Panier de crabes ou cour de récréation?


#1

(Pas sûr que ce soit dans la bonne catégorie, discussion, espace libre, …?)

Bonjour,
Comme déjà dit par ailleurs, je suis mousse-pirate depuis moins d’un an. Après les dernières élections, je me suis rapproché de la section la plus proche de chez moi (Section Bretagne! Ne pas taper, je n’ai pas fait exprès!). J’ai été accueilli par de sympathiques sympatisants pirates plus expérimentés qui m’ont présenté l’arborescence, le fonctionnement et les outils du parti pirate.

Et c’est en utilisant Discourse (sur lequel je vais le plus souvent), que j’ai commencé à me poser des questions sur l’endroit où j’avais mis les pieds!
Il y a clairement une scission importante entre certains membres.
Mais au delà des débats d’idées, au delà de certains échanges musclés mais courtois, je suis surtout effaré par le ton et le niveau des réponses de certaines personnes. A vous dégouter de toute implication politique. J’ai l’impression de revivre plusieurs époques des "Verts-Génération Ecologie- EELV, j’ai l’impression d’une perte de temps, d’une perte d’énergie, d’un énorme gâchis!
Je n’ai pas envie de prendre partie pour l’un ou pour l’autre, je n’ai pas envie d’être pris en otage du fait de mon adhésion à une section, je n’ai pas envie de rentrer dans des combats d’égos, j’ai envie d’avancer sur un navire avec un cap défini, avec des équipages complémentaires et soudés.

C’est pourquoi, j’aimerai rencontrer, lors de l’Assemblée Générale, un maximum de pirates pour pouvoir discuter avec vous de ce que j’estime être un problème important, d’essayer de trouver des solutions pour ensuite me faire une réelle idée de mon investissement dans le parti et du renouvellement éventuel de mon adhésion. Je souhaite donc rajouter à l’ordre du jour, en point divers, la question de cette ambiance au sein du PP et d’envisager ensemble des solutions. (et je ne pense pas être le seul à me poser cette question!)

Un pirate qui croit à la discussion et à la transparence pour une autre façon de faire de la politique.


Méthode pour demander un point à l'ordre du jour
#2

J’ai fait une demande officielle de mise à l’ordre du jour de la prochaine CN, dans la partie dédiée aux coordinateurs sur discourse (ouverte seulement aux coordinateurs), de cette requête pour l’AG.

Le sujet de discussion est “Réunion de la Coordination Nationale du 04/03/2018”


#3

Je trouve plus “officiel” que cela soit à l’ordre du jour.
Mais comme le dit @Relf par ailleurs, une discussion en off me va bien aussi, autour d’une biniouze…


#4

Je pense qu’il faudrait mettre une “no-asshole” rule.
Être énerve de temps en temps ça arrive à tout le monde, mais pour ceux qui sont comme ça en quasi permanence, ils font plus de mal au parti (et donc à leurs combats) qu’autre chose et il faudrait pouvoir s’en séparer si ils ne tentent pas de faire des efforts.
A noter que ce n’est pas spécifique au PP, dans tout les mouvements politiques (même au sens large, cad non partisan) on voit des gens comme ça.
Après une autre solution est beaucoup de dérision.


#5

On est bien d’accord que l’énervement est un symptôme, pas une cause primaire, hein ? Je veux dire que l’énervement ne se génère pas ex-nihilo, il y a toujours une raison.
Après, que l’origine soit minime ou importante est un autre débat. Que l’origine soit interne au PP ou externe est encore un autre débat. Mais il y a toujours une cause qui déclenche l’énervement.

(Sérieux, le nombre de fois où j’ai entendu “mais pourquoi tu t’énerves?”… C’est pas moi qui m’énerve tout seul, b*****! C’est quelque chose autour!)


#6

Certaines personnes sont énervées en permanence, parfois sans raison valable. Ne pas aimer quelque-chose, lorsque ce qui se produit n’est pas malicieux n’est pas normal.
Je ne préconise pas d’interdire aux gens de s’énerver, mais après avoir voté une no-asshole rule d’exclure les personnes qui:
-S’énervent tout le temps.
-Leur énervement est dirigé vers d’autres membres.
-Déclarent que c’est normal et ne pas vouloir faire un effort.

A noter le s’énervent tout temps, il ne s’agit pas d’exclure à tout va, mais quand certaines personnes pourrissent l’ambiance depuis plusieurs années, je ne vois pas d’autre moyens.


#7

J’ajoute que c’est pas l’énervement qui est condamnable, c’est sa manifestation :grinning:
C’est la manifestation de la colère qui cause du tort, parce que généralement c’est une violence envers les personnes contre qui elle est dirigée et envers les spectateurs.
Dans la vie en société, notamment dans le travail, il arrive souvent qu’on soit en colère, énervé, parfois pour de bonnes raisons. Ben on se tempère, on se calme, on agit calmement et poliment. Pas de raison que dans le cadre militant et online on ait un autre niveau d’exigence.


#8

Je suppose que ce sujet ne devrait pas tarder à être fermé, parce que là, on est manifestement dans le domaine qui répond à la définition du troll. c’est par ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Troll_(Internet)


#9


#10

Pour rappel, la demande d’inscription de ce sujet à l’ordre de la prochaine CN à été faite. Elle ne l’est pas encore mais je ne vois pas pourquoi cela ne serait pas le cas sous peu.


#11

Tiens, sans faire dans le communautarisme, on pourrait aussi s’éviter le verbiage anglais aussi creux qu’insipide ! Ceci dit, je ne suis pas d’accord sur le contenu du panier. Si règle anti-connard il devrait y avoir, n’oublions pas que d’autres moins rugueux sont tout aussi de digne représentant de la catégorie. Je pense aussi qu’il faut savoir faire montre d’un peu plus d’humilité et d’éviter de pointer du doigt les gens comme-çà surtout à tort et beaucoup de travers.

A mon avis, le problème n’est pas le manque de politesse ou de bisournouserie mais surtout le manque d’actions concrètes avec de l’effet. A priori, les forces vives sont mobilisées dans un combat pour une eniéme révsion des statuts visant à créer le parti parfait, je ne suis même pas étonné de lire des messages assez relevés.

Enfin, pitié le reductio ad trollum Laissez dire ce qu’il a à dire, ne lisez pas ce qui vous ennuis et laissez les lecteurs se faire leurs propres opinions.


#12

Pour ma part je pense que c’est à l’ordre du jour :
https://congressus.partipirate.org/meeting.php?id=240


#13

Je veux bien tout ce qu’on veut mais obligé de constater qu’il y a une ambiance pourrie. Je reprend à mon compte sans réserve l’introduction de @Herve sur ce sujet. Je suis dans la même situation, je ne comprend pas.
Il n’y a pas de dialogue en l’état, donc pas d’apaisement envisageable tant que ce sera le cas. Une inscription à l’ordre du jour de je ne sais quelle instance n’y changera rien si ça continue sur ce mode de communication là. On est dans une impasse de toute façon.

Suite à l’introduction d’ @Hervé s’en suit deux posts où chacun dit ce qu’il a à dire mais avec quand même une tentative de @Relf d’aller un peu plus au fond et discuter de savoir pourquoi l’énervement. Une partie de ce post est repris en citation mais pour mieux ne pas répondre. Continuer ses petites récriminations et continuer à dérouler un argumentaire maintes fois lu et relu au risque de laisser l’impression d’esquiver le débat. D’où ma réaction et d’une frustration d’assister de nouveau à une discussion tronquée.

Je suis d’accord de laisser dire. Je lis tout, pas seulement ce qui m’arrange et je me fais mon opinion aussi et je la donne si besoin. Cette situation de clivage fatigue beaucoup un grand nombre d’adhérents de ce que je comprend et quelques fois avec comme conséquence le non renouvellement de leur adhésion. J’en conclu que beaucoup de ce qui se font leurs propres opinions n’espère plus grand chose et ne pense pas pouvoir bouger les choses. Moi je trouve ça grave. Une seule solution est proposée plus haut avec une suggestion de, je cite “après avoir voté une no-asshole rule d’exclure les personnes” . Super, bravo, juste une question, on est bien au PP ici et non pas dans un de ces pays où les purges sont un mode de fonctionnement. C’est sûr que cette méthode a le mérite de raccourcir le temps consacré au débat.

Ce ne serait pas plus simple de reprendre où on n’en était et d’avancer sur cette question en acceptant bien sûr un minimum de remise en cause de son propre fonctionnement.

@Relf
“On est bien d’accord que l’énervement est un symptôme, pas une cause primaire, hein ? Je veux dire que l’énervement ne se génère pas ex-nihilo, il y a toujours une raison”


#14

#15

#16