Proposition de motion "Enseigner l'éthique en école d'ingénieur"


#1

Hola! Première proposition de motion donc n’hésitez pas à soutenir / contredire / argumenter / me corriger sur la forme / me dire que je pars trop loin.

Titre de la motion : Enseignement de l’éthique en école d’ingénieur

Exposé des motifs :

De prime abord juste un rappel du sens des termes (un débat en lui même mais simplifions) :

  • la morale est l’ensemble des normes propres à un individu, à un groupe social ou à un peuple, à un moment précis de son histoire
  • l’éthique est la recherche du bien par un raisonnement conscient, i.e. un raisonnement critique sur la moralité des actions

Aujourd’hui, les ingénieurs ou autres personnes travaillant dans les domaines des mathématiques, informatique et scientifique construisent les technologies qui déterminent la société de demain. Vous êtes sans doute familier avec les exemples de technologies et les dérives possibles de la surveillance, la reconaissance faciale, les voitures autonomes, etc…

Plutôt que de toujours légiférer a posteriori sur les technologies, comme par exemple le GDPR pour protéger la vie privée après 10 ans de Facebook, on pourrait prévenir en amont et éviter les dérives. Cela pourrait passer par la formation des ingénieurs et autres tech workers en leur donnant la capacité à penser aux implications possibles de leur travail sur la société.

Pourquoi viser les écoles d’ingénieurs dans cette motion ? D’une part parce que l’on peut considérer qu’a priori ils sont indispensables au développement et à la mise en service des technologies ; et d’autre part parce qu’il existe un moyen “facile” de mettre cette proposition en oeuvre : rendre l’enseignement d’éthique obligatoire pour pouvoir obtenir le titre d’ingénieur á travers l’habilitation de la Comission des Titres d’Iingénieurs (CTI).

Au passage, le chiffre évoqué dans le contenu de la motion est avancé par un proche professeur de philosophie qui l’a qualifié de “bases solides”, mais il est aussi évidemment sujet à débat.

Contenu de la motion :

Le parti pirate se positionne pour un enseignement de l’éthique en école d’ingénieur. La formation de l’ingénieur, pour être habilitée à recevoir le titre d’ingénieur au travers de la CTI, devra contenir un minimum de 24h de cours d’éthique par an.


Pour l’instant j’ai parlé uniquement de ce que je connais (école d’ingénieur), mais il y aurait d’autres pistes à développer :

  • a priori, s’il existe un équivalent à la CTI le projet pourrait être étendu aux autres grandes écoles (commerce, management, etc…). Puisqu’on peut considérer que si les ingénieurs développent les technologies, il ne sont pas forcément les seuls décideurs.
  • de même, ce pourrait être intéressant pour certaines formations à l’université ? (sans savoir s’il nous est possible d’influencer le contenu des enseignements)
  • et si l’éthique et a fortiori le raisonnement critique c’est cool, est-ce qu’il faudrait l’enseigner aussi au lycée ?
  • la possibilité d’avoir la symbolique d’un Serment d’Hippocrate (même s’il n’a pas de valeur juridique)

#2

Je ne comprend absolument pas le but de cette motion, et pas que.
Le quoi : c’est quoi l’éthique ? Comment évalue t’on une bonne/mauvaise éthique ? Depuis quand est-ce une valeur absolue ?
Le pourquoi : pourquoi est-il nécessaire d’enseigner l’éthique en école d’ingé ? à cet âge là, une éducation morale fait elle un quelconque sens ? Pourquoi ne faire que les ingé dans ce cas là si le problème est systémique, et pas les commerciaux, administratifs… Les ingés ne sont qu’un rouage dans les machines qui semblent visées ici.
Le comment : c’est quoi un cours d’éthique ? On y apprend quoi ? A pas être méchant ? A démissionner pour la forme quand sa boite fait un truc qui est supposément “mal”…?

Bref, sans vouloir être trop désagréable, je trouve qu’il s’agit d’un très beau voeu pieux, mais de base à mon avis ce n’est absolument pas à l’état d’imposer de telles choses aux écoles d’ingé, qui savent bien mieux comment former leurs étudiants que le ministère. Si il y avait eu de tels cours dans ma formation d’ingé, je peux assurer que je les aurais séchés, et que je n’aurais pas été le seul. Ce genre de cours n’intéresserait absolument personne.


#3

Sans parler de cours qui intéressent, ou alors d’ingénieux futurs ingénieurs… je rejoins le fait que des cours d’éthiques je n’en vois pas l’interêt. Ce n’est pas un apprentissage scolaire l’éthique (elle s’apprend dans les films amblin). L’éthique est subjective…

Ex : voici le nouveau « pourfendeur évolution Green label » :gun: pistolet chargeur automatique, mode rafale de 6 chargeur seconde avec visée quantique entièrement biosourcé , 100% recyclable , et biodégradable en moins de 90 jours…


#4

Perso ça m’aurait intéressé :grinning: mais j’entends vos arguments et ils ont du sens !