Elections consulaires 2020


#1

Salut!

Avec @aloxe , on a été invités par EELV pour préparer une éventuelle campagne commune aux éléctions consulaire de 2020.
Nous avons aussi été contactés par trois anciens membres de la liste sur laquelle nous avions fait campagne pour les sénatoriales. Ils ont crée une associations de Francais de l’étranger, conccurente de Francais du Monde qui se veut plus à gauche, la Confedération Internationale, Solidaire et Écologiste. L’appel du pied vers les Pirates est clair comme la mise en avant de la protection des lanceurs d’alerte.

Avec @aloxe, on est d’accords sur un point : on a pas les capacités de parti pour les FE seuls pour consulaires. A 2, max 3, ca va pas être possible.

La question en gros, c’est : on adhere à l’asso ou pas en tant que Pirate?
Pour les consulaire, on se met sur la liste commune sous l’étendard pirate ?

@aloxe, je t’invite à préciser tout ca!

Bon lundi à vous!


#2

Encore une fois @AnSo, merci d’ouvrir les sujets pour me forcer à participer.

Comme je suis indécis sur la question je vais partager ma réflexion de simple sympathisant avec vous. avec vous. Anciens membre de feu la section expat, les contacts que nous avons noués avec d’autres partis reviennent vers nous naturellement à chaque fois que l’on veut impliquer le PP. C’est donc le cas pour deux choses aujourd’hui qui sont dans la continuité de notre participation aux Sénatoriales pour les FE (français de l’étranger):

  • la participation au lancement de la Confédération Internationale Solidaire et Ecologiste (C.I.S.E.), alternative à l’UFE et surtout à l’AdfE les seules assos réconnues des FE.
  • la participation à la campagne des consulaires en 2020 aux coté de EELV, plus proche de CISE que de AdfE.

Comme 2020 approche, il est possible que nous ayons d’autres contacts mais ces deux demandes concrètes et intéressantes nous pose une question: Comment continuer à apporter des idées pirates aux français de l’étranger alors que AnSo et moi, survivants de l’ancienne section n’avons ni le temps ni l’énergie à nous y consacrer. Je vois trois options.

Création d’un équipage expat
La création d’un équipage est selon moi nécessaire pour se lancer dans ces aventures et et porter les marques pirates qui nous sont demandées. Mais la un équipage FE est lourd à porter, c’est le seul équipage géographique sans possibilité de réunion physique. La cohésion est difficile à maintenir et porter le tout à peu est très lourd. Ça peut aussi être passionnant mais si on n’a pas le nombre, on s’épuise vite. Le nombre est aussi un atout pour une campagne où les candidats doivent se présenter par listes de taille minimum (comme pour les Européennes)…

Les demandes sont validés par l’AG permanente
Une autre solution à minimum serait de répondre positivement après approbation de l’AG permanente ce qui permettrait aux constructeurs du programme commun (dans le 1er cas) de justifier le coté pirate de leur programme. Il est probable d’ailleurs que ce genre de demandes arrive aussi pour les municipales. Si l’AG délègue ce pouvoir a un équipage comme pour les Européennes ce peut-être une idée sans que cela revienne à la solution 1.

Pas de participation officielle
S’il n’y a pas de participation officielle pirate ce ne veut pas dire que nos idées ne sont pas portées. Je pense que Anso et moi sommes partants pour nous joindre à ces projets dans nos coins à nous mais cela aura une portée limité à nos villes et nos thèmes de prédilection. Quelques idées pirates seront là mais point de retombée ni sur la renommée ni sur les adhésions au PP.

En l’état actuel des choses j’opte pour un engagement façon troisième solution mais il est possible qu’au sein du PP il y ait suffisamment de gens motivés pour m’aider à croire à une participation plus poussée.

Arithmétiquement, les élections consulaires sont la marche la moins haute pour élire un sénateur. Je dis ça pour nous motiver même si ça reste hors de portée :wink: