Ramassage des ordures intelligent/pay as you throw


#1

Que pensez-vous du Pay as you throw : https://en.wikipedia.org/wiki/Pay_as_you_throw ?

Sans rentrer dans la technique (camion poubelle connecté, sac poubelles ‘timbrés’ …) je trouve que c’est une bonne chose qui implique des risques mais tend vers un objectif primordial : moins consommer

Par ailleurs, cela passe forcément par une mesure fiable des déchets de chacun.

Si je vous demande “Combien de déchets générez-vous chaque année ?”, je serais curieux de savoir combien d’entre vous peuvent me répondre (je ne peux pas non plus répondre)

Ce n’est pas une solution magique, voici les risques que j’identifie :

  1. Des données privées risquent de passer par des sociétés privées
  2. Un coût de mise en place non négligeable pour la communauté
  3. Une taxe sur la consommation qui s’ajoute à la TVA et pèse sur les plus pauvres
  4. L’incitation à des décharges sauvages

Malgré tout, je pense que ce point peut-être utilement mis en avant pour les municipales :

  • Ce point peut parler à tous les citoyens et va dans le sens d’un PP moins “technique” et plus “pratique”
  • Le PP est bien placé pour bien gérer les risques liés à (1)
  • Cela va dans le sens d’un numérique utile, d’une société transparente et d’une consommation plus responsable qui sont des thèmes de consensus

Au plaisir de vous lire

NB: premier poste discourse, n’hésitez pas à me corriger/coacher sur la forme :slight_smile:


#2

Au moins exclure du dispositif les poubelles de tri, sinon, l’incitation à jeter n’importe où (y compris dans la poubelle du voisin) me semble trop importante.

L’autre question que je me pose, c’est, est-ce qu’il n’y a pas une alternative “carotte” plutôt que “bâton” ?

Dans certaines villes, on te fait payer au ramassage de la poubelle : ça limite les couts de ramassage (si c’est pas plein, tu la sors pas, mais c’est toujours “bâton”).

Une alternative “carotte” pourrait être “si vous produisez moins de déchets ménagers par personne que la moyenne sur la commune, vous avez une déduction sur les imports locaux ?”, mais comment financer ça ? Par une taxe sur le même % de ceux qui produisent le plus ? (je sais pas trop, c’est deux trois trucs qui me sont venus en tête en live là, comme ça)


#3

Pour répondre à @Mjiz, en général les déchets recyclables et le compost (si présent) sont gratuits et on ne paye que la poubelle de déchets à incinérer.

Pour revenir au sujet, il y a le problème des habitats collectifs qui représentent environ 45% du parc de logements en France. En général dans ces logements il y a un seul local ordure commun en RDC, et il peut donc être difficle de faire respecter un système de taxe au sac puisque les habitants peuvent simplement continuer de décharger les sacs dans le local.

En Suisse (75% des communes ont ce système) les sacs sont ramassés uniquement si ils ont un sticker de paiement, théoriquement. En pratique c’est difficile à faire respecter pour des raisons d’hygiène et de savoir qui est coupable. Le système est plutôt impopulaire mais il marche plus ou moins parce que la plupart jouent le jeu. Parfois les centres de tri cherchent dans les sacs sans stickers des factures ou reçus pour pouvoir donner une amende (jusqu’à 10000 CHF je crois :sweat_smile:), mais maintenant que le truc est connu les habitants font attention à ne plus jeter de papiers pouvant les identifier…

Conclusion, je pense que c’est une bonne idée dans les communes avec une faible proportion de logements collectifs (dans ce cas, les logements collectifs peuvent simplement rester sur l’ancien système). Pour les autres communes, le problème à résoudre c’est comment faire respecter le système.


#4

Dans un premier temps je pense que cela augmenterait la décharge sauvage (qui se pratique déjà pas mal). Il faut absolument l’accompagner de « :carrot: » pour que les personnes adhèrent mais pas trop pour éviter une fraude (obtenir la carotte tout en pratiquant une décharge sauvage du surplus).

Donc de l’éducation +++ et là c’est le nerf de la guerre…


#5

Alors ça existe en France depuis pas mal de temps donc on trouve beaucoup d’infos sur le sujet.

Besancon est passé depuis 2008 à un système de prix au poids, j’ai pas assez cherché pour trouver des infos concernant le logements collectifs : à creuser.

Sinon j’ai des connaissances qui produisent 0 déchets et ne payent plus la TEOM.

J’ai le souvenir flou de personnes soumis à la TI qui étaient ennuyés quand elles recevaient chez eux parce qu’ils avaient des pics de déchets.


#6

Je reprends mon cas expliqué dans Discord :

Alors j’ai un truc comme cela chez moi. J’ai une pupuce dans la poubelle pour savoir combien de fois on me vide ma poubelle. Après la première année, il a fallu supprimer l’ensemble de poubelles de tous les arrêts camion/voiture de la comcom (gros tas de déchets sur chaque aire).
Après la deuxième année, l’ensemble des poubelles libre-service. L’ensemble des points de collecte a été rénové et on en a rajouté.

Bilan après 5 ans : 20% des gens n’avaient aucune levée de poubelle de l’année

Pour prendre un exemple, une personne avec qui je causais me disait que sa voisine partait tous les matins pour faire un footing dans la forêt avec un petit sac poubelle et revenait sans, j’ai un pote qui se balade pas mal en forêt, retour des décharges sauvages.

Voilà, ce qui semblait une bonne idée se retrouve en fait … Une catastrophe

Bref, on a maintenant un nombre minimum de levées à payer.

Voilà, c’est juste un retour d’expérience, j’avoue que le retour d’une personne qui n’a pas forcément beaucoup d’argent et qui faisait des efforts pour réduire les couts : “Ouais, cela ne vaut plus la peine de faire des efforts, j’en fais quand même, mais pour le principe”.


#7

La gestion des poubelles dans les collectifs c’est le bordel…

Je fais partie du syndic de copropriété et au moins une fois par mois on se retrouve à gérer le “qui à déposer les encombrants dans le local poubelle” “qui a pas trier ses déchets et fait n’importe quoi avec les sacs poubelles” et du coup c’est juste en mode baton collectif car difficile de responsabiliser. Le problème d’identification est encore plus fort notamment avec les locataires qui ne payent pas directement les charges et donc ne s’en rendent pas compte non plus directement …

On a essayé plusieurs choses:

  • l’affichage dans le local poubelle
  • mettre des mots dans toutes les boites à lettres
  • on a même fouiller les poubelles notamment pour les dépôts sauvages de gros cartons de livraison pour retrouver les propriétaires et leur ramener leurs ordures

Çà finit bien souvent par:

  • soit on contacte le service d’enlèvement et on paye
  • soit on se mobilise en petit groupe pour faire le ménage

Ce qui n’aide pas les choses dans la ville dans laquelle j’habite c’est qu’il faut aller retirer les sacs de tri à la mairie ou dans des points collecte mais pas forcément toujours ouverts aux horaires qui vont bien.
Dans une ville précédente j’avais trouvé pas mal d’avoir des distributeurs de sacs de tri en automatique ou sinon dans une autre on avait des poubelles jaunes ou on ne mettait pas de sacs.

Sinon développer aussi le retour de la consigne.

Dans d’autres pays j’ai pu voir par exemple des sortes de collecteurs ou tu mettais tes canettes, bouteilles en verre, cartons et çà te ressortait de la monnaie. J’ai trouvé çà pas mal. Du coup par contre il y avait pas mal de gens dans la rue qui récupérait les déchets qui traînaient.


#8

Un petit complément sur les consignes trouvé ce matin
https://www.la-croix.com/Economie/France/consigne-bouteilles-plastiques-passe-mal-chez-professionnels-recyclage-2019-09-10-1201046424


#9

Bjour,

Alors il me semble plus judicieux de remonter à la source, si il n’y avait plus d’emballage indestructible les déchets seraient moins "encombrants’,
Taxer les fabricants et les utilisateurs (industriels) si leurs produits ne sont pas biodégradable/recyclable, automatiquement les prix vont montés et on payera mais d’une manière plus “douce” et difficilement évitable, contrairement à une taxation directe,
on est en France, et dés qu’il faut payé chacun cherche comment éviter…