Les défauts du nucléaire


#1

Bjour,

j’avais prévenu je ne renonce pas facilement et j’ai maintenant de nouveaux arguments, alors pour parer aux cries d’orfraie je précise:

  1. que les fake new sont des informations fausses ou mensongères
  2. Les sources peu sûres sous-entendent que l’origine de l’information n’est pas vérifiable, ou là encore mensongère
    L’extrait vient de: et il est sourcés en bas de page,et il y a beaucoup d’autres réponses aux questions.

l’impact du nucléaire sur les émissions mondiales de gaz à effet de serre est resté marginal. Son développement n’a pas été de nature à empêcher, ni même à infléchir de manière significative la hausse des émissions. Ainsi, les émissions de CO2 liées à l’énergie ont augmenté pratiquement 20 fois plus au cours du développement du nucléaire que celui-ci n’en a évitées.
1_emissions-evitees-768x270


#2

De 1, ta source c’est un site " Le site www.decrypterlenergie.org est une initiative de l’Association négaWatt, regroupant des professionnels de l’énergie et des citoyens. Son action et ses propositions ont pour objectif le développement d’une politique énergétique fondée sur la sobriété et l’efficacité énergétique et sur un recours plus affirmé aux énergies renouvelables. En savoir plus sur www.negawatt.org".

Or comme nous l’avons déjà vus sur Twitter, cette association et notamment son président balance parfois des FakeNews énorme.

Donc déjà, normalement on essaye d’avoir plusieurs source, et si on en as, on essaye de faire en sorte qu’elle soit impartial et super fiable. Ce qui n’est absolument pas le vas ici.

Ensuite, parlons de ton “argument”.
De 1, ils faut avoir l’honnêteté intellectuelle de différencier le monde et la France (qui est l’un des pays, si ce n’est le pays qui c’est le plus tourner vers cette électricité). Donc jugez le nucléaire en France sur son impact mondiale est plus que limite.

Et ensuite, leur conclusion commence par “Le nucléaire fait partie des options techniques pour substituer aux centrales thermiques utilisant des énergies fossiles une production d’électricité peu carbonée, afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre.” Ce qui contredit TOTALEMENT ton texte.
Ce qu’il disent c’est que le nucléaire prend trop de temps et qu’il ne fecilite pas la diversification des moyens de production, et que donc faut mieux faire des énergies renouvelables, c’est ÇA leur conclusion.

Ensuite ils disent aussi cela “Certains voient dans ce constat le fait que le nucléaire n’est pas une alternative au système énergétique qui génère cette hausse insoutenable des émissions. D’autres y voient au contraire le fait que le nucléaire n’a pas été suffisamment développé pour en contrer les effets. Après un fort développement jusqu’au milieu des années quatre-vingt, le parc nucléaire mondial a en effet connu une véritable stagnation. Sa contribution à la production électrique mondiale, après avoir atteint plus de 17 % dans les années 1990, était descendue à moins de 11 % en 2014.” Mais tu l’as peut être oublier :wink:

Pour finir, quand on met un graphique, on met au grand minimum son titre et sa légende. Car ce que tu nous présente est le graphique MONDIALE, donc avec le charbon de l’inde et de la Chine etc etc.

Enfin pour finir (je sais, ça fais trois fois que je dis ça, mais ya trop de truc à dire aussi). Tu ne parles étrangement pas du tout de cette partie “Au niveau mondial, depuis le début des années deux mille, les investissements dans le développement des capacités de production électrique renouvelable ont en moyenne été dix fois supérieurs à ceux consacrés à la construction de nouveaux réacteurs.” Et du graphique associé. Serais ce car cela vient détruire l’argument comme quoi le nucléaire accapare tout les investissements ?

Bien cordialement Gna

Dadourlou


#3

Bjour,

j’ai peut-être été un peu trop précipité dans la publication, néanmoins que ce site soit à l’initiative de …, n’empêche pas que les éléments cités ont des sources vérifiables en bas de page.

Que cette personne balance des mensonges, ne me surprend pas, nos responsables politiques montrent l’exemple…
Et cela ne remet pas en cause le site qui s’appuie sur des éléments concrets.
De la même façon que si certain pirate mentait effrontément cela ne remettrait pas en cause notre mouvement.

Voila les sources qui ne seraient pas fiable,
la SFEN présidé par EDF, le GIEC,… ?

  1. Société française d’énergie nucléaire (SFEN), American Nuclear Society (ANS), European Nuclear Society (ENS), L’énergie nucléaire fait partie de la solution pour relever le défi du changement climatique, étude Nuclear for Climate, novembre 2015. http://www.sfen.org/fr/le-blog-des-energies/cop-21-publication-de-letude-nuclear-climate
  2. Sovacool B., « Valuing the greenhouse gas emissions from nuclear power : A critical survey », Energy Policy, 36, avril 2008 – http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0301421508001997
  3. GIEC, Climate Change 2014 : Mitigation of Climate Change, Contribution of Working Group III to the Fifth Assessment Report, 2014. Chapitre 7, Energy Systems : https://www.ipcc.ch/pdf/assessment-report/ar5/wg3/ipcc_wg3_ar5_chapter7.pdf
  4. Marignac, Y., Besnard, M., L’option nucléaire contre le changement climatique – Risques associés, limites et frein aux alternatives, WISE-Paris, rapport commandé par un groupe d’organisations non gouvernementales et coordonné par le Réseau action climat – France, octobre 2015. http://rac-f.org/IMG/pdf/151027rapport-nucleaire-climat-final.pdf
  5. Agence internationale de l’énergie (AIE), World Energy Outlook, 2014 – http://www.worldenergyoutlook.org/weo2014/
  6. REN21, Renewables Global Status Report 2015, 2015 – http://www.ren21.net/status-of-renewables/global-status-report

:kissing_heart:


#4

Bijour :slight_smile:

Alors on effet, tu t’est à mon humble avis beaucoup trop précipiter sur cette publication, qui est très nuancer et est orienter mais qui a l’honnêteté de reconnaître les forces du nucléaires et les potentiels explication à son impact (mondial je le reprecise) limiter.

Cela ne remet en effet pas en cause le mouvement, mais cela montre que ce dernier est très (très) orienter pro énergie renouvelable.

Alors non, tu cites un article de décrypterlénergie :slight_smile:
Il faut différencier les sources direct et indirect, car un papier peut en citer un autre et en faire dire ce qu’il veut, attention à la nuance.

Sinon mes “critiques” sur ce que tu as dis et sur ce que tu as crus comprendre de l’article sont toujours à l’ordre du jour

:kissing_heart:

Dadourlou


#5

Si vous voulez un suivi en temps réel de l’intensité carbone en gCO2eq/kWh pour des partie du monde (en production et en consomation) il y a l’excelent site Electricity map sur lequel on peut voir quelles sources sont utilisées, on peut même avoir une carte des vents et d’intensité solaire, et la france est systématiquement en dessous des 50 gCO2eq/kWh ce qui en fait un des pays les moins pollueurs (en production et consomation d’éléctricité) et on remarquera aussi que les (gros) pays (ils representent aussi certaines petites iles et petit pays type costarica) ayant la plus faible intensité sont essentiellement alimenté par du nucléaire et de l’hydroéléctricité.
EDIT : sur le site de l’IEA (AIE en français) on peut lire noir sur blanc : Fission-based nuclear power has historically been one of the largest contributors of carbon-free electricity globally. Their potential to contribute to power sector decarbonisation is significant. source.
EDIT2 : le docteur Sovacool n’est pas une source très fiable vis à vis du nucléaire lien vers le rationalwiki sur Sovacool
EDIT3 : Le GIEC est en faveur d’une augmentation du nucléaire aux cotés des EnRi source


#6

Bsoir,
:sweat_smile:
Alors j’ai bien écrit le nucléaire ne réduit pas le CO² !
il fournit de l’électricité peu carbonée, son développement n’apporte pas la solution pérenne, au contraire il produit des déchets qu’on enfouit faute de solution, il réchauffe l’eau qu’il utilise, et pour l’instant aucune étude pour fournir le volume de CO² réel de l’extraction du minerai au réchauffement des fleuves.

Comme j’avais loupé ça:

Quand j’ai à l’occasion parlée de milliards perdue c’était pour L’EPR (FR) qui continue à couter sans rien rapporter

Le lien envoi ver un site en anglais…?
Alors je ne sais pas si le GIEC est en faveur du nucléaire, mais il publie une synthèse sur l’éventualité du mix 100% renouvelable d’ici 2050 ici

:wink:


#7

le site retrace l’évolution de la position du GIEC vis-à-vis du nucléaire avec en lien hypertexte les rapports ciblées, ensuite :

aucun moyen de production n’a un bilan Co2 nul (et encore moins négatif), la seule chose c’est que le nucléaire et les EnR en apporte peu (de Co2). Donc en effet le nucléaire ne réduit pas le co2, le solaire et l’éolien non plus d’ailleurs.

on peut recycler certains déchets mais c’est pas de bol on a fermé le réacteur ASTRID qui aurait été capable de le faire. (et c’est pas comme si on en avait des montagnes).

ce n’est pas le GIEC mais l’ADEME (dont vous donnez le rapport en lien hypertexte) nuance.

et je me permet aussi de souligner que un panneau photovoltaïque dont la température de surface dépasse 25 degrés, perd un demi pourcent de rendement par degré supplémentaire au dessus de 25 degrés. source


#8

Je rappelle que le Parti Pirate a désormais, après de LONG MOIS de débats intensifs sur de nombreux fils Discourse, voté une position officielle sur le sujet de l’énergie, incluant le nucléaire au passage :

https://congressus.partipirate.org/meeting.php?id=540
Motion “Le parti pirate se positionne pour une transition énergétique : économie, sources non-carbonée, changement des usages.”

Les débats ayant déjà largement eu lieu, et menant à chaque fois invariablement à des tensions, je considère que ce fil est non seulement superflu, mais en plus par nature faussé dès le démarrage, puisqu’il a commencé sur des informations factuellement fausses, qui ont été débunkées. La discussion n’a alors plus d’intérêt, à part ressasser encore et encore des informations déjà exposées très récemment dans d’autres fils.

Je ferme donc le sujet.

Pour le CVI,
Macavity


#9

#10

Bjour,

tout est dans le titre:
Dans une lettre adressée au président d’EDF, le gouvernement donne une feuille de route précise conduisant à la construction de six réacteurs EPR sur les quinze prochaines années.

Dans un document présenté cet été au conseil d’administration, EDF détaille son projet de bâtir six nouveaux réacteurs dans les quinze prochaines années.


#11

Message déplacé et titre remplacé pour faire correspondre au contenu. Il est tout a fait possible de demander la réouverture de fil avant de contourner en ouvrant un autre sujet. Ça évite 15 000 manipulations. Il faut cependant le justifier.