Débats 2024-02 : Suppression « Agriculture et Numérique: Une révolution agricole numérique inclusive »

Exposé des motifs

Le point « Agriculture et Numérique: Une révolution agricole numérique inclusive» a été écrit il y a maintenant un certain nombre d’années, avec un certain nombre de bonnes volontés exprimées sur tout ce qui touche les agriculteurs et le numérique. On va de « Étudier les opportunités de l’ultra bas débit pour l’agriculture connectée » à « Que les collectivités locales et les chambres de l’agriculture encouragent la vente en circuit-court en répertoriant et relayant les informations sur ces initiatives sur un site Internet dédié. » en passant par « Que des programmes internationaux solidifie les relations internationale des paysans pour une mise en donnée de l’agriculture familiale dans les pays intéressés, afin de permettre les échanges de connaissances en matière agricoles ».

Le PP possède un point programme général sur le type d’agriculture qu’il veut promouvoir (agriculture de conservation) et aurait besoin de points programmes plus concret pour la compléter.

Ce point programme ne répond pas à ce besoin et renvoie l’image d’un parti éloigné des préoccupations principales du secteur (rémunération des petits exploitants, réformes de la PAC, dérèglement climatique, concurrence).

Contenu de la proposition

Le point programme « Agriculture et Numérique: Une révolution agricole numérique inclusive » est supprimé.


Lien vers Congressus : Congressus : Session février 2024 - Assemblée Permanente - Suppression « Agriculture et Numérique: Une révolution agricole numérique inclusive »

    Rapporteur : @Bibo
1 Like

Concernant la présente motion, le CAP a rendu l’avis suivant :

Le Conseil d’accompagnement programmatique émet un avis favorable à la suppression du point programme « Agriculture et Numérique: Une révolution agricole numérique inclusive ».
Le Conseil retient que cette motion ne correspond plus au standard de forme du Parti Pirate. Le programme européen contient une disposition permettant d’englober l’ensemble des propositions dont la suppression est demandé. Le Conseil note toutefois que cette suppression vient amputer la partie sur l’agriculture du programme sans apporter de nouvelles proposition.

L’avis complet est a retrouvé sur Congressus : Congressus : CAP - Session février 2024