adhérents supprimerais votre problème de quorum sur congressus. Pour cela, je ping @Conseil-Vie-Interne.
Pour leur faciliter le travail :

  • Leiopar non adhérent avec ce pseudo sans majuscule, mais adhérent avec le pseudo en minuscule leiopar, à modifier peut-être
  • Rodinux, non adhérent depuis 9 jours
  • Vincent M. , non adhérent depuis 150 jours
  • rakham-red, non adhérent depuis 122 jours
  • Conforoa, non adhérent depuis 10 jours
  • Ferguson, non adhérent depuis 6 jours

Si le problème est de développer un statut de membre autre qu’adhérent :

Pour l’instant, c’est à ma connaissance impossible car non prévu par les statuts. Autrement dit, au yeux du parti pirate, on est soit adhérent soit pas avec les droits ou l’absence de droit qui sont accompagnés. La seule possibilité de modifier ça est de proposer un nouveau statut de membre lors de l’Assemblée Statutaire de Septembre 2020.

Un équipage ne peut pas développer ce type d’affiliation à lui seul. Ça n’empêche pas de continuer à avoir une vie politique avec ces personnes, ni qu’elles vous rejoignent durant vos rassemblements. C’est simplement qu’elles ne sont pas référencées par le parti.

Si le problème est de développer un statut de membre adhérent membre d’un équipage, mais sans droit de vote au sein de cet équipage :

Là, je sèche, je ne sais pas. À vue de nez, je dirais que je ne vois pas à quelle problématique ça répond (enfin je vois mais il y a de meilleurs solutions que j’ai exposé ci-dessus), et je pense que c’est contraire à l’esprit des statuts, mais je ne m’avance pas plus loin.

En espérant avoir répondu aux questions.


#3

Oui en fait @Bibo c’était plus pour répondre à la question des anciens adhérents. Déjà faire un peu de ménage sur ce point peu déjà suffire à résoudre pas de mal de problèmes. Après il faudrait peut-être trouver un système plus automatique pour alléger le travail du CVI, qui dirait qu’au bout de x jours (100 jours ça fait déjà pas mal…) de non renouvellement d’adhésion le membre est automatiquement retiré de la liste de Personæ.

Après sinon, je retiens l’idée du minimum de personnes pour le vote à mettre dans le code de fonctionnement.

Merci


#4

C’est un point qui, il me semble, est relativement facile à mettre en place techniquement, mais qui demanderait une délibération collective, peut-être un ajout au Règlement intérieur ?


#5

Le CVI a supprimé les membres suivants du groupe Personae “Rhône-Alpes - Membres” :
- Leiopar
- Rodinux
- Vincent M.
- rakham-red
- Conforoa
- Ferguson
et a ajouté le membre suivant dans ledit groupe :
- leiopar

Merci pour les indications Bibo, ça aide, vraiment :slight_smile:

Arnoid, pour le CVI


#6

Une petite motion du coup ? :innocent:


#7

Merci !

Une autre possibilité vous permettrait de gérer les adhérents inactifs : la délégation. Avec un peu de communication, vous pouvez les inciter à déléguer par défaut s’ils ne pensent pas être très présents. Ça permet que les points de vote soient pris en compte dans le quorum.

Je ne sais pas comment ça se passe exactement, si ça doit être inscrit dans le code de fonctionnement ou pas. Je sais qu’il faut faire une manip sur personnae pour créer un groupe dédié. @Farlistener un complément d’information à ce propos ?

Oui, si vous êtes motivé pour lancer les débats ! Par contre je ne sais où on pourrait le mettre au règlement intérieur. Peut-être dans la partie 2 ? dans un chapitre 4 ? Je veux bien aider à la réflexion mais je laisserais d’autres personnes porter la motion.


#8

Pour moi, la délégation liquide doit être indiquée dans le code de fonctionnement.

Et techniquement, pour que ça marche, il faut créer un “thème” personae dont les source des électeurs et des votants viennent du “thème” “Membres” du même équipage et d’activer la démocratie liquide.
Bien sûr à la convocation il ne faut plus convoquer les “membres” mais les “délégations” ou, à tout le moins, convoquer les “délégations” en plus et donner le droit de vote seulement à ce thème là (mais bon une fois qu’on a fait un template, c’est plus trop un souci).


#9

Ok je commencerais à y réfléchir ce week-end alors :wink: Merci pour ton aide de réflexion.

Alors, donc si je résume. On commence par rajouter dans notre code de fonctionnement que notre équipage peut fonctionner en démocratie liquide. Et après, sur personæ les membres pourront donner délégation aux autres.
Donc pour l’histoire des « thèmes » de Personæ, on peut prendre exemple sur le groupe Assemblée Permanente…

Si j’ai bien résumé, ça veut dire que j’ai compris et que du coup oui ça serait génial (Odd qui reredécouvre le fonctionnement du PP… :rofl:) !

dac merci


@Vince,
Qu’en penses-tu ?

D’ailleurs on cherchait un twwet à poster, bah le voici : « Suivez avec nous l’instauration de la démocratie liquide au sein de l’équipage » :wink:


#10

@Odd je veux bien participer à l’écriture de la motion, pour découvrir comment ça se passe;


#11

pas de soucis :wink:


#12

Ça ne résoud pas le problème des non-adhérents qui font toujours partie de l’équipage et empêchent un calcul réel du quorum. Quand, au sein d’un équipage, on doit vérifier le quorum, on regarde le nombre d’inscrits sur Personae au moment de l’ouverture du vote (est-ce une bonne manière de faire ?). Il pourrait être utile de masquer ou d’identifier les non-adhérents, pour pouvoir compter correctement le quorum sans pour autant virer des membres de l’équipage qui reviendraient après une pause ou un retard de ré-adhésion.


#13

Il ne peut pas savoir qui est adhérent et qui ne l’est pas à ma connaissance, il faut pouvoir accéder à la base de données de galette.


#14

Il y a une gestion automatique des délégations pour l’Assemblée Permanente (lorsqu’une personne cesse d’être adhérent, elle sort des délégations et c’est normal).

Puisque pour être membre d’un équipage il faut être Pirate, je ne comprends pas la difficulté : les non-adhérents sortent automatiquement des équipages (d’un point de vue théorique, d’un point de vue réalisation technique, c’est à discuter).

Pour moi, la question serait plus comment on s’assure qu’il n’y ait pas trop d’équipages qui disparaissent suite à des fins d’adhésions

ou

comment on introduit des flexibilités dans les codes de fonctionnement pour que dans les équipages à entrée non-libre, une personne qui a loupé sa date de fin d’adhésion puisse revenir facilement dans l’équipage (délai à définir).


#15

Salut,

Je viens proposer une idée de motion ici pour reprendre les idées évoquées plus haut. Avant toute chose, je pense que je peux poster le brouillon de la motion ici et les réflexions qu’il en découdra. Si certains pensent qu’il vous mieux faire un autre sujet dans discoures aucun soucis :wink: Dans tous les cas une fois la motion prête, elle ira dans le dépôt des motions pour le mois de Juin.

@gouz, @Vince et @bibo je vous mentionne car vous pourriez soit être intéressé par la rédaction de cette motion soit aider à sa conception.

Pour le Titre de notre motion de modification du règlement intérieur je propose : « Suppression automatique des anciens membres de la base de données de Personae »

Pour reprendre les idées développées plus haut. Personae contient actuellement dans ses listes de groupes et donc d’équipage, plusieurs membres n’étant plus à jour de cotisation. Or ces listes de membres servent dans certains équipage à définir un quorum lors de réunion et prise de décision. Le problème étant que si cet équipage possède d’anciens membres, son quorum est alors biaisé.

Évidement il faudrait que cette suppression ne soit pas automatique dès la fin de l’adhésion. Mais plutôt après une certaines durée, comme 3 mois. Cela laisse ainsi le temps à ce membre de ne pas être surpris par le temps et sans impacter fortement le ou les équipages auquel(s) il participait.

C’est pourquoi je proposerais qu’il soit inscrit dans le règlement intérieur un article stipulant qu’après 3 mois de non renouvellement de cotisation le membre soit supprimé des groupes de personae.
N’ayant pas une connaissance experte du règlement intérieur je pense à « créer » l’article 320-1 suivant :
Article 320-1 :
Si après une durée de 3 mois (90 jours), un membre n’a pas renouvelé sa cotisation annuelle, ce membre sera automatiquement supprimé des groupes de l’outil de gestion Personae.

En tout cas je pense que le Livre 3 : De la gestion administrative du parti, partie 3 serait le bon endroit de cet article.

résumé ça donne :


Titre : Suppression automatique des anciens de la base de données de Personæ
Exposé des motifs :
Il arrive que d’anciens membres n’ayant pas renouvelé leur cotisation annuelle, après plusieurs jours soit toujours inscrits dans les groupes (comme les équipages). Ceci étant pénalisant dans la mesure ou cela biaise le quorum de ces derniers.
Contenu de la proposition :
Création d’un article dans le règlement intérieur :
Article 320-1 :
Si après une durée de 3 mois (90 jours), un membre n’a pas renouvelé sa cotisation annuelle, ce membre sera automatiquement supprimé des groupes de l’outil de gestion Personae.
Soutiens
Vince et Gouz je pense, à confirmer…


#16

Est-ce qu’actuellement, un non-adhérent toujours enregistré dans un équipage continue de recevoir les convocations et dispose toujours de pouvoir de décision sur Congressus ? Si la réponse est non, ta motion me parait suffisante pour le moment. Il restera le fait que le calcul du quorum pourrait être faussé pendant la période de 3 mois, mais si nous ne trouvons pas de solution dans la semaine, cela pourra attendre.

2 détails toutefois :

Pour éviter tout problème d’interprétation, ne conservons que “3 mois” ou “90 jours”.

Le mot “automatiquement” implique que le Conseil Technique trouve et implémente une solution. Le CVI n’aura donc pas la responsabilité de faire le ménage. Est-on d’accord là-dessus ?


#17

Je ne comprends pas en quoi les équipages sont différents des membres de l’Assemblée Permanente dans Congressus.

Dans le groupe “Assemblée Permanente”, à échéance de l’adhésion d’un membre, les personnes à qui il avait délégué n’ont plus ses délégations (à l’ex-membre). Ça signifie que le membre (ex-membre du coup) est retiré de la liste des membres. Il perd de ce fait en même temps son droit de vote (qu’il peut récupérer en ré-adhérant).

Plusieurs questions :
Au Conseil technique/Equipe Technique : Pourquoi en est-il différemment pour les autres groupes (c’est à dire les Conseils, les Equipes et les Equipages ?)

Au Conseil Règlementaire et Statutaire : Est-ce que c’est ainsi que c’est prévu par les Statuts et le Règlement Intérieur ?

J’ai l’impression qu’on est en train de rédiger une motion pour palier à un truc qui ne se comporte pas comme “prévu” (d’où mes questions).


#18

(Pour avoir été au CVI, c’est compliqué de savoir ce qu’il faut faire, ce qu’on doit faire, ce qu’on peut faire etc. quand on n’est pas au clair sur (1) la façon dont les choses sont censées se dérouler et, (2) la façon dont les choses se déroulent.

ça fait que sur un certain nombre de tâches, nous ne sommes pas autonomes et que ce manque d’autonomie nous a été parfois reproché, sans que nous n’ayons les moyens d’atteindre cette autonomie.)


#19

Congressus manipule plusieurs sources de gestion de groupes, chacune avec ses spécificités et ses connaissances.

L’assemblé permanente est un theme personae dont la source des “électeurs” est “les adhérents galettes” en mode démocratie liquide. Du coup quand on pose la question d’un calcul de délégation, le mécanisme va prendre les membres à jour de cotisation … de galette et va appliquer les délégations. Du coup si tu n’es plus membre (en retard de cotisation) pouf tu disparais de la liste.

Un conseil, une équipe, un équipage c’est un poil différent, c’est un instantané (ce que j’appelle une fixation) des pouvoirs. C’est figé … jusqu’à la prochaine fixation. Du coup, sans manipulation externe, l’information ne disparaît pas si la qualité de membre, elle, disparaît.

Et il y a plusieurs raison à cela. Déjà “AVANT” le calcul a priori des délégations, l’Assemblée Permanente avait aussi des fixations. Ce qui faisait qu’une personne qui adhérait durant le vote n’avait pas le droit de vote, et qu’une personne en fin de droit au début de vote pouvait toujours voté. L’information c’est peut-être diluée dans le temps mais jamais cachée.

Ensuite, pourquoi c’est pas automatisé ? Tout simplement parce qu’il y a des pirates qui ne savent pas renouveler leur cotisation à temps et qui ont été capable de taper des meulantes (quasi tous les ans) parce que d’un seul coup leurs droits disparaissaient. En on parle juste de discourse, qui justement gère ça de manière automatique sur de la notion “membre/pas membre”.
En revanche l’appartenance à un équipage est difficile à reconstruire, c’est une information quasi-fatale. Donc c’est une information que l’on conserve et dont personne se charge de nettoyer.

Si on lit les statuts et qu’on les applique avec rigueur, on peut automatiser, mais ça serait dés la fin de l’adhésion … et donc perdre de la souplesse.

La chose intermédiaire serait de pouvoir tagguer chaque relation theme personae / membritude de la personne, mais dans quelle limite (“membre” / “pas membre” / “bientôt plus membre” / “plus membre mais seulement depuis 3h”) ? Y aura-t-il quelqu’un pour le faire ? Dans les conditions de l’outil ?

J’ai la même impression.


#20

tu as mon soutien