Pour ou contre la légalisation de drogues?

Parce que tu connais tous les fumeurs de cannabis de France, tu sais tout ce qu’il y a sur une cohorte quels sont les comportements moyens, le nombre de gens qui ont des problèmes avec la justice, ou qui se tuent sous l’influence du cannabis (ou après… Car il y a aussi une période de dépression lors de la chute de l’effet du Cannabis. Comme avec toutes les drogues…)

Non, mais par contre je sais lire des études et des articles encyclopédiques.
Après si ça t’intéresse de voir les récit des consommateurs de drogues non idéologique, tu peux aller sur des forums de prévention des risques (dont certains sont sur le dark web, les forums de préventions des risques sont parfois attaqués en justice pour avoir “présenté des drogues sous un jour favorable” cad expliqué les vrais risques et non pas ceux fantasmés).

1 Like

Autrement dit les seuls risques que toi ou une autre personne a expérimenté? Crois-tu que c’est une seule expérience qui peut permettre de décrire tous les risques d’une substance? A ce moment, je peux t’expliquer que c’est cool de boire, de fumer, etc… Alors que je fume 2 paquets de cigarettes par jour et que je ne vais jamais voir un médecin…
Bon, j’ai des poumons qui ressemblent à une mine de charbon, j’ai plus de souffle et peut-être un cancer, mais tant qu’on ne le sait pas, c’est qu’il n’existe pas…

Tout ça pour dire que les médecins, avec leurs études statistiques des risques seront plus à même de parler des risques d’une consommation de toxique que n’importe quel utilisateur…
Même en n’ayant pas testé la substance sur eux-même.

Tu sais, @Nounours : si vraiment tu penses qu’il faut interdire le canabis et que c’est un point très important pour toi, honnêtement, même si tu es sympa et tout, que tu argumentes (avec une dose sensible de mauvaise foi mais c’est le jeu), je ne suis pas certain que tu sois bien à ta place chez les pirates. Il ne t’aura pas échappé que dans ce fil tu es un peu seul contre tous ? Ca peut avoir des côtés marrants parce que, objectivement, ce fil de conversation est assez marrant. Mais ça veut quand même dire que tu es en déconnexion totale avec l’immense majorité des militants
A toi d’en tirer les conclusions. Si ça te gêne pas, et bien… bienvenue ! :slight_smile:

1 Like

Donc uniquement les risques que des scientifiques ont validé. De même sur les forums de prévention des risques les conseils s’appuient sur des études scientifiques.

Bon

Personnellement je suis à deux doigts de fermer la discussion :

1/ Vous tournez en rond
2/ On a des énergies à mettre ailleurs

Merci de prendre ceci en considération

1 Like

Je suis d’accord avec toi pour clore la discussion, mais pas pour l’effacer.

Comme visiblement il y a beaucoup plus de pro que d’anti, je me plie à la majorité. Mais je ne ferais pas l’appanage de la légalisation du cannabis et ne diffuserais pas l’affiche sur la légalisation du cannabis (ça m’évitera de devoir défendre un point de vue que je ne partage pas) pour autant si je dois diffuser ces affiches/stickers…
Comme dit plus haut, je comprends certains points de vue des “pro”, même si je suis loin de partager leur optimisme sur la légalisation du cannabis.

Je suis au PP car je crois que la démocratie participative est une bonne chose, même si, comme le souligne si bien @Farlistener, les débats doivent avoir une fin, sinon ça tournera aux règlements de compte ineptes ou aux débats stériles si communs à la plupart des réseaux sociaux…

Merci aux participants et aux participantes d’avoir fait prévaloir leurs arguments et d’avoir permis de débattre dans une ambiance (relativement) courtoise. Et merci (aussi) aux lecteurs muets qui se sont peut-être forgé une opinion au fur et à mesure de la discussion.

1 Like

Cool “agree to disagree” comme on dit en anglais.

1 Like

J[quote=“Nounours, post:55, topic:1906”]
Lol… Toi aussi tu n’es pas à la bonne place : tu devrais faire dans un parti anarchiste…
[/quote]
J’ai l’impression d’entendre ét réentendre les mêmes choses encore et encore, pour ceux qui croient que l’anarchisme c’est boire des bières se faire une crête et avoir un chien, ou qu’être communiste c’est être bolcheviks, il faut s’en référer à l’histoire et éviter de souiller la mémoires de ceux qui sont mort à l’époque pour qu’aujourd hui nous puissions en discuter. Le libéralisme, L’anarchisme le communisme, le socialisme sont tous intimement liés, ils prennent tous naissance dans des mouvements de prolétaires pour une quête de libertés menée par le peuple. Un homme est libéral quand il défend sa liberté individuelle, il devient anarchiste quand il est réprimé par la violence il fait du communisme ou du socialisme quand il souhaite partager ça de manière égale entre tous… donner leur vrai sens aux mots c’est aussi être sur qu’on parle tous de la même chose c’est se comprendre. Ici je pense que nous sommes tout ça à la foi, ét bien plus encore…

Peut être me suis je un peu emballer pour rien … peut être ai-je lu trop vite je laisse quand même à vous de juger…

2 Likes

Je pense pas que c’était dans ce sens là que c’était dit. Après +1 pour le contenu de ton message. C’est pour cette raison là que je ne prononce pas quand on me parle d’anarchisme (autrement que pour rebuter les généralités): il y a un tel corpus philosophique et tellement d’approches différentes qu’on ne peut tout simplement pas tout mettre sous une étiquette simpliste.

4 Likes

D accord avec Florie, le niveau de délinquance et de corruption parallèle jusqu’à à l utilisation politique électoraliste. A atteint le niveau de la prohibition de l alcool aux usa et toujours rien…

que ça soit clair, si vous voulez légaliser le port d’armes , je sors de votre parti …
je veux bien comprendre que tout le monde ne soit pas d’accord mais là c’est haut dessus de ce que je pouvais imaginer…

Alors non, je ne suis pas pour la légalisation du port d’arme.
Je crois que ce n’est pas l’idée du parti.
Si tu veux, et si ce n’est pas déjà dans notre programme, nous pouvons proposer une motion pour en décider collectivement :wink::blush:

1 Like

ok bon désoler mais j’ai flipper un instant :slight_smile: merci pour cet éclaircissement Florie …

Le choix des termes est intéressant. Le port d’arme est déjà légal en france pour un certain nombre de personnes (policiers, personnes suffisament en danger pour que l’autorité politique l’accepte - mais pas pour charb, malgré qu’il l’ai demandé- mais aussi des joyeux drilles comme benalla va savoir pourquoi). Je trouve étrange le discours disant que des tireurs sportifs parfois anciens militaire devant déjà se conformer a une réglementation très stricte (obligations multiples, visites medicales, coffre fort, etc…) et s’entraînant pour l’écrasante majorité plus souvent que la police doivent se le voir refuser.

Compte tenu de ces éléments (déjà dit avant il me semble), je trouve le parallèle avec les USA est d’autant plus hors de propos que je ne me fais pas l’avocat (et ne me le suis jamais fait) d’une telle deregulation qui, à mes yeux, s’apparente a une folie sociétale entretenue par des lobby.

Enfin, pour expliquer le cadre éthique dans lequel cette opinion est inscrite: je n’ai pas une conception de l’Etat compatible avec un sacrifice constant de liberté individuelle en échange de la promesse que je pourrai obtenir la coercition d’autres citoyens par sa violence pour arriver à mes fins. Je pense donc qu’il est bénéfique de protéger les libertés négatives: celles de ne pas subir des atteintes illégitimes. Même si ces atteintes sont democratiquement votées par une majorité.

Edit: c’est de la necromancie le reveil de ce thread!

1 Like

Sur Discord, pyb nous a transmis cet article très complet, une bonne base argumentaire pour vos prochains débats sur le sujet :
http://www.cae-eco.fr/IMG/pdf/cae-note052.pdf

Et une tribune dans l’obs de 70 médecins, élus, économistes : « Pourquoi nous voulons légaliser le cannabis » :
https://www.nouvelobs.com/societe/20190619.OBS14590/l-appel-de-70-medecins-elus-economistes-pourquoi-nous-voulons-legaliser-le-cannabis.html

Elle a été signée par 13 députés (8 LFI, 2 PS, 2 LREM, 1 UDE), 5 députés européens (4 EELV, 1 PS-PP) et 1 sénatrice EELV Esther BENBASSA qui a déjà déposé une proposition de loi sur le sujet en janvier 2014, rejetée en avril 2015 : http://www.senat.fr/dossier-legislatif/ppl13-317.html

à quand une nouvelle proposition de loi ?

Pour mémoire un autre type de mobilisation possible : il y a eu en 2014 une Initiative Citoyenne Européenne pour la légalisation qui avait recueilli à l’époque 180 000 signatures. (il en aurait fallu 1 million avec un quota minimum dans au moins 7 pays pour être validée)

Il y a 25 ans à l’IUT d’Illkirch-Graffenstaden (67) j’avais fait un exposé “libre” sur ce sujet. À l’époque je n’avais pas d’idées toutes faites sur le pour ou contre, et peut-être spontanément plus contre la légalisation pour les raisons de santé évoqué plus haut.
Cependant, m’étant bien documenté (vous imaginez que 25 ans après je n’ai plus les références et plus l’exposé non plus) j’avais fini par la conclusion que la meilleure façon de lutter contre la toxicomanie et également la délinquance qui y était associée était de légaliser toutes les drogues.
Le pire c’est que ceux qui fumaient régulièrement des joints s’en étaient indignés.
Les principaux arguments étaient que la prévention était plus efficace si elle se faisait sans risque juridique pour les principaux concernés. En effet, les toxicomanes pouvaient demander de l’aide sans crainte s’ils n’avaient pas le risque d’être sanctionner.
Ainsi on luttait contre la drogue, mais aussi la diffusion du SIDA massive à cette époque pour les usagers de drogues, les prostituées aussi, …
Les travailleurs sociaux qui avaient accompagnés les toxico’s de la gare du letten à Zurich (Suisse) avaient ouverts des salles de shoot et ainsi réduit la délinquance, la prostitution, la transmission du SIDA et améliorer l’hygiène et la santé des drogués.
Depuis, je suis convaincu que la prohibition de quelque produit que ce soit est contre-productive pour lutter contre lui s’il est nocif.

5 Likes

Au passage, la prof’ m’a félicité et attribué une excellente note !

Aujourd’hui l’agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) remet un rapport ouvrant la porte à deux ans d’expérimentation du « cannabis thérapeutique » et une commercialisation en pharmacie pour 2020.
Vu dans Regards
Le projet d’expérimentation

1 Like