Petit coup de gueule : pourquoi je ne pars pas aux européennes (notamment)


#1

Bonjour à toutes et à tous.

Depuis quelque temps, je dois bien avouer que je m’éloigne petit à petit du PP français. Le fait est que j’ai rejoint le PPF il y a quelques années, après avoir habité en Islande avec des membres de Piratar. Ils m’ont fasciné par leur aisance à utiliser les outils pesants et lents de la démocratie, la désobéissance civile non violente intrinsèque, leurs actions simples et efficaces, à être si simples et détaché.e.s dans leur rapport au pouvoir. Je me suis renseigné sur les autres PP, et j’ai vu qu’il y en avait un en France. J’en avais jamais entendu parler alors même que je partage 100% du socle idéologique commun international (si je puis le dire ainsi). De retour en France, j’ai rejoins le PP sur cette base d’un parti international, libertaire et un peu punk sur les bords.

Mais force est de constater que nous sommes en France complètement isolé.e.s sur certaines questions, comme la démocratie liquide, par exemple. Nos voisins Pirates européens ne comprennent pas non plus notre obstination à vouloir imposer un système qui fonctionne déjà si peu entre nous. Honnêtement, combien de membres amendent et votent tous les 15 jours à l’AP ? Combien de membres participent activement aux débats ? Moi j’ai 3 mômes, une vie professionnelle bien remplie puisque je suis à mon compte et si j’ai en moyenne une heure par semaine à consacrer à la politique, je préfère la dépenser dans quelque chose de concret. Si je dois passer plusieurs heures à lire les débats, je n’ai plus de temps pour agir.

Depuis quelque temps, le PP français semble tourner en vase clos d’une poignée de personnes actives qui s’amendent et se votent entre eux, et le peu de membres durement glané.e.s au lendemain des législatives sont déjà parti.e.s voir ailleurs. Combien de temps on s’est demandé si on devait aller aux Européennes ? Combien d’actions concrètes sont diligentées sur un sujet ou un autre par le PP ? Combien de fois l’un ou l’une de nous est invité à porter la voix du PP dans la presse ? On intéresse qui, en fait, en dehors de l’entre-soi ?

Peut-on se poser des questions, faire une sorte de petit bilan ?

On revendique que le PP soit un parti de citoyens et on ne laisse plus de place aux initiatives locales. Tout doit passer par le “central”. Si je comprend l’idée, j’en déplore la méthode et les résultats. Pour exemple, je me rappelle avoir lu des échanges entre Florie et Nicolas Bessau qui m’ont profondément choqués. Pas sur le fond, y avait des arguments pour chacun, mais quelle virulence de la part de Florie, porte-parole du PP envers un de nos membres. Le ton, le vocabulaire, tout était manque de respect. Le type est invité par la télé locale pour débattre sur un plateau et il se fait engueuler parce qu’il est pas porte parole et que c’est pas à lui de le faire ! Ça fait 10 ans qu’il se défonce pour le PP, et il faudrait qu’il apprenne par coeur des (je cite ) « éléments de langage »… ! Y aurait pas comme une bureaucratisation en route du PP, une sorte de lourdeur administrative qui s’invite dans notre parti ?

En tout cas, si l’objectif est de faire le vide, c’est exactement comme ça qu’il faut s’y prendre.

Alors aujourd’hui, à la veille des Européennes, il faudrait des noms sur les listes pour qu’on puisse les déposer. Pour toutes ces raisons et bien d’autres, il n’y aura pas le mien. S’il est aussi difficile de trouver des noms, c’est peut-être parce que les gens sont partis ou comme moi, se désengage de ce qu’est devenu le PP actuel. S’ils sont partis, c’est que le PP n’est pas attractif. Pas question de tirer sur des gens, ça m’intéresse pas de pointer des responsables. On a perdu tout ce qui pour moi était une force pour se fondre dans la masse des micro-partis qui n’ont pas beaucoup d’autre intérêt que d’exister. Posez-vous cette question, les ami.e.s : si demain le PP français venait à disparaître, qui, à part ses 200 membres le remarquerait ?

Il faut de toute urgence changer quelque chose dans notre leadership, notre cap, ou je ne sais quoi, mais se rendre compte que le bateau coule. Si on continu comme ça, le PPF ressemblera bientôt à un un comité des fêtes qui s’étrille pour savoir si on met des chatons ou pas, si on utilise ce logiciel ou un autre, si on dépose une liste aux prochaines élections ou non. Personnellement, cette option-là ne m’intéresse pas.

Bisous.

Sigurdur


#2

Alors, plus que de pirates qui votaient une fois par an aux AG les années précédentes

Tu ne viens pas sur Discord, mais il y a tous les jours, tout le temps des débats avec des espaces dédiés.

C’est pour ça qu’on a des “commandes” pour le Parti Pirate Suisse, le Parti Pirate Russe, que j’ai été relancé par le Parti Pirate Autrichien, que le Parti Pirate International commence à s’orienter sur la manière de faire française. Mais oui on s’obstine …

Qui t’en empêche ?

Ah et donc tu veux faire vivre la démocratie sans chercher à savoir ce qu’on défend et comment on fonctionne et ça doit nous rassurer ?

Alors les gens partaient … et maintenant ils reviennent … mais bon, c’est pareil, quand on ne suit pas l’actualité du parti, c’est facile de sortir des impressions qui sont plus qu’éloignées de la réalité.

Vu qu’on a participé à la création du programme européen, et qu’on s’est même déplacé pour ça, depuis plus d’un an. Et ensuite on en a débattu et on l’a voté.

Bah comme ça dépend du temps de chacun … mais là concrètement, il y a une proposition de loi sur le bulletin unique qui est déposé à l’Assemblée Nationale suite à notre lobbying … mais ça doit pas être assez concret pour toi.
On a aussi “fait” la seule manifestation en France contre la directive copyright

Souvent. Que ce soit @Florie, @gpellen, @npetitdemange, moi, et encore d’autres pour les réponses aux sollicitations quasi quotidienne.

Plein de gens qu’on rencontre … mais a priori avec ton heure par semaine ça doit être difficile de voir tout ça.

Et toi, tu le peux ?

C’est faux, il y a juste un cadre de travail. Un contrat que tu as accepté en devenant membre du Parti Pirate.

Le “central” ce sont les autres Pirates …

J’ai comme des doutes …

Étrangement après le vide des législatives, on engranges les adhésions … mais oui … balance des faits qui n’existent pas.

À croire que tu n’as pas participer aux européennes 2014 …

Pose toi la question, mon ami : si demain le PP français venait à disparaître, qu’est-ce que tu auras fait toi comme action pour faire en sorte qu’il se remarque ?

C’est marrant de chercher un leadership quand justement on explique qu’il n’en faut plus. C’est marrant de croire qu’on est en décroissance alors que non. C’est marrant de croire que pas de logiciel du tout pour un système connecté sur internet c’est l’avenir de la communication en interne.

Mais soit, tu as un avis et tu le partages … mais là … c’est juste une méconnaissance totale de notre fonctionnement, voire une vengeance parce que tu n’as pas fait le nécessaire malgré notre discussion avec @omarwallace pour devenir porte-parole en Sarthe … mais bon, je dois voir le mal partout.


#3

Bonjour,

Je vais faire cours, j’ai pas trop de temps, je répondrais si le débat s’ouvre.

Je vais éviter la “quote war”, car je pense que l’on perd un peu du fond sur le sujet. Je vais même avoir une approche très simple, même si je suis en désaccord avec de nombreuses de tes critiques, je vais partir du principe que tout ce que tu dis est vrai, valide, juste et légitime. Je ne vais, dans mon texte, pas du tout mettre en doute tes critiques et ton point de vue. À la limite répondre sur quelques propos qui me semble imprécis.

Note que pour ma part, cette question mériterait sans doute plus d’être abordée après la phase européenne (dans 2 semaines si on ne trouve pas nos 79 noms, dans 1 mois et demi sinon), mais bon, attaquons tout de même.

Je rajouterais aussi que j’aime toujours, quand on écrit une critique relativement virulente (même si tu t’en défends), avoir un certain nombre de propositions, d’orientation aiderait quand même. Là on est obligé de spéculer, ce n’est pas évident.

Je rajouterais aussi que ce genre de texte, je les aie lus et relus depuis maintenant 5 ans, et que des plus anciens les lirais sans doute aussi avant. On a dit la même chose quand on avait un président, la même chose quand on avait une coordination des régions (CN) et un bureau pour l’administratif (BN).

Si je devais résumer mon impression sur ton texte :

  1. Un Parti Politique ce n’est pas fait pour tester et éprouver les nouvelles méthodes de démocratie, nous devons fonctionner de manière plus classique (mais plus efficace).
  2. Il nous faut des leaders qui décident pour nous et nous devons être moins consultés.
  3. Les membres doivent être dans l’action, les leaders dans la représentation et la réflexion.
  4. Il faut plus d’autonomie.

Note bien que c’est mon interprétation de ton message, je t’invite à me corriger ou à engager le débat.

Comme je l’ai déjà dit de nombreuses fois, si ce qui a été mis en place ne vient pas de nulle part, c’est pour moi une dernière tentative d’avoir un fonctionnement réellement démocratique et innovant. Si cela ne fonctionne pas (c’est l’impression que tu as) alors il faudra retourner à un fonctionnement beaucoup plus classique (avec un bureau tout puissant qui prends des décisions seules et rend compte de temps en temps).

Les critiques de ce qui est en place actuellement

Système bureaucratique

De manière simple,la critique indique que le fonctionnement serait “bureaucratique” et trop “centralisé”. Pour le moment, les décisions importantes (création d’équipages de tout type, nomination à des postes) se font via l’assemblée permanente (vote une fois par mois) et sont décidées par l’ensemble des pirates.
Le seul filtre possible, par le secrétariat, est TRÈS FORTEMENT limité, c’est volontaire.

Pour faire moins bureaucratique, il faut que des pirates aient plus de pouvoir, qu’ils puissent décider à la place des pirates. Cela imposerait donc la création d’une instance (un président, un bureau) qui décide (en respectant les statuts hein).

J’ai la nette impression que l’on a tenté et que cela ne fonctionnait pas, mais peut-être peux-tu trouver un fonctionnement possible.

Autonomie des pirates

Si on veut faire plus d’autonomie (pour ma part il n’y a pas de problème de ce type, mais soi), il faut donc que des pirates aient plus de pouvoir en région et qu’ils puissent décider à la place des pirates. C’est possible, il faudra donc créer les contre-pouvoirs.
Comme il faudra quand même garder une certaine cohérence, il faudra trouver une assemblée de ses représentants … On avait cela avant et le résultat était particulièrement mauvais, il faudra trouver une autre solution.

Ma conclusion

Clairement, et d’un point de vue “élections” nous avions les législatives et les Européennes sur le chemin. Il faudra pas la suite débattre de nos prochains objectifs, ensemble comme d’habitude (du moins pour le moment, avant d’avoir les leaders qui décideront pour nous si les pirates le veulent) et pourquoi pas de notre nouveau mode de fonctionnement.
Ce genre de discussion est et sera toujours libre, comme toujours …


#4

Oui, tu vois le mal partout Farli. Parce que tu prends des messages comme le mien personnellement, avec émotion. J’ai tout faux, tu as tout raison, si ça te fais plaisir, en vérité je m’en fout c’est pas le propos. Le propos, qui n’est que mon avis (et je te remercie de garder tes suppositions de vengeance qui sont ridicule), est que le Parti ne change pas dans la bonne direction. On gagne des membres, il parait, c’est plutôt une bonne nouvelle, moi, je vois surtout qu’on était pas loin de 600 y a deux ans, qu’on est à environ 200 en ce moment, mais soit, les membres reviennent… J’ai pas envie de tomber dans des débats sans aucun intérêt. Y a des choses concrètes, c’est que pas d’un an après la mise en place de l’AP, y a que 33 membres qui ont voté à la dernière session. Moi ça m’alarme. Je tire des conclusions personnelle sur mon engagement, je cherche à comprendre ce qui me fais m’engager ailleurs qu’au PP, je le partage. Tu peux reprendre chacun de mes termes et de mes phrases pour les contredire si tu as du temps à perdre. Moi je crois qu’il faut prendre du recul.


#5

@npetitdemange dit que les quotewar c’est mal, mais faut juste rétablir la vérité.

Avril 2017 : 397 adhérents

Avril 2019 : 315 adhérents
avec un creux aux alentours de 150 il y a 6-8 mois, mais oui tu as raison … la preuve

Nombre de votant-e-s : 38, sans compter les délégations, soit entre 10 et 15% de participation. Pour info les AG annuelles, c’était entre 5 et 10%, une par AN. Mais oui, tu dois encore avoir raison.

Tu sais que c’est le principe même des biais de confirmation. “Tu peux dire ce que tu veux, je sais ce que je crois”.

Donc effectivement ça va être dur de débattre sur le fond si déjà tu n’acceptes pas les faits.

En revanche que toi, tu estimes que ça te va pas comme fonctionnement c’est entendable. Mais excuse moi de corriger tes “chiffres” sur lesquels tu te bases pour sortir ta vérité.


#6

Merci pour ton message, Nico. Le mien en l’occurence est plus un coup de gueule que le lancement d’un débat. Si j’avais voulu entrer dans un débat, et ce sera peut-être le cas plus tard, je ferai des propositions concrètes, c’est évident. Mais faut pas me prêter de mauvaises intentions, comme certains pourraient le faire. Je ne souhaite pas que le PP meure. C’est justement l’inverse. Sinon je me fait pas chier à rédiger une baffouille, je me casse et puis c’est tout. Je mets les pieds dans le plat avec plaisir en espérant que des bonnes choses sortiront de ma critique pour le PP. Et je sais par ailleurs, notamment pour avoir reçu des messages privé après ce texte, que je ne suis pas le seul à penser ce que j’ai écrit. (Et non, Farli, il ne s’agit pas de mes copains sarthois.)


#7

Ok, Farli, y a pas de problème. Moi, j’ai pas accès aux chiffres, tu as raison, je me base sur mes souvenirs seulement. C’était peut-être pas y a deux ans le pic des 600. Si ça te vas, qu’on soit si peu, ok. Moi non. Après notre campagne pour les législatives en Sarthe (je rappelle qu’on était que 3 sur 2 circos hyper rurales et qu’on a frôlé les 1% de chaque côté), on avait réussi à ramener des gens à voter pour le PP. Des gens qui nous ont remercié pour notre liste, des gens qui ont avoué ne plus aller voter depuis longtemps être allés voter pour nous. Pourquoi ils et elles n’ont pas transformé l’essai ? Ou plutôt, pourquoi ils et elles sont allés le transformer ailleurs ? T’as une réponse de ton côté ? Parce que du mien, les trois principaux freins sont : des outils de collaboration en ligne trop compliqués et éparpillés (discourse ou discord etc), le concept de démocratie liquide qu’on comprends mais qui demande trop de temps et d’implication pour fonctionner et l’absence d’action concrètes physiques, locales comme nationales, donc de visibilité, en dehors des périodes électorales.

Si on doit lancer un débat, coco, je suis pour à 100%. J’ai des propositions. Mais on va faire comme le préconise Nico Petitdemange, on va attendre que le moment soit plus propice à la germination des idées.


#8

Est-ce que tu votes/délégues ?
Si non, est-ce que tu as demandé de l’aide ? Même par email ? Par téléphone ?


#9

Je vote quand j’ai trouvé le temps de lire les motions. Je délègue rarement parce que les Pirates que je connais, en qui j’ai confiance, sont tout aussi rarement que moi dans la position de voter. Le rythme fait que je n’ai pas le temps de me faire un avis sur les sujets, que les votes sont déjà clos.


#10

3 messages ont été déplacés vers un nouveau sujet : Échange Florie - OmarWallace - Sigurd


#12

Il y a plusieurs possibilités, comme aller parler avec quelqu’un que tu ne connais pas pour connaitre ces positions politiques et la manière dont il vote, tu peux aussi t’organiser avec les gens en qui tu as confiance pour qu’une seule personne prenne le temps de lire sur tel ou tel mois. C’est aussi à ça que ça sert la démocratie liquide.

C’est le mécanisme qui te permet d’avoir du pouvoir, pouvoir que tu n’utilises pas. Et je trouve ça dommage de venir en demander plus à côté. Je n’ai vu ni @omarwallace ni toi venir voter sur la demande de porte parolat qu’il à déposé. C’est quand même cocasse de venir se plaindre par la suite. Mais, ce n’est que mon avis. Cette motion ne demandait pourtant pas beaucoup d’étude.

Je n’ai pour ma part pas le temps ni l’envie d’étudier les motions pour voter. Je délègue mes voix, et je regarde, quand j’ai le temps, comment s’est positionné mon délégué. Ce sont des mécanismes qui sont fait par définition pour pouvoir avoir du pouvoir même si on a pas le temps et l’envie de se positionner.


#13

Bjour,

qu’on lâche sa soupape c’est naturel et sain ça permet d’évacuer ce qui ne va pas, tout au moins ce qu’on pense qui ne vas (parce qu’il arrive aussi qu’on se trompe (Cicéron: c’est le propre de l’homme de se tromper…)
Mais mettre en cause une voire des personnes (à tord ou a raison) c’est mettre en route un processus de ping-pong qui amène la discorde sans apporter de solution.
Alors SI vous avez des reproches à faire à quelqu’un 'e, prière de faire par voie privé ou rencontré vous physiquement pour crever l’abcès !!!
Parce que c’est ce genre de discussion publique totalement stérile qui donnent envie de claquer la porte.


#14

Salut Bibo,

Il y a plusieurs possibilités, comme aller parler avec quelqu’un que tu ne connais pas pour connaitre ces positions politiques et la manière dont il vote

Je suis désolé, mais c’est pas en quelques échanges par tchat que je vais pouvoir définir si j’ai confiance en quelqu’un ou non. Pour déléguer mon vote, j’ai besoin de ne pas avoir de doute. Comme tu peux le voir ici, les écrits peuvent avoir différents sons suivant qui les lit et qui les écrit. J’ai besoin de plus que ça, du coup pour moi, ça marche pas… Je le déplore, mais c’est comme ça. Je peux pas donner mon vote à n’importe qui.

C’est le mécanisme qui te permet d’avoir du pouvoir, pouvoir que tu n’utilises pas.

C’est vrai et j’ai expliqué pourquoi.

Et je trouve ça dommage de venir en demander plus à côté. Je n’ai vu ni @omarwallace ni toi venir voter sur la demande de porte parolat qu’il à déposé.

Oui, on s’est dit que si on se votait nous même, la demande perdrait de sa valeur. Je nous trouvais plutôt vertueux au contraire.

Je n’ai pour ma part pas le temps ni l’envie d’étudier les motions pour voter.

Tu as choisi de déléguer, je préfère ne pas voter. Tant mieux si tu as des gens de confiance qui peuvent relayer ta voix. Dans mon cas, ce serait faire confiance aveuglément et je pense que c’est potentiellement dangereux.


#15

Alors je vais faire un truc bizarre, d’abord avec du sentiment, puis sans.

Sentiment

Alors je vais répondre autant à @Sigurdur qu’à @gna sur un point précis, mais si on écrit avec 90% d’émotions et de sentiments, c’est normal d’avoir des gens qui répondent par les sentiments.
Il faut aussi faire attention, ce n’est pas parce que l’on ne dit pas “un tel à fait ceci” ou “je trouve que lui il n’est pas gentil” que l’ont ne visent personne, que se soit directement ou indirectement.
Pour ma part, quand je lis que l’on a mis en place un système bureaucratique, centralisé, qui est en train de couler le Parti, que nous avons fait les mauvais choix et que nous voulons IMPOSER un système, j’ai naturellement envie d’être aussi virulent que @Farlistener ou @Florie.
Il faut donc comprendre aussi les réactions virulentes de personnes qui se sont impliquées et même fortement dans le parti, dans ses statuts, dans son fonctionnement, dans la définition des objectifs et dans la réalisation de ceux-ci.

Pragmatique

Pour ma part, j’ai entendu le coup de gueule de @Sigurdur, mais il faut comprendre que ce coup de gueule ne pourra être bénéfique que s’il est accompagné, dans quelques semaines, de propositions ou de participation aux débats.


#16

Je n’ai pas dis que tu devais échanger par tchat. Tu peux aussi appeler, proposer une rencontre, allez regarder les votes précédent de cette personne.

Mais c’était pas ta candidature, tu ne votais pas pour toi … qui de mieux que toi ou des gens qui côtoies omarwallace pour donner leur avis ?

Le fait de pouvoir retirer à tout moment sa délégation casse le caractère dangereux du système selon moi.

Ensuite, je ne pense pas que faire confiance soit dangereux. Si ton propos est vrai, je ne comprends pas comment tu envisage un quelconque système d’organisation qui ne se résume pas à des discussions entre copains, en physique, chose qui est à mon sens utopiste et qui restreint structurellement les possibilités démocratiques. Et c’est je crois là le centre du problème de beaucoup des anciens du PP.


#17

J’ai déplacé une parti des échanges qui avaient plus leur place en privé. Il s’agissait d’une discussion sur l’équipage sarthe, chose qui diffère du sujet initial.


#18

Alors moi je ne connais pas les anciens du parti ou autre, et je zappe tout ce qui est Sarthe …je ne comprends pas le raisonnement de @Sigurdur .

Si j’ai bien compris avant les pirates étaient plus hiérarchisés. Les pirates avec un bureau ou autre qui décide pendant le temps de son mandat de ce qu’il doit être fait ? C’est quoi la différence avec un autre parti ? Autant allez chez NPA et co

Donc la dem liquide reste une bonne alternative. Sinon quoi ? Encore un simulacre qui te fait croire à des libertés ? Comment faisons nous bouger la politique aujourd’hui en tant que citoyens ? Manif / assos et vote… les deux premiers sont très chronophages et avec des résultats minimes (cf les marchés pour le climat, les désobéissances civiles ,…) le troisième ne sert plus à rien …

Donc sur le papier, je trouve que le principe du ppfr est franchement mieux que ce qui nous est proposé ailleurs .

D’autant que tu peux déléguer ou t’abstenir et ne suivre que de loin ce qui se déroule si le temps manque.


#19

Bah, concrètement, le bureau de l’époque ne donnait pas spécialement d’ordres et le fait est que les initiatives locales étaient, à l’époque, beaucoup moins contraintes. La règle des trois pirates permettait facilement les initiatives et si des pirates en usaient abusivement, ils pouvaient être retoqués, mais à posteriori. Il n’y avait pas besoin de demander des autorisations à tout bout de champs pour sortir un drapeau ou aller tenir un stand sur un salon. C’est cela que regrette @Sigurdur et d’autres avec lui.

Bon, ceci dit, le fonctionnement des nouveaux statuts a des côtés très intéressants, incontestablement. Je pense qu’il sera temps après les européennes d’en faire un premier bilan.


#20

Oui, et je rajoute concernant les points que tu abordes @Be1664 que si la démocratie liquide possède des avantages incontestables, elle a aussi des failles à mon sens tel qu’on l’utilise. Les délégations doivent pour moi être limité car sinon on a des gens qui “valent” beaucoup beaucoup plus que d’autres. Et c’est en ça notamment que ça peut potentiellement être dangereux (je souligne potentiellement) d’une part parce que les sujets sont moins appropriés de manière personnelle (et c’est là qu’il y a des la valeur, pour moi), et d’autre part parce que ça induit un niveau de valeur et de hiérarchie entre les membres que je ne trouve pas sain. Bon, cela dit, ce n’est que mon point de vue.

Deuxièmement, oui les marchés, les actions sur le terrain sont chronophages, mais tout ça a un sens : le partage. C’est notre valeur numéro un, on ne peut pas se passer d’être présents physiquement sur le terrain, le plus partout possible. Et niveau chronophage, notre système de Discourse, Discord etc (ne vous en déplaise) n’est pas en reste. Il faudrait y passer tous les jours beaucoup de temps pour participer aux échanges qui sont constants. On a pas tous la disponibilité pour faire ça. C’est super qu’il y ait des membres super investis tous les jours beaucoup, mais on fait quoi de tous les autres ? Moi, je crois qu’il faut simplifier encore beaucoup de chose, rendre nos outils plus accessibles à toutes celles et ceux qui ne sont pas des “geek” (pardon, c’est un vieux débat le parti de geek, mais c’est encore d’actualité autour de moi, c’est toujours notre image ici) et surtout que chaque membre puisse comprendre rapidement comment nous fonctionnons. Je sais qu’on peut demander de l’aide, qu’il y a de la réactivité, mais pour moi devoir demander de l’aide pour comprendre nos outils est un frein à l’utilisation de nos outils. Et c’est un problème que je soulève.

J’espère avoir clarifié un peu.


#21

Merci pour ton message.

Peux-tu nous montrer la règle des 3 pirates ?

Les contraintes actuelles sur les initiatives locales, dont les équipages, et le fonctionnement général est un consentement de chacun par l’adhésion au Parti Pirate.

Y compris que l’Assemblée Permanente doit décider par le vote de l’utilisation du drapeau pour une manifestation nationale. Si tu es contre ce fonctionnement démocratique, peux-tu nous le dire au lieu de l’utiliser comme justification pour un fonctionnement sans contrainte et sans règle.

Pour moi, un fonctionnement sans contrainte et sans règle comme proposé ne va pas dans le bon sens et ça sera juste le bordel, un peu comme avant.