Débats 2018-12 : Motion "Gilets Jaunes"


#1

Lien vers Congressus : https://congressus.partipirate.org/construction_motion.php?motionId=1173

Rapporteur : @Florie


#2

Bjour,

j’ai fait une mention dans les [arguments contres] (désolé j’aurais peut-être du venir ici d’abord).

Alors je suis entièrement d’accord sur le fond de cette motion sauf pour une partie de ce paragraphe ou 2 formules me choque

Le Parti Pirate ne souhaite pas soutenir le mouvement des Gilets Jaunes dans une perspective d’opposition purement politique au gouvernement, ni dans une révolte sanglante contre les forces de l’ordre ou le Président mais préfère lui soumettre des idées que le mouvement est libre de s’approprier, de transformer dans l’optique d’une construction horizontale qui nous est chère. Les Pirates transmettent le message suivant aux Gilets Jaunes :

  1. on ne soutient pas dans une perspective d’opposition purement politique au gouvernement"

Nous somme un parti politique qui ne soutenons ni le gouvernement ni sa politique, on est donc de fait en opposition !!!

  1. ni dans une révolte sanglante contre les forces de l’ordre ou le Président"

Et la …réactionnaire et violent avec comme référence :révolte sanglante


#3

Je me permets de répondre sur

puisque c’est ma formule.

Ce que cela signifie c’est que : non, nous ne soutiendrons pas le mouvement des Gilets Jaunes car taper sur le gouvernement ce n’est pas dans notre nature. Nous prônons la coconstruction, le dialogue. Je me vois mal hurler “Macron démission” car cela n’apporte rien à la résolution du merdier. De plus, cette formule visait à se mettre en opposition avec les autres partis traditionnels (RN, FI et j’en passe) qui soutiennent le mouvement uniquement pour le récupérer, le tout en construisant une rhétorique anti-gouvernement stérile.

Voilà ce que je souhaitais dire au travers de cette phrase. J’espère que cela aide à mieux la comprendre.


#4

Bjour,

Merci d’avoir expliqué,
mais le fait d’appelé à la démission n’est (pour moi) qu’un slogan, comme “rend le pognon” ou encore :“contrairement au cochon rien de bon dans le macron”.
On retrouve ce type de slogan péremptoires, moqueurs, etc, dans toute les manifs quelle qu’en soit l’origine.

Et il me semble contradictoire de d’abord soutenir le mouvement, puis mettre des conditions sur des “expressions de colère”, même l’appel de ce rendre à l’Élysée tenait plus de la boutade pour répondre à la petite phrase de macron sur l’affaire benalla :" qu’ils viennent me chercher".


Petite réflexion perso
Le gouvernement continu à ce foutre du monde en jetant quelques miettes pour isoler le mouvement, mais plus tu pousse des énervés dans leurs retranchements plus le risque de déflagration augmente avec celui de de récupération.


#5

Je suis assez d’accord avec @gna, j’ai beaucoup de mal avec ce paragraphe, surtout parce qu’il dénote à mes yeux une mauvaise lecture de ce qu’est le mouvement des gilets jaunes. Je vous invite à lire cet article : https://www.lemonde.fr/idees/article/2018/12/11/gilets-jaunes-une-enquete-pionniere-sur-la-revolte-des-revenus-modestes_5395562_3232.html?fbclid=IwAR21M50vhZQG8uiSb4etqOi6kahmg5tMhohJtGltQRLayU351lU2o7nQu5I
et concernant la révolte sanglante contre les forces de l’ordre : là encore, je pense que la lecture n’est pas bonne… les gilets jaunes sont des primo-manifestants… et de fait, pas là pour casser du flic. Et Paris n’étant pas la France, il ne faut pas réduire le mouvement sur ces dérives très minimes.


#6

Mais oui c’est vrai, je dois habiter Paris alors …


#7

Et puis les blessés et les mutilés, ce sont le plus souvent les gilets jaunes, du fait de la brutalité policière.


#8

C’est très intéressant cette interprétation de nos propos.

D’abord je vous signale que vous pouvez faire des amendements.

Gna en a fait un, mais ce qu’il propose c’est de NE PAS soutenir les Gilets Jaunes, ce qui n’était pas l’idée de départ. Nous souhaitons apporter une aide politique, légale et organisationnelle à ce mouvement, donc en un sens un soutien, mais pas au sens que l’entendent les autres partis, ou les populistes, nous ne voulons pas récupérer ce mouvement, juste discuter avec eux pour tracer un chemin ensemble. Donc non, @gna, moi en tous cas, et je ne m’exprime pas pour les autres, je ne veux pas intégrer ton amendement qui nous opposerait aux Gilets Jaunes, je ne veux pas m’opposer à ce mouvement, ce n’était pas notre intention avec cette motion, bien au contraire.

Par ces propos, que vous mettez en évidence ici, notre intention était de dénoncer la partie de ce mouvement qui se positionne en révolutionnaire, car les Pirates, au moins les auteurs de ce texte, ne sont pas révolutionnaires, mais réformistes, et nous ne pouvons pas soutenir un mouvement qui appelle à la révolte ou qui prend les armes contre le pouvoir en place, nous ne voulons pas d’une révolution qui nous amènerait finalement à notre point de départ, ou qui pourrait même nous faire régresser. Et nous savons qu’il y en a parmi eux qui cherchent à aller dans cette direction. De la même manière, nous ne voulons pas d’un ancien Général militaire au pouvoir à la place de Macron, et on ne peut pas nier que certains Gilets Jaunes le demandent, on en a tous été témoins, mais réduire les Gilets Jaunes à cette revendication qu’une minorité de ce mouvement porte ce serait insensé et nous en sommes conscients. Les Gilets Jaunes, en tous cas ceux avec lesquels nous discutons aujourd’hui, cherchent à reprendre la main sur le pouvoir trop longtemps confisqué par une élite, et c’est quand même à partir de ce postulat que nous avons rédigé notre motion, c’est bien de le rappeler parce que j’ai l’impression, en vous lisant, que vous n’avez pas encore compris notre démarche.

Mais comme, encore une fois, les Gilets Jaunes sont un mouvement protéiforme, comme ils englobent des populations très variées et comme ils abordent des revendications très diverses, nous devons prendre une position la plus claire possible, en disant dès le départ ce que nous ne soutiendrons pas, ce que nous dénonçons.

Si vous souhaitez faire une révolution, je pense que vous êtes au mauvais endroit. Le PP que je souhaite porter ici, et que je souhaite porter en général, n’est pas un PP révolutionnaire, je ne crois pas en la révolution, je suis réformiste, et ceux qui ont posé cette motion le sont aussi.

@carolineb ce que tu vois, toi, des Gilets Jaunes là où tu es, ce n’est pas forcément représentatif de tout le mouvement.
Ici, en Alsace, des Gilets Jaunes sont persuadés que l’attentat survenu avant-hier à Strasbourg est monté de toutes pièces par le Gouvernement pour casser le mouvement. Ce qui est quand même une énorme théorie du complot, et un profond manque de respect pour les victimes de cet attentat.
J’ose croire, @carolineb, que ceux que tu fréquentes ne pensent pas cela…
Chez @Farlistener, des Gilets Jaunes sont violents et tabassent les gens qui ne sont pas de leur côté.
J’ose croire, @carolineb, que ceux que tu fréquentes ne se comportent pas ainsi…
On a vu des Gilets Jaunes violenter une femme voilée, la contraindre à sortir de sa voiture, la contraindre à retirer son voile.
J’ose croire, @carolineb, que ceux que tu fréquentes ne se comportent pas ainsi…
On a entendu des Gilets Jaunes réclamer la fermeture des frontières, ce qui est très loin des valeurs que nous portons.
J’ose croire, @carolineb, que ceux que tu fréquentes ne se comportent pas ainsi.

J’ai envie de croire qu’ils ne sont pas tous les mêmes, et c’est pourquoi je crois que nous devons tous être très vigilants sur la façon dont nous allons nous exprimer.

Nous ne parlerons pas à tous les Gilets Jaunes avec cette motion, nous ne parlerons qu’à ceux qui sont dans la même dynamique que nous, ceux qui pensent qu’une réforme de nos institutions est nécessaire, et qu’il est inutile d’en passer par un combat contre les forces de l’ordre ou contre le Gouvernement pour y parvenir, qu’il suffira d’imposer de nouvelles règles en passant par les urnes à tous les niveaux possible, du Municipal au Présidentiel.
Nous nous adressons aux Gilets Jaunes non violents, et j’ose croire qu’il y en a qui le sont, parce que je ne suis pas complètement aveuglée par une vision “parisienne”, “politicienne” ou méprisante de ce mouvement qui, pour partie au moins, revendique une action non violente, solidaire, et demande une démocratie moins représentative et plus directe.

Oui, les brutalité policière, elle a bon dos la police… Tu veux faire une motion contre les brutalités policières @Thufir ? Alors vas-y, écris là. Mais ce n’est pas le sujet ici. Donc je vous prie de ne pas faire dévier la conversation vers autre chose.

Moi, je suis contente que la police existe. Avant-hier il y a un fou qui a tiré sur la foule à quelques centaines de mètres de chez moi, qui a tué 2 personnes, une troisième est en mort cérébrale, une dizaine de personne a été blessée, heureusement que la police était là, heureusement parce qu’il y aurait eu sans doute plus de morts, heureusement parce qu’elle a pu assurer l’évacuation de milliers de personnes, mettre des milliers de personnes en sécurité, ils ne l’ont pas retrouvé mais ils l’ont identifié, et ils l’ont identifié parce qu’il y a des policiers qui travaillent pour nous mettre tous en sécurité.
Moi j’en ai marre qu’on parle à tout va des violences policières, oui il y a des policiers violents, oui, il y en a, c’est indéniable, mais il y a aussi des manifestants violents, si tu veux on peut parler des 30 lycéens de Schiltigheim qui s’amusent à bruler des poubelles ou casser des voitures en gueulant “Macron démission” depuis 3 jours. Dis moi, ça les avance à quoi de faire ça ? Et tu crois qu’ils font quoi les policiers dans ces cas là ? Ce sont des lycéens, alors ils essaient de les arrêter sans violence, et oui, il y a des policiers qui n’utilisent pas la violence en permanence, il y en a qui font leur travail le mieux possible, sans tabasser les autres, qui font ce pourquoi ils se sont engagés, protéger les gens, servir la population, et j’en connais au moins 10 comme ça, je travaille avec eux tous les jours. Donc oui, il y a des brutalités, oui il y a des policiers qui se lâchent complètement, mais je refuse de leur mettre tout sur le dos comme tu sembles le faire @Thufir, parce qu’il y en a des biens, et tu sais comme moi qu’en manif, qu’elle soit légale ou non, il y a quasiment toujours des casseurs.

Mais on s’égare, donc je vous prie de ne pas faire de hors sujet pour ne pas m’inciter à en faire.

La motion ici ne parle pas des violences policières, elle parle de ces soit-disant Gilets Jaunes qui vont au front pour taper ceux qu’ils croisent, et elle dit simplement qu’elle ne s’adresse pas à eux. Si c’est mal dit on peut reformuler, mais l’idée c’est ça.

Et quoi, vous voulez qu’on cautionne les violences des Gilets Jaunes maintenant ?
Bah ce sera sans moi alors !


#9

Si j’ai voté “mitigé” pour le communiqué de presse, c’est que je suis gênée par la forme, pas par le fond. Et en effet, je ne suis ni raciste, ni homophobe, ni complotiste, ni sexiste, ni violente. Mais mon cas personnel importe peu car trop subjectif, c’est pourquoi j’ai transmis l’article du Monde qui relate de manière objective, à mon sens, ce que sont les gilets jaunes.
Je suis gênée que dans le communiqué de presse on laisse sous-entendre que les gilets jaunes se résument à être de violents révolutionnaires. En tout cas, c’est comme ça que je le lis, même si ce n’est pas ce qui est peut-être exprimé. Je n’ai pour l’instant pas de formule autre à proposer.


#10

Il n’y a pas de communiqué de presse, et il n’y a pas eu de vote. Donc je ne sais pas de quoi tu parles.


#11

Ah oui, pardon, c’était une motion… Désolée, mais comme nous avons parlé d’un communiqué de presse à un moment, je me suis un peu perdue… et surtout fatiguée…

Je suis toutefois toujours gênée par la formulation.


#12

Moi aussi, j’ai essayé de reformuler avant le dépôt de la motion, parce que la formule initiale n’était pas bonne non plus selon moi, mais ça me gène toujours un peu, cela dit je ne parviens pas à trouver la formulation adéquate, c’est pourquoi je vous invite tous à proposer quelque chose, mais je ne suis pas satisfaite par la proposition faite par @gna non plus qui dit tout simplement qu’on ne soutient pas le mouvement, ce qui n’est pas du tout le but de la motion.


#13

Tentative de conciliation des opinions (le débat est fait pour ça) :

Le Parti Pirate ne souhaite pas soutenir le mouvement des Gilets Jaunes, en particulier cette mouvance qui pousse à une révolution violente et stérile, mais préfère lui soumettre des idées que le mouvement est libre de s’approprier, de transformer dans l’optique d’une construction horizontale qui nous est chère.
Les Pirates transmettent le message suivant aux Gilets Jaunes :

L’amendement est ici : https://congressus.partipirate.org/construction_motion.php?motionId=1177


#14

En fait, quand on élargit un peu le texte :
"Le Parti Pirate, conscient des enjeux économiques et sociaux contemporains, comprend les revendications du mouvement des Gilets Jaunes. Il tient néanmoins, comme la majorité des participants à ce rassemblement citoyen spontané, à dénoncer avec force les violences et les dégradations qui ont pu survenir sur l’ensemble du territoire, ainsi que les propos ou actes homophobes, racistes et misogynes.

Le Parti Pirate ne souhaite pas soutenir le mouvement des Gilets Jaunes, en particulier cette mouvance qui pousse à une révolution violente et stérile, mais préfère lui soumettre des idées que le mouvement est libre de s’approprier, de transformer dans l’optique d’une construction horizontale qui nous est chère. Les Pirates transmettent le message suivant aux Gilets Jaunes"

Perso je lis déjà qu’on condamne les actes et propos violents. Pourquoi le répéter par la suite ? Je propose la formulation suivante :
"Le Parti Pirate, conscient des enjeux économiques et sociaux contemporains, comprend les revendications du mouvement des Gilets Jaunes. Il tient néanmoins, comme la majorité des participants à ce rassemblement citoyen spontané, à dénoncer avec force les violences et les dégradations qui ont pu survenir sur l’ensemble du territoire, ainsi que les propos ou actes homophobes, racistes et misogynes.

Le Parti Pirate ne souhaite pas soutenir le mouvement des Gilets Jaunes, mais préfère lui soumettre des idées que le mouvement est libre de s’approprier, de transformer dans l’optique d’une construction horizontale qui nous est chère. Les Pirates transmettent le message suivant aux Gilets Jaunes"

Après, j’ai encore un souci avec la formulation “Le Parti Pirate ne souhaite pas soutenir le mouvement des Gilets Jaunes”. Peut être rajouter : “Le Parti Pirate, soucieux de ne pas faire de récupération politique, ne souhaite pas soutenir le mouvement des Gilets Jaunes au sens strict”


#15

ben là,ça me va mieux !


#16

Un amendement ! Hop, hop, hop :stuck_out_tongue:


#17

C’est plus clair, sinon on peut envisager aussi “Le Parti Pirate souhaite soumettre des idées que le mouvement est libre de s’approprier, de transformer dans l’optique d’une construction horizontale qui nous est chère, c’est pourquoi il ne lui apportera pas, comme d’autres partis politiques, un soutien de façade populiste et intéressé, mais un soutien de forme et de fond.”


#18

Bjour,

il me semblais avoir corrigé un copié collé tronqué en disant:

Je ne sais pas ou est l’interprétation mais je me contente de reprendre ce qui est écrit dans la motion:
1er ligne:
"Nous Pirate nous réjouissons de voir les citoyens se mobiliser pour défendre leurs convictions. De par leur organisation strictement horizontale, refusant toute gouvernance par représentativité et déléguant leur parole à des orateurs temporaires, ce mouvement se rapproche de notre idéal de démocratie liquide et de notre fonctionnement interne… …

Puis le paragraphe que je cite:
“Le Parti Pirate ne souhaite pas soutenir le mouvement des Gilets Jaunes dans une perspective d’opposition purement politique au gouvernement…”

C’est là qu’il me semble y avoir une contradiction, mais comme déjà dis c’est ma compréhension, et je le dis parce qu’il me semble que chacun peut dire ce qu’il comprend ou pas .

La encore je ne comprend pas, je dis seulement que dans un paragraphe il y a 2 expressions qui me choque, je ne donne que mon avis perso !

JE NE FAIS AUCUNE PROPOSITION, et je le répète il y a
2 expressions qui me chifonne,
la 1er qui dit :“Le Parti Pirate ne souhaite pas soutenir le mouvement des Gilets Jaunes dans une perspective d’opposition purement politique au gouvernement” (qui me semble en opposition avec les 1er lignes du 1er paragraphes)

Et:
“ni dans une révolte sanglante contre les forces de l’ordre ou le Président”

La je trouve que ça va un peu loin, il n’y a eu aucun tir d’arme à feu ni d’utilisation d’arme blanche, hormis celle par destination comme les pavés récupérè dans la chaussé etc, la preuve c’est qu’a ce jour aucune des personnes dans les forces de l’ordre n’a été handicapé ou tué, c’est donc faire porter à tout un mouvement les excès d’une poignées d’abrutis, qui on enfilé un gilet jaune,
Les tirs de flashball à hauteur de visages, les grenades militaires lancé alors que rien ne le justifie sont pour moi les actions de personnes du même acabits, sauf qu’a la place du gilet jaune il sont équipé en robocop et autorisé eux à porter des armes et à s’en servir.


#19

Je m’excuse, j’ai un peu suivi @gna sur l’amendement et, comme il l’exprime, venir ici aurait été plus judicieux… Je voulais juste rajouter cette réflexion sur les Gilets Jaunes. Peut-être aller vers eux pour leur proposer des outils aurait été intéressant. À la Réunion, ils ont eu une démarche assez inattendue :
https://www.wedemain.fr/A-la-Reunion-les-Gilets-jaunes-abandonnent-Facebook-pour-les-civic-tech_a3798.html
Le mouvements des Gilets Jaunes n’est pas encore un parti, je ne vois pas comment on peut être pour ou contre. Ce sont des personnes de tous les bords qui réclament plus de dignité et de démocratie.


#20