Gratuité VS Revenu de base


#21

Bonsoir
Je veux juste m’informer
Sur quel échelon,souhaitez vous appliquer la gratuité,au niveau européen"union européenne",régional"Bretagne,par exemple",intercommunal"communauté de commune ou d’agglomération"?
Que pensez vous,de ma question?
Quel est votre avis?
Merci


#22

Bonjour,

Mettre en place une gratuité ne se fait pas n’importe comment et demande une grande réflexion, tant de la manière dont sera gérée cette gratuité, mais aussi de son financement.
Par exemple, pour le transport, il est parfaitement possible de compenser en partie les pertes d’exploitations par une réforme et une hausse de la taxe de séjour (principalement payer par les touristes, qui profiteront quand même largement de la gratuité des transports locaux).

Maintenant et comme je le dis, cela ne se fait pas et ne se décrit pas en quelques lignes dans un forum, cela serait un boulot très important, demandant aussi quelques retours d’expérience (actuellement en cours comme a Dunkerque ou Chantilly, je crois).

Globalement, la gestion des réseaux se fait soit au niveau local (commune et interco) soit au niveau régional (le département ne servant à rien comme … toujours ?) donc cela pourrait se faire à ce niveau-là.

On rentre aussi ici dans une grande critique du fonctionnement de notre administration aujourd’hui, avec les clauses générales de compétence de partout qui limite la clarté des financements, de la gestion et des responsabilités politiques. La suppression de cette clause et la redéfinition des missions de chaque échelon (communes, interco, départements, région, métropole, etc.) me semblent un préalable à toute réforme.

Si l’Europe agit de manière incitative sur un plan de gestion des réseaux au niveau européen (au moins au niveau des transports à ma connaissance, tout le monde a vu les panneaux UE sur certains grands travaux) elle n’a aucun moyen d’imposer ou de financer une gratuité des transports.


#23

Bonjour,

Je me permets un complément avec un article/entretien avec l’auteur de celui du monde diplomatique, paru dans politis et un complément sur les transports en commun gratuit à Dunkerque.

Pour moi, une société doit permettre à tous d’avoir accès à un minimum de choses où que l’on se trouve (rurale, montagne, ville …) , donc elle se doit d’accepter qu’une personne décidant de vivre au milieu de nul part puisse avoir accès à un minimum de savoir/connaissance, réseau (électrique, données, eau …), culturels et déplacement. Maintenant je ne dis pas qu’elle doit tirer une ligne électrique ou une fibre pour chacun, mais permettre une autonomie (production d’énergie, traitement des eaux usées, réseau internet 4G …) à un prix unique, une solidarité à l’image de la sécurité sociale.

Le revenu de universel vient en complément de cette action, c’est ce que l’auteur promeut.

Cette vision permet aussi d’aborder la décroissance, la promotion du partage des connaissances, des biens (Proudhon , la théorie de la propriété, anarchisme …) , casser les principes protectionnistes (licences, DRM …).

Bonne journée.