Putes en lutte - Documentaire

#Putes en lutte - Documentaire
Pour info.
Docu concernant le travail du sexe (un vieux sujet pirate :sunglasses:)

2 Likes

Sujet dĂ©licat qu j’essaie de comprendre car si loin de mon monde. J’avoue, ma mĂšre m’a Ă©levĂ© avec des valeurs fĂ©ministes parfois radicales. Ce que je constate sur ce documentaire, c’est qu’il s’agit de personnes qui ont choisi de se prostituer. Ce qui m’indigne, c’est la prostitution qui a Ă©tĂ© imposĂ©e de force, car ça existe aussi dans des cercles mafieux et pour en sortir ce n’est pas facile.
J’ai lu il y a quelques annĂ©es un rapport terrifiant Ă  ce sujet “Le livre Noir de la prostitution” avec beaucoup de tĂ©moignages. J’en Ă©tĂ© arrivĂ© Ă  penser que l’idĂ©e de vendre son corps devrait ĂȘtre aboli au mĂȘme titre que l’esclavage. Finalement depuis que l’abolition de l’esclavage existe, cela ne l’a pas empĂȘchĂ© de perdurer illĂ©galement, mais au moins dans la tĂȘte des gens, c’est une valeur illĂ©gale, inhumaine. Je le vois un peu comme ça aussi pour la prostitution, l’abolir n’empĂȘchera pas sa pratique, mais par principe, je ne suis pas pour sa “lĂ©galisation” non plus, car les dĂ©rives pourraient ĂȘtre dĂ©sastreuses Ă  mon avis. Il y a beaucoup de pays qui voudraient lĂ©galiser et institutionnaliser la prostitution surtout pour l’économie qu’il en tirerai. La ThaĂŻlande par exemple a une grosse part de son PIB grĂące Ă  la prostitution qu’elle institutionnalise. Le danger, c’est le dĂ©sir de crĂ©er des maisons closes oĂč les institutions embaucheraient du personnel qui se retrouve prisonnier. C’est facile aprĂšs d’endetter un travailleur du sexe dans une maison close et de l’empĂȘcher d’en sortir
 Je suis perplexe devant ce sujet, mais que l’image de ces personnes qui en vivent dĂ©libĂ©rĂ©ment soit enlevĂ©es de tabous et d’idĂ©es reçues reste important.
Bon, je vais passer pour un vieux jeu puritain peut-ĂȘtre. Je veux bien en dĂ©battre et je ne connais justement pas du tout bien tout les aboutissant de ce sujet

En prime une chanson que j’aime sur ce thùme d’une de mes chanteuses favorites :

1 Like

Soit ce sont des personnes qui exercent ce mĂ©tier par choix (et t’en as peut ĂȘtre croisĂ© au PP) et l’état ne devraient pas les embĂȘter.
Soit c’est de l’esclavage et c’est interdit, pas besoin de loi spĂ©cifique Ă  ce sujet.

3 Likes

Pour moi il me semble inconcevable d’un cotĂ© de lutter pour que chacun puisse faire ce qu’il veut de son corps ( ce qui est pour moi la premiĂšre des libertĂ©s ) et de l’autre cotĂ© vouloir interdire la prostitution.
Cela ne veut pas dire Ă  cotĂ© qu’il ne faut pas lutter pour que personne ne soit obligĂ© ou se sente obligĂ© de le faire, bien au contraire.

Interdire complĂ©tement la prostitution, ça ne l’éradique pas, ce que tu dis toi-mĂȘme, mais ça mets encore plus en danger les prostituĂ©.e.s qui restent : Que cela soit par rapport aux client.e.s qu’ils vont avoir ( ils sont dĂ©jĂ  dans l’illĂ©galitĂ©, donc ils auront plus facilement tendance Ă  franchir d’autre limites ) que par rapport Ă  leur situation financiĂšre ( quand on enlĂšve les revenus d’une personne on ne l’aide pas 
 on la laisse juste mourir de faim )

2 Likes

Si je peux me permettre. Le revenu de base universel, qui permettrait de mettre chacun Ă  l’abri du besoin, est une “arme” contre la prostitution contrainte, c’est Ă  dire une prostitution non-choisie, forcĂ©e par des considĂ©rations matĂ©rielles, en un mot sa survie.

4 Likes

Soit ce sont des personnes qui exercent ce mĂ©tier par choix (et t’en as peut ĂȘtre croisĂ© au PP) et l’état ne devraient pas les embĂȘter.
Soit c’est de l’esclavage et c’est interdit, pas besoin de loi spĂ©cifique Ă  ce sujet.