Compte-rendu de campagne Législatives 2022

Bonjour les Pirates

La campagne est encore toute fraiche, je nous invite à faire un compte rendu collectif de cette campagne en réponse à ce message.
Pour vous aider dans votre rédaction :

  • Ce que j’ai apprécié
  • Ce que je n’ai pas apprécié
  • Ce qu’on a fait qui était vachement bien
  • Ce qu’on aurait pu faire mieux
  • Ce qu’on pourra faire pour la prochaine fois

Je ferai mon bilan prochainement en réponse à ce message, mais ce soir des gens étaient chauds pour le faire donc go !

Merci pour cette belle campagne, ambiance de folie, j’espère qu’on va conserver cette jolie dynamique pendant encore plein d’années et que vous allez rester pour continuer à construire cette belle organisation !

Juste pour que vous le sachiez, je laisse @npetitdemange confirmer tout cela, mais à priori grâce à cette campagne et à votre participation, nous allons doubler nos recettes chaque année pendant 5 ans. Cela ne signifie pas que nous n’avons plus besoin de vos dons, mais cela signifie que nous allons pouvoir voir un peu plus grand pendant 5 ans, et surtout, voir plus loin :wink:

Donc… Merci !

:kissing_heart:

6 Likes

11e circonscription de Paris, nous avions des affiches et des bulletins.

  • Arrivant par la pelle à candidatures, j’ai un peu galéré à prendre mes marques. Heureusement qu’il y avait les formations d’embarquement pour me remettre rapidement à niveau.

  • Les copains de la 10e et de Paris en général ont été splendides, on n’a eu aucune sortie à faire pour les affiches, sur une semaine où la candidate était de garde et moi quelque peu bloqué avec les enfants. Merci à eux, je me sens redevable.

  • J’ai répondu à une demande de procuration sur Discourse, avec prise de contact sur Twitter, mais j’adore ce que j’ai vu chez la concurrence : actionpopulaire.fr.

  • On a voté en début d’après-midi. Dans les deux bureaux que j’ai vu, rapport à la procuration, on avait une copieuse pile qui ne descendait pas des masses. Les gens ne prenaient que deux ou trois bulletins pour faire genre. Peut-être que l’on pourrait répartir différemment.

L’expérience était enrichissante, très content de cette première mobilisation après 7 ans de lurk.

2 Likes

Pour ma part sur la 7ème circonscription des Yvelines, comme j’ai aussi répondu à la pelle sans trop savoir ce dans quoi je m’embarquais, j’ai un peu nagé à vue au fur et à mesure…

  • Ce que j’ai apprécié

Le (très) gros coup de main de Jérôme 95-02 pour m’imprimer mes 17 000 bulletins et me fournir affiches et profession de foi

Le repérage et le coup de main du mandataire de Jérôme pour couvrir d’affiches rapidement toute la commune de Vaux sur seine

Rencontrer IRL Jérôme et son mandataire :blush:

Les encouragements de personnes rencontrés lors des tournées d’affichage ou de distribution de bulletins

L’étonnement de certain(e)s employé(e)s dans les mairies en se présentant comme candidat pirate… Presque l’impression qu’ils/elles attendaient juste que je crie à l’abordage, j’veux du rhum et des…

  • Ce que je n’ai pas apprécié

L’incapacité de mon « imprimante » à me sortir quoi que ce soit de potable

La procédure et la démarche un peu bizarre à la préfecture pour se déclarer candidat

La procédure pour devoir aller déposer les bulletins, surtout dans les petites mairies avec leurs horaires d’ouverture parfois un peu capillotractés… Et peu compatibles avec une activité professionnelle.

La liste des points d’affichage complètement loufoque très fréquemment

  • Ce qu’on a fait qui était vachement bien

Entraîner ma famille dans l’aventure du collage d’affiches :joy:

Investir dans un massicot pour couper les 17000 bulletins rapidement

Faire des liasses de 200 bulletins pour les déposer en mairie et faciliter le travail des employé(e)s municipaux

Utiliser de la colle à papier peint de base qui a un peu fossilisé dans le carton ce qui permet de mettre le bloc au fond du seau qui se dissout un peu au fur et à mesure (prévoir un bidon de flotte de 5l à côté… :stuck_out_tongue_winking_eye:) et surtout évite d’en mettre partout dans la voiture dans les virages et aux arrêts fréquents

  • Ce qu’on aurait pu faire mieux

Pas eu le temps de m’occuper de créer et publier une page fb dans le court laps de temps

Identifier des contacts ressources dans le maximum de communes pour identifier tous les panneaux

  • Ce qu’on pourra faire pour la prochaine fois

Faire campagne
Aller faire les marchés

1 Like

Mon avis, sur la circo 21-03

  • Ce que j’ai apprécié

L’affichage dans une grosse partie de ma circo. ça a attiré du curieux, même la police municipale est passée me voir :joy: L’organisation pour récupérer les affiches (qui étaient dans le 68) était bonne donc merci à tous en particulier à Pauline, la candidate de la circo 25-01.

  • Ce que je n’ai pas apprécié

L’absence quasi-totale de « présence » dans les journaux locaux jusqu’à l’interview tardive de Tarja Fauvet. J’ai tenté d’interpeler certains médias locaux mais sans succès. Pas intéressé! Peut-être un peu de notre faute aussi.

  • Ce qu’on a fait qui était vachement bien

Les bulletins dans les bureaux de vote. Honnêtement c’est un luxe et ça aide. Car quand il faut imprimer, ça va rebuter 9 personnes sur 10. Donc ça, c’est le vrai soulagement!

  • Ce qu’on aurait pu faire mieux

Notre score dans les villes moyennes. On fait un excellent score sur Dijon, on fait de bons scores dans le milieu rural (une pointe à 2,63% dans une commune) mais sur les villes moyennes, à part une, bon… Un manque de visibilité là aussi et on en revient sur le point des médias. La première question est: c’est quoi le parti pirate? Quand on n’aura plus cette question, on aura gagné un bon pari!

  • Ce qu’on pourra faire pour la prochaine fois

Bonne question. Je n’ai pas la réponse! Mais gagner en visibilité! Je citerai Orelsan qui dit quelque chose de vrai « il faut faire bander pour susciter de l’intérêt » et là je dis malheureusement car ça n’est pas mon état d’esprit. En tout cas, je ne me salirai pas à « faire bander » mais plutôt à « faire réfléchir pour susciter l’intérêt ».

2 Likes

Pour la circo 85-02, 115k votants, 20k bulletins, 40 affiches (sur 116) et affichettes avec QR code, 73 voix :smiling_face_with_three_hearts: :

  • Ce que j’ai apprécié
    Expérience très enrichissante, aussi bien sur le fonctionnement de nos institutions que sur le PP. Ca m’a permis de m’intégrer et donné envie de m’investir plus et m’a donné le sentiment d’être autant légitime que les autres pour représenter nos concitoyens.

  • Ce que je n’ai pas apprécié
    Manque d’info, difficulté à savoir à qui demander quoi.
    Discord ne me semble pas adapté pour ça, j’ai du manquer beaucoup de chose. Par exemple sur les affiches on a spontanément eu l’idée d’en faire une sans nos visage puis on a appris que c’était ce qui était prévu et que je pouvais en récupérer auprès de l’équipe du 44.
    Pour le financement des bulletins je n’avais pas du tout compris comment procéder à la base. Sentiment être tout le temps dans l’urgence, par exemple gros problème de timing avec les documents à déposer en pref (on a été prévenu le 17 pour le 20, la poste ne pouvait pas transmettre les originaux, heureusement que j’ai pu trouver une solution).
    Grosse difficulté pour le compte de campagne (mandataire français résident à l’étranger, clairement pas le plus simple).
    Coller tout seul sur une circo gigantesque (mais bon pas de bras à moins d’1h30).

  • Ce qu’on a fait qui était vachement bien
    Au final sans concertation on a avait globalement la même vision, peut être un détail mais en ce qui me concerne ça fait extrêmement plaisir d’avoir la confirmation d’avoir trouvé sa famille politique.
    Le slogan bien que formulé sur une négation était à mon avis très percutant, on se démarquait clairement et c’était facile de rebondir dessus, peut être à affiner mais ne pas mettre de figure en avant est une tactique pertinente.

  • Ce qu’on aurait pu faire mieux
    On aurait du imprimer et faire distribuer les circulaires et bulletins. Concrètement il faut donner des instructions aux candidats : soit on met le paquet en propagande soit on met rien et on se présente pour le principe, la demie mesure comme on a fait ici est à peine rentable, même en terme de com je suis pas sûr de l’intérêt. Les gens ne voterons pas pour nous s’ils ne savent pas qu’on existe et qu’on est sérieux. De même il faut que les candidats soit prêt à être visible médiatiquement si on veut mettre le paquet en propagande électorale, sinon c’est peine perdu.

  • Ce qu’on pourra faire pour la prochaine fois
    Il faudrait communiquer en interne par mail sur la marche à suivre et les attentes, les profils recherchés, quand et comment faire les dons, ce qui est prévu en affiche etc avant de prendre les candidatures.
    Idem pour les éléments de langage (ou plutôt les points à mettre en avant), flyers, etc.
    Nettoyer le programme aussi et en sortir une synthèses très courte et percutante.
    Il faut qu’on trouve une façon de coordonner les bonnes volontés autour de l’élection pour ne pas surcharger quelque personnes (merci à Farlistener et Faro pour leur patience et disponibilité).
    Se faire des sessions de formation / discussion en petit groupe (équipages ?) pour apprendre à débattre face à des gens qui ne nous connaissent pas. La répartie ça se travaille.

1 Like

Pour la circo 71-02 surtout (et la 21-03 mais j’ai participé de plus loin) :

  • Ce que j’ai apprécié :
    Agir. Mettre en avant mes candidates préparer ou aider à la préparation de leurs interventions et créer les outils autour de la campagne en 71 (site internet, page FB, vidéo et fichier sonore de propagande fait avec les moyens du bord)

  • Ce que je n’ai pas apprécié :
    Avoir été trop loin pour faire des actions plus directes, j’aurais bien été discuté avec des gens pour tenter de les convaincre, le contact humain m’a manqué. Avec tout les moyens de communication mis, la page Facebook, le site internet dédié… Nous n’avons au final eu que peu de trafic (à peu près 500 des deux cotés, équivalent à nos électeurs) je me dis que peu d’électeur se renseignent autrement qu’avec les circulaires (que nous avions) avant de voter aux législatives.

  • Ce qu’on a fait qui était vachement bien
    Avec les affiches, les bulletins et les circulaires, nous étions aussi crédibles que les autres candidats de la circonscription. On a dû coller pas loin de 200 affiches, certaines en A1 et d’autres en A3 maison. Franchement le travail des pirates sur la Communication a l’échelle de PP a été super, un gros boulot dans un temps assez court, merci à tous ceux qui ont contribués aux clips, circulaires et visuels.

On a eu une sur la circo bonne exposition médiatique, on était sur tous les médias locaux et nous avons encore des demandes d’interviews post élection.

  • Ce qu’on aurait pu faire mieux
    On aurais pu se dégager plus de temps pour être sur le terrain, et peu être tenter une réunion publique, sur le terrain ou sur le net.

  • Ce qu’on pourra faire pour la prochaine fois
    30 à 50 pourcents des bulletins par bureau suffirons, on était large
    Une réunion pour la circo sur le net (on nous l’a proposé, mais nous n’étions pas encore prêts) ou en physique.

2 Likes
  • Ce que j’ai apprécié
    J’ai grandement apprécié l’aide, les contacts et les rencontres lors de cette campagne. Que ce soit pour compléter les documents ou simplement se voir.
    C’était une occasion unique de questionner les gens sur les modes de démocratie et le revenu de base, pour les voir réfléchir à un autre monde.

  • Ce que je n’ai pas apprécié
    Je n’ai pas apprécié la quasi obligation d’avoir une imprimante. xD
    L’autre chose qui, par contre, me chagrine énormément, c’est cette impression que la majorité des gens sont à l’aise avec la représentativité. J’ai voulu porter une alternative et j’ai surtout l’impression d’avoir pisser dans un violon.

  • Ce qu’on a fait qui était vachement bien
    J’ai adoré faire la tournée de collage avec ma fille.
    Faire pot commun pour les affiches.

  • Ce qu’on aurait pu faire mieux
    La communication : des retours que j’ai, il manquait clairement la profession de foi.

  • Ce qu’on pourra faire pour la prochaine fois
    Financer la profession de foi de tous les candidats.

Circo 14-02 (Caen-est), 0,8%. J’ai adhéré au PP quelques mois après les législatives 2017 donc première fois que je me présentais sur un scrutin uninominal. Cela faisait depuis 2020 que ces législatives me faisaient de l’œil et que je tenais à en être.

  • Ce que j’ai apprécié

Parler. Je ne suis plus porte-parole depuis 1 an ou deux mais je n’ai pas perdu la main ! Cette campagne a été l’occasion d’échanger avec des gens rencontrés au hasard de collage d’affiches, dans des réunions publiques (bon, je n’ai été invité qu’à celle de SOS Racisme deux jours avant le premier tour) et dans les médias (bon, France Bleu n’a même pas diffusé l’interview d’un quart d’heure enregistrée mi-mai…) et de mettre en exergue certaines de nos propositions qui nous distinguent de tous les autres partis. Aussi, j’ai rencontré Arthur Delaporte, candidat Nupes de la circo 1402 et probablement futur député (42% au premier tour) qui est vraiment super sympa. Il m’a invité hier à venir à sa dernière réunion publique pour parler de propositions du PP comme le bulletin unique ou la suppression de la mention du sexe à l’état civil, j’espère qu’il portera ces combats sur les bancs de l’Assemblée Nationale.

  • Ce que je n’ai pas apprécié

Le peu de visibilité dans les médias avant le premier tour. J’ai fait 2 interviews dans la PQR, + 1 sur France Bleu Normandie qui n’a jamais été diffusée. Paradoxalement, France 3 Normandie a parlé de moi plusieurs fois le soir du 1er tour alors que je n’ai jamais eu de leurs nouvelles pendant la campagne !
Le peu de militants dans mon coin. Mon suppléant et moi avons TOUT fait de A à Z, que ce soit les contacts presse, le collage d’affiches (sauf le jour où @Jeremy4715 et son suppléant de la circo d’à côté ont passé l’après-midi avec nous), etc.
Le gros con du service élections de la préfecture de Caen. Je ne l’ai pas rencontré personnellement (heureusement pour lui comme pour moi), c’est mon suppléant qui se l’est coltiné… Malheureusement, des incompétents de mauvaise foi dans les institutions, ça existe, et lui doit être en haut du classement.

  • Ce qu’on a fait qui était vachement bien

La gestion nationale des candidatures. Ça a très bien fonctionné, 95 candidatures c’est vraiment bien. L’accord financier est arrivé un peu tardivement mais il est là et c’est formidable.

  • Ce qu’on aurait pu faire mieux

J’ai envie de dire « s’y prendre plus tôt » pour le recrutement de candidat-e-s, la tradition du PP étant de s’y prendre à la dernière minute par manque de militants, mais là, c’est carrément les gens ciblés qui n’avaient pas l’air prêts.
L’organisation par territoires ou clusters. Même à Paris où il y avait pas mal de monde, j’ai lu que c’était difficile de se coordonner pour mener des actions. Je n’ai pas de proposition concrète pour le moment.

  • Ce qu’on pourra faire pour la prochaine fois

Pour les européennes : centraliser les contacts presse obtenus localement et capitaliser sur le petit ancrage local créé. Reprendre les outils existants depuis 2019 pour avoir un système prêt à l’emploi pour le recrutement des candidat-e-s, commencer à l’adapter (si besoin) en avance de phase et l’étrenner en interne. Je pense que parmi les adhérent-e-s, on sait dès janvier si on veut candidater au printemps, et il vaut mieux qu’on s’occupe d’éprouver la technique et les processus avant que le public n’ait accès au système.
Faciliter au maximum l’UX (c’était déjà pas mal cette année) pour qu’être candidat-e soit techniquement « facile » (modulo les démarches administratives pour lesquelles les assesseur-e-s seront autant au top que cette fois-ci).
Travailler sur le programme en 2023 pour qu’on puisse se concentrer sur la partie technique et la campagne en 2024.

Alors là dessus, pour la petite histoire, @Fl0hss (Châtillon), et merci à lui, a géré plein de bouts sur Paris, la 11e en 1 soir (!) et un bon bout de la 2e. Au départ il devait faire la 10e et je lui avais donné une feuille pour la 10e + la 11e s’il avait le temps mais il a commencé par la 11e ^^ donc j’ai terminé la 10e que j’avais déjà bien entamée un ou deux jours avant avec ma fille.

Au fait, il y a un projet OSM pour mapper les panneaux électoraux, n’hésitez pas à ajouter ceux que vous avez gérés !

Instructions de marquage ici FR:Project of the month/elections - OpenStreetMap Wiki

Les emplacements des panneaux sont vérifiables ici : MapContrib

J’ai complété les 9e, 10e et la partie que j’ai faite de la 2e circonscription de Paris.

2 Likes

9ème circo du Pas-de-Calais, j’avais les affiches, les bulletins et les circulaires financées. Mon score s’élève à 167 voix (0,44%) sur une circo ou il y avait 15 candidats.

  1. Ce que j’ai apprécié :

Le fait que le PP ai pu nommer des personnes chargées d’orienter, d’accompagner et d’informer les postulants à la candidature, et que ces personnes ai pu être formées pour gérer ces taches.

Le fait que cette campagne permette au PP de gagner en visibilité.

Le fait que nous ayons choisi de ne pas nous livrer à la « guerre des affiches » chronophage, énergivore, coûteuse en argent et en papier et qui est de plus inutile.

Le fait que nous ayons fait notre campagne en ligne (via Twitch et les réseaux sociaux notamment) nous conforte dans notre image de « parti du net » et dans le bon sens du terme. En effet, ne pas louer de grandes salles (ce qui est coûteux) et faire notre communication en ligne nous donne une image accessible et « dans l’aire du temps » à consolider donc à l’avenir.

  1. Ce que je n’ai pas apprécié :

De mon point de vue, il y a un problème avec le clip de campagne télévisé n°1. Il ne contient que des textes et une musique de fond, il donne assez peu d’explications sur le PP, ses valeurs, son programme, son fonctionnement, sachant qu’il n’a pas été diffusé tout les jours, certains spectateurs n’aurons vu que celui-ci et pas forcément les 2 autres. Il ne m’a pas semblé adapté pour faire passer toutes les informations que nous voulions à un grand nombre de votants.

  1. Ce qu’on a fait qui était vachement bien :

L’utilisation de Damaas, qui a permis à tout le mode de gagner du temps et d’effectuer les démarches avec simplicité.

Les affiches sans visages, concept à reprendre. Le fait d’avoir un slogan avec une négation aussi.

  1. Ce qu’on aurait pu faire mieux :

Axer davantage notre communication sur le fait que nous proposons des réformes ambitieuses et que nous avons une légitimité pour parler de démocratie en raison de notre fonctionnement interne.

Rendre les infos concernant la stratégie adoptée sur les éléments de langages et leurs transmissions en interne plus simple, car on ne sait pas toujours ou aller les chercher.

Il nous faut un résumé du programme, la version de 320 pages est imbuvable pour les gens de passage qui nous découvrent.

  1. Ce qu’on pourra faire pour la prochaine fois :

Par rapport aux médias (les locaux n’ont pas nos coordonnées, c’est à nous de les démarcher) Interpeller les médias nationaux au niveau du CRP.

Faire en sorte que les infos de bases circulent mieux (envoyer les infos aux candidats par mails par exemple)

Mieux communiquer sur l’organisation de nos lives (qui sont nos meeting en fait)

Communiquer sur YouTube et Tiktok (On peut vraiment toucher un large public via ses plate formes)

Mettre + en avant Discord comme outil du PP

Ils nous faut des goodies !!!

faire un résumé du programme pour qu’il soit + facilement digérable aussi bien pour nous que les électeurs

préparer nos candidats à intervenir dans les médias, car pour beaucoup parler à l’oral spontanément n’est pas évident et peut nous faire passer pour des amateurs (à travailler toute l’année de mon point de vue, pas qu’en période d’élection).

aller dans les marchés quand même faire campagne (sans distribuer de flyers qui coûtent cher et ne servent à rien) mais quand même y aller avec un flyers avec un QR code, parler avec les gens leurs dire ce qu’est le PP (donc préparer nos militants à avoir un discours de présentation rodé)

garder contact avec les candidats qui ne sont pas membres et les encourager à aller vers l’adhésion (ou leur faire faire la formation Mousse quand même) car c’est peu difficile pour les candidats investis au nom du PP pour parler du parti sans avoir expérimenté son fonctionnement interne qui est notre « facteur différenciant »

1 Like

Bonjour,

Tout d’abord, je veux remercier les pirates, tous et toutes pour cette incroyable aventure.

D’un point de vue très très personnel, j’ai été tirée, poussée vers l’avant, et ça m’a fait énormément du bien… Merci en particulier à toi @Florie, mais aussi à @Bouska (suppléant), à @Jbl pour la constitution de ce trio dans la circonscription 9106 (et aussi à Amélie de Montchalin, source de motivation non négligeable).

J’ai aussi apprécié l’enrichissement culturel apporté soit par la fresque du climat, soit par les discussions (entre autres avec @PierreB et @trankilloman )

La lourdeur des démarches administratives, même si j’ai découvert Damass, un chouette outil. Vivement le bulletin unique, et pourquoi pas une association de financement unique…

J’ai beaucoup apprécié la campagne collective et pas / peu personnalisée, où les candidats et candidates s’effacent derrière les points de programme. Avoir des affiches, des bulletins, en se tournant les pouces (ou presque) grâce à l’incroyable boulot de l’équipage communication, grâce au talent des artistes (elle est belle l’affiche…), et à ceux et celles qui se sont démenées auprès des imprimeurs et préfectures pour que tout soit livré à temps.

La fresque pour le financement était une idée géniale (merci @Farlistener )
L’évolution du site (et le respect du RGPD, de l’accessibilité, etc, etc) tout au long de cette campagne était impressionnante.

Les clips de campagne ? Mais ça, on peut toujours faire mieux… surtout avec beaucoup d’argent (pour acheter un accordéon et un chapeau de pirate).

Aller sur une planète où les journées font plus de 24h (ou alors préparer les choses longtemps à l’avance, mais sans la deadline proche, ce n’est pas toujours facile de trouver la motivation).

Bref, merci, merci, merci…

3 Likes