Proposition de motion ,arretons le nucleaire


#1

Bjour,
comme il y a une motion pour continuer à exploiter le nucléaire, que je suis contre mais pas buté, je propose à mon tour une motion pour son arrêt progressif, (je n’ai peut-être pas respecté l’ordre ni l’organisation mais c’est une proposition qui peut-être corrigé)

Titre :
Arrêtons le nucléaire et réduisons notre consommation électrique

Exposé des Motifs :

Le parti pirate se positionne contre le développement du nucléaire en France, et plus largement dans le monde.
Le nucléaire, n’apporte qu’ une solution de fourniture électrique dé-carbonée mais produisant des déchets inaltérables avant des milliers d’années et des risques pour l’humanité, sans compter celui de permettre à de nouveaux pays de s’équiper en bombe atomique (Iran/ Arabie Saoudite…

Les besoins issus du nucléaire sont essentiellement tournée vers la production d’ électricité et d’arme dite de dissuasion (ce point pourra être traité dans une autre motion spécifique).

Il n’est pour l’instant pas envisageable de penser à une transition complète vers les énergies renouvelables en France, mais la puissance financière allouée à la recherche sur le nucléaire doit être réduite au simple entretien des centrales actuelles et à leurs futurs démantèlements (déchets etc.)
Cela sous le contrôle total de l’état (nationalisation) et supprimer toute concession de service public, les fournitures et travaux seront assurés par des marchés publics, sécurisés par des contrôles d’organisme spécialisé, et engagements de responsabilités des opérateurs économiques.

Afin de compenser la réduction d’électricité dû à la fermeture programmée des centrales, et le remplacement par des EnR (Énergie Renouvelable). il faut réduire notre consommation. En prenant en comptes les chiffres fournis par RTE (Réseau Transport Électricité) et l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie sur la consommation Française :

La consommation nationale se divise en 2 grands consommateurs:

1_ les professionnels

  • 26,7% Entreprises
  • 17,1 % Industries
  • 10,5% PME-PMI
  • 9,9 % Professionnels

2_ Résidentiel

  • 35,8 % Résidentiel (soit les habitations en général) (Chauffage 40,2%, Eau chaude 17,60%, 10,8% équipement de loisir…)

- Professionnel
La plus grosse part de la consommation va vers les professionnels et entreprises ceux-ci bénéficie de contrat spécifique avec réductions de prix à la consommation (plus y consomme moins c’est cher).
Il faut encourager les entreprises à moderniser leurs matériels pour du plus performant moins énergivore, et dans la mesure ou leur bâtiment le permet, leurs prescrire l’obligation de les couvrir de panneaux solaires qui allégeront leur propre consommation, pour ceux qui produisent des déchets pouvant être valorisés en biomasse, idem les obliger à réaliser les travaux nécessaires,etc.
Pour que cette « obligation » soit moins perceptible financièrement elle sera assujettie à des crédits d’impôts, et pour les récalcitrants (ne réalisant aucune des prescriptions) suppression de la récupération de la TVA sur l’énergie consommé,

-Résidentiel
C’est le chauffage qui consomme le plus d’énergie il faut donc prescrire l’isolation des bâtiments existants individuel et collectif_(les construction neuves seront soumis à la RT2020 -Réglementation Thermique fin 2020)_ , encourager le changement de chauffe-eau par tout dispositif adaptable _(thermodynamique, solaire, géothermie…)_ces encouragement seront assortis d’une remise sur TVA et crédit d’impôt.
Taxer les appareils dit de loisir (informatique,audiovisuel…) par déclaration (comme l’est déjà la télévision (lorsqu’on achète une télé le commerçant rempli un formulaire pour les impôts)

source RTE
nucleaire%201

source ademe :
nucleaire%202

Contenu de la motion

Arrêt de toute nouvelle construction de centrales nucléaires, et préparation de leur démantèlement progressif, mise en place de nouvelles conditions d’utilisation pour la réduction de la consommation électrique.

  1. Pour les professionnels

suppression de tout les tarifs spéciaux forte consommation, encouragement des entreprises à moderniser leurs matériels pour du plus performant moins énergivore, et dans la mesure ou leur bâtiment le permet, leurs prescrire l’obligation de les couvrir de panneaux solaires qui allégeront leur propre consommation, pour ceux qui produisent des déchets pouvant être valorisés en biomasse, idem les obliger à réaliser les travaux nécessaires,etc.

Pour que cette « obligation » soit moins perceptible financièrement elle sera assujettie à des crédits d’impôts, et pour les récalcitrants (ne réalisant aucune des prescriptions) suppression de la récupération de la TVA sur l’énergie consommé,

  1. Pour le résidentiel

prescription de l’'isolation des bâtiments existants individuel et collectif_(les construction neuves seront soumis à la RT2020 -Réglementation Thermique fin 2020)_ , encourager le changement de chauffe-eau par tout dispositif adaptable _(thermodynamique, solaire, géothermie…)_ces encouragement seront assortis d’une remise sur TVA et crédit d’impôt.

Taxer les appareils dit de loisir (informatique,audiovisuel…) par déclaration (comme l’est déjà la télévision (lorsqu’on achète une télé le commerçant rempli un formulaire pour les impôts)


Batterie au sodium !
Batterie au sodium !
#2

Aussi bien présentée que soit cette motion, elle semble ignorer complètement l’énorme débat qui a déjà eu lieu tantôt sur l’autre fil… Je trouve ça un peu dommage. C’est bien sûr ton droit, mais même dans ton argumentation certains éléments ont déjà été démontés dans l’autre fil… Du coup je suis un peu circonspect sur la démarche.


#3

Est-ce que les motions pourraient être mis en concurrence (de même que des amendements peuvent être mis en concurrence avec des motions) ? Scénario à éviter : que les deux motions contradictoires soient votées et finissent par figurer en même temps dans le programme. On aurait un peu l’air de zozos…

Ma préférence personnelle va à la motion précédente, qui a été débattue et co-construite, mais la contre-motion est appréciable démocratiquement.


#4

C’est aussi pour ça qu’on a un secrétariat qui regarde les motions avant d’avancer plus loin :smiley_cat:


#5

Je ne vois pas le rapport entre le nucléaire civil et militaire … Cet argument ne repose sur rien ?
Et cette motion à beau être détaillé un minimum elle ne propose aucune réelle solution pour compenser la production électrique nucléaire et si on pouvais éviter un scénario comme l’Allemagne je pense que ça serait une bonne chose, il faut donc réfléchir à de réelles solutions, prendre en compte les réponses données sur l’autre fil pourrait être un bon début ?


#6

Parfaitement d’accord avec @Deeoon

1- Amalgame douteux entre nucléaire civil et militaire (dans ce cas là, interdisons les pesticides car ils peuvent créer des gaz toxiques, interdisons les engrais chimique car on peu en faire des bombes etc etc)

2-

Exactement, la seule solution est “il faut réduire la consommation”. Ce qui est pour moi bien insuffisant comme solution.

3- Ce que je trouve dommage, c’est qu’il y a certains point que j’apprécie dans cette motion, comme le fait d’encourager les entreprises à devenir moins énergivores et à essayer de produire une énergie verte eux mêmes, ou bien encourager l’isolation des batiments (Points que j’ai par ailleurs ajouter au programme des municipales)
Mais je ne vois pas du tout en quoi juste cela va compenser la fermeture des centrales.

En gros, j’ai l’impression (le prend pas mal hein) que @gna , tu est juste opposé au nucléaire par “principe” (un peu a la GreenPeace).
La motion de @Bibo n’est absolument pas en mode “Vive le nucléaire”, bien au contraire, je la cite

Pour moi le mot important est “complémentaire”.


#7

Bjour,
Merci pour vos commentaires, Mais je ne suis pas contre par principe mais par conviction, ensuite la proposition de @bibo dit bien qu’on continue à développer le nucléaire et c’est là que je ne suis pas d’accord et donc je fais une contre proposition pour ne pas rester sur une simple opposition.
Pour le nucléaire civil et militaire jusqu’à preuve du contraire c’est toujours sous le couvert de centrale civile que le militaire s’est développé ( l’Iran est un exemple, et son voisin l’Arabie saoudite commence à importer le matériel avec la bénédiction de Trump.
Pour la compensation de la fermeture des centrales, elle va découler de la réduction de la consommation, et le développement des énergies renouvelables, c’est quand on a besoin qu’on fait des efforts pour trouver des solution, tout comme actuellement il y a la sécheresse on cherche des solutions pour se passer d’eau ou en utiliser le moins possible, pourquoi ne l’a pas l’avoir fait avant qu’elle arrive, pourtant elle était prévisible la terre se réchauffe.


#8

Bsoir,

dans le rapport du GIEC 2019 (en anglais !) GIEC 2019.pdf (302,9 Ko)

Il est souligné à plusieurs reprises la nécessité de réduire drastiquement la demande en énergie des bâtiments, de l’industrie et des transports
.
La part des énergies renouvelables pour l’électricité passer à 70 %-85 % en 2050
.


#9

Et je suis sûr que dans le même rapport ils ne demandent pas l’arrêt du nucléaire. Donc à part plaider pour une efficacité, une frugalité énergétique, ça n’apporte rien à la cause principale de ta motion.


#10

Bsoir,

On n’a pas la même compréhension, pour arriver à 15% d’électricité non renouvelable, c’est bien que la majorité des centrales ne produiront plus…


#11

Il faut tenir en compte les besoins énergétique des pays en développement qui vont juste exploser

Donc, déduire du fait qu’il y aura bcp d’Enr l’arrêt du nucléaire me paraît un peu limite comme conclusion quand même :slight_smile:

On parle de proportion, pas de quantité d’énergie ^^

(après j’ai pas lus le rapport, donc hésite pas à me dire si je me trompe)


#12

Ce débat a déjà été tenu, pourrions nous éviter un bis repetita…?


#13

Bjour,

Désolé si je me répète, parce qu’il y a une proposition de motion on ne doit pas si opposé, autrement qu’en disant non?
Et surtout ne pas donner une autre vision des choses ?
Alors effectivement sur le fond les moyens qu’on propose sont très proche quasi les mêmes mais le morceau qui ne passe pas pour moi c’est la continuation du développement nucléaire,
j’y suis opposé !


#14

Je pense que c’est juste pour éviter de retrouver un fil de discussion identique à l’autre qui compose au moins 150 posts (de mémoire) et où l’argument de l’encadrement du développement semble être en projet sur une autre motion.

Du coup le fait de proposer la même chose sans cette partie fait simplement redondant . Car il suffira de débattre sur ce point lors de la semaine de débat et ensuite de voter selon l’argumentaire.


#15

Bjour,

Pa encore vu …comme déjà dit trop de sujet pour arriver à suivre…:sunglasses:
Mais je démords pas on garde ce qui est en place et on arrête le reste .


#16

Bonjour,

Je pense que tu peux faire ce que tu veux mais je pense pas que certaines personnes prendront la peine de ré-argumenter.

Je crois que le secrétariat ensuite fera son travail pour valider les motions à son habitude. Le sujet n’était à la base pas un lieu de débat sur le contenu de la motion mais de co-construction. Le rédacteur a estimé qu’il avait assez d’élément libre à lui de la présenter pour l’AP et ensuite vraiment de débattre dessus avec convictions de proposer des amendements etc etc le vote et tout le bazar qui s’en suit.

La démocratie quoi , tu auras toujours une place pour porter ton opinion. Mais là, je trouve que c’est une motion en réaction avant même d’avoir pu débattre voter donc je la trouve précipitée.

Bonne journée du samedi .


#17

Ce débat a déjà eu lieu, et le rédacteur de cette motion concurrente est clair sur sa volonté de ne pas revenir dessus. Le débat reprendra lors de la semaine de débat de l’AP, si jamais cette motion venait à être déposée.


#18

Alors non, ça c’est pas un argument, c’est une publicité.

Ça ne parle pas vraiment de capacité, juste de rapidité de stockage (ce qui est TRÈS intéressant).
Ça ne parle pas vraiment non plus de l’encombrement (ça va de paire avec la capacité cependant).

Et ça ne résout strictement pas le problème de l’empreinte au sol nécessaire pour mettre en place de l’éolien ou du solaire.

Donc au delà du côté très intéressant (à la limite plutôt ça : https://fr.wikipedia.org/wiki/Accumulateur_sodium-ion), ce que tu nous balances là avec force et rage n’est pas un argument.

Pire, ça n’a rien de nouveau (au moins 4 ans).

En fait c’est surtout un argument qui montre qu’on peut balancer des milliards dans un EPR (sachant qu’on sait que ça fonctionne, juste en France on a le premier) et faire aussi de la recherche sur les batteries de l’autre. Ceci prouve que la recherche est parallélisable et qu’on peut aller sur différentes pistes sans pour autant devoir choisir et se fermer des avenirs possibles.

D’ailleurs, parce qu’a priori tu ne veux pas l’entendre, quand beaucoup parlent de soutenir le nucléaire encore aujourd’hui, ce n’est pas pour le soutenir demain ou encore de le soutenir seul.

Tu peux être anti-nucléaire #greenpeace-style si tu veux, mais tu n’as pas à être dédaigneux envers des gens qui font l’effort de débattre avec de vrais arguments, qu’ils soient d’ailleurs pour ou contre le nucléaire.


#19

Bjour,

Sauf que là c’est le CNRS pas un marchand de chaussette, ou les vendeurs de nucléaire comme Edf, Enedis, Angie, qui pollu les écrans de télé, radios, journaux…

Alors c’est expliqué la capacité et l’encombrement, sont équivalents au lithium avec l’avantage de la rapidité de charge une durée de vie de 10 ans et plus besoin de métaux rare.
Empreinte au sol Idem la même qu’avec des batteries lithium

Le CNRS annonce 6 ans de recherches et je ne mets pas en doute leurs affirmations et dans son rapport de 2017 il disait :

  • Que ses budgets n’ont pas été augmentés depuis 2010, alors que sa masse salariale a augmenté de façon significative non pas à cause du recrutement de nouveaux personnels, mais tout simplement en raison de l’indexation des salaires qu’il doit couvrir de façon permanente.

  • Un rapport qui, sous couvert d’analyse des forces et faiblesses du principal organisme de recherche public, sonne l’alerte sur ses moyens. Et met en demeure le gouvernement futur de lui donner des crédits supplémentaires – estimés entre 300 et 400 millions d’euros annuels hors salaires –, si l’on veut éviter, selon le mot d’Alain Fuchs que[ la science française décroche dans la compétition internationale *

d’un coté des milliards pour l’ EPR sans résultat probant depuis 2012, de l’autre le CNRS qui
s’il avait disposé d’autant de moyens peut-être qu’il n’aurait pas mis 6 ans pour sortir des prototypes

Là encore on ne donne le même sens aux choses, je ne suis dédaigneux de personne juste que le nucléaire est irréversible et argumenter qu’il faut le soutenir encore c’est repousser d’autant son remplacement, et augmenter les déchets ou à part les enfouir on ne sait pas quoi en faire.
Et pour Greenpace ça fait 2 fois qu’on m’y assimile je n’en suis pas, mais j’avoue les connaître depuis 45 ans mais je n’ai jamais considéré leurs actions comme nocives bien au contraire ils sont non-violent, pour qu’on protège l’environnement, la biodiversité et promeuve la paix, il me semble qu’on défend ces mêmes idées au PP non ?

__

enfin;
quand je préviens que c’est d l’humour, c’est une attaque, quand je mets un smillé qui se marre c’est de la rage, décidément tu as une compréhension très manichéenne de ma participation.
Mais bon on ne se refait pas.
:kissing_heart:


#20

Sauf que ça reste de la pub, et ça n’en devient quand même pas un argument, mêmes si tu mets des valeurs morales dans l’équation

Pour moi il y a un truc qui me chiffonne ici, c’est que le débat était sur le développement du nucléaire, pas sur les budgets de la recherche.

Ce sont deux choses extrêmement différentes, et je ne crois pas (peut être que je me trompe hein) avoir vus bcp de personnes (si ce n’est personne) parler du budget de la recherche en général, ou bien du budget de la recherche sur le nucléaire.

Ps : Je suis personnellement totalement pour une réduction du budget de la recherche sur le nucléaire. Attention, j’ai dis reduction, pas disparition hein.

Très bien, mais c’est UN des nombreux arguments du débat du nucléaire. Car d’autre vont te dire que le charbon tue bcp plus que le nucléaire, et que donc il préfère enfouir des déchets plutôt que de continuer à tuer indirectement des gens.

Tu est “dédaigneux” dans le sens où j’ai l’impression que tu considères que t’es arguments on plus de valeurs que les autres, et que donc tu as raison. Ce qui est l’antithèse du débat

C’était moi qui t’avais comparer à Grennpeace, la première fois. Mais au vus de ton paragraphe, soit tu n’as pas compris soit tu ne veux pas comprendre.
(le fait que tu dévie le débat en y intégrant encore des valeurs morales me fais pencher pour la seconde option)

Ce que je disais, c’est que ton argument contre le nucléaire c’est Nucléaire = Grosse bombe, Grosse bombe = Pas bien, donc Nucléaire = Pas bien, la preuve, le nucléaire ça fais des déchets.(désolé si ce n’est pas ça, mais au vus de ta motion et de ton post ci dessus, c’est les idées majoritaire que j’en retiens)

Quand plus d’une dizaine de personne interprète de la même manière ton message, il faut peut être aussi ce remettre en question mon petit gna.

Mais bon, on ne se refait pas
:kissing_heart: