Une dose de démocratie délégative à l'assemblée


#21

Si on prend l’exemple de Congressus, est-ce que l’acces à la liste nominative des délégations est anonyme ? (je crois que non)

@Eric_D : quels risques sont pour toi impliqués dans le fait qu’une telle liste soit privée ou publique ? (j’en vois quelques uns moi aussi)


#22

Je pose plus de questions que je n’ai de réponses sur ce sujet. Je vois d’un œil très positif les délégations publiques à l’intérieur d’une même communauté choisie (typiquement pour le PP) ou pour des élus, mais je tiens assez au secret du vote pour les votes plus larges qui concernent tout le monde. Le secret évite les pressions, mais aussi les risques de dérives où le votant a intérêt à voter comme le veut celui qui a le pouvoir. Je veux par exemple pouvoir voter PP sans impact sur ma vie professionnelle.

On peut très bien ne pas expliciter de délégation mais ça donne un poids démesuré à ceux qui s’alignent avec le pouvoir ou la majorité (pour lesquels la publicité de leur position ne pose pas de problème).

À l’inverse, garder le système sans la publicité ouvre la voie à manipulation des votes.

On a le même problème dans l’ensemble que pour le vote électronique. Je n’ai pas le solution pour l’équilibre entre l’importance de redonner de la démocratie et celle de protéger les voies divergentes ou la vie privée.

Mes questions sont de vraies questions, pour comprendre les avis, positions et équilibres de ceux qui en ont.


#23

Je cherche des soutiens pour une dépôt en octobre.


#24

Tu as le mien !


#25

Hello,

J’aime beaucoup ta proposition. Je soutiens !
“My 2 cents” sur des problématiques déjà citées:

Pression (au sein du foyer ou ailleurs)
En effet, et même sur la délégation, comment s’assurer que la délégation n’est pas données sous pression et qu’au final ce n’est pas une seule et même personne qui à “volé” des pouvoirs de vote par pression ?
Même si ça se fait en mairie, si je peux vérifier mes délégations, je peux obligé x/y a me donner leur délégation et si il le font pas représailles.
=> Comment empêcher ça ?

Ne pas déstabiliser trop le fonctionnement du parlement
Que le député de la circonscription ai par défaut la délégation de tous ces circonscrits.
Et après en mairie je peux décider que tel ou tel vote je vote moi et pas le député.
Ça éviter de paralyser le parlement ou d’avoir des députés sans pouvoir face a des députés sur des département plus “réactifs”.

Fonctionnement
Des lieux de votes permanents en mairie et préfecture, permettant a tous les citoyens de venir voter quand ils le veulent.


J’y vois encore un problème :
Pour rendre tout ça fluide et facile a mettre en place, une “électronisation” du vote, ce que je n’aime pas du tout…
Ce que je veux dire c’est pour que ça ne mobilise pas de façon permanente 3-4 personnes par poste de vote.

Ou alors on l’inclus dans le projet, c’est un budget, fonctionnaires en plus : je préfère.


#26

Je soutiens aussi
Mais je rejoins gdurelle sur ces limites.