Procédure contestation modération


#1

Le fait est que ce n’est malheureusement pas le cas. La modération sur discourse est devenue brutale et arbitraire. Et ça ne s’améliore pas, loin de là : il n’y a aucun dialogue, juste de la censure. Dans un contexte qui serait un peu plus sérieux que le Parti Pirate, on ne serait pas loin d’une problématique de harcèlement. Et je pèse mes mots : c’est un domaine que je connais sur le plan juridique.
Il est important que la modération se soumette à des règles et accepte la discussion : dans un parti qui promeut la liberté d’expression, on ne peut se satisfaire d’un “j’ai décidé que tu es hors sujet alors je te bloque .” ou, comme pour Gna “J’ai décidé que tu ne parles pas comme je le veux alors je te dis de te taire”.


Excès de langage ou de modération
#2

Autant je peux comprendre que la manière dont la modération est exercée peut ne pas être au goût de tout le monde, autant je ne peux pas laisser ces propos sans réponse :

TOUTES les opérations de modération peuvent être contestées. Tout comme, l’ensemble des opérations de modérations sont encadrées par une procédure visant à éviter les excès.

Alors, je vous invite à une lecture attentive de ce passage du règlement intérieur : https://wiki.partipirate.fr/Règlement_intérieur#PARTIE_2_:_DE_LA_MODÉRATION_DES_OUTILS

Et en particulier ces deux articles :

Article 223-1
Toutes les mesures de modération peuvent être contestées devant le Conseil réglementaire et statutaire.
Il est saisi selon les modalités prévues par son Code de fonctionnement.

Article 223-2
Le Conseil réglementaire et statutaire peut :

  1. Confirmer la mesure
  2. Annuler la mesure et ordonner le rétablissement des droits de la personne, d’un poste ou d’un salon de discussion ou vocal.

Je te demande donc @Thufir de supprimer le passage que je cite, qui est mensonger puisqu’il y a des mécanismes de recours.


#3

Bien noté, je viens du coup d’éditer mon message. Vous noterez que, sur le fond, ça ne change pas grand chose.
Alors je pose la question : puisqu’il n’y a de la part des modérateurs aucune volonté d’établir un dialogue et que la solution qui nous est proposée consiste à saisir le Conseil Réglementaire et Statutaire, comment va t-on procéder ?
Je veux dire : chaque fois qu’il prend à un modérateur l’envie de fermer un sujet ou de couper un message et que ce n’est pas justifié, on fait un dossier pour le conseil réglementaire et statutaire ?

Le fait est que c’est bugué : Quand décision est prise de fermer un sujet comme celui ci où des pirates échangent courtoisement sur des questions de fond, sans être d’accord mais sans s’engueuler, cela signifie que la discussion est tuée. S’il faut attendre 15 jours que le CRS (sic) rouvre le sujet, il ne repartira pas… d’autant qu’il sera toujours possible aux modérateurs de le refermer de façon discrétionnaire et ça sera reparti poru 15 jours…

Donc la contestation est formellement possible mais pratiquement inemployable. Et c’est pas terrible.


#4

Je ne vais pas reprendre point par point les différentes attaques. Je vais essayer de répondre globalement histoire que ce fil serve à quelque chose.

Concernant ce qu’évoque gna dans le fil initiale
J’ai un style de modération qui tranche en effet avec ce qui se faisait jusque là. Je ne fais pas de rappel à l’ordre générale mignon avec des smileys et des images. On n’est pas sur jv.com, on est capable, j’espère, de prendre en compte des remarques sans s’énerver, sans tout prendre pour soi, pour son égo, pour ce qu’on est, simplement prendre la remarque pour ce qu’elle est, c’est à dire, une remarque sur ce qui est dit, cela est dit ou sur comment cela est dit.

  • Ce qui est dit :
  1. Cela renvoie aux messages ouvertement mensongers, comme tu as pu nous le montrer à plusieurs reprises @Thufir, c’est sur ces questions que j’interviens le plus te concernant, et c’est l’objet de la dernière demande d’Aurifex te concernant.

  2. Cela renvoie également aux messages avec des insinuations qui laissent entendre quelque chose d’ouvertement faux, ou bien d’insultant, sans preuve, à répétition (et oui, cela a faillit faire péter les plombs à des personnes qui font toujours beaucoup pour le PP aujourdhui et sans qui ce serait la chiasse ici).

  3. Enfin, il y a toutes les tentatives de résumer la pensée d’autrui avant d’avancer -un mécanisme a priori constructif dans un débat- qui est parfois utilisé grossièrement, et peut amener, volontairement ou involontairement, à une simplification du propos d’autrui, à une déformation des liens logiques etc… C’est sur cela que je suis le plus intervenu avec @gna. Alors, mise au point : je me fou de savoir si les mots que vous écrivez veulent dire autre chose que ce qu’ils disent. Si vous voulez dire autre chose, utilisez d’autres mots. J’ai peu de patience sur ces questions. Vous avez le droit d’intervenir avec humilité concernant ce que vous savez du monde et des gens qui sont derrières leurs écrans (spoiler alert : c’est en faite conseillé).

  • cela est dit : Cela renvoie aux messages hors sujet, hors topic, s’en éloignant fortement. Vous pouvez aller le dire, juste pas dans le fil en question.

  • Comment cela est dit : Il s’agit des insultes, des reproches sur la personne plutôt que sur le contenu.

Concernant la fermeture des fils
Je suis toujours ouvert aux discussions concernant la réouverture des fils. Il faut simplement être au clair sur votre demande pour éviter une nouvelle dérive qui consisterait à répéter ce qui a été dit, dériver du sujet, ignorer vos interlocuteurs.

Concernant la modération, vous avez du pouvoir, impliquez vous !
Si vous voulez influer sur la manière dont tout cela est modéré, vous avez du pouvoir. Vous pouvez vous-même devenir modérateur, en candidatant au CVI, ou encore en montant un équipage qui viendrait nous soutenir dans cette tâche. Je serais heureux de vous transmettre le flambeau, m’impliquer un peu plus sur les sujets internationaux, sur les questions d’économie. Il est également possible d’amender le RI si des modifications vous semblent judicieuses.

Concernant la modération, vous avez du pouvoir, à utiliser avec modération …
Avant de vous embarquer dans de multiples procédures de contestation des actes de modération impliquant la sollicitation du CRS qui a foutrement autre chose à faire en ce moment (auquel vous pouvez candidatez aussi hein), il existe tout un tas d’autres moyens d’influencer la manière dont les choses se déroulent.
Un dernier moyen d’influencer les choses est de venir discuter en MP. Je répond en MP et suis ouvert au dialogue. Je suis humain, j’ai des limites, si on se moque de moi, si on m’insulte, à de multiples reprises, j’écoute un peu moins bien, il se peut même que j’en vienne à faire des réflexions sur le fait que votre comportement ne mérite pas que je m’y attarde, et que, à force de répétition, ce soit votre personne que je vienne à franchement détester. Mais, comme je fais mon mieux, même si vous êtes horribles, j’écouterais votre demande. En effet, j’ai, la plupart du temps, espoir d’évolution.

Concernant la modération, vous avez du pouvoir, celui de choisir qui vous modère
Et j’ai été choisi, mieux en faite, choisi puis conforté, qu’une minorité d’entre vous le veuille ou non.

PS : Je ne répondrais pas par la suite aux attaques auxquelles j’ai déjà répondu. Je suis ouvert à la discussion sur les autres sujets. À noter que je rends compte de la majorité des actions de modération sur discord, dans le channel dédié à la vie interne, chose qui permet une bonne coordination avec les autres modérateurs.
Des bisous à ceux qui font de leur mieux pour participer avec passion, curiosité et intelligence sur ce discourse, keep it up ! :kissing:


#5

Bsoir ,
je ne voulais pas intervenir (mais j’ai reçu une alerte n’étant pas déconnecter)

à cette lecture je comprend ton humilité et ton empathie pour les intervenants , que je traduit par mépris et arrogance. (j’ai vérifié leurs sens dans le dico).

Bisous


#7

Qu’on soit bien clair, je viens de signaler ce message à la modération. Nous voyons ici la possibilité d’insulter un membre d’un conseil qui, s’il agit, se verra accuser de “dérive” et de “censure”. Sans me rappeler quelque chose, je trouve ce mécanisme de défense dangereux.

N’en déplaise à certains, il y a bouton de signalement. Si quelque chose vous gêne, cliquez dessus. Personnellement je l’utilise souvent parce qu’il y a beaucoup de choses, et là ça en fait partie, qui me choquent. Ici je trouve les propos insultant, diffamant et totalement déplacés. Tu n’as apporté AUCUNE preuve de dérive, de censure, tu ne fais que véhiculer un ressenti.

Donc si le message précédent est “censuré”, sachez que c’est sur ma demande, pour l’instant.


#8

Ces propos sont inacceptables @Thufir. Je ne suis pas intervenu jusqu’à présent parce que j’estime que @Bibo est capable de se défendre seul, y compris quand il est diffamé de façon aussi grossière et insultante (on a bien compris que la “modération” qui est visée est une personne précise dès le début); cependant ce dernier message dépasse toute limite. Je te demande de retirer ce dernier message, qui mêle l’outrance au ridicule. Si tu estimes que la conduite de Bibo est digne d’une saisine du CRS, saisis le. Sinon, épargne nous ce genre de choses, te voir te draper dans les blancs habits de la liberté d’expression est plus que je ne peux décemment le tolérer.


#9

Croyez moi si vous le voulez mais j’espère que je n’aurai pas besoin de le faire et que les choses vont s’améliorer.


#10

Le tour de la question ayant été fait, les accusations (et les insultes) portées, les réponses données; plus rien de constructif n’émergera de ce sujet, c’est pourquoi je le ferme.
Pour toute complainte formelle, je vous prie de vous adresser au CRS.


#11