Réformes économiques au niveau européen


#1

Bonjourno !

J’ai plusieurs sujets en tête de réformes économiques, qui viennent notamment de proposition Gael Giraud. Cependant, elles auraient toutes leurs place au niveau européen. Je ne sais pas si c’est pertinent de travailler dessus pour les élections européennes dans plusieurs années, ou s’il ça peut être cool d’avancer sur des votes à notre niveau préconisant la mise en place d’un truc au niveau européen ?
Enfin bref, ça me permettra de faire du tri :

BAL 3

J’avais commencé à bosser sur ce truc là, il s’agit du traité qui définit notamment les fonds propre des banques. J’avais lancé un débat ici : https://discourse.partipirate.org/t/programme-reforme-du-systeme-bancaire/11026/1

Protectionnisme européen

https://www.cairn.info/revue-projet-2011-2-page-79.htm#

Le financement des états par la BCE sans passer par les TLTRO

Une analyse : https://www.lefigaro.fr/vox/economie/gael-giraud-il-est-temps-de-relocaliser-et-de-lancer-une-reindustrialisation-verte-de-l-economie-francaise-20200410
Sur les TLTRO : https://www.banque-france.fr/politique-monetaire/cadre-operationnel-de-la-politique-monetaire/les-mesures-non-conventionnelles/tltro


#2

Je suis à la recherche de soutiens pour cette motion : https://congressus.partipirate.org/construction_motion.php?motionId=2478


#3

Toujours en recherche de soutiens pour ma réforme des accords de BÂLE 3, motion postée au dessus.


#4

Je suis prêt à apporter mon soutien à une telle motion. Malgré tout, il me semble que la motion est trop absolutiste et doit mettre en place un échéancier du taux, pas forcément avec des dates mais des Année N + 3.
En effet, si les banques sont sous-capitalisées, il faut qu’elles capitalisent et ce n’est pas une chose faisable en instantané sous peine de ne plus pouvoir accorder de crédit, du coup je vois plus une montée en puissance du dispositif.


#5

J’ai modifié la partie « Contenu de la proposition » sur laquelle il manquait un truc.
J’ai noté un délais sans imposer d’échéancier stricte. Mais on pourra en re-discuter.