[Présentation] Konohime / Max

Salut à toutes et à tous :slight_smile:

je me présente, ou représente pour certain·es : Konohime ou Max pour faire plus court, 30 ans et habitant sur Nantes. Je travaille actuellement en tant que directeur de contenu pour un site d’analyse de données des Non-Fongible Tokens (NFTs) et rédige des articles à côté sur cette thématique pour des médias crypto français.

Tout commence par une convergence des luttes fluo

J’ai rencontré le Parti Pirate pendant les régionales de 2015 lors d’une convergence des luttes avec la liste Fédération Libertaire Unitaire Ouverte. Etant vice-président d’une association de réduction des risques en milieu festif à ce moment-là, je voulais apporter et partager les connaissances que j’avais avec le seul regroupement politique qui était le plus proche de mes idées politiques. J’ai encore les rushes des interviews, ça m’a fait marrer de les revoir l’autre jour =^^=

[edit] On était probablement bien parti et on s’amusait bien mais suite aux attentats du Bataclan, au Stade de France et un peu partout dans la capitale, cette campagne fut avortée.

Hackons l’assemblée nationale

Qu’à cela ne tienne, j’ai réitéré l’expérience de la politique en 2017 pour les législatives toujours sous le drapeau des Pirates. Toujours avec cette volonté de promouvoir des politique des réductions des risques liés à l’usage de drogue. Vivre cette expérience a été extrêmement enrichissant tant d’un point de vue humain que des connaissances acquises en votre compagnie !

Peut-être que la 6eme circo de Paris était un trop gros morceau pour commencer, néanmoins pour une première je suis toujours aussi content que l’idée d’hacker l’Assemblée ait charmé 313 personnes ^^ Je ne vais pas mentir, ce sont surtout les réponses du députe LREM élu et celles du Conseil Constitutionnel face aux dysfonctionnements de la distribution des bulletins de vote m’ont quand même un peu dégoûté du principe d’égalité que je me faisais de nos institutions censées défendre cette valeur.

Découverte de la crypto

Et puis il y a eu Bitcoin et l’envolée folle de son prix. A mes yeux le Bitcoin ça servait surtout à acheter des prods sur le dark net, j’ai pas trop compris l’engouement. Par contre j’ai remarqué les CryptoKitties, ces petits chats virtuels qui ont mis à genoux Ethereum (la crypto n°2) grâce à l’utilisation des NFTs.

Quelques mois plus tard, le marché s’effondre mais de plus en plus de jeux vidéo apparaissent avec un concept simple mais qui allait changer ma vie : jouer peut rapporter des NFTs ou des cryptos.

Pourquoi je vous raconte ça ? Parce que même si ma motivation à m’investir dans la vie politique était grandement diminuée pour les raisons citées plus haut, je continuais tout de même de suivre ce qu’il s’y passait. Et comme le bruit autour de la « révolution blockchain » avait disparu, j’ai commencé à m’intéresser l’actualité législative des cryptos, en plus de la teuf et des drogues :hugs:

Le couteau dans la plaie

Quelle ne fut pas ma surprise lorsque j’appris en 2018 que celui qui allait porter ce qui allait devenir le versant crypto de la loi PACTE n’était autre que… le député qui était mon adversaire aux législatives :face_with_symbols_over_mouth: Quelle ironie du sort !

J’ai bien essayé de demander maladroitement des conseils sur le Discord des Pirates mais à ce moment-là, je me souviens que l’opinion sur les cryptos du seul pirate m’ayant répondu était pour le moins tranché : ça sert à rien, c’est spéculatif et ça pollue.

Faute de contre-argument constructif, j’ai tenté de m’adresser à la communauté crypto française par le biais d’un de mes premiers articles, signalant que ce qui était présenté comme un décret permettant une « flexibilité pour les développements des acteurs crypto en France » n’était en réalité qu’un cheval de Troie.

Mais quel type de trader ayant perdu environ 80% de la valeur de son portefeuille écoute un anonyme qui essaye de lui parler de liberté numérique avec quelques mois d’ancienneté dans cet écosystème ?

Trois ans plus tard…

Après avoir vu le post de @Florie sur Twitter la semaine dernière concernant l’invitation de spécialistes sur le sujet de la blockchain et des cryptos, ça a piqué ma curiosité et me voila à vouloir me réinvestir dans l’équipage Pirate. Après une phase d’adaptation et d’observation à la dynamique qui règne ici bien entendu ^^

Ce que je pense apporter

Je pense avoir un certain niveau de connaissance pour avoir essayé presque tous les projets NFTs depuis 2018 et suivi leur évolution. Je me suis toujours positionné comme un utilisateur qui essaye de retranscrire le plus objectivement ce qu’il voit. Petit à petit, j’ai pu acquérir a une vision globale de ce qui se fait grâce aux données que j’analyse, des tests que j’ai pu effectuer ou des faits qui se déroulent dans le monde que j’épluche avec une veille hebdomadaire.

Si ce bagage d’expérience peut servir à alimenter constructivement les débats ou discussions, je serais ravi de participer à ces échanges qui je l’espère, pourront peut-être un jour aboutir à une meilleure reconnaissance des acteurs du numérique. Entre autre ^^

A part les NFTs, je m’intéresse aussi au « crypto-euro » que je trouve pour le moins inquiétant. J’ai participé à la consultation publique européenne, j’ai pas trouvé très sympa de lire dès l’intro du rapport des résultats que malgré un record de participation ils prendront pas en compte notre avis.

Et bien que je ne fasse plus partie de cette fameuse asso de RdR après 10 ans de bons et loyaux services, j’ai cru voir passer un équipage santé souhaitant promouvoir des politiques de Réduction des Risques.

Voila voila :slight_smile:

3 Likes

Bienvenue Konohime (cette princesse ?) !
Je suis un ancien Nantais (j’y ai un appart à vendre si ça t’intéresse :p).

Effectivement le PP cherche à prendre position sur les cryptomonnaies et les technos blockchains, qui quoi qu’on en pense, ont connu une montée en puissance depuis leur arrivée, avec un potentiel impact sociétal et un réel impact écologique (pour certaines technos). Il est plus que temps pour le PP de se pencher dessus.

D’ailleurs, je n’ai pas du tout une bonne image du NFT que je trouve aussi futile que nuisible. Mais peut-être pourras-tu me convaincre du contraire. :slight_smile:

2 Likes

Il fallait que je trouve un pseudo qui passe sans avoir à ajouter de numéro après :smiley:

Convaincre est un exercice assez délicat en soi. Je vais quand même essayer ^^
Je trouve ça intéressant que d’une certaine manière, sérieuse ou non, tu essayes de me vendre un bien non-fongible, en ligne et de manière pair-à-pair. Je vais donc me permettre un petit parallèle pour expliquer l’intérêt des NFTs… dans l’espace décentralisé.

Dans l’univers des mondes virtuels (aka métavers), comme tout se déroule en ligne, un problème de confiance se pose pour les transactions entre utilisateurs. Dans cette situation, les NFTs permettent à l’acheteur de s’assurer de la « réelle possession » ainsi que l’authenticité du terrain virtuel proposé par le vendeur. La blockchain quant à elle va s’assurer de l’automatisation et de l’enregistrement de la transaction.

Certains investisseurs préfèrent le bon vieux marché traditionnel de l’immobilier physique, d’autres parient sur les nouveautés offertes par le numérique. Pour l’instant, on sait lequel des deux a été le plus nuisible. Reste à ne pas reproduire les mêmes erreurs du passé sur l’autre ^^

Merci pour cette intéressante réponse, mais je ne suis pas encore convaincu. Pour moi, la « réelle possession » n’est pas une notion qui a du sens quand on parle de fichiers électroniques duplicables et transmissibles sans que le propriétaire d’origine ne perde les fichiers originaux. Bref, quelque chose de pas fongible.

Les NFT impliquent la création d’un titre de propriété de quelque chose de virtuel, comme un fichier image par exemple. On parle donc d’un titre de propriété sur de l’immatériel, sur lequel d’ailleurs on ne détient pas forcément les droits (comme une image).

La seule utilisation des NFT que j’ai vu jusque-là est la vente de titre de propriété virtuelle d’image, notamment d’œuvres d’art numériques, avec parfois des montants simplement délirants. Tout ça pour posséder au final… du vent. Et je parle même pas de la consommation électrique qu’engendrent les NFT.

S’il y a d’autres utilisations des NFT (je parle pas d’autres type de fichiers, mais vraiment d’autres utilisations radicalement différentes), je serai curieux de les connaître, et peut-être que je pourrais changer d’avis.

Pour finir sur mon appart, le marché immobilier existe parce qu’il répond à un besoin réel : celui de vendre et d’acheter des habitations, sans qu’il y ait nécessairement spéculation. C’est le cas quand on vend sa résidence principale pour acheter une autre résidence principale. Et je précise que je ne vends rien en ligne : pour l’achat, il faudra voir avec mon agent immobilier. :slight_smile:

1 Like

Hum… il y a pas mal d’idées reçues dans ce que tu dis ^^

Je pense que j’ouvrirais un nouveau topic sur le sujet à l’occasion, pas sûr que l’espace de présentation soit l’endroit idéal pour dérouler tout ça :slight_smile:

1 Like

Oui, c’est une très bonne remarque.

Désolé d’avoir un peu « pourri » ton fil de présentation, vraiment. ^^’
Peu importe mon opinion sur le NFT, sache que tu es le bienvenu au PP ! J’aurai plutôt dû t’écrire en MP car ça donne vraiment pas un accueil chaleureux, désolé :-/

2 Likes

Ne sois pas désolé ^^ Discuter fait partie des présentations et à vrai dire, j’ai bien aimé ta réponse :slight_smile: je vais un peu fouiller les fils de discussion qu’il y a eu à ce sujet, enchanté de faire ta connaissance :smiley:

2 Likes

Bienvenue Konohime !

En effet; l’ouverture d’un fil dédié sur les NFTs me semble tout naturel pour qu’on puisse en discuter :slight_smile: