Sénatoriales Français de l'étranger


#1

J’écris pour faire suite à des échanges de mails avec @alix qui est un peu le référent des pirates expatriés.
J’ai une connexion dégueulasse, je serai donc bref.
Les sénatoriales des français de l’étranger sont un scrutin de liste. Une liste de type gauche alternative non insoumise, avec des gens comme sergio coronado est en train de se monter. Il y aurait, sur cette liste, la place pour UNE candidate pirate.
L’intérêt de participer à cette liste est, comme d’habitude, de faire parler du parti pirate français, de tisser des liens avec d’autres mouvements voisins, de mobiliser les énergies.
Ayant été un temps en charge des élections législatives de l’étranger, j’ai contacté différentes candidates possible. @Florie a très gentiment accepté : elle a pour atout majeur de connaître un bon paquet des membres de la liste. Finalement, Alix a recontacté une pirate expatriée, Anne Sophie, très motivée pour faire le job.
Idéalement, il faudrait que la @CoNat donne l’investiture très vite. Sinon Alix, en tant que référent expat et moi en tant qu’ex référent législatives de l’étranger pouvons le faire mais c’est moins propre.
Là où je suis j’arrive à poster sur discourse mais pas à accéder à mes mails : j’arrive donc pas à vous copier l’adresse du pad de discussion.
Déjà, est ce que quelqu’un a une opposition de principe avant que nous allions plus loin dans le projet ?


Annulation de l'élection de la 5ème circo de l'étranger
Annulation de l'élection de la 5ème circo de l'étranger
#2

J’ai pas d’opposition si c’est une liste de pirato-compatible.


#3

avec le smartphone de mon épouse, j’arrive à une meilleure connexion. Donc le framapad : https://mensuel.framapad.org/p/jjOa1Rx3e5
perso, à ce stade, je trouve ça pirato-compatible. Par contre, on entre dans une dynamique où on s’associe à des partis un peu balèses, ce que nous n’avons pas fait jusqu’ici.
Mon sentiment est que, pour ce scrutin précis, auquel de toutes façons nous ne participerons pas seuls, le bénéfice est plus intéressant que le coût.


#4

Tu te rends compte que déjà l’ordre n’est pas le bon ? Et qu’ensuite tu viens la bouche en fleur avec un projet quasi bouclé et des engagements limites déjà pris ?

Mais vous l’avez déjà fait. Donc la @conat elle fait quoi ? godillotte ou elle met des bâtons dans les roues, parce que c’est le seul choix que tu lui laisses.


#5

Pour info, je suis en vacances et j’ai pas demandé à être sollicité sur ce dossier. Il se trouve que j’ai été mis dans la boucle et que je l’ai suivi. CA aurait dû être mieux fait mais ça a été fait comme ça et voilà tout.


#6

Alors, sur le sujet de base, je donne mon avis en tant que simple pirate :
Pour moi, c’est non. Pour plusieurs raisons.

  • La raison principale est que, encore une fois, c’est fait dans l’urgence, à l’arrache, avec une consultation qui arrive bien trop tard.
  • La seconde raison est qu’on est pas assez nombreux et que là on est en train de déshabiller Pierre pour habiller Paul. On a lancé cet été de gros chantiers pour améliorer le PP et son fonctionnement. @Florie est une des architectes de ces chantiers et ça me ferait grave chier qu’elle soit prise par autre chose en plein milieu.
  • La troisième est que c’est encore une alliance. Ce qui va gêner des Pirates. (Perso, je reste ni pour ni contre les alliances, bien au contraire.) Et c’est une alliance menée à la va vite, avec un gros parti prêt à nous bouffer, sans consultation globale des membres.

#7

je vais répondre à ces arguments

ça, c’est pas faux mais c’est un peu le scrutin qui veut ça. Il n’était pas envisageable de se pencher sur ces élections avant la fin des législatives et le nécessaire délai pour souffler. Alix a été contacté le 19 juillet et a mailé à Nicolas qui m’a mis ensuite dans la boucle. La date limite pour le dépôt des listes étant le 3 septembre, la fenêtre de tir est forcément étroite.

La question est : est on capable de réactivité en plein mois d’août ou pas ? Que notre réponse soit positive ou négative, on est bien d’accord que c’est pas super propre.

Déjà, @Florie est assez grande pour savoir ce qu’elle peut et ne peut pas gérer comme charge de travail. Mais, surtout, c’est une autre pirate, une expatriée, Anne Sophie, qui partirait. Donc, en fait, l’argument est inverse : il s’agit, par le biais de cette élection, de tenter de reconstituer une section expat qui s’est passablement décomposée ces dernières années. Perso, si j’attends un bénéfice et un seul de cette opération, c’est celui là.

Anne Sophie n’étant, à priori, pas inscrite sur discourse, je copie ici son mail de présentation :

Je m’appelle Anne-Sophie, 30 ans dans pas longtemps et je suis partante.

J’ai connu les Pirates à Kiel ( Allemagne) en 2008.
J’ai ensuite fait des études de Sciences Politiques à l’université de Paris 8 pendant lesquelles j’ai écrit un mémoire sur le PP allemand (2013), plus particulièrement sur le PP lipsien. Je me suis beaucoup triturée les meninges pour comprendre ce qui rassemblait les Pirates, ce qui faisait le cadre de réflexion de ce parti, ce qui faisait qu’un.e Pirate est un.e Pirate, qu’il.le vienne de Meiningen ou de Sydney. Not easy. J’ai beaucoup appris. C’était bien.
Vivant à Leipzig en 2012, j’ai été active au sein du PP de Leipzig. En retournant à Paris pour un an fin 2012, j’ai été membre aussi du PP fancais, section île-de-France mais là je n’ai pas été très active.

Après quelques années où j’ai pas mal bougé, je me suis fixée à Leipzig depuis bientôt 2 ans. J’y suis maintenant maman d’un bébé. De par ma situation et les voyages que j’ai effectués, je suis assez au courant des problèmes que peuvent rencontrer les FE.

Je voudrais bien me remettre en selle, repartir porter la parole pirate, si vous êtes d’accord.

Ah je parle allemand, anglais et un peu italien aussi si ca peut aider.
J’ai une licence en littérature allemande (2011), une licence en Sciences Politiques (2010), toutes les deux faîtes entre l’ Université Christian Albrecht de Kiel et Paris 8. J’ai obtenu le Master " Villes et nouveaux espaces de gouvernance" de l’institut d’Études Européenes de Paris 8 (2015).
J’ai travaillé au sein de deux itinéraires culturels européens du Conseil de l’Europe (La Via Regia en 2006 et La Rota dei Fenici en 2013).
Je me suis interessées à des problématiques plus urbaines comme lorsque j’ai travaillé sur le projet de l’installation de la Maison des Projets à Stains.
J’ai également organisé plusieurs colloques.

A bientôt,

Anne-So.

A mon sens, ça serait dommage que le parti pirate ne profite pas de cette énergie.

Alors, ça, c’est pas faux. Dans le cadre de cette alliance, les pirates ne seront pas, comme avec FLUO et, dans une moindre mesure, avec Caisse Claire, en position de force.

Mais c’est pas vrai non plus : c’est pas une alliance avec un gros parti, (déjà, EELV, comme gros parti, c’est plus trop ce que ça a été), mais avec plusieurs partis. Personne ne bouffera personne, surtout dans le cadre d’un scrutin aussi limité en terme d’intérêt médiatique que les sénatoriales des français de l’étranger. Concrètement, je ne vois pas ce qu’on risque : si la campagne dérape sur un terrain incompatible avec nos valeurs, on la quittera avec un CP bien explicite. Mais je doute que ça soit le cas.

Charge ensuite aux pirates d’imposer certains thèmes dans la campagne. Objectivement, y’a moyen : Alix connaît très bien ses sujets et Coronado était sans doute le député le plus pirato-compatible de la précédente assemblée.


#8

C’est l’occasion de relancer la section expat et EELV est de loin le “gros” parti le plus proche du PP (au parlement européen dans vert-ALE où le PP est aussi). Donc oui, je suis pour.


#9

Pour que anne Sophie est un accès ici, le top serait qu’elle … ré adhère au PP :slight_smile:

Pour le reste, je n’ai pas d’avis à donner, c’est aux @CoNat de le faire.

NP


#10

Mes petits chats vous êtes trop gentils de faire attention à mes engagements et tout, mais je ne serai finalement pas candidate (tant mieux !), je m’étais proposée pour remplir une case en prévenant bien que je ne pourrais pas trop aider et finalement je vais suivre tout ça (de loin) en restant disponible pour Anne-So qui serait la candidate. Quoi qu’il arrive ma priorité au sein du PP jusqu’à l’AG en janvier ce sont les statuts, et l’organisation de la journée du 30/09, ne vous inquiétez pas là-dessus je reste sur ma ligne malgré les distractions potentielles :wink:

Ayant bossé en direct pour EELV HdF (détachée partiellement un certain temps à leur service) je les connais et ils me connaissent, ça peut faciliter les échanges et éviter l’effet “on va se faire bouffer”, c’est un peu pour ça que je me suis proposée, mais ça ne me fera pas dévier de ma mission de base (on laisse à Pierre et Paul leurs vêtements s’il vous plait ! :smiley: ). Il se trouve que, par déformation professionnelle sans doute, je kiffe parler de stratégie électorale et j’aime bien suivre les campagnes, j’ai fait ça longtemps, si je peux continuer un peu c’est cool, donc pardon pardon mais je vais donner mon avis sur cette proposition, ce n’est qu’un avis, vous savez bien que s’il n’est pas pris en considération je ne le prendrai pas mal, ce n’est pas à moi de décider j’en suis bien consciente.

Pour des sénatoriales, que ce soit à gauche ou à droite, hors de France ou en France, j’ai appris que c’est considéré comme “l’usage” de faire des accords entre partis pour déposer les listes, d’habitude on fait des accords avec des partis qui ont des élus pour avoir des voix, donc faire appel à nous c’est plutôt de bonne augure pour l’avenir :wink:

Notez que EELV n’a que peu de chances de renouveler ses sénateurs sortants (s’ils en conservent un seul sur la petite dizaine restante ils seront heureux) et ils n’en ont pas Hors de France, donc toutes les candidatures qu’ils déposeront aux sénatoriales seront surtout des candidatures de témoignage (mais pas très appréciées par les autres partis de la gauche qui présentent aussi des listes parce qu’à la fin, en divisant les listes, les camps et, de fait, les voix, bah c’est la droite qui gagne).

Pour le coup, quand je bossais pour eux, j’ai assez vite compris que EELV HdF n’est pas du tout comme EELV national, ils ont leurs méthodes, leur façon de fonctionner, ils sont respectueux de leurs partenaires et de leurs engagements, ils travaillent dans un esprit de collaboration plutôt que de confrontation, il leur arrive parfois de prendre des décisions pas forcément en accord avec les décisions nationales pour favoriser leur rapport avec leurs partenaires, donc je pense qu’ils seront parfaitement capable de nous écouter, et surtout de prendre en considération notre avis si nous sommes en capacité de leur en faire part. Mais en effet, n’excluons pas de sortir de l’accord si jamais ça part en vrille.

Je suis plutôt d’avis que c’est chouette que les écolos aient pensé à nous pour compléter la liste, ils auraient pu aller voir d’autres partis mais il y a une volonté de rapprochement avec nous qui me parait plutôt bienvenue, surtout de la part d’un ex député dont nous avions soutenu la candidature (Sergio).

Ne perdons pas de vue que cet accord n’est proposé que pour cette élection, et je pense qu’on peut déjà être certains qu’il n’y aura aucun engagement de pris quoi qu’il arrive, d’un côté comme de l’autre, pour les échéances électorales futures (en tous cas pas sans concertation du niveau national).

Si les arguments de @Relf sont justes, et malgré mon passif avec EELV, pour ma part je suis plutôt favorable à une candidature commune pirate-eelv aux sénatoriales, c’est une candidature de témoignage plus qu’autre chose, même avec cet accord il n’y a vraiment AUCUNE chance d’avoir un seul élu sur la liste (même pas la tête de liste), tout le monde en est parfaitement conscient, participer à cette élection est juste un excellent moyen pour nous de nous faire connaitre et respecter auprès des grands électeurs et de nos potentiels partenaires politiques, il ne faut pas le prendre pour autre chose, et Anne-So avait l’air terriblement motivée pour participer, je ne crois pas que ce soit productif de l’en empêcher maintenant qu’elle est dans la boucle.

Voilà ce n’est que mon avis, faites en ce que vous voulez, moi je retourne à mes autres saines occupations… :wink:


#11

Alors commençons par l’accessoire : je suis pour une participation pour ces sénatoriales dans la configuration EELV (selon le Canard enchainé cela représente 1500 membres maintenant) avec Sergio Coronado (Pirato-compatible), Anne-Sophie à l’air motivée et assez préparée pour l’exercice. Mais il faut alors qu’elle soit à jour de sa cotisation pour 2017, on est bien d’accord.

Ça c’est pour l’urgence et quand on me demande mon avis je le donne :slight_smile:

Par contre en l’état actuel de nos statuts il me semble que c’est bien à la Coordination Nationale de se prononcer (même dans l’urgence). Mais compte tenu des enjeux (pas énormes si je comprends bien @Florie), de l’urgence de la décision à prendre (ça nous tombe dessus fin juillet) et du fait de problème de légitimité que pourrait avoir une décision précipitée (si j’interprète la réponse de @Farlistener) : est-ce que ce n’est pas une décision que l’on pourrait mettre au vote sur Congressus pour “éclairer” la décision de la @CoNat ?


#12

ET ou tout est déjà négociée. Une question OUI/NON à la @CoNat sur ce genre de truc passe habituellement mal, surtout dans l’urgence. Mais c’est tout un ensemble qui ferait que là ça coince.

Mais bon, comme tout le monde a envie de piétiner la CN et qu’elle va disparaître, qu’est-ce qu’on en a à faire d’être respectueux des statuts et des gens, hein ?


#13

Il me semble que la première utilité de l’investiture est de garantir que le candidat sera le seul du parti à se présenter.
A priori, il n’y a pas vraiment concurrence.

Pour le problème d’être devant le fait accompli, j’ai envie de dire, on avait qu’à anticiper, on arrête pas de dire qu’on est un parti horizontal et dès qu’il y a une initiative, ceux qui n’en font pas partie sont tout de suite “oula pas trop vite”.


#14
  1. A ma connaissance il n’y a pas grand chose de négocié… Ni non plus de négociable : dans cette configuration les pirates ne sont pas en position de force . On nous propose UNE candidate et voilà. Si on refuse la liste prendra quelqu’un d’autre et ne s’en portera pas plus mal.
  2. sur un projet comme celui là, géré dans le speed en plein mois d’août , je ne pense pas qu’il faille sur-bureaucratiser le process. Prenons le temps de la discussion (genre ce week end ?) et avançons en actant du fait que, quelle que soit la réponse (oui ou non) , c’est pas l’idéal .


#15

Si une pirate (qui d’ailleurs n’est pas adhérente, elle fait donc ce qu’elle veut) veut participer à une élection avec des gens fréquentables ça me semble bien. J’imagine quand même qu’ils veulent autre chose qu’un ou une candidate, genre un logo, du support technique??? Ça bien sûr c’est au parti de décider.
Ce qui m’embête le plus c’est l’absence de programme, du moins de ce que je constate sur pad où il y a vaguement deux/trois idées “de gauche” jetées à la va vite; c’est un peu dommage d’être populiste dans une élection indirecte. En plus de ça on va communiquer auprès des grands électeurs, alors qu’on est contre le système des grands électeurs.

En conclusion je soutiens la candidature de Anne-Sophie, mais si elle a de l’énergie à revendre en ce moment je suis sûr qu’on pourrait en bénéficier ailleurs. Je ne me fais pas d’illusion non plus sur le fait que cette campagne va coûter de l’énergie à d’autres pirates. Le minimum qu’on devrait en tirer c’est un programme politique pour les expatriés.


#16

Voici quelques infos du jour sur notre éventuelle candidature.

Il s’agit d’une proposition de liste EELV/Ensemble/France Insoumise/Parti Communiste/Parti Pirate/Indépendants.

S’ils nous demandent de participer, c’est pour élargir le champ de “la gauche et des écologistes”, ils nous demandent donc surtout notre logo et nous proposent (en contrepartie) une place femme sur leur liste.

Anne-Sophie m’a confirmé qu’elle allait réadhérer dès que possible (à priori demain), je lui ai indiqué qu’elle pouvait venir voir nos échanges ici.

Elle et moi avons déjà été mises en relation avec les partenaires politiques, nous suivons leurs échanges et nous recevons les dernières moutures de leurs textes.
Voici les deux derniers reçus (qui sont encore à l’état de projets pour le moment donc à ne pas prendre pour acquis, n’hésitez pas à proposer des modifications/ajouts/etc.)

Nos potentiels partenaires attendent nos propositions, nos questions, donc si vous en avez, je vous invite à les formuler clairement pour que nous leur en fassions part.

La prochaine réunion téléphonique est prévue lundi soir à 21h, je ne suis pas sûre de pouvoir y assister mais je pense qu’Anne-Sophie y sera.
Il y sera question de l’ordonnancement de la liste, du planning de la campagne et du contenu de la déclaration commune de candidature.


#17

Rien que pour ça, pour moi, c’est mort, je ne veux pas être associé à des “autoritaires” …


#18

Nope, nope, nope, nope.
On n’est pas un parti de gauche qui plus est. Attention à l’image qui va découler de cette alliance politique (à laquelle je m’oppose bien évidemment).


#19

J’ai mis en gras et italique la partie qui me laissait neutre quant à un avis éclairé. Là maintenant ce n’est plus entendable.


#20

J’ignorais que la france insoumise était l’ennemi à abattre. Je ne vois pas en quoi ils sont supposés être autoritaires. Perso, j’ai voté pour eux au premier tour des présidentielles et au second des législatives.
Effectivement, j’avais pas percuté qu’ils en étaient. Pour moi, ça ne pose pas de problème insurmontable.
Je note trois pirates contre (aurifex, relf et farli). C’est trop pour qu’on puisse se dire qu’il y a consensus. On fait comment ? un vote sur congressus me semblerait une bonne option.

Sinon, je dévie mais sur ce sujet :

je pense qu’il faudra un peu rapidement qu’on arrête de jouer au chat et à la souris et qu’on assume le fait que, clairement, on appartient à la galaxie des mouvements de gauche. Même si le clivage gauche / droite a des côtés puérils, simplificateurs, un peu ridicules, le fait de dire ni de droite ni de gauche, ça donne Macron qui est de droite. Donc bon…