Sur la simplification de la TVA


#23

Effectivement cela se défend. La question de la tva reste quand même éthiquement difficile, est elle vraiment indispensable ? Peut on la remplacer par une autre qui ne concerne pas que le consommateur ?

Après relecture et lecture des nouveaux post je n’arrive toujours pas à trancher (puis je déteste ce nom car j’ai du mal avec la notion de valeur ajoutée (mais je m’égare ) )


#24

Alors j’ai envie de dire oui ET non.
Si la TVA touche tout le monde, il touche tout le monde selon ses dépenses mais aussi, de manière indirecte, selon son revenu.
Pour ma part, n’étant pas dans la catégorie “riche” mes achats se comporte a plus de 50% d’achats de nourriture, qui sont pour la plupart à un taux réduit de 10 %.
Plus tu es riche, plus du paie des produits à 20% de TVA.
C’est un point de précision hein, pour pondérer ton propos uniquement.

Note : Si la TVA n’a jamais été conçu pour peser sur les entreprises, mais cela peut quand même arriver (dans de rare cas).

Je vais être “fourbe” mais si “on a de quoi faire”, il faut aussi savoir que la plupart de tes idées, cela revient, sur le moyen terme, à une baisse de salaire. Si on supprime les réductions qui ont remplacé le CICE et la réduction Fillon ou que l’on taxe les entreprises, c’est aussi indirectement les salaires que l’on va toucher. Il faut faire attention avec le mythe du grand patron qui capte tout les bénéfices …

L’approche de la taxation des transactions financières me semble par contre vraiment a étudier, que se soit pour financer des trucs ou supprimer d’autre :slight_smile:

100% d’accord, la suppression de la taxe d’habitation, c’est la mise sous tutelle de l’ensemble des communes de France sur une grande partie de leur budget, cela a déjà commencé. C’est clairement un bon exemple, on entend parlé tout les jours de décentralisation mais on empêche les communes et région de lever l’impôt et donc de faire des trucs …

J’avoue que j’ai aussi une question, c’est ou va l’argent ?
Parceque tout le monde dit que l’on paie trop d’impots, que l’on est le pays ou l’on en paie le plus, ou la redistribution est la plus forte … Et on a des hôpitaux dans un état lamentable avec des agents sous payé, une éducation nationales surchargé (et aussi sous payé) … Cela commence a faire beaucoup quand même …

Alors ou il va cet argent, on arrête quoi ?


#25

ou va l’argent ? il faudrait être dans le secteur pour avoir une réponse claire et encore je suis sur que cela n’est pas aussi simple.

Je pense que la question n’attends d’ailleurs pas forcément de réponse , mais il me semble que l’argent de la redistribution se trace difficilement et a partir d’un point A avant d’atteindre le point B il passe par toute les autres lettres de l’alphabet.


#26

Pour avoir une idée des dépenses on peut simplement se référer au budget de l’état, même si ça ne dit pas tout: https://www.budget.gouv.fr/reperes/budget/articles/quelles-sont-les-depenses-de-letat
Ce qui me surprend c’est la part énorme d’intervention de l’état (aides économiques). Je suppose que ça comprend tous les dispositifs de type CICE, crédit d’impôt recherche, etc. On sait maintenant que ces dispositifs coûtent cher et que l’état n’a aucun contrôle sur la manière dont ils sont utilisés par les entreprises (principalement des grandes entreprises).


#27

J’ai fais une petite revue sur les propositions apparue dans différents journaux sur un taux de TVA unique. Il se trouve que je n’étais pas trop à côté de la plaque avec mon taux à 15%. Il s’agit enfait de la moyenne pondérée actuelle et du taux minimal imposé par l’UE (qui ferme les yeux sur les taux réduits déjà en place).

Une analyse ici : https://www.contrepoints.org/2019/02/25/337989-tambouille-tva

La France pourrait parfaitement, à rendement budgétaire constant, se satisfaire d’un taux unique de TVA à 15 % (c’est-à-dire proche du taux moyen pondéré actuel) – véritable réforme structurelle qu’avait d’ailleurs envisagée le Conseil des prélèvements obligatoires dans un rapport de décembre 2015.
Source : https://www.ccomptes.fr/fr/publications/la-taxe-sur-la-valeur-ajoutee

Je ne retrouve pas le rapport, mais j’en retrouve une mention dans le figaro.

Un autre exemple de proposition de taux unique à 15%, sans être chiffré : https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/tva-pour-un-taux-unique-a-15-965169

Des propositions de taux unique sans montant : https://www.lopinion.fr/edition/economie/tva-a-taux-unique-100816 et https://observateurocde.org/news/fullstory.php/aid/2883/Un_demi-si_E8cle_de_TVA_:vers_un_syst_E8me__E0_taux_unique_.html