Notice pour Personae - Assemblée Permanente Avril 2018


#1

Bonjour à tou-te-s,

Présentation de l’outil de délégation liquide pour l’Assemblée Permanente de la session du mois d’avril 2018.

Tout d’abord vous avez dû recevoir en tant qu’adhérent-e (à jour de cotisation) des identifiants pour vous connecter sur notre outil de gestion des adhérents (Galette) - si ce n’est pas le cas merci de contacter le Conseil Transitoire.
Ces identifiants vont vous permettre de vous connecter sur un autre outil du Parti Pirate : Personae. Cet outil permet notamment, à travers la liquidité, de faire vos délégations.

Comment y parvenir ?

Allez sur la page https://personae.partipirate.org, Identifiez-vous avec les identifiants qui vous ont été fournis (pour vous connecter à Galette),
Cliquez sur “Mes groupes”,
Cliquez sur “Assemblée Permanente” (et si vous êtes connecté, c’est directement ici : https://personae.partipirate.org/theme.php?id=46 ),
Dans la partie “Mes délégations”, entrez le pseudo ou l’adresse mail (celle qui a servi à son inscription au Parti Pirate) de la personne à qui vous voulez confier votre pouvoir de vote,

Notez que pour l’Assemblée Permanente, il vous est confié CENT points de vote.

Si le pseudo ou l’adresse mail est valide, alors la délégation apparaît avec le pouvoir que vous souhaitez déléguer,
Cliquez sur “Déléguer” pour valider votre délégation,
L’interface indique alors la liste de vos délégations, et permet ensuite à chacun de voir comment vous avez distribué vos points.

Notez que la liquidité ne limite pas le nombre de délégation qu’une personne peut recevoir. Notez aussi que si vous êtes le détenteur de pouvoir supplémentaire, ils seront intégralement transmis en cas de délégation à une tierce personne.

Jusqu’à quand ?

Les délégations seront figées le Dimanche 22 Avril à 19h, avant l’ouverture du scrutin de l’Assemblée Permanente et seront valides toute la semaine. Si vous donnez toute votre délégation, vous ne pourrez en aucun cas voter durant cette session.

Et si ?

Et si vous n’y arrivez pas, n’hésitez pas (mais pas à la dernière minute) à contacter le @Conseil-Transitoire qui pourra vous aider dans vos démarches.

Le Conseil Transitoire


Modus Operandi AG Permanente/Transition
#2

Yep,

Merci Farli pour cette présentation.
Rappelons au pirate de passage, pas trop au fait de tous ces outils qu’en haut de chaque page de Discourse est épinglé le post donnant quelques explications sur cette période transitoire. Et que dans cet article figure le guide de la transition en format pdf.
L’assemblée permanente y est expliquée en page 5
Peut être préciser que nous avons un très bel outil de délégation liquide, mais que voter c’est aussi pas mal !! Non ?
(humour)
Merci
:yum:


#3

Il est normal que Farlistener soit proposé par défaut en tant que délégué ?


#4

Bah vu que c’est une fonctionnalité qui a peut-être deux ans … je dirai oui


#5

Charité bien ordonnée commence par soi-même. Ainsi que les tests informatiques. Quand farli a programmé Congressus et Personae et Galette seul, il a fait les premiers tests avec son propre compte, histoire de s’assurer de n’avoir aucun impact sur d’autres membres. Il n’est donc pas surprenant que ce soit ce compte-là qui remonte par défaut.


#6

Salut @Farlistener @Mistral, @Relf, @Yopman
je me faisais exactement la même remarque. Pourquoi pas @Titus en candidat. Qui a testé et validé la mise en ligne comme ça ?

Peut-être faudrait-il avoir un “User générique” “Delegation nulle” qui soit le réceptacle des délégations un user et dont personne utiliser pour voter
En tout cas c’est sympa de voir l’outil avancer. Merci pour ton travail @Farlistener .
L’outil commence à prendre forme.

En tout cas pour les pirates qui sont moins présents sur les outils je pense qu’il faudrait enlever cette délégation par défaut proposée. Ce n’est pas équitable.

Une belle journée à vous !


#7

On me souffle dans l’oreillette que j’ai mal compris le message laconique de @Mistral. A priori, la bonne raison serait que farli est effectivement candidat et que c’est pour ça qu’il remonte. En fait, faudrait savoir si Mistral parle d’une recherche classique et générique ou d’une page bien particulière.


À ma connaissance, tu n’as proposé ta candidature pour aucun poste.


#8

Alors justement pour moi c’était la bonne question : “Comment je fais pour avoir la même chose ?” et du coup j’aurai expliqué. Et j’aurai pu me rendre compte que j’avais deux bouts de code en concurrences :

  • La pure délégation
  • La pure élection

Il se trouve que la pure délégation, un flag en bdd, permet de faire “disparaître” un long affichage des délégations actives … pour tous, notamment tous ceux qui ont leur pouvoir de base. Mais ce flag fait aussi disparaître l’édition de candidature et donc juste l’appel à délégation.

Bref, c’est “corrigé”


#9

Bonjour @Relf ,

A priori tout le monde est candidat puisque tous les adhérents peuvent être délégué.
je viens de voir qu’il y a des modifs qui se font en cours sur congressus
Je viens de cocher : Je suis candidat à être délégué. Je ne vois pas de bouton valider mais j’imagine que c’est ok (validation Ajax do_candidate.php).


#10

Après, selon moi être candidat à ce niveau là n’est peut être pas opportun, car comme je le disais potentiellement tous les pirates sont candidats (recherche de pseudo de délégués).

Je ne vois pas l’intérêt à se proposer candidat à des délégations.

Autre point plus technique, imaginons que je donne un point de délégation à Aurifex qui en aurait 101, comment ton système @Farlistener gère-t-il le bouclage , le permets-il ? : exemple il me redonne 1 pouvoir.


#11

Ça c’est ton point de vue. Tous n’ayant pas le même avis ici, le choix du délégataire et de savoir qui est prêt à s’exprimer, voire sur quelles bases, est important. Ce que tu mets en exergue est plus l’exercice de la démocratie directe que de la démocratie liquide.

Je te renvoie et , et pour un exemple de calcul ici


#12

Tous les Pirates ne sont clairement pas candidats à recevoir des délégations. Et certains sont même candidats à ne surtout pas en recevoir. D’autres sont par contre clairement candidats à en recevoir pour, entre autres, faire vivre la démocratie liquide.
Et parce que ces trois cas correspondent à des droits données à des personnes sans en enlever à d’autres, je ne vois pas pourquoi retirer cette option. (Devoir réexpliquer le principe de droits qui ne gênent pas les personnes non concernées me refait penser au combat pour le mariage pour tous, ce que je n’apprécie pas vraiment.)


#13

Bien sur que c’est mon avis, quand je dis “selon moi”. Et ouf heureusement que tous n’avons pas le même avis. C’est ce qui fait avancer le monde non ?

Alors il y a quelque chose que je ne comprends pas bien dans cette histoire de délégation (je suis un peu long à la comprenure) :

  • on parle de ici votes en AG permanente avec ou sans délégation. Oui ? Non ?
  • les propositions, points à mettre à l’ordre du jour en AG sont autre chose et ne s’appuie pas sur une quelconque délégation. oui non ?
  • on parle de défendre une proposition . Interaction de la délagation ici ou pas ?
  • merci pour les liens @Farlistener ;). Cependant il y a des discussions un peu longue sur ces sujets.
    As-tu fait ou un autre personne a t-elle réalisé un document de synthèse fonctionnelle qui explique les algo (sur les cycles par exemple ou autre) mis en place. Un genre de fiche sur une page de vulgarisation du fonctionnement ?

#14

Tu es volontaire ? Parce que si oui, durant l’AG des personnes se sont écartées pour discuter d’un point “création d’un equipage pour la vulgarisation des outils” en lien avec le Conseil de la Vie Interne qui s’occupe de ça et des nouveaux adhérents, permettant d’ailleurs à un “équipage de l’accueil des nouveaux adhérents” d’avoir une base de travail.

Les statuts précisent bien que les votes en Assemblée Permanente s’appuie sur la délégation liquide.

Les statuts parlent de 3 personnes, la délégation pourraient y jouer un rôle

Une personne défend telle ou telle fonctionnement, et toi tu n’as pas le temps de t’occuper de ça … tu es peut-être intéressé par savoir ce que la personne défend. La démocratie liquide c’est la confiance accordé envers une personne pour qu’elle vote de la même manière que toi, ou conformément au groupe qu’elle “représente”. La procuration, c’est faire confiance que la personne va respecter l’expression de ton vote.


#15

Non je ne suis pas volontaire, car je n’ai pas conçu l’outil. Je vois mal comment je pourrais lister les règles.
Mais si les règles sont connus et rédigées, je peux travailler dessus.
Je parlais de la vulgarisation des règles. Aujourd’hui , je me base sur ça.
image
Sans Limite de transferts, sans dilution. (quid des cycles).

  • Une délégation est valable dans un cadre bien précis. Lequel ?
    Autre chose dans la nasse ?

je me base sur ça aussi.
image

Le point dépôt des motions, suivi et traitement des motions a -il un outil particulier en ligne ? comment ça se passe ?
++


#16

Alors pour le moment, les cadres n’ont pas été définis car on ne dispose pas d’assez de recul sur le contenu à mettre dans ces cadres. C’est particulièrement le cas en matière programmatique.
C’est un travail à faire. Le système qui est décrit dans le guide (qui ne fait que reprendre les statuts) permet de mettre en place les choses progressivement sans pour autant avoir à modifier les règles dès que les outils évoluent.

Congressus a évolué avec la fonction “co-construction”, entre le moment où le guide a été écrit et où la première session de l’assemblée permanente a été lancée. Il y a un décalage mais qui n’est pas insurmontable puisque tout passe par Discourse avant d’être reporté sur Congressus.
Il va falloir mettre le guide à jour prochainement pour expliquer plus en profondeur ce nouveau process.

Mais dans tous les cas, le Guide de la transition n’a pas vocation à servir de mode d’emploi pour l’Assemblée permanente. C’est un document d’information générale qui ne saurait remplacer une notice détaillée qui expliquerait également le fonctionnement des outils.