Le plastique, c'est compliqué


#1

J’ai l’impression qu’il nous faudrait une motion de programme sur le plastique.

De mon point de vue, le terme plastique est trop large pour dire qu’il faut le bannir dans son entièreté, tout comme dans certain domaine les usages uniques sont plus sains.

Je pense sincèrement qu’il y a un vrai travail de fond à faire sur ce sujet qui commence à être pressant sur la question “environnementaliste” du PP


#2

Oh toi tu veux le faire bosser activement :slight_smile: mais bon ça tombe bien puisque c’est les 2 thématiques que je maîtrise :slight_smile:


#3

Si on pouvait communiquer là dessus et demander à des gens comme https://twitter.com/Kako_line sur twiter de venir participer ce serait pas mal oui !


#4

Elle est un peu trop proche de la filière (enfin, pas autant que moi jusqu’à il y a quelques mois) et du coup pas super exhaustive dans ses développements.


#5

Kako peut être un début, après il faudra évidemment diversifier les sources, du coup je recommande en plus @Sarah_TD


#6

Bjour,

en attendant qu’il soit supprimé il faudrait encourager/financer ce genre d’ initiative: https://www.lepoint.fr/innovation/une-machine-pour-transformer-nos-dechets-plastiques-en-diesel-10-09-2018-2249998_1928.php


#7

Financer pas encourager car les pe et pp se recyclent/régénèrent très bien et faudrait pas inciter à encourager une solution plus impactante.


#8

Sinon effectivement, le plastique bashing généralisé est stupide. D’un point de vue environnemental les produits en plastiques rendent quand même de très bon choses MAIS si ils ne sont pas conçu n’importe comment (par exemple pas démontable ce qui peut empêcher le recyclage) ou pour des usages non pertinents (l’usage unique… mais c’est dans la majorité des cas à éviter quelque soit le matériau). La majorité des mauvaises pratiques des concepteurs et des utilisateurs proviennent du faible prix des plastiques (courants j’entends hein).
Pour la terminologie, il faudrait plutôt dire polymères et parler séparément des thermoplastique et thermodurcissables (en référence à leurs propriétés physico-chimiques).


#9

En gros, le problème, c’est surtout le plastique à usage unique ou, plus largement, le plastique qui a vocation à se retrouver à la poubelle un peu trop rapidement. Personne de censé ne peut vouloir bannir le plastique en toutes circonstances alors que ce matériaux, extrêmement versatile, peut bénéficier aussi d’une importante longévité.
On peut déjà focus sur les emballages, les couverts, etc.


#10

Les produits non conçus pour que les matériaux soient séparables font tout autant partie du problème (parfois même, les 2 points se cumulent). Par contre aussi bien l’usage unique que la conception a la va vite sont vrais pour l’ensemble des matériaux. Je verrais donc une motion plus globale que les plastiques.


#11

C’est toujours un peu le même problème quand on parle de motions : trouver l’équilibre entre une thématique générale (ici la production de déchets, le cycle de vie des objets manufacturés) et des sujets précis pouvant aboutir à une proposition concrète et déployable sur le terrain à relativement court terme (ex : une loi contraignante sur les emballages). C’est un peu la distinction entre des doctrines en général et des points de programme applicable pour telle ou telle élection.

Les deux dynamiques sont intéressantes et complémentaires. Juste, il faut savoir ce qu’on veut et pas s’emmêler les pinceaux.