Sénatoriales Français de l'étranger


#42

Je suis quand même assez étonné de lire autant de mal sur la France Insoumise. Comme dit plus haut, j’ai voté pour eux et je pense le refaire à l’avenir, chaque fois qu’ils seront présent et qu’aucun pirate ne le sera.
Le parallèle avec le front national, c’est du niveau commentaire du figaro. Concrètement parlant on constate qu’ils ont attiré les altermondialistes que EELV a cessé d’attirer et que nous on a jamais attirés. Leur programme est quand même loin d’être extrêmiste en quoi que ce soit (limiter les écarts de salaire à un ration de 1 à 20, excusez moi, mais on est loin du bolchévisme façon couteau entre les dents). Quant aux accusations de nationalisme elles sont assez ridicules : vouloir protéger le pays de la rapacité de Goldman and Sachs est une chose, vouloir rejeter les réfugiés à la mer en est une autre. Je vois pas en quoi FI est ambigu de ce point de vue là.
J’ajoute que, même s’ils s’y sont mis avec du retard, ils sont sur nos positions concernant le respect de la vie privée, les lanceurs d’alerte, etc.


#43

Pour compléter, en regardant les programmes pendant les présidentielles, c’est clairement le programme de la FI qui était le plus explicitement contre les GAFA : https://avenirencommun.fr/le-livret-numerique/


#44

Au final, personnellement, ce n’est pas vraiment le programme de la FI que je critique (même si j’ai quelques points de désaccords), mais c’est surtout au niveau de la méthode, de l’absence de démocratie en interne et du management du mouvement que j’ai de gros blocages.

Exemple simple pour illustrer tout ça : quelle est la procédure que les militants pouvaient utiliser pour remplacer Jean-Luc Mélanchon comme candidat à la présidentielle ?

Sinon au niveau du nationalisme de la FI, oui il y a du nationalisme, mais il n’y a rien de comparable à du “nation-building” ou à du nationalisme très poussé comme on peut en retrouver à l’extrême droite. Ça reste un nationalisme relativement universaliste donc pas vraiment fachisant pou moi. Et une fois encore, j’ai vu aucune trace de militarisme.

De toute façon, tous les mouvements socialistes, communistes autoritaires et social-libertaires inclus (mais pas le parti socialiste ou les national-socialistes) ont des objectifs relativement identiques. Par contre au niveau de la méthodes pour y arriver, il y a de sérieuses divergences.


#45

ah nan mais clairement je suis mieux chez nous que chez eux :wink:. Juste, la question actuellement est de savoir si leur présence sur une liste d’alliance pose une incompatibilité rédhibitoire pour le parti pirate


#46

Pour ma part, je n’ai jamais voté FI (ni coco), je ne voterai jamais Fi (ni coco, même face à un FN), j’ai également pris l’habitude de les comparer au FN étant donné que si leur programme n’est pas aussi vomitif (quoique, ça dépend quelles pages, il y a pas mal de trucs à jeter dedans quand même), leurs méthodes, elles, sont les mêmes, et c’est suffisant pour en rester le plus loin possible.

Là je dis non. J’ai vu EELV se planter complètement en s’affirmant de gauche et en prenant de plus en plus position à gauche, ils ont fait fuir tout le monde avec leur virement de bord récent vers l’extrême gauche, anti-PS, sectarisé, ils auraient pu devenir une force d’opposition légitime à Macron, ils sont devenus la réserve de voix FI, c’est décevant, et c’est à mon sens une faute politique qui causera sans doute leur perte (ça et tout un tas de choix navrants effectués ces 5 dernières années… au moins).

Comme tu le dis très bien, “le clivage gauche/droite a des côtés puérils, simplificateurs, un peu ridicules”, c’est pour ça que s’inscrire à gauche est une erreur et qu’il faut justement sortir de cette façon binaire de faire de la politique. Macron n’est pas à gauche, il n’est pas à droite non plus, il a juste été capable de construire un rassemblement sur la base d’un projet, il a réussi, et il n’a pas eu besoin “d’arrêter de jouer au chat et à la souris” ni de s’affirmer “à gauche” ou “à droite” pour parvenir à prendre le pouvoir. Donc je pose la question toute bête : pourquoi ne serions-nous pas capable d’en faire de même sans pour autant affirmer qu’on est “de gauche” ou “de droite” ?

Vous me direz, Mélenchon a réussi le coup de maître de faire monter des idées “de gauche” avec des méthodes “de droite”, et ça fonctionne plutôt bien vu qu’il a même réussi à convaincre des pirates.

Même en informatique on est déjà au-delà du binaire… Il y a tellement de nuances en politique que je ne comprends pas comment on peut encore voir deux camps distincts qui s’opposeraient.

Que certains aient voté FI, ok, il n’y avait pas de candidature pirate à la présidentielle, ni EELV, et la candidature PS (pour qui j’ai voté au 1er tour et je ne regrette pas du tout) n’était pas très sexy, c’est vrai, quoique sans doute la plus honnête.

Alors oui, et je dis cela avec avec humour et second degré, je pense que vous devriez demander pardon de cette erreur, avoir voté FI, mais on ne vous en tiendra pas rigueur, c’est votre choix, je suis sûre que si vous ne le regrettez pas déjà vous le regretterez bien assez tôt, ce sera là votre peine pour avoir fait cette terrible mais naïve erreur.

Mais non, pour ma part, je pense être une pirate, même si c’est récent je pense que c’est bien ce que je suis, et moi je ne me sens pas plus proche des FI que des FN.

Donc oui, moi aussi le fait de voir la FI dans cet accord ne me plait pas du tout du tout, toutefois la tête de liste est EELV, tant qu’elle reste EELV je reste favorable à un accord. L’idée de ces partis n’est pas de nous bouffer, et si ça arrive on saura s’en défaire, et notre visibilité Hors de France ou en France est telle que c’est vraiment parce qu’ils nous aiment bien, qu’ils nous respectent, qu’ils aimeraient bien compter sur nous pour la suite qu’ils viennent nous chercher. Donc je reste favorable à cette proposition d’accord, mais attention à ne pas tout mélanger, faire un accord avec eux n’implique pas que nous soyons d’accord sur TOUT leur programme, ni que nous soyons “de gauche”, si c’était le cas alors pourquoi chercher à continuer d’exister, autant rejoindre les insoumis.

NB : Tant que vous voudrez de moi dans la team Hors de France en construction, et tant que je resterai dans la team pirate d’une manière générale, tout comme je l’ai déjà fait auparavant chez les jeunes écologistes (en vain), je ferai mon possible pour faire retirer toute mention de “la gauche” dans les textes publiés, quitte à passer pour une grosse relou de service, je ne suis PAS “de gauche”.


#47

Alors je vais donner mon avis encore une fois sur l’alliance : pour moi c’est encore une fois non, malgré les nouveaux arguments.
En plus de ce que j’ai dit précédemment, je ne suis pas pour le moment favorable à une alliance avec une liste contenant de la FI. La FI n’est pas assez pro-européenne à mon goût. La FI est composée de beaucoup de personnes rendues ivres par la possibilité d’avoir du pouvoir. J’ai voté Mélenchon au premier tour et quand je vois son comportement actuel en tant que député, je le regrette fortement. J’ai croisé ma concurrente FI pendant la campagne des législatives et j’ai vu quelqu’un d’agréable au premier abord, mais prête à marcher sur les autres candidats, même proches pour arriver à ses fins.
De plus, je reste mécontent de la façon dont ça a été géré. La @CoNat aurait du être informée en priorité, avant tout autre membre et surtout immédiatement après que le premier contact a été pris. Toutes les infos auraient du être transmises dès le départ et pas une fois que tout a été discuté.

Ça c’est le fond de l’affaire.


Sur la forme, je vois une discussion qui tourne très très mal. Je vois des insultes qui sont là. Je vois une tentative de ne pas respecter les statuts qui font fonctionner le PP, alors même que nous sommes en plein chantier pour les améliorer. Je vois des gens qui disent blanc tout en faisant activement noir.

En tant que DVI et de facto modérateur, je ne suis pas content et je suis à deux doigts de prendre des mesures concrètes bien que temporaires sur cette discussion.
J’ai techniquement le pouvoir de faire plus, mais je n’en ai pas le droit, donc je ne le ferai pas.

En tant que membre du PP, je suis très déçu de voir des membres du PP déjà corrompus par le pouvoir qu’ils ont au sein du PP. Quand je vois certaines réactions et façons de faire ici, je me dis que je sais pour quels membres du PP je ne voterais jamais, dans la crainte qu’ils soient élus.
Je ne cite aucun nom. Si vous vous sentez visés, demandez vous si j’ai raison. Si vous ne vous sentez pas visés, posez vous la question, au cas où. On peut ne pas s’en rendre compte. Perso, je me pose la question régulièrement, hein.


#48

BREAKING NEWS :

La candidate FI de la liste d’union des sénatoriales vient de nous informer que les insoumis ne participeraient pas officiellement aux sénatoriales, mais cela n’empêche pas ses membres de se présenter sous d’autres étiquettes, il est donc très probable que nous nous prenions la tête pour pas grand chose les amis.

Sinon, ça vous dit qu’on attende lundi pour en savoir plus avant de nous étriper ? En attendant, on peut toujours dire qu’on met notre participation en suspens tant que notre parti ne s’est pas exprimé dessus (comme nous aurions dû le faire dès le départ évidemment).


#49

Alors, là, je ne suis pas d’accord.
Vous voulez faire des choses ? OK! Mais prévenez le PP dans son ensemble dès le départ. Transparence dès le début et tout au long du chemin.

  1. ça évite de se planter à un moment ou à un autre
  2. ça peut faire venir des gens qui aideront
  3. ça participe à la confiance
  4. ça permet de s’assurer qu’on va pas bosser pour rien.

Le chantier sur l’UX a été présenté dès sa mise en place. Des oppositions? Pas vu.
Le chantier sur les statuts a été présenté dès sa mise en place. Des oppositions? Pas vu.


#50

MOUHAHAHAHAHA


#51

juste pour ne pas être mis dans un sac ou je me sentirais à l’étroit, je précise que:
Tant que la CN existe et n’a pas lancé de consultation officielle, le sondage auquel j’ai participé n’est pour moi que consultatif ,
Je ne change pas d’avis, je reste pour, ma voix ne sera définitive que lorsque la demande sera officielle.

petite interrogation pas tout à fait hors sujet ,
quand arrivera les municipales, ceux qui ce lancerons dans la mêlé devrons bien s’accommoder avec d’autres partis pour monter une liste, le choix risque d’être encore plus compliqué dans les petites communes ça ce passera comment pour le choix ? si pour une élection “exotique” on n’arrive pas à mettre à plat.


#52

Heu, ça me semble être quand même un peu exagéré, soit par méconnaissance des méthodes mafieuse, de l’absence totales de démocratie à toutes les échelles et des alliances avec des groupes ultra-violents d’extrême droite du FN, soit par anti-communisme primaire…


#53

Alors, pour rappel : les pirates sont libres. Si un pirate veut se mettre dans une liste EM, ou LR ou PS ou FI ou DLF, c’est son choix. Si le PP n’est pas d’accord, au mieux le candidat n’aura pas l’investiture et se verre refuser l’utilisation des logos et du nom. Au pire, il y a des chances qu’il se fasse exclure.
Le mieux reste que tout Pirate qui veut se lancer dans l’aventure d’une élection à liste fasse un point dès le départ avec le PP.


#54

Je trolle un peu mais mettre PS et honnête dans la même phrase, ça me fait un peu bizarre. Comme de la choucroute au chocolat chaud, quoi.
Moi c’est pour le PS que je ne voterai plus jamais, y compris face au FN. J’ai été très étonné de constater qu’effectivement, un bon paquet de pirates avaient pris pour argent comptant le coup de peinture progressiste de ce kof kof frondeur de Hamon.

Mais on s’égare.

Il y a une question court terme : est ce qu’on participe à la liste sénatoriale qui mélange plein de gens ?
une question moyen terme : avec qui s’interdit on de faire alliance et avec qui est ce envisageable ?

C’est toujours un peu chiant de mélanger deux questions et deux échéances. Mais je pense qu’on peut continuer à discuter, peut être en faisant tous un effort pour baisser d’un ton ?


#55

Il n’a jamais s’agit que d’un vote consultatif, de toutes façons.
Il faudra réfléchir justement à des protocoles d’alliance en vue des municipales. La question la plus importante étant : avec qui refuse t-on de s’associer ?
Je veux dire, aux dernières, on a eu un élu pirate qui s’est ensuite barré chez Debout la République. Ce genre de conneries, si on pouvait éviter de les recommencer … :open_mouth:


#56

[mode second degré voire plus…on]

Le pirate qui se présente et cherche le consensus avec d’autres partis pour essayer d’être élu au nom du PP est libre de se faire exclure…

[mode second degré voire plus…off]

Bien sur mais la question posé là est celle qui à chaque élection va revenir sur la table:


#57

À troll, troll et demi,

J’ai été très étonnée, pour ma part, qu’autant de pirates et d’écolos aient pris pour argent comptant le coup de peinture anarco-écologiste de ce kof kof révolutionnaire de Mélenchon…

On sait très bien tous les deux d’où viennent ces deux hommes…

Mais oui, tu as raison @Thufir, on s’égare. Mais note que je suis très heureuse qu’on ait permis à nos députés de ne plus porter de cravate. C’est chouette. :slight_smile:


#58

vais la coller sur un autre topic : c’est un débat de fond qu’on doit avoir et qui ira au delà des échéances du 3 septembre.


#59

Je vais soutenir cette alliance, même si j’ai une confiance très limitée en FI pour les raisons expliquées plus haut par @Farlistener et @Florie (+ avoir fait campagne à côté de Corbières à Montreuil m’a définitvement vacciné) mais je reste convaincu que nos idées ne s’inséreront dans le débat que si nous arrivons à nous “insérer” dans le paysage politique en rencontrant et travaillant avec d’autres partis.
En ce qui me concerne, je me fout un peu de qui portera nos idées, pourvu qu’elles émergent…


#60

Proposition reçue ce soir de la part d’une candidate insoumise au sujet de la constitution de la liste d’union pour les sénatoriales :

J’en profite pour vous présenter une proposition de modalité de scrutin et de collège électoral pour le processus de votation qui sera la deuxième phase de nos discussions. Je la présenterai demain en réunion.

Proposition pour le collège électoral :
les conseillers consulaires + 3 noms par parti ou formation politique présente dans notre liste.
_Permet aux conseillers consulaires de choisir leur meilleure composition mais aussi de garantir une représentation homogène à tous les mouvements, qu’ils soient ou non représentés par des CC. _
En tout il s’agirait d’environ une 30aine de personnes.

Proposition de scrutin : le jugement majoritaire

Il s’agit d’une modalité qui vise à choisir le nom le plus consensuel sur la base d’une notation de chaque candidat.
En pratique: chaque électeur donne une note à chaque candidat. Le candidat qui gagne sera celui qui obtient la meilleure note médiane.

Nous proposons de le faire via la plateforme BallotBin, qui a été testée aux USA pour le choix des candidats aux législatives.
L’organisation du vote pourrait se faire par une commission électorale où participeraient toutes les formations politiques qui le souhaitent, pour garantir une transparence.
Nous avons une équipe qui pourra se charger de l’organisation au besoin.

J’en déduis que nous n’avons pas la certitude que la tête de liste soit EELV.
Voilà, déjà, ma seule condition n’est pas remplie, ça commence bien MAIS ils proposent un système plutôt démocratique pour déterminer la tête de liste, ils marquent un point quand même… Sur un malentendu, ça pourrait être notre candidate :smiley:


#61

Faudrait un sacré malentendu^^
Je trouve ça pas trop mal. Et assez ludique : or, j’aime quand la politique est un peu marrante.
Juste que nous connaissant, ça pas être de la tarte de déterminer les 3 votants pirates. J’en ai d’avance une migraine :wink: