Le point sur l'informatique au lycée


#1

Bonjour à tous,

Je sais que le PP tiens à cœur l’enseignement de l’informatique et de la programmation à l’école.

Il y a eu quelques évolutions ces dernières années que j’aimerais vous résumé. Le but n’est pas de proposer des points de programme, mais de donner à tous les pirates des informations qui pourraient leur servir dans leur réflexion.

Programmation

Au collège

Depuis quelques années, la programmation par bloc via scratch est au programme de mathématiques. Ca tombe au brevet, donc c’est généralement traité, même si ça reste assez limité (notamment à cause du programme chargé de mathématiques).

Au lycée

L’algorithmique était déjà présent au lycée dans les programmes de mathématiques. Nouveauté de l’année dernière, le passage au concret avec la programmation. Le choix était libre l’année dernière, mais Python a été imposée cette année. On reste dans de la programmation d’algorithme appliquée aux mathématique. Cela vaut pour la seconde [paradoxalement les élèves préfèrent Python à Scratch], et pour les premières / terminales générales pour ceux qui choisissent de poursuivre les mathématiques (je rappelle que les maths ne sont plus obligatoires en première/terminale générale) ou ceux qui choisissent la voie technologique.
En pratique, Python est plus ou moins traité en fonction des enseignants, déjà par manque de temps, et aussi par formation (puisque dans l’EN, on considère qu’en 2j de formation un enseignant peut enseigner la programmation …).
Il semblerait que l’on retrouve également du Python en physique depuis cette année (du coup 2nd, et pour ceux qui choisissent la physique en 1er/Tale) mais en lisant les programmes ce n’est pas très clair donc je ne sais pas.
Enfin, on retrouve théoriquement du Python dans la nouvelle matière Sciences Numériques et Technologie.

La nouvelle matière Sciences Numériques et Technologie en seconde

Une nouvelle matière a été créé cette année : la SNT (Sciences Numériques et Technologie) avec actuellement 1h30 en seconde.
Cette matière propose de voir certaines notions informatiques (voir programme) et traite des thèmes suivants :

  • Internet
  • Le Web
  • Les réseaux sociaux
  • Les données structurées et leur traitement
  • Localisation, cartographie et mobilité
  • Informatique embarquée et objets connectés
  • La photographie numérique

Certains de ces thèmes sont l’occasion de faire du Python.

Le programme se concentre parfois sur des choses assez poussées alors que les bases de l’utilisation de l’outil informatique qui ne sont pas maîtrisé (en particulier du à la baisse de l’utilisation de l’ordinateur au profit de téléphone / tablette).

L’utilisation d’un tableur est théoriquement vu en mathématiques au collège et au lycée (mais à nouveau, le manque de temps peut jouer là dessus), et trouve particulièrement sa place dans la SNT pour le thème des données structurées et de leur traitement (mais il y a tellement de chose à faire dans ce thème que ça risque d’être (re)vu rapidement). Si je ne dis pas de bêtise, ce n’est plus au programme de l’enseignement de technologie au collège. Si on voulait résumé, le tableur n’est vu que ponctuellement de temps en temps ce qui fait qu’au final les élèves ne maîtrise jamais réellement l’outil, qui est pourtant un outil accessible à tous et qui permet de se libérer de la dépendance à des logiciels effectuant certaines taches précises, mais je m’égare …

Ah oui dernier petit point. La qualité de l’enseignement va varier énormément d’un établissement à l’autre, puisque dans certains établissement devront effectuer la SNT … sans ordinateur. Qu’il manque très souvent de profs ayant les capacités de faire le programme et qu’on refile cette matière à n’importe qui (il n’y a pas de prof de SNT, ce sont des profs de n’importe quelle matière qui peuvent faire ça), et qu’on considère qu’avec une formation de 2j on peut rendre un prof expert dans l’enseignement de l’informatique (même moi qui suis bon en informatique, je ne maîtrise pas tout le programme (et puis ça me fait ***** qu’on me demande autant de compétences (les maths, la programmation et l’informatique) sans revalorisation de salaire, mais je m’égare à nouveau).

Pix

Le b2i (qui était une vaste blague puisque l’obtention était nécessaire au brevet et était donc offert à tout les élèves) va être à partir de l’année prochaine remplacé par Pix pour une certification en 3ième et en Terminale. Le c2i va aussi être remplacé par Pix.

Pix a vocation de fournir des certificats reconnu par l’Etat et par le monde professionnel (donc ça a vocation d’exister au delà de l’école).

Un des grands avantage par rapport au b2i, c’est qu’ici il n’y a aucune obligation de résultats Pix au brevet, et surtout que ce n’est pas quelque chose que l’on a ou que l’on a pas : de nombreux thèmes (voir ici et ici) sont présent sur Pix et il y a différent niveau de difficulté pour chaque thème. On est donc vraiment dans l’idée de dire : Machin à un niveau X sur le thème Y. D’ailleurs, les niveaux les plus élevés ne seront probablement pas accessibles à tous.

Pix a deux facettes : il peut être utilisé gratuitement pour s’entraîner (sans certification, tout seul dans son coin) et d’obtenir un niveau dans chaque compétence et il y a également la possibilité de passer la certification dans des conditions d’examens (c’est ce qui ce fera en 3ème et en Terminale, mais qui pourra également être proposé à tous pour pas trop cher (≈45€)). Fait notable, pendant la certification les candidats ont tout à fait le droit de rechercher de l’aide sur internet (dans certaines limites : pas de communication avec l’extérieur, pas d’utilisation de site d’anti sèche spécialement conçu pour pix, etc.) comme le ferait par exemple n’importe quel développeur.


#2

Ma tante enseigne la physique en lycée et je peux confirmer qu’elle a dû apprendre le Python pour en faire dans ses cours.


#3

Quand j’étais en Terminale S, il y avait une spécialisation qui s’appelle ISN (informatique et science du numérique), où on apprenait la programmation pour apprendre à faire un petit jeu ou logiciel sur l’année à présenter au BAC.
Les infos que tu apportes me donnent envie d’aller me renseigner au lycée auprès des profs sur les nouveaux programmes un peu plus en détail, surtout que la dernière réforme pour le lycée a changé beaucoup de choses sur la façon d’appréhender l’informatique.
Merci beaucoup pour les infos ! :slight_smile:


#4

Il serait important de préciser les bacs concernés, sauf erreur, les bacs pro ne sont pas concernés (ou alors mes anciens collègues ne sont pas raccord) et donc je me demande bien pourquoi… ah si… les cours de snt étant en seconde, ils doivent en avoir.


#5

Il y a maintenant une spécialité NSI qui je pense est proche de l’ISN. Mais pas dans tout les lycées.


#6

Ah oui en effet, je n’ai aucune connaissance du côté pro.