De le voiture thermique


#21

Et c’est bien ça le soucis… est il pertinent d’avoir autant de voiture en circulation (peut importe le type de moteur) ?


#22

On peut diviser le nombre de voiture par 10 (et on revient à la mutualisation des véhicules comme je le préconise) qu’on ne change pas vraiment pour autant le nombre de déplacement individuel.

On peut regrouper les gens dans des transports en commun (avec la “difficulté” du dernier kilomètre) qu’il y aura toujours la même masse à transporter. À moins de cantonner les gens chez eux et/ou de favoriser le télétravail qui ne concerne qu’une partie de la population - et quid des loisirs ?


#23

La voiture individuelle la plus efficace en energie et ressource, c’est un velo a assistance electrique (ratio masse transporte/masse total + efficacite du moteur electrique). Du coup, la question vient a savoir si on peut maintenir nos tanks actuelles pour combien de temps et avec quelle technologie. L’electrification ou l’hydrogene pose de forte question de pression sur les ressources metallique assez rapidement. L’utilisation de la biomasse a de tres grosse limite en terme de productivite (Pour avoir une idee de l’echelle, les fermes qui sont autonome utilise en moyenne 20% de leur surface pour produire leur biogaz/biodiesel).

Du coup, est-ce que la solution n’est pas de regarder comment organiser notre societe pour que le transport individuelle ne requiert pas nos tanks individuelles moderne. Cela veut dire: transport en commun, covoiturage (electrique/biodiesel/ethanol), velo et velo electrique sans/avec carainage type https://mypodride.com/ et mise en place des infrastructures pour supporter ces moyens de transport. La sortie de la voiture individuelle de masse semble dans tous les cas a privilegie…