Mode d'élection Européennes 2019


#23

Je suis d’accord, sauf pour les circulaires.
Sans circulaires, faut pas se voiler la face, aucune chance d’avoir 1 élu.
Vu que ce sera une grande circo, le coût unitaire de la circulaire sera au plus bas. Et aux européennes, il y a généralement moins d’autres listes avec circulaires, donc elle aura plus d’impact.
Il n’est pas nécessaire de faire autant de circulaires que d’électeurs, si il y en a moins, certains auront de la chance d’en recevoir, d’autres non. La circulaire, c’est le seul contact avec les candidats pour beaucoup de citoyens.
Sur le coup écologique, je pense que recevoir une circulaire par an environ par parti est très raisonnable(encore plus si papier recyclé ou éco).

Je propose d’ouvrir une page de dons européenes aux plus vite, il ne reste que 24 jours pour avoir des dons qui comptent dans le plafond/réduc d’impôt de cette année.


#24

Alors oui mais non car il faut 2 fois 74 personnes ET le tout en paritaire alternatif. Donc, soyons réalistes, nous n’avons pas actuellement suffisamment de personnes au sein du parti.

Pour moi c’est une question de logique politique car si nous sommes élus au PE nous finirons dans le même groupe que EELV (comme lors des deux dernières législatures). Cela serait un gain de temps de se présenter avec eux (et profiter de leur expérience).
On peut également discuter avec les régionalistes qui vont se trouver une délicate et qui auront probablement besoin d’un parti qui agit à l’échelle nationale pour avoir une liste qui se tient.
Après, je ne suis pas contre inclure les mouvements citoyens mais il ne faut pas oublier que ces mouvements sont tout aussi inconnus que nous, ce qui est un pari risqué si on tient à avoir des élus.

Il y a une discussion actuellement sur discord pour faire une campagne d’appel au don. Nous sommes d’accord sur le fait qu’on doit commencer à récolter pour les européennes. Toutes les idées et les compétences en la matière sont les bienvenues.


#25

Le 2 fois 74 n’est pas certain, effectivement actuellement c’est le cas mais d’autres scrutins de liste ne demande de doubler les candidats, on aura la réponse en janvier sur le détail des changements. Au dernières élections européennes, on a réussi à réunir les candidats nécessaires, avec de la volonté on peut y arriver. Aux régionales IDF, c’était une liste de plus de 200 candidats. Bien sûr ça ne sera pas exclusivement des pirates mais je trouve ça bien d’avoir des candidats non pirates.

Si on est dans le groupe des verts au PE, c’est surtout parce qu’on ne peut pas faire de groupe. Si on pouvait faire un groupe seulement de Pirates, je pense qu’on le ferait (25 députés d’au moins 7 pays).

Pour EELV, je pense qu’en ce moment, ils sont dans une période de crise où ils peuvent se redéfinir après avoir évacué tous les opportunistes qui ont viré macroniste. Mais aujourd’hui c’est difficile de se prononcer sur leur état dans 2 ans. Peut-être qu’ils ne voudront pas de nous, peut-être que ça sera plus un boulet politique qu’une aide.
Dans certains mouvements/évènements citoyens, nous sommes le seul parti politique accepté, si on s’associe avec EELV, je doute qu’on continue à être accepté.

Avec l’argent des circulaires, on peut faire une campagne de communication qui aura probablement beaucoup plus d’impact que les circulaires mais il faut la définir, la préparer, l’organiser. Une circulaire demande beaucoup moins d’effort, on fait la circulaire et on a plus qu’à l’envoyer à l’imprimeur. Bon, je dis ça mais je ne suis pas expert en communication.
Pour les dernières élections, les Tchèques ont fait appel à un expert en communication, ont fait des sondages pour faire une communication ciblée et avoir un meilleur impact, ils estiment que ça a été fondamental pour leur réussite.


#26

Une circulaire coûte environ 1 centime par électeur, le plus cher (la distribution de celles-ci qui coûte environ 10 centimes) est payé par l’état.
Je ne vois pas de dépenses coûteuses qui auraient un meilleur impact que les circulaires. Il suffit de regarder les résultats des législatives (comparer candidats sans circulaires et avec) pour voir que les circulaires ont un impact très fort.


#27

Pour faire pirate, on peut louer un bateau genre “la Recouvrance” pour environ 10 000 € sur plusieurs jours, si on se plante pas, on a un bel article dans les journaux et on touche plus que 10 000 personnes.
On peut faire des énormes stands dans des évènements avec des personnes plus sensibles aux idées pirates.
Organiser un festival de la musique libre.

Bien sûr, faire des opérations de communications de ce type demande beaucoup plus d’énergie que des circulaires mais je suis persuadé que ça peut avoir plus d’impact par rapport au coût. Il me semble peu probable que quelqu’un qui ne nous connait pas, vote pour nous seulement grâce à une circulaire.

Pour nous démarquer, je préfère les communications insolites/décalés et si c’est correctement relayés dans les médias, on peut avoir un impact assez fort.

Pour lancer une campagne de don, a priori techniquement il n’y a aucun problème pour faire une page de don spécifique, on a rodé le système pour les législatives.


#28

Avec 10 000€ on touche 1 000 000 de personnes avec des circulaires.

Et si quelqu’un est touché avec le truc du bateau de pirate, quand dans son courrier aux électeurs il ne verra pas de circulaire PP, il y a bonnes chances qu’il ne vote pas pour nous (ça m’est arrivé souvent en parlant du PP d’entendre des personnes qui m’ont dit qu’ils auraient bien voté pour nous, mais qu’il n’y avait pas de candidat, alors qu’il y en avait un, mais sans circulaires).

Pourtant j’ai eut pas mal de personnes m’ayant dit avoir voté pour moi en ayant vu uniquement ma circulaire.

Rien n’empêche d’affecter son don à des projets différents. On peut très bien ouvrir plusieurs goals avec “Circulaires”, “Bateau Pirate”.


#29

L’argument est valide pour les législatives mais beaucoup moins si on a une liste nationale.

Par contre, un argument qui n’a pas encore été dit pour privilégier les circulaires, c’est qu’elles peuvent entièrement remboursées, contrairement aux autres dépenses.


#30

Les autres dépenses sont aussi entièrement remboursées tant qu’elles n’atteignent pas le plafond fixé (qui devrait être de 600-700k€).


#31

Il me semble que vous comparez deux choses différentes qui n’ont rien à voir, qui peuvent se compléter mais qui sont incomparables.

Le problème, à l’heure actuelle, et pour notre parti, n’est pas le nombre de personne qu’on “touche” mais le nombre de personne qu’on “engage”.

Oui, on peut envoyer des circulaires, que chacun recevra en même temps que celles des autres partis, si ça se trouve on pourra même le faire sans trop se casser à chercher des sous pour les payer, parce qu’on aura plein de nouveaux adhérents et donateurs, et plein de soutiens, mais comme ces circulaires arriveront en même temps que les circulaires des autres partis chez nos potentiels électeurs, leur impact sera moindre que si nous produisions des documents régulièrement que nous diffuserions directement dans les boites ou en porte à porte.

La circulaire, pour rappel, est un document électoral officiel qui est diffusé en période de campagne électorale officielle. Il s’agit d’un document de communication normé, sur papier, limité et réducteur qui ne permet finalement que peu de choses, et qui est envoyé au tout dernier moment à nos électeurs par les Préfectures. C’est le même format pour tout le monde et tout le monde est logé à la même enseigne. Si en effet, ça permet à nos potentiels électeurs de savoir que nous sommes candidats, le fait que ces électeurs découvrent notre existence et l’existence de notre candidature à la réception de ce document montre surtout que nous n’avons pas été capables de communiquer correctement en amont. Nos électeurs (surtout les nôtres, ceux qui nous suivent et nous connaissent) auraient dû savoir qu’on était candidat bien avant de recevoir ce document de fin de campagne. Il ne s’agit pas d’un tract qu’on peut faire comme on veut, une circulaire est encadrée de règles de forme et de présentation qui sont inscrites au code électoral. Si en effet la circulaire me parait indispensable, tout comme le bulletin et l’affiche, et si il m’a été plusieurs fois démontré que la circulaire influe de 1 à 2% le résultat final, ça ne peut pas être le seul document de campagne ou moyen de communication, pas si nous voulons faire un bon score. Et si nous parvenons à nous faire connaitre d’ici 2019 de nos électeurs (c’est possible) alors nous ne devrions même plus nous demander si nous avons les moyens de produire une circulaire ou non, puisque si nous parvenons à nous faire connaitre, nous parviendrons logiquement à récupérer des fonds, et potentiellement assez pour mener une campagne complète (affiches + BV + Circulaires).
Se prendre la tête aujourd’hui sur l’utilité d’une dépense pour une circulaire dans 2 ans, c’est pessimiste.

Comment bien communiquer sur une élection ?
Franchement, y’a pas de recette miracle, faut commencer par se faire connaitre, et pour ça on a du boulot, et c’est pas 15 jours avant le premier tour qu’il faudra se réveiller, c’est hier qu’il fallait commencer, donc je vous le dis franchement, on est à la bourre là.

Il n’y a pas de recette miracle mais il y a une méthode infaillible qui a montré plusieurs fois son efficacité même si on peut croire que c’est vieillot, démago et pas utile, ça s’appelle le porte à porte. SURTOUT, et avant tout, c’est ça qui fonctionne en et hors période de campagne, je vous l’avais déjà dit pendant les législatives, et même si vous n’êtes pas convaincus, même si vous n’avez pas envie de me croire, au fond, tant pis pour vous, les données sont formelles, l’expérience également, le porte-à-porte est l’outil numéro 1 d’une bonne campagne, tu veux gagner une élection ? Tu dois avant tout rencontrer tes électeurs. C’est comme ça que Macron a gagné, et Hollande avant lui, et Chirac avant eux… (Et oui, je confirme, de source sûre, ils ont serré un TAS de paluches avant d’arriver à l’Elysée, et ça n’est un secret pour personne, pour gagner faut serrer des mains, sourire et parler avec les gens pendant des mois, des années même, et faut pas se contenter d’aller le faire 2 matins par semaine sur le marché, faut forcer l’intimité des gens, faut aller chez eux, pousser leur porte, manger et boire avec eux… Macron a fait ça pendant 4 ans, et je ne vous rappelle pas quelle place il occupe aujourd’hui).

Le bateau, si on doit classer ça dans une liste du plus efficace au moins efficace, c’est en-dessous du porte à porte, c’est un peu comme la caravane, c’est un gadget événementiel, tu ne touches pas grand monde, c’est joli visuellement quand c’est bien fait, si tu as les bons contacts presse tu peux faire un petit buzz, un peu de relance sur les réseaux, quelques retweets vite fait, mais il faut que ce soit TRES bien fait et l’impact est nettement moindre que sur du porte à porte et, surtout, il faut avoir des choses à raconter, il faut avoir des gens qui savent parler, qui savent vendre une idée à une foule, et même si nous sommes quelques uns à en être capable, je doute que ce soit le cas de tout le monde. Je me souviens qu’EELV l’avait fait une fois, une caravane, pas un bateau mais un camping-car, le projet sur le papier était top, trop beau, joli et donnait envie mais ils ont tellement réduit le budget et méprisé le projet qu’à la fin ça a donné quelque chose d’informe et inutile.

De toute façon dans toutes les circonstances, les agents immobiliers, les VRP et même les témoins de Jeovah te le diront, il n’y a rien de mieux que le porte à porte si tu veux faire connaitre quelque chose, toucher ton public et l’engager dans ta campagne, l’engagement étant l’objectif principal. Un électeur engagé va aider. La circulaire étant envoyée à 2 semaines de l’élection, voire parfois moins, l’engagement n’est plus possible, en tous cas il n’est plus intéressant, ni pour le candidat ni pour l’électeur.

Les gens votent pour des gens qu’ils connaissent avant tout (sauf quand ils connaissent et que justement ils n’aiment pas, mais c’est plutôt rare puisque l’objectif du candidat/parti en campagne est de se faire apprécier) donc le mec qui découvre la candidature pirate en recevant la circulaire, il ne te connait pas, à la rigueur il ne connait que le parti, souvent que de nom, dans ce cas tu as quelques chances qu’il vote pour toi, mais tu as moins de chance qu’il vote pour toi si l’un des autres candidats est passé chez lui et l’a convaincu de sa bonne foi.

Donc faites autant de circulaires et de bateaux que vous voudrez, ou des circulaires en forme de bateaux (ça marche bien :slight_smile: , on a fait 1,19% un petit peu grâce à ça), tant que vous n’irez pas toquer chez les gens avec votre circulaire en main ou pour leur dire que votre bateau passe pas loin, étant donné notre notoriété actuelle, ça aura forcément moins d’impact qu’une réunion publique en live sur Facebook ou que des émissions régulières sur un média alternatif… Comme la Radio Parti Pirate par exemple !

Je crois qu’il est encore un peu tôt pour déterminer la communication que nous adopterons en 2019 pendant la campagne, c’est bien d’y réfléchir mais c’est beaucoup trop tôt pour vous prendre la tête comme ça les amis, pour le moment nous avons une campagne de notoriété à mener, pour aujourd’hui, pour le présent. Plus nous serons connus, plus nous serons nombreux, plus nous aurons de moyens, plus nous pourrons faire de choses qui nous feront connaitre par encore plus de monde (et si grâce à cette notoriété nouvelle et à tous nos donateurs convaincus on parvient à faire à la fois des circulaires et un bateau, tout le monde sera content…)

Si vous voulez aider, y’a du boulot déjà en cours ! :wink:
(On en parle régulièrement sur Discord)


#32

On est d’accord @Florie. La circulaire est nécessaire, mais pas suffisante.