Législatives partielles à Evry


#1

Suite à la démission de Manuel Valls, il y aura une législative partielle à Evry.

Lors de la dernière législature, nos participations aux élections partielles ont donné des résultats contrastés : parfois mauvais, parfois parmi nos meilleurs scores enregistrés. En terme de visibilité médiatique, on a eu des résultats variant également du rien du tout au franchement pas mal.

Mon opinion est que le Parti Pirate aurait intérêt à participer à cette partielle, qui, compte tenu de l’identité du sortant, aura pas mal de visibilité. Si on réussit à faire un score sensiblement différent de nos derniers scrutins, en terme de communication, ça sera pas mal. Je me souviens de l’époque où je pouvais dire “la dernière fois qu’on s’est présentés on a fait 3%”. Ca captait bien l’attention de l’interlocuteur…

Mon opinion également est que le projet ne doit pas impacter les finances du PP. Il faut passer par de l’appel aux dons fléché comme pour 2017

En 2017, justement, nous avions un candidat , qui avait réalisé un score honorable, d’un peu plus de 1%. Je l’ai contacté pour savoir s’il était disponible pour remettre le couvert s’il obtenant l’investiture de l’assemblée permanente. Ce n’est malheureusement pas le cas, ce qui complique considérablement le projet. Du coup, si on souhaite mener le projet, il faut déjà trouver un-e candidat-e, ce qui est très loin d’être une mince affaire. Aussi, avant d’aller plus loin, de démarcher les gens et de mettre en place une motion, je propose le sondage suivant afin de savoir si ça en vaut la peine :

  • Je souhaite que le Parti Pirate présente un-e candidat-e aux partielles d’Evry et le soutienne financièrement
  • Je souhaite que le Parti Pirate présente un-e candidat-e aux partielles d’Evry mais sans impact sur les finances du Parti (don fléché)
  • Je ne sais pas, j’hésite, ça dépendra du candidat
  • Je souhaite que le Parti Pirate ne participe pas à aux partielles d’Evry
  • Autre position

0 votant

Voilà, merci


#2

L’élection aura lieu dans les trois mois. Elle n’aura pas lieu ce mois-ci c’est sur, et si c’est le mois prochain, cela sera fin de mois.

Alors, pourquoi ne pas poser cette question à l’assemblée permanente plutôt (à qui on peut poser les questions … Cette semaine, si cela tombe pas super bien …), cela aura une valeur bien plus forte qu’un sondage (qui n’en a aucun …).

Merci de préparer donc la motion, la réunion de préparation à l’ordre du jour va bientôt être ouverte.


#3

Merci @Thufir d’évoquer cette question et de lancer cette discussion.


#4

Effectivement, ce sondage n’a aucune valeur. Juste il me sert à évaluer si ça a du sens de me casser les c… à aller chercher un-e candidat-e ou non, à interroger des imprimeurs puor des devis, etc. Toutes choses qui prennent beaucoup de temps et d’énergie : même pour une partielle, il est préférable d’anticiper au maximum.
Si je constate que le projet rencontre une opposition importante, je ne le porterai pas.


#5

Re
Si ou quand elles en auront le temps, je serais reconnaissant aux personnes opposées à la participation du Parti Pirate aux élections partielles d’Evry d’expliciter leur position. Au delà du cas précis et finalement limité du projet législatives partielles à Evry, c’est peut être l’occasion de redéfinir notre “doctrine électorale” pour les mois / années à venir. La question de fond, finalement, est peut être celle ci : que craignons nous et qu’espérons nous d’une élection à laquelle le Parti Pirate participe ?


#6

Cela pour, ma part, a été déjà explicité : aucune visibilité, de l’énergie pour rien, des risques en plus.
Cahuzac était une “belle” circonscription, super médiatique il parait … ou pas. Ça tournait, et là ça tournera, autour des 3-4 mêmes, ceux qui peuvent gagner … quand d’autres seront là par effet d’aubaine et donc noyés dans la masse et invisibles.

En fait, non. Ce n’est pas le sujet ici. Ici on parle d’une partielle, pas du fait qu’il faut participer aux législatives ou aux européennes (ce qui ça est acté).

De même, cette question n’a rien à voir avec le sujet initial.


#7

Pourquoi pas tenter une alliance avec FI qui sur cette circo peut envoyer un candidat de Gauche Pirato-compatible! Ca peut être une tentative de travailler avec eux pour voir sur le National ce que cela donne! En échange du logo on peut imaginer un engagement écrit du candidat à porter à l’AN des propals Pirate dans le cadre de son mandat et un Assistant parlementaire aussi c’est le plus important,en tout cas les rencontrer pour discuter coûtera rien ! Après y’avait il un.e candidate Pirate sur cette circo en 2017


#8

Pour ma part, je ferais obstacle avec ardeur à cette proposition. La FI n’est pas une formation démocratique et nullement fréquentable quand on voit ses rapprochements de plus en plus fréquents avec l’extrême droite française.


#9

Mais comment connaitre l’opposition ou le soutien sans le demander à tous les pirates ? Après tu fais comme tu veux, mais d’un autre coté, si la motion n’est pas déposée en AP cette semaine, on risque de ne pas avoir de décision avant 2 mois …

Après c’est comme vous voulez hein, moi je conseille :wink:


#10

Surtout qu’une telle motion ne demande pas une quantité de travail énorme :slight_smile:


#11

Je ne suis pas du tout autant anti-FI qu’Aurifex mais j’estime également que, à minima, ce n’est pas le bon moment (si tant est qu’il y ait jamais un bon moment) de se rapprocher de la FI. Sur cette élection, la candidate FI est favorite : elle n’a aucun intérêt à faire de compromis avec nous.

ben si. Le raisonnement dialectique consistant à passer du macro au micro, des principes généraux aux cas particuliers, cette discussion, si elle se révèle intéressante, nous permettra probablement à titre individuel et/ou collectif, de faire le point sur des questions de fond. Même si, effectivement, elle n’a pas à se substituer à une décision formelle de l’AP. D’ailleurs :

Il y a une expérience à tirer de l’expérience circo Cahuzac : clairement faut pas faire la même chose. Le ou la candidat-e ne doit pas habiter à plusieurs centaines de bornes de là où il se présente. C’est la condition sine qua non pour avoir un peu de jus pour faire une campagne qui a du sens.

On a pas de boule de cristal. Clairement, une candidature pirate à Evry peut être un échec de plus. Je dirais : et alors ? On en est plus à un four près. Je veux dire, le pire qui puisse nous arriver c’est d’arriver à rien et que personne ne s’en rendre compte :grinning:
Les gens qui s’investiront dans le projet risqueront du temps de travail et de l’argent et le candidat en premier lieu. Mais le parti pirate en tant que structure ? J’ai pas l’impression que les élections de Saint Maur et d’Amérique du Nord ait coûté quoi que ce soit au PP

Et je t’en remercie
On est déjà à 13 votants sur ce sondage. Ca fait à peu près la moitié des participants de l’AG mensuelle. Ca donne une indication… (ou d’ailleurs, plus exactement, là, ça n’en donne pas, vu que les opinions sont très partagées).
Pour rappel, pour l’instant on a pas de candidat-e. Avant de savoir si ça vaut la peine d’en chercher un-e , j’attends de voir. Et même si on cherche, c’est pas sûr qu’on trouve : proposer une participation à l’AG sans candidat-e, ça serait quand même un peu faire perdre leur temps aux pirates, non ?


#12

Le calendrier électorale n’est pas favorable pour alliance FI-PP car sur les européennes jamais on doit discuter car rien à voir ensemble sur ce sujet mais entre nous le Programme FI Législative 2017 et propal PP on peut discuter sur une programmature ? Encore une fois ca coute rien


#13

Si, notre intégrité comme mouvement qui se veut démocratique et pas extrémiste ?

Edit : Et comme mouvement qui se veut paneuropéen et europhile aussi peut-être ?


#14

La FI n’est pas un mouvement extremiste, ou alors il faut m’expliquer en quoi. Je vote pour eux quand je peux pas voter pirate. Mais actuellement, causer avec la FI c’est être dans la position du moucheron qui va causer au pare brise : ils ont de telles velleités hégémoniques à gauche que le résultat sera de se faire écrabouiller. Un dialogue ça se construit à deux et franchement on a pas le plus petit début de canal de communication. Le seul discours qu’ils accepteront c’est qu’on mette le doigt sur la couture du pantalon et qu’on défile en rang.
Maintenant, si tu as des ouvertures pour discuter, effectivement c’est vrai que ça coûte rien.


#15

Il n’y a plus d’AG. Et on parle d’une partielle et pas de plusieurs, parce qu’il n’y en a qu’une. Ça c’est pour la forme.

Sur le fond, quoi que vous décidiez de faire, il me semble qu’il faudra monter un équipage dédié.
Donc 3 pirates, un code de fonctionnement et un dépôt auprès de l’AP. Ça prend pas longtemps à faire un code :wink: juste un mois à valider.

Pour ma part je pense qu’il faudrait se contenter de soutenir l’un des candidats qui serait éventuellement proche de nous, a voir selon les candidatures. Et si on y va, alors c’est qu’on sera assez pour mener la campagne correctement sinon ce sera un coup d’épée dans l’eau et ce serait dommage de perdre le peu de force que nous avons là-dedans.

Mais clairement, je ne soutiens pas du tout un accord avec la FI. La FI j’aimerais qu’on les garde le plus loin possible de nous, parce que nous n’avons clairement pas la même vision des choses. Je vous rappelle que ce parti souhaite sortir de l’Europe. Et à l’aube des européennes ce serait juste insensé de les soutenir. Et c’est loin d’être l’unique point de désaccord que nous avons avec eux.


#16

Je m’interesse moins au débouché de cette question qu’à la manière dont elle a été traité, et dont elle le sera prochainement. J’aurais apprécié que tu transmettes ton contact à un porte parole du parti pirate plutôt que de t’en charger personnellement. Tout cela est bien trop opaque à mon gout. A croire que mes affections pour la transparence se sont mals positionnées quand elles m’ont amenées a m’impliquer dans ce parti. Tu sais qui les respecterait ? Un porte parole du parti pirate.


#17

Rien n’est opaque : les noms de nos candidats aux élections passées sont connus de tous. En tant que pirate ou citoyen, j’écris ce que je veux, à qui je veux tant que je respecte la loi. Et en toute transparence, après le refus de notre ex candidat, j’ai contacté les autres ex candidats de l’Essonne. S’ils refusent, je n’aurai personnellement plus de solutions réalistes pour relever le défi d’une partielle réussie sur la circo de Valls. Si quelqu’un en a une autre, discutons en.
Si un candidat accepte, bien sûr, la décision reviendra au Parti si et seulement si les motions, équipages et autres sont validés par l’assemblée permanente selon les règles en vigueur. Ca, c’est bien entendu. Pour l’instant, on discute juste de ce qui est possible.