Produits dérivés de l’Elysee


#1

Beaucoup de choses à dire à ce sujet.
On pourrait le citer comme une nouvelle preuve du désengagement de l’Etat. (Mais bon, comme il y a quelques « anarco-libertariens » ici, je suis pas sûr que ce point de vue passe.)
On pourrait aussi parler de copyright madness en citant le dépôt de la marque auprès de l’inpi.
On pourrait éventuellement, en exagérant un peu, parler du côté monarchique de la Présidence de la Veme République. Si ni Matignon, ni le Palais Bourbon, ni le Palais du Luxembourg n’en ont, c’est jouable.
Ça vous dit ou vous pensez que c’est un non-évènement ?


#2

(J’utilise anarco-libertarien à défaut d’un autre terme. J’espère que personne ne le verra comme une insulte; ce n’est clairement pas le but.)


#3

Bjour,

on “marche” sur la tête ,
cadeaux aux supers riches, et on fait feu de tout bois pour recuperer du fric…


#4

Ca me dit ET je pense que c’est un non-événement. Je pense que c’est le fait que ça soit un non-événement qui rend la chose intéressante. C’est à dire qu’on est arrivé à un niveau où la 5ème république n’est plus qu’un folklore pour touristes, au même niveau que les peintures kitsches de la vierge de Lourdes ou les tours Eiffel dorées.
A mon avis, sujet à traiter sous l’angle de l’humour et de la dérision : je veux dire, quand est ce qu’on va nous vendre des peluches de De Gaule et des romans photos de la love story Manu/Brigitte ?


#5

Je n’ai jamais aimé passer pour un clown et je suis en ce moment clairement pas d’humeur à l’humour.
Je ne suivrai pas dans cette direction, mais je n’empêcherai personne d’y aller. Je laisse d’autres personnes donner leurs avis pour savoir vers où on se dirige.


#6

Il me semble, sauf erreur, qu’il y a des boutiques “cadeaux/souvenirs” dans tous les grands monuments du pays, et je crois avoir vu des produits dérivés sortir des monuments de la République (Sénat, AN), mais je me trompe peut-être. Je suis sure en tous cas qu’il y a des boutiques dans l’AN et dans le Sénat, plutôt à destination de ceux qui y travaillent, mais dans mon souvenir les touristes pouvaient également acheter quelques produits dérivés avec drapeau français.

En fait, ce qui me “choque” dans cette nouvelle, c’est que vu le nombre de touristes qui fréquentent les différents grands monuments, on fasse intervenir finalement assez tardivement la possibilité de rentabiliser l’image de ces monuments avec des produits dérivés. Des souvenirs il y en a partout, dans tous les musées, ils permettent notamment de financer les salaires, les travaux, un peu toute la vie de ces monuments ouverts au public. Et l’Elysée, bien qu’occupé par le PR, ça reste plus proche d’un musée que d’une maison.

Personnellement, je ne prends pas ça pour un acte monarchique, je trouve au contraire que s’il y a un public pour acheter des produits, et si ces produits sont fabriqués en France équitablement (c’est à dire pas par des enfants à l’autre bout du monde), qu’ils sont rentables et qu’ils permettent de faire des travaux pour améliorer les bâtiments, en prélevant ainsi moins d’argent dans les caisses de l’Etat, je ne vois pas vraiment en quoi ce serait si grave qu’ils existent.

Je vous rappelle que notre pays gagne énormément d’argent grâce au tourisme, il pourrait d’ailleurs en gagner beaucoup plus, toujours grâce au tourisme, s’il légalisait certains produits.

Même le PP vend ses propres produits dérivés, alors quoi, ce serait bien chez nous et pas chez les autres ? Ou alors peut-être que nous aussi sommes ridicules, mais dans ce cas, tous les partis sont ridicules.

L’Elysée est quand même une attraction touristique, quoi qu’on pense de son occupant. Et quand on va dans une attraction, après en prendre plein la vue, il y a la possibilité de partir avec un souvenir, c’est comme ça partout dans le monde, c’est un principe universel, donc suis-je la seule à considérer que c’est même un peu tard pour avoir cette idée de produits dérivés de l’Elysée ?


#7

Le PP est une organisation privée en ce sens qu’elle ne fait pas partie de l’État ou d’une collectivité territoriale.


#8

Pour en revenir sur l’idée de rentabilité, qui se rapproche du premier point de mon premier message, quelques infos complémentaires en réponse aux remarques construites de Florie :
Je comprends qu’on veuille financer certains chantiers via la vente de souvenir et je comprends que ça marche bien. On le voit au UK. Cependant :

  • Je ne voudrais pas que ce soit une excuse pour que l’État se désengage et que ces chantiers ne reposent que sur ces ventes.
  • Je ne voudrais pas non plus que les français paient deux fois pour ces chantiers, via les impôts classiques et via l’achat de souvenirs.

Enfin, pour finir :

je comprends encore une fois ces conditions, mais je trouve que ça fait beaucoup de “si” et je ne suis clairement pas convaincu que ces conditions soient toutes respectés.


#9

Idem @Relf ont payes des impots pour faire tourner “la boutique” si on en arrive à ce point alors qu’ils vident les lieux et se logent dans des immeubles de bureaux !
Sinon comme le dit @Thufir on pousse jusqu’au bout la caricature avec la personalisation de gadget .


#10

Je veux ma figurine de Sarkozy qui chante la marseillaise avec la voix de Mireille Mathieu quand on le secoue.


#11

J’ai peur que l’Etat se soit désengagé de bien trop de chantiers patrimoniaux depuis bien trop longtemps, de plus en plus de monuments historiques sont financés par des tiers, par mécénat, à hauteur de 10 à 20%, et sans mécènes beaucoup de monuments périclitent malheureusement. A Versailles par exemple, le château n’a a priori que peu de chances de tomber en ruines, mais tous les grands châteaux de France n’ont pas la même notoriété.

En cherchant j’ai même trouvé cette informations :

Je me souviens, quand je vivais en Creuse, d’une école dans laquelle des enfants juifs avaient été cachés pendant la guerre qui avait été vendue, faute de fonds disponibles pour la maintenir dans le patrimoine municipal, à une famille anglaise qui avait posé des grosses et moches fenêtres en PVC blanc. A l’époque toute la population locale avait crié au scandale, que ce bâtiment était une fierté locale des maquisards et qu’il aurait au moins fallu imposer des règles pour sa rénovation afin d’éviter de la dénaturer, même s’il tombait en ruines et que financièrement c’était impossible de le conserver pour la mairie.

Alors sur ce point je suis d’accord, mais l’avantage, quand des lieux sont occupés, c’est qu’ils sont entretenus et conservés. Il se passera quoi si demain on vidait les lieux ? Déjà il faudrait trouver un autre endroit pour accueillir le PR, son cabinet, ses salariés, un endroit qui soit quand même assez prestigieux et reconnaissable, parce que la fonction, quoi qu’on en dise, le demande. Il s’agit d’un lieu de réception, un endroit qui doit être propre et beau pour accueillir les gens du monde entier, pour négocier des contrats, et central parce que la fonction l’exige, et pour le coup, l’Elysée est très central, ça n’est pas négligeable. Et si demain on vidait l’Elysée, le palais serait transformé en musée, visité pendant quelques années mais qui ne serait de toute façon jamais rentable, et un endroit de plus inoccupé à maintenir en état, c’est un gouffre, et c’est un peu inutile. Je préfère encore qu’on laisse la fonction de PR dans un palais ouvert au public, palais qui n’est pas aussi grand qu’on le pense comparé à certaines mairies, plutôt que de trouver un autre lieu qu’il faudra donc chauffer et entretenir autant que l’Elysée. La seule solution que je vois, la plus radicale, pour éviter d’avoir à payer l’entretien de ce palais, serait de tout raser.

Est-ce qu’on est pour la destruction des monument historiques ?

Franchement, si ça ne tenait qu’à moi, je serai plutôt d’avis d’installer des bureaux administratifs dans le château de Versailles pour le rentabiliser plutôt que de le laisser complètement inoccupé. Ces grands espaces vides, c’est sur que c’est joli, c’est touristique, c’est le patrimoine, tout ça, mais bon ça coûte cher au contribuable à entretenir.

Pour le coup, je doute qu’il y ait tant de français que ça qui achètent de tels objets. J’entends l’argument, oui, il ne faudrait pas qu’on paie deux fois, mais je pense que là, ce sont surtout les touristes étrangers qui sont mis à contribution.

D’ailleurs, pour aller plus loin sur le financement de la couronne :

Oui, et c’est pourquoi je ne pense pas que ce soit un non-sujet, et qu’il faut être particulièrement vigilant sur les produits qui seront vendus effectivement, quitte à en commander pour vérifier la provenance et à ce moment là, si ça ne répond pas à des règles d’équité, commenter.

Ce niveau de militantisme n’est pas le mien. Mais si ça vous amuse, si vous avez du temps à perdre et si vous avez besoin de ce genre d’action pour avoir l’impression de faire quelque chose d’utile, je ne m’opposerai pas (jamais) à ce que vous produisiez quelque chose, et si c’est bien fait, vraiment bien fait, alors nous réfléchirons à la diffusion, mais sincèrement, je veux bien qu’on parle de la façon dont Macron gère le pays, mais la façon dont le pays gère ses monuments n’a rien à voir avec la monarchie républicaine dans laquelle nous évoluons…

Ce qui m’embête le plus en fait, dans toutes les réactions surdimensionnées, sur les réseaux sociaux ou dans les médias, liées à sa façon d’agir, dans tout ce qui lui est reproché sur son image, sa gestion de la comm autour de son personnage, sur les budgets alloués à sa compagne, sur la façon dont il gère le pays, c’est que j’ai l’impression qu’on découvre que le PR est un monarque alors que la Vème est une monarchie républicaine, est-ce la faute de Macron s’il se démène pour incarner comme il l’entend, nationalement et internationalement, le rôle de monarque que les électeurs lui ont confié ?

Plutôt que de tirer sur l’homme qui occupe la fonction, pourquoi ne pas tirer sur la fonction en elle-même ?


#12

ça vas faire vieux combattant :rofl:
mais depuit que je suis au PP je propose chaque fois que c’est possible
Suppression de la fonction de président de la république et suppression du senat !!!
je l’avais même mis dans ma profession de foi .


#13

Pour mémoire, aujourd’hui à 18h00, la commission des lois de l’assemblée nationale commence l’examen du projet de loi constitutionnel :


c’est là que le parlement devrait tirer sur la fonction


#14

Il n’est jamais superflu de le rappeler :wink:
Et si on se concentrait sur ça plutôt que sur la personne qui occupe le poste ? A mon humble avis, ce sera plus constructif que les vomis que nous assènent les insoumis et les rassistes (c’est, je crois, le nouveau nom pour les membres du Rassemblement national, ex Front National dont on appelait les membres “les frontistes”, et ça leur va bien finalement) sur Macron.

Merci en tous cas @sdm94 pour ta vigilance sur le sujet :slight_smile:


#15

c’est en live ici :


#16

Sinon, je tiens à préciser que personne dans ce fil n’a parlé de taper sur Macron en particulier.


#17

Oui tu as raison. C’est sans doute l’habitude, toutes mes confuses.