Villes Intelligentes - Proposition de participation au Rapport au Ministère de l'Europe et des Affaires Etrangères


#3

Il faut à mon avis se concentrer sur la notion de Ville Intelligente Partagée

J’ai beaucoup la typologie des villes intelligentes qui est définie dans ce document :

  1. Techno-cité : solutionnisme technique de la vie de la cité
  2. E-cité : pilotage par la donnée de la vie de la cité
  3. Ville contributive : utopie de la participation à la vie de la cité

J’essaie de faire en sorte dans mon action politique locale que les technologies restent des outils au service des citoyens et permettent une meilleures prise en compte de leurs connaissances du territoire dans la prise de décision politique --> mais ça soulève d’autres problèmes comme l’importance de la médiation numérique pour ne laisser personne derrière (le moins possible en tout cas) et la nécessité de transformer les territoires en territoire apprenant pour monter en compétences la population sur les enjeux lié au numérique.

Peut-être des pistes à mettre en avant sur cette consultation ?


#4

J’ai soumis à titre personnel une première contribution dans la partie élus / techniciens basée sur l’apport de la co-construction possible grâce à OSM :


#5

Je pense qu’il faudrait une contribution PP sur la démocratie liquide dans la partie gouvernance :

Les contribution sont courtes : 700 caractères !

ça pourrait rejoindre le sujet “guide de piratage d’une mairie” de @Bibo Réflexion sur un guide de piratage d’une mairie

et l’équipage Démocratie Liquide : Équipage Démocratie Liquide @Jeey @Farlistener @guip @Florie et @Olivier


#6

Ma proposition à discuter/amender/changer/tournebouler :

Titre (100 caractères max) :
Innovation démocratique par la mise en oeuvre de la démocratie liquide à un échelon local

Contenu (700 caractères max) :
La déresponsabilisation à la fois individuelle et collective des citoyens est une des cause du désintérêt pour notre système politique local. L’innovation que constituerait la démocratie liquide à un échelon local permettrait de faire converger trois systèmes politiques démocratiques :

  • La démocratie représentative : via la délégation non totale (par domaines) et révocable,
  • La démocratie directe : chaque citoyen pouvant participer à tout ou partie des décisions locales,
  • La démocratie participative : la construction et la prise de décision ce fait par consensus.

L’expérience de Saillans montre que l’implication citoyenne est possible, l’outil numérique doit la pérenniser et la développer.


#7

“la construction et la prise de décision se font par consensus”, non ?


#8

territoire_intelligent.pdf (741,3 Ko)

Cela sera au menu du deuxième forum villes et territoires intelligents jeudi 7 juin 2018 à Paris : conferences.lagazettedescommunes.com


#9

Ping @Conseil-Transitoire pour la mise à l’ordre du jour de la session de mai 2018.

Dépôt d’une contribution PP sur la démocratie liquide dans la partie gouvernance de la consultation “Villes intelligentes”, communication PP sur cette proposition et demande de soutien des pirates dans le cadre de cette consultation.


Dépôts motions Session Mai 2018
#10

@Conseil-Transitoire maintenant que la motion a été adoptée par l’AG permanente il faudrait rapidement déposer la motion pour faire voter dessus avant la fermeture de la consultation. poke @EquipageDemLiq


#11

C’est fait ici :

Merci @ThibautLeCorre et merci @guip pour le rappel


#12

c’était prévu de le mettre dans “nouveaux modes de gouvernance”, il est dans “acteur public de référence” :sweat_smile:

@npetitdemange est-il possible de le modifier (ou @Farlistener) ?


#13

C’est fait.

J’ai édité l’ancienne pour dire que c’était la mauvaise catégorie, j’espère que ça sera effacé, j’ai pas trouvé la fonctionnalité pour le faire.


#14

Ca affiche “déplacé dans la bonne catégorie”, c’est bon.

Oy Oy Pirates ! Yapuka soutenir !! :arrow_down:


#15

J’ai soutenu. :wink:


#16

Soutenu !
Mille mercis à ceux qui ont mis la main à la pâte sur ce sujet, à nous maintenant de partager dans nos réseaux massivement.

Et pour ceux qui sont en panne d’inspiration, voici une idée de Tweet :


#17

J’ai proposé ton tweet à RT sur opentweetbar


#18

Le rapport a été rendu, il est disponible à cette adresse : http://www.villes-internet.net/site/wp-content/uploads/2018/07/Rapport-Villes-Intelligentes-290618-2.pdf

Dans l’ANNEXE 1 (page 180) :

Analyse du premier appel à contributions au rapport ouvert

(…)
Le bilan qui suit ne constitue pas un résumé exhaustif des contributions mais reprend les grands enjeux relevés par les contributeurs.
Cette consultation a vocation à se poursuivre dans le temps. Ce bilan n’est qu’une analyse intermédiaire et ponctuelle des contributions.

Des contributions plus conséquentes peuvent également être envoyées par courrier électronique. --> ping @EquipageDemLiq [y a plus qu’à …]
(…)

4. LES FACTEURS CLES D’UNE PARTICIPATION CITOYENNE REUSSIE

Les outils numériques peuvent constituer une belle opportunité pour dynamiser la démocratie participative. Cependant, les outils numériques seuls et la simple existence de lieux de cocréation ne suffisent pas. L’animation et la mise en réseau sont des facteurs clés de réussite. Des délégués numériques de quartier pourraient se charger d’animer et d’informer les citoyens à un échelon local des enjeux de la société d’information et communication et des possibilités concrètes d’action. Il faut également être davantage transparent sur le niveau de participation réellement mise en place lors des concertations citoyennes pour éviter la frustration et la méfiance du citoyen. L’échelon local revient régulièrement comme le plus pertinent pour répondre à de réels besoins et pour bâtir une démocratie participative ou liquide efficace.
(…)

Je pense que d’avoir réussi à faire inclure dans la synthèse des contributions le concept de démocratie liquide en le rattachant à la participation citoyenne est en soi un premier pas encourageant.

Un tweet de satisfaction/remerciement serait un deuxième pas à faire pour se faire connaître par des institutionnels qui ne nous connaissent pas du tout, et encore moins la démocratie liquide.

Ping @npetitdemange dans Open Tweet Bar je peux proposer des tweets à Parti Pirate PACA mais pas au national.

Première base de travail pour un tweet - ping @EquipeCommunicationExterieure :

Le @PartiPirate se félicite que le rapport «Vers un modèle français de la ville intelligente partagée» cite dans sa synthèse des contributions la construction d’une démocratie liquide à l’échelon local pour favoriser la participation citoyenne. Chiche ? http://www.villes-internet.net/site/vers-modele-francais-de-villes-intelligentes-partagees/ #DémocratieLiquide

  • un visuel avec les citations à mettre en place :

@OURALAkim --> Rapporteur
@CNCD_Fr --> Structure porteuse
@Villes_Internet --> Structure appui
@florencedt --> Fondatrice Ville Internet
@JBLemoyne --> Secrétaire d’Etat à qui a été remis le rapport


#19

Normalement tu es maintenant validateur pour le compte PPFR


#20

Trop long de 16 caractères !

Le rapport «Vers un modèle français de la ville intelligente partagée» propose la construction d’une démocratie liquide au niveau local pour favoriser la participation citoyenne.

Chiche ?

#DemocratieLiquide
http://www.villes-internet.net/site/vers-modele-francais-de-villes-intelligentes-partagees/

Là c’est bon :wink:


#21

J’ai Open Tweet Baré :slight_smile:


#22

Reçu aujourd’hui :

Madame, Monsieur,

Vous avez récemment contribué en ligne au rapport “Vers un modèle français de villes intelligentes partagées” et nous vous en remercions.

A la suite de la remise du rapport au Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères, l’association Villes Internet et ses partenaires organisent un cycle de rencontres visant à débattre de ses propositions et de ses suites concrètes.

Vous êtes cordialement invité·e à la première de ces rencontres, qui se déroulera le JEUDI 27 SEPTEMBRE 2018 de 14h00 à 19h00 à la Mutuelle Nationale Territoriale, au 4 rue d’Athènes, Paris.

Vous pourrez présenter votre contribution et réagir lors des temps de débat, suivis par la présentation de projets de coopération décentralisée en partenariat avec la Délégation pour l’Action Extérieure des Collectivités Territoriales et l’Agence Française de Développement.

On peut ? On peut pas ?