[Présentation] Mjiz / K_jiit


#1

Bonjour,

J’ai adhéré la semaine dernière, je suis actuellement sur Toulouse, originaire de Nantes. Côté présence en ligne, je suis assez présente sur Discord, mais plus du tout sur les réseaux sociaux (j’ai coupé, c’était pas bon pour mon karma). Je joue un peu (moins qu’avant) aux MMO : j’apprécie beaucoup le côté communautaire, tellement que je n’arrive quasi plus à jouer à des jeux solo. Mes pseudos sont d’ailleurs issus d’une série de jeux vidéos.

Pourquoi avoir adhéré ?
Et pourquoi pas ? (j’avoue, c’était un peu sur un coup de tête). Ce qui m’intrigue, c’est la vision de la démocratie : je suis curieuse de voir ça mis en pratique (et pourquoi pas aussi essayer de récupérer des idées pour voir comment les adapter à d’autres situations, par ex. au boulot). J’ai popé sur Discord, bonne ambiance, alors j’ai rejoint.

J’aime bien discuter engagements, quels qu’ils soient, mais j’aime aussi poper sur un vocal et discuter de tout et de rien tranquillement.

Là où je pourrai (peut-être) aider
J’ai compris en allant sur le Discord qu’il y avait beaucoup de nouveaux, que ceux qui se sont investis dans la campagne européenne sont un peu sur les rotules et qu’il serait bien que les nouveaux puissent aider les “anciens” à se dégager du temps pour qu’ils puissent mettre en route des projets non délégables (j’ai entendu parler d’un bouquin, c’est surement pas exhaustif).

J’ai déjà fait de l’accueil de nouveaux dans des guildes, alors même si un parti c’est différent, c’est un truc qui me botte bien. J’ai bien envie de m’investir, après, à quel niveau, je ne saurais pas dire (ça sera aussi beaucoup “au feeling”, ça prendra ou ça prendra pas, on verra bien).

Si vous avez des questions, le poke Discord reste encore le plus sur moyen de me contacter ces temps ci (ou par texto, mais ça, c’est quand on se connaîtra mieux ;p)


#2

Bièrevenue chez pirate !

Petite interrogation, Mjiz a pris le dessus sur K_Jiit ?


#3

Ça dépend des endroits, j’ai l’habitude d’être appelée par l’un ou l’autre, je réponds aux deux