Refonte du programme, motions, ... et réflexion sur la stratégie !


#21

My two cents :

  • toujours pour la suppression de la DPG : ça fait globalement doublon avec le code des pirates, ça fait un texte de moins à lire pour les nouveaux arrivants, mais ça ne passera qu’avec un vote à 80% (la DPG ayant été votée à 80%) et le sujet pour en débattre vient d’être ouvert donc rien n’est encore dit
  • les communs, entendus comme ce qui fait l’objet d’un usage et d’une gestion collectifs, doivent être protégés et promus ; étant donné qu’ils font l’objet de plusieurs points de programme, on peut éventuellement proposer d’en faire carrément une thématique programmatique, ce qui les mettrait en avant (et encore, il faudrait je pense enrichir le programme au préalable)

J’suis pas chaud pour retoucher le code du pirate, j’aime son degré de généralité qui le rend peu obsolescent en fait, j’y vois un genre de Fundamento. Mais une simple phrase type “les communs, c’est-à-dire ce qui fait l’objet d’un usage et d’une gestion collectifs, sont un réel outil d’émancipation que les pirates s’accordent à protéger et promouvoir” dans l’entrée sur la liberté, et toc. Mais on aura créé une pente : et le RdB alors ? et les services publics ? tout cela n’est-il pas également émancipateur ? Ne faut-il pas s’adonner à un inventaire ? Ne perdrait-on pas l’efficacité et la concision du Code des pirates ?


#22

@Dadourlou, comme tu le soulignes pour les 4 points de méthodes “c’est en cours” donc pas encore fait ni adopté. Preuve que si j’ai été sur Congressus seulement après avoir rédigé cette réflexion (qui n’est d’ailleurs ni une motion, ni même une proposition) je m’inscrivais bien dans l’esprit (dont j’ai pris le temps de m’imprégné faute d’avoir eu le temps de tout lire) qui anime actuellement le Parti Pirate de vouloir faire évoluer la façon dont on construit le programme.

Concernant la concordance entre le programme Européen et le programme national, je pense que nous n’avons simplement pas la même vision de l’organisation territoriale. Personnellement, je pense qu’il devrait y avoir grosso-modo trois niveaux administratifs décisionnels :

  • Les communes ; moins nombreuses et donc avec un périmètre plus large, en commençant par la transformation des communautés de communes en municipalité - c’est dans le programme du Parti Pirate,
  • Les régions ; moins étendues qu’après la réforme Hollande sur la question (en tout cas pour certaines), mais suppression des départements et des cantons,
  • Le niveau Européen ; Parce que le niveau national n’a de raisons de subsister que parce qu’il y a historiquement des différences de niveau de vie entre les états européens. Mais dans la réalité, les Basques français on plus de points communs (dans leurs us et coutumes) avec leurs homologues espagnols qu’avec les Alsaciens (je précise que j’aime bien les uns et les autres).
    Donc pour moi, le niveau national n’a de raison de subsister que le temps d’harmoniser le niveau de vie de l’ensemble des européens. Mais ce n’est que mon point de vue (à moins que tu me trouves un truc qui a été dit il y a deux ans dans un interstice virtuel du Parti Pirate :grin: ).

Qu’est-ce qu’un préambule ? En fait le premier paragraphe de mon message initial qui commence par “J’observe le fonctionnement du Parti Pirate depuis les quelques mois …” illustre bien ce que doit être un préambule. Il pose le contexte et les intentions de la suite !
Je pense que la DPG mélangeait un peu “cela” avec une synthèse du programme. L’abandonner ne signifie donc pas renoncer à faire un préambule travaillé au programme. Plusieurs membres semblent le penser également d’après les échanges que j’ai pu avoir en particulier sur discord.

Je partage assez l’avis de @ferguson qui si j’ai bien compris souhaite laisser le Code des Pirates comme il est, et développer la notion de “communs” dans une thématique du programme.

Je veux bien accepter tes excuses @Dadourlou, mais j’aimerais, et pas seulement toi, que les personnes se souviennent que derrière des écrans il y a des individus qui ont une vie dont l’écran ne reflètent rien. Et quand je dis “une vie” c’est pas seulement personnel, mais aussi militante - donc avec des engagements.
La leçon que je tire de cela c’est que je ne m’engagerais pas plus que ce que je fais actuellement d’ici un moment dans le fonctionnement du Parti Pirate, car j’ai d’autres engagements que je tiens à respecter et honorer, et que l’on ne peut pas tout faire !

La réflexion que tu m’as faite, comme celle de @Farlistener sur discord, m’a fait m’interroger sur la manière dont j’avais aborder les choses. Même si ce qui m’a irrité de l’un et de l’autre ne partait pas de la même chose … Alors oui, peut-être, ma réflexion dans la manière dont elle était formulée a pu laisser entendre à certain.e.s que je débarquais et que je voulais remettre tout en question !? Ce n’était pas mon intention, et je sais trop combien les bénévoles investissent du temps et des moyens personnels pour construire un truc - et que s’il y a des manques ou des oublis on ne peut leur reprocher. Bref, je n’étais pas dans le “Ya Ka Fo Kon”, je le connais que trop bien dans d’autres organisations et il a le don de m’agacer fortement !

Ma démarche visait surtout à lancer une réflexion sur la construction du / des programme.s - essentiellement, plus que des outils (ce qui a du froisser @Farlistener). C’est pourquoi j’ai préféré une discussion au dépôt d’une motion - trop arrêté - pour faire avancer les choses sans trop vite les figer pour quelques temps (même si l’assemblée permanente permet une remise en question quasi hebdomadaire).

Voilà pour ma réponse, plus sereine …


#23

Je suis d’accord sur le fait que le code des pirates remplace la DPG en tant que norme “constitutionnelle” néanmoins je souhaitai juste alerter pour éviter de jeter le bébé avec l’eau du bain. Entre le code et un point programmatique comme lePacte du logiciel libre il manque un niveau d’orientation programmatique plus général. On pourrait donc partir de la DPG pour la découper et en faire des “orientations thématiques” avant de la supprimer pour l’oublier corps et biens.

Aujourd’hui ce qui s’oppose à l’hégémonie de la propriété exclusive dans le code des pirates est assez ténu :
point IV : Nous, Pirates, luttons contre … toute forme de capitalisation des ressources. … Nous n’acceptons aucun brevet sur le vivant
point V : L’accès à l’information, à l’éducation et au savoir doit être illimité. Nous, Pirates, soutenons la culture libre et le logiciel libre.
point XI : Nous croyons en la collaboration et contribuons aux communs ainsi qu’aux projets collectifs.
point XII : Nous croyons en la force des mouvements collaboratifs et horizontaux.

Ça ne fait pas encore une véritable orientation économique basé sur les communs alors que la DPG s’ouvrait vers cette perspective


#24

Alors non clairement, ce bébé, il faut le jeter. Et pour donner plus qu’un avis, il va vraiment falloir que tu prennes ta carte de pirate. Tu touches là quelque chose qui n’est pas normalement de ton ressort.

On pourrait surtout la supprimer et partir du code des pirates pour faire un programme.

Il faut enterrer cette DPG.


#26

Dommage, j’étais en train de me persuader d’adhérer après les européennes pour participer à l’équipage constitution et institutions. Mais comme lorsque l’on me donne des ordres je développe instantanément une procrastination massive cela va être compliqué.

PS indépendamment du fait qu’en l’état actuel elle entre en conflit avec le code des pirates, je n’ai pas le souvenir d’un seul argument de fond sur l’inanité de son contenu. C’est quoi le problème programmatique de la DPG ?


#27

Si je synthétise les idées pour la construction du programme telle qu’elle se profile ;

  1. Préambule - oui j’y tiens, mais je crois pas que moi - renvoyant au Code des Pirates pour fixer les intentions et les enjeux,
  2. Orientations thématiques avec là aussi un préambule,
  3. Listes de mesures plus “concrètes” votées sur Congressus - même si j’ai donné réserve sur l’inscription de ces motions dans un programme.

???


#28

Non, telle que tu la veux

Le Code des Pirates EST le point d’entrée.
Ensuite le programme EST l’ensemble des motions programmatiques votées par l’Assemblée Permanente

La “refonte” qui est proposée ailleurs, à ne pas confondre, est une méthode de classement pour résoudre le classement bordélique qui a court aujourd’hui, avec juste deux écoles “mono thématique” ou “multi thématique” avec in fine une question de présentation.

TOI tu proposes autre chose de fondamentalement différent et fondamentalement pas dans les statuts


#29

Oh toi tu n’as pas du lire les échanges de l’époque …

Sa nullité ?


#30

effectivement fin 2016 je ne suivais pas le PP d’aussi près

Là je pense que l’on sort de l’argumentation rationnelle (des vieux ressentiments je présume ?) donc pour ma part je vais arrêter là.


#31

Aucunement et pourquoi un jugement qualitatif n’est pas une argumentation rationnelle ?
Il y a un dépôt de motion sur le fait d’enlever cette DPG, je cite comme argument :

nous avons en fait efficacement déjà remplacé la DPG, par un texte plus court, plus clair, plus large et surtout partagé avec tous les autres partis pirates : il s’agit bien du Code des Pirates, désormais véritable orientation de notre politique générale

Je mets en gras des arguments qualitatifs.

Il ne faut plus accepter les choses parce que des gens ont passé du temps dessus. Des fois ce n’est pas bon. J’entends bien que c’est difficile à entendre pour les personnes qui travaillent dessus.

Si j’étais vindicatif, je pourrais même dire qu’à l’époque les gens qui ont travaillé dessus n’ont pas voulu utiliser la méthode préconisée et faisaient des approximations à l’emporte-pièce pour orienter le Parti Pirate soit par étourderie soit de manière insidieuse vers des choses que le Parti Pirate ne soutient pas (comme la démocratie directe à tout prix) et que les corrections ont été dures à intégrer. Mais ai-je parlé de ça ?

Non, j’ai juste partagé un constat : la DPG est nulle. Certains diront qu’il y a des choses à reprendre : et bien qu’ils fassent des points de programme avec et on en rediscutera. En attendant c’est un “truc” qui traîne et qui pour le coup nous fait plus de mal qu’autre chose.


#32

This post was flagged by the community and is temporarily hidden.


#33

Je viens de relire la partie “Liberté” et surtout “Être Pirate en Politique” effectivement c’est pas terrible (ça peut partir avec l’eau du bain), mais je maintiens qu’il y a des choses à sauver du coté de “Les Communs”.


#34

Et comme ça ne fera pas suffisant pour faire une “DPG”, autant que ça devienne un point programme. Comme j’ai dit, on peut sortir ce qui est recyclable.


#35

Le sujet est fermé pour gestion des signalements.