Vaccins anti-covid=bien commun


#1

Salut,
Beaucoup de chercheurs, économistes, syndicalistes et autres associations parlent de ce sujet.
Certains se réunissent dans un “Appel de Paris” ce jeudi 11 mars, jour anniversaire de la pandémie.
Il est encore temps de signer cet appel si nous le souhaitons. Signer pour signer ce n’est pas super mais bon…
L’appel et le lien pour le signer: https://appeldeparis2021.wordpress.com/

Quelques liens pour infos: https://www.lejdd.fr/Societe/Sante/une-centaine-de-scientifiques-demandent-a-macron-de-vraiment-faire-du-vaccin-un-bien-public-mondial-4023518
https://www.lemonde.fr/idees/article/2021/02/03/les-vaccins-contre-le-covid-19-sont-un-bien-commun-ils-ne-peuvent-appartenir-a-personne_6068591_3232.html
https://www.coordinationsud.org/evenement/presentation-de-lappel-de-paris-pour-la-levee-des-brevets-et-faire-des-vaccins-anti-covid19-des-biens-publics-mondiaux/


#2

Alors là où pour moi l’appel se plante en deux points :

  • Est-ce qu’il y a véritablement un comptage des labos qui peuvent faire les vaccins Pfizzer ou Moderna avec le brevet ouvert ? Si c’est au doigt mouillé, je suis pas sûr qu’ouvrir le brevet soit efficace.
  • Pourquoi spécifiquement le vaccin contre le SARS-CoV-2 ? Si on demande une ouverture autant le demander sur tout.

Bref la position du PP étant une ouverture de tout, c’est compatible. Mais voilà, ça ressemble à de la com’ politique.


#3

Je suis d’accord. Je pense que c’est la crise sanitaire inédite qui les pousse à envisager cette exception sur le droit de la propriété intellectuelle/industrielle. C’est quand même la 1ere fois que l’humanité est touchée dans son ensemble.

Je ne suis pas sûr qu’il y ait une telle différence de technologie entre les labos. Beaucoup de pays riches en sont, selon moi capable. C’est pas vraiment une preuve mais il y a 5 ou 6 vaccins qui proviennent de 3 ou 4 pays.
Apparemment l’Inde fait une grosse pression sur l’ONU pour lever les brevets comme elle l’avait fait avec un générique contre le sida ou avec le Glivec contre la leucémie. L’Inde fournit ainsi la moitié des médicaments contre le sida utilisés dans les pays en voie de développement.

Je ne pense pas que ce soit de la comm même si des partis chercherons surement à s’approprier le message.


#4

Bon je m’étalais trop dans ma réponse initiale, donc je la fais courte.

Cet appel est intéressant comme porte d’entrée pour aborder le fond du problème sur la fabrication, la distribution et le coût des traitements. (exemple du traitement de l’hépatite C)

Je trouve dommage qu’il soit limité dans son ambition.

pour rappel, l’OMS essaie de faire respecter un dispositif covax pour une distribution équitable entre pays riche et pays pauvre de ce même vaccin. Ce n’est pas gagné, vu que les discours des pays “riches” ne font pas les actions.