Des impôts indépendants du budget de l'état ?


#1

Je viens d’écouter Julia Cagé sur france culture. Elle y passe assez régulièrement. Elle défend notamment la redevance audiovisuelle, chose qui me semble a priori comme un impôts injuste (le même montant pour tous, quelque soit le revenu) pour un truc que je ne consomme pas, je n’ai pas de télé.

Pour autant, les usages se diversifiant, elle se positionne pour une extension de cette contribution qui ne touchent plus que les personnes ayant un poste, simplement parce qu’on regarde maintenant la radio sur twiter, on écoute la télé sur sa tablette etc…


À partir de la minute 29 notamment sur le projet de réforme de diminution de la redevance.

Son argument dans le maintient de cette contribution tient spécifiquement au fait qu’il s’agit d’un budget que l’état ne peut pas rediriger. Autrement dit, il assure une forme de sanctuarisation en opposition à une dotation d’état, même si pour les français, ça ne change rien sur les montants.

Je me disais que ce système pourrait être dupliqué à d’autres domaines non ? Afin de sanctuariser certains budgets, comme l’éducation, les soins ? le RDB ?


#2

C’est le principe d’une taxe, non ? La différence entre une taxe et un impôt, c’est que la taxe sert à financer une chose en particulier, tandis qu’un impôt va au pot commun (la TVA porte donc très mal son nom puisque c’est un impôt). Ce que tu proposes, c’est une taxe pour financer l’éducation ou les hôpitaux, si je comprends bien.