Soyons fous, créons un Syndicat Pirate

Je reviens sur cette idée lancée il y a quelques années avec la certitude que c’est quelque chose qui nous manque dans notre action politique, et oui je sais que nous avons des gens syndiqués parmi les Pirates mais non je n’ai pas envie de m’adhérer à la CFDT ou à la CGT.
En revanche, ce que je peux voir c’est que dans les élections genre celles du CSE, c’est que le premier tour est réservé aux organisations syndicales, de même il existe aujourd’hui des rencontres et des discussions entre le gouvernement et ces mêmes OS qui peuvent aboutir sur des votes auxquels les partis politiques ne prennent pas part.

Bref, et si on créait un Syndicat Pirate avec notre horizontalité qui va bien ?

2 Likes

Salut,

Dans l’idée ça serait carrément chouette d’avoir un syndicat « maison », mais est-ce que juridiquement c’est faisable ?
D’après ce que j’en comprends, la création des syndicats est régie par le code du travail puisque ce sont des organisations à visée professionnelle, qui défendent les droits des salarié.e.s qui exercent le mêmes métiers ou dans une même branche professionnelle. Donc à partir de là, j’ai comme l’impression que pour monter un syndicat il faut qu’il y ait au moins 2 pirates qui bossent dans la même boite ou dans le même secteur et créent une asso, donc des statuts, un siège social, et tutti quanti, et ce pour chaque branche professionnelle… Je pense pas qu’un parti puisse décider de monter une section syndicale. De mémoire, le FN s’y était essayé à la fin des années 90 avec la création de syndicats dans la fonction publique (police, Éduc Nat, RATP…) et ils se sont fait démonter par la justice.
Et en ce qui concerne les élections au CSE, ça dépend de la taille de la boîte, mais aussi des critères de représentativité je crois.
Je ne suis pas juriste, alors j’interprète peut-être mal mes sources, mais en gros voilà sur quoi je me base :
La définition et les compétences des syndicats : https://www.legifrance.gouv.fr/codes/section_lc/LEGITEXT000006072050/LEGISCTA000006160729/#LEGISCTA000019353768
Pour le CSE : Représentation du personnel dans l'entreprise | Service-public.fr
Et sur l’historique FN : Syndicats Front national — Wikipédia (Il y avait aussi un dossier du Canard de 98 où ils en parlaient, mais je suis pas sûr qu’il soit dispo en ligne…)

1 Like

Alors pour moi tu as raison. Et je ne dis pas « montons un syndicat dans le parti pirate », mais « nous pirates, créons un syndicat à notre image ».

1 Like

De ce que j’en comprends, nos membres ont tout à fait la possibilité de se lancer dans la création d’un syndicat, mais les actions ne doivent pas être orienté vers la diffusion de l’idéologie Pirate.

Cependant il y a sûrement, au vu des spécificités de nos membres des choses vers lesquelles certains pourraient se retrouver, je pense aux travailleurs du numérique ou plus largement aux télétravailleurs.

Édit : je serais partant mais je suis un peu isolé professionnellement, je ne vois pas un.e collègue avec qui je pourrais lancer ce genre de truc

3 Likes

@Farlistener que veux tu dire par « horizontalité qui va bien » ?
Les 2 syndicats que tu cites ont des principes démocratiques importants qui me paraissent pas en opposition avec les principes du parti pirate…

1 Like

Je suis plutôt contre cette proposition. Les syndicats ont un objectif professionnel (et sociétal), mais normalement pas partisan. Il y a un siècle, les principaux syndicats signèrent la charte d’Amiens qui établit l’indépendance des syndicats vis-à-vis des partis politiques et de l’État. Certes les syndicats actuels en ont parfois déviés (notamment la CGT qui a longtemps eu un secrétaire général affilié au PCF de 1946 à 2015, réduisant son image indépendante des partis), mais je pense que la séparation entre les partis politiques et les syndicats professionnels est à conserver.

3 Likes

Tout à fait d’accord avec @Bichon, la charte d’Amiens (1906), l’indépendance et tout et tout …
J’ajoute que les syndicats ont des fonctionnements démocratiques et décisionnels bien plus en phase avec les valeurs des pirates que tous les partis politiques.
Pour observer de près, les personnalités syndicales connues émergent dans un cadre assez bien structuré.

2 Likes

Sans répondre sur le fond, je vous signale qu’il existe depuis plusieurs années un syndicat étudiant « Union pirate » à Rennes: Union Pirate, le syndicat étudiant de Rennes 2

Sur l’idée de base, je trouverai ça intéressant s’il y a des gens qui veulent créer un syndicat Pirate. Et je les comprends tout à fait.
Personnellement, ce sera sans moi hélas, car je suis déjà dans un autre syndicat.
Je sais que ça a été déjà dit : mais un syndicat, ce n’est pas un parti politique, à la base, c’est indépendant des partis et mouvements politiques. Donc il faut faire très attention, parce que pour ma part, il faut distinguer les deux et bien les séparer pour qu’on n’ait pas des problèmes à l’avenir. Car parmi les syndicats, et je l’ai bien vu lors de la manif contre la réforme des retraites : les partis politiques sont assez (voir très) mal vus lors des manifs =/

Plus ca va et plus je me dis que j’aimerai me syndiquer. Y a t’il des personnes qui ont des retours à faire concernant solidaires informatique ? J’ai lu leur status qui parlent de leurs valeurs mais j’ai pas trouvé explicitement ces valeurs en question.

Pour abonder dans ce qui a été dit : les syndicats sont ses structures bien plus démocratique que la plupart des autres institutions politiques.

Et cela depuis la révolution industrielle. La plupart des syndicats modernes son né avec un des courant libertaires du XIX qu’on appelé l’anarcho-syndicalisme…qui prônait tout simplement des usines où chaque travailleur serait co-decideurs (les coopératives, scop, l’autogestion et autres sont leurs lointains héritiers ).

C’est déjà une vision ultra horizontal à une époque où il n’y avait pas de NTIC.

A partir des années 20-30 ce courant à été mis en minorité par les courants syndicalistes chrétiens mais surtout par les marxiste-léninistes qui eux avaient une vision beaucoup plus étatique, centralisée et pyramidale…et qui contrairement anarcho-syndicaliste pouvait s’appuyer sur les réseaux de l’URSS et des partis politiques.

Je pense qu’on peut avoir un observatoire des syndicats plutôt avoir des interlocuteurs. Faire un syndicat pirate ça me semble un peu trop corporate, alors que bon nombre de syndicat on des valeurs intéressantes et surtout une expertise. Ils doivent rester indépendant pour ma part .

Peut être que dans l’informatique ça pourrait exister mais pas trop convaincu.

Je réactive ce post car je viens de voir un documentaire de TVR sur l’Union Pirate qui essaime dans les facs de Bretagne :
https://www.tvr.bzh/v/5d4ede5-tvr-enquetes-02-03-2024

2 Likes