Propagande élections - affiches


#1

Autre sujet pour la vie politique

Je suis dans une zone rurale, j’ai du parcourir plus de 1300km en cinq jours pour coller 150 affiches.
À un moment donné, j’ai eu une “illumination”

Quand on colle une affiche, c’est sur un panneau bien spécifique mis en place, nettoyé, puis rangé par les mairies. Qu’est-ce qui empêche les mairies de recevoir les affiches et de les installé ?
Sachant qu’en plus la liste fournie par les mairies sont douteuses quant à la facilité pour trouver certains panneaux

Voici comment cela fonctionnerait :

  • Ouverture sur deux jours d’un espace avec les différents mairie à fournir
  • Les candidats mettent sur chacun des tas le nombre d’affiches nécessaires (potentiellement x2)
  • La préfecture met sous plis et envoie aux mairies
  • Les mairies mettent place les panneaux
  • Les mairies nettoient les panneaux
  • Les mairies reçoivent les affiches
  • Les mairies collent les affiches

C’est plus simple, plus efficace, plus écologique

Le nombre d’affiches qu’on peut fournir en plus peuvent servir en cas “d’attaque” sur les affiches et leur dégradation, ce qui permet en plus d’avoir une “surveillance” locale (ce que moi par exemple je ne peux pas assurer)


#2

Pour les affiches, ça voudrait dire qu’il faudrait que les mairies les reçoivent au début de la période de dépôt de candidatures. A noter également que l’on peut coller d’autres trucs dessus que l’affiche officielle. Mais ça pourrait être une option intéressante.


#3

oui et non

il y avait 3/4 semaines entre la FIN des dépôts des candidatures et le tirage au sort et le scrutin lui-même. Donc on peut imaginer un délai d’une semaine pour donner les affiches : entre 100 et 400, c’est pas la mort niveau délai.


#4

Dans ce cas les affiches officielles seraient affichées une semaine de moins. Pas certain que ça profite aux petits partis.


#5

Toi, tu n’as pas fait 1300km pour en coller 150 pour dire ça …


#6

Non j’en ai fait moins, mais je les ai fait en vélo avec remorque… Ce qui m’a tout de même prit 2 nuits.


#7

Mon dieu … deux nuits … énorme … comparé aux 5 jours pour nous avec impossibilité de le faire la nuit (parce que oui pour faire 1300km en 5 jours, ça veut dire 6-7h non stop en voiture avec comme seul moment de détente le collage d’affiche)


#8

Mais on pourrait donner pour jour de déclaration de candidature la limite pour la réception des affiches.
Ou alors que la préfecture ait une semaine pour les coller (ce qui au final ferait gagner de l’argent à l’état car elle rembourse les dépenses d’appositions des partis qui font 5%).

Mes nuits font 6-7 h aussi. Donc au final tu as passé 2.5 fois le temps que j’y ai passé, c’est plus, mais pas significativement plus pour être considérés dans des situations incomparables.


#9

Sérieusement les enfants, est il important de savoir qui à la plus grosse ?

Je trouve l’idée pas trop mal. Demander à la mairie d’afficher sur le panneaux mis à disposition des affiches acheminées par la préfecture, à l’image que de ce qui est faire pour les bulletins, ajouterai de l’égalité entre les candidats qui doivent se débrouiller seuls ou presque, et ceux qui ont un réseau de militant voir des prestataires pour faire le boulot.

Par contre il est important de garder la notion d’affichage libre sur ces panneaux, il est très commun d’y voir des ajouts aux affiches pour annoncer des meetings, des soutiens, ou autres messages à faire passer aux candidats pendant les semaines de campagne.


#10

Oui, il faut vraiment comprendre la différence entre une zone urbaine et une zone rurale pour comprendre à quel point ça peut être vital de le mettre en place.

En l’occurrence, un vélo ce n’est pas les mêmes frais qu’une voiture, de nuit en voiture sur les coteaux tu ne peux pas rouler à 90km/h (ou alors tu veux mourir), alors que de jour tu peux tracter, 5 jours c’est pas 2 jours, 170 panneaux ce n’est pas 70. Le facteur 2.5 que sort @clemage ne prend pas du tout en considération tous ces éléments.

Rien dans la proposition ne va contre ça