Pilotage Européennes 2019


#41

Alors, pour l’instant la personne dans l’équipe coordination internationale veut faire partie de l’équipage donc ça répond de manière pratique, en partie, à cette interrogation.

Maintenant, en théorie, sans être pro-actif, si on lui demande de faire quelque chose, il aura “intérêt” à le faire, puisque la personne n’est pas là pour choisir mais pour faire.

Donc contraindre à un poste c’est mal, mais se rappeler que la personne/le groupe sera au service de l’équipage est plus sage et moins coercitif.


#42

Je suis bien d’accord alors au lieu de dire que le délégué international (ou un membre de la coordination internationale) doit être second ou capitaine ;
Étant donné que le pilotage des élections européennes concernera bien plus que les relations avec le PPEU, on ne peut pas imposer cette surcharge de travail ;
Cependant la présence du délégué international me semble indispensable au sein de l’équipage pour les européennes;

Donc, ma nouvelle proposition : un délégué international sera membre de droit dans l’équipage et aura pour charge les relations avec les autres membres du PPEU, il pourra se faire assister dans cette tâche par un-e-s autre-s membre-s de l’équipage pour les questions concernant l’élection européenne (il y aura une surcharge de travail pendant le temps de l’élection, il-elle aura bien le droit d’être aidé).


#43

Oki, je vais regarder dans la journée pour mettre à jour le code de fonctionnement sur le PAD


#44

Modification effectué, d’autres questions sont dans le PAD (désolé de mettre la pression mais nous manquons de temps)


#45

Impeccable, quelques propositions de modif :

Pour trouver la nuance dont nous parlions, je propose quand même d’ajouter parmi les compétences :

  • Accompagner le dialogue avec les différentes formations politiques sur la question des Europénnes 2019

C’est une formulation qui évite de penser qu’il s’agirait d’une compétence exclusive de l’équipage sur la question, pas de représentation officielle (pas de rôle de porte parole), mais une présence qui permet d’avoir une bonne idée des discussions pour pouvoir garantir que les différentes options concernant l’élection soient bien présentées.

Sinon, à la réflexion sur le choix du capitaine et des seconds, on peut simplifier la procédure et se dire qu’ils seront choisit par consensus lors de la première réunion de l’équipage : on n’aura sans doute pas 150 candidats.


#46

Hello!

Je faisais une relecture du code sur le pad, on est à peu près bon, non? Histoire de pas trop tarder pour le soumettre à un avis du CT avant le dépôt en juin.

Un seul truc encore pour moi: un réunion tous les trimestres, ça fait pas un peu juste? Après je sais bien qu’on peut écrire ça et se réunir plus souvent si on estime nécessaire. Mais j’aurais au moins mis tous les deux mois.


#47

Totalement …


#48

Je pense de mon côté qu’il faut le garder pour éviter les cafouillages qu’il y a eu lors des législatives.


#49

Bonjour @carolineb

Peux tu stp expliciter les différents types de cafouillage, ou au moins des exemples, afin qu’on analyse précisément ce qu’il s’est passé et qu’on adopte la/les bonne/s solution/s ?


#50

C’est le nombre de réunion minimum, pas le nombre de réunion effective. Il y aura clairement plus de réunion que une part trimestre.


#51

Sans exclure la juste interrogation de @Relf sur le sujet, et en plus de mon argumentaire précédent, le dialogue sur cette question avec les partenaires extérieurs au PP ne peut être une exclusivité d’un équipage je pense, d’où la suppression de cet item.


#52

J’ai fait une relecture, de mon côté tout me semble bon. Il reste à compléter les membres fondateurs puis demander à @Aurifex ou un membre du CT de bien vouloir nous faire une validation du code et on sera bon pour le proposer au prochain vote.
Ps: j’ai complété les membres fondateurs en mettant tous ceux qui ont participé au pad, mais peut être que certains ne veulent pas (@Farlistener, @npetitdemange) ou que d’autres veulent. Corrigez-moi si besoin.


#53

Pardon, je n’ai pas trop eu le temps de regarder le texte depuis la première lecture, je vois que le délai de convocation des réunion a été drastiquement réduit, peut-on je vous prie le porter à une semaine minimum ? Quitte à convoquer les réunions sur un planning définit à l’avance, je préfère qu’on ait le temps de savoir qu’il y a une réunion, sinon on doit impérativement ajouter un mode de convocation plus direct, comme un sms.

Et je maintiens qu’il faut deux capitaines, et potentiellement doubler aussi le nombre de seconds, surtout pour ce type d’équipage où il peut y avoir beaucoup de choses à faire. Et vu le nombre de fondateurs je crois qu’on peut se le permettre largement.

J’ai corrigé quelques tournures qui me semblaient maladroites (en mon nom), et corrigé un tas de fautes aussi, et j’ai indiqué des corrections là où il me semble qu’il faut les intégrer, en barrant les phrases qui posent problèmes. A vous de me dire si ça vous convient.


#54

Un tas de faute? Non…J’ai vraiment pas ouvert les yeux alors.

-Pour le délai d’une semaine, ça me va.
-Pour deux capitaines, deux seconds ça me va. Mais deux capitaines et 4 seconds ça commence à faire bcp non?


#55

Pas tant que ça, il y a beaucoup de potentiels partenaires et de discussions en cours, il va y avoir pas mal de choses à suivre.


#56

Et on aurait qui pour commencer dans les différents rôles ?


#57

Les membres fondateurs et simple auront aussi le droit de faire des choses, ils seront la aussi pour ça. Pas besoin d’être seconds pour s’investir. Mais ça n’a pas plus d’importance que ça pour moi.

Je remets le lien du pad qui est un peu haut maintenant:
https://mensuel.framapad.org/p/vyN36OPcsF


#58

On décide pas de ça au vote après création de l’équipage?


#59

Il faut a minima un capitaine, surtout quand le capitaine a des droits et devoir spécifique (l’œuf, la poule, toussa)


#60

La question n’est pas de s’investir, la question c’est de savoir qui s’occupe de quoi. Si on s’investit tous sans organisation, c’est le bazar (et pas l’anarchie hein, seulement et simplement le bordel au sens propre). On a besoin d’un minimum d’organisation, et on ne peut pas se contenter de seulement trois personnes pour ça. En ce moment on a 3 potentiels partenaires politiques qui ne veulent rien avoir à faire les uns avec les autres, on a un programme en cours de rédaction et nous ne sommes pas à l’abris d’avoir encore d’autres partenaires qui se révèlent au fil des mois qui viennent.

Je rappelle les missions fixées par l’équipage, pour mémoire :
Assurer le dialogue sur la question de la Participation aux élections européennes au sein du Parti Pirate.
Accompagner le dialogue avec les différentes formations politiques sur la question des Européennes 2019
Participer à faire émerger une stratégie pour les Européennes
Participer à faire émerger un programme ou des orientations à soutenir pour les Européennes de 2019
s’assurer que toutes les options d’alliances seront bien présentées au vote ainsi que les informations nécessaires à une bonne compréhension des enjeux
Accompagner la mise en œuvre de la stratégie
Accompagner les candidats si une liste incluant des pirates voit le jour
Coordonner le travail de la campagne électorale
Coordonner le travail de communication avec l’Équipe de Communication un éventuel Équipage Communication (en lien permanent avec le Conseil des Relations Publiques)
Appuyer le porte-parolat sur les questions européennes

Il y a beaucoup à faire, en fait je proposerai même un second par mission.