L'indexation des prix,sur les salaires(échelle mobile des revenus)


#1

Bonsoir
En ce qui concerne l’indexation des prix,sur les salaires(échelle mobile des revenus)
Par exemple,quand les prix montent,les salaires suivent
Quel est votre avis?
Merci
Bonne soirée


#2

C’est l’inverse en général ; on index l’augmentation (jamais la diminution) des salaires sur les prix.
Comme le SMIC, ou il y a dix le point d’indice de la fonction public (gelé quasi depuis 2009).


#3

Bonsoir
C’était une proposition qui a existé,dans les années 1980,sous Mitterrand et repris par Philippe Poutou et Nathalie Arthaud
Merci
Bonne soirée


#4

Disons que ce n’est pas jouable dans une économie de marché, pour des raisons évidentes : si les salaires suivent automatiquement les prix et ne résultent pas de l’offre et de la demande, les entreprises qui le pourront se barreront ailleurs, on assistera à une montée en flèche de l’inflation et cette mesure la nourrira.

Au final, soit il faudra revenir en arrière, soit passer à une économie, mettons, différente. Cette question revient donc à demander si le PPfreu est pour l’économie de marché. La réponse est oui, à la lecture de la partie (légère) sur l’économie du programme. En somme, il s’agit de corriger les excès du capitalisme, de l’adapter à des faites nouveaux (économie de l’abondance) mais pas d’en sortir. C’est le programme d’un parti petit-bourgeois réformiste dans le jargon communiste.

C’est également une mesure dite transitoire : on exige cette mesure qu’il n’est pas possible de satisfaire dans le cadre du capitalisme afin de mener les masses vers la révolution. Ça ne me paraît pas franchement d’actualité.


#5

Bonjour
Pour qu’il y ait une échelle mobile des salaires,il faudrait utiliser la planche à billet,en augmentant la masse monétaire,avec de l’argent qui n’existe pas,diminuant la production de pétrole(pas vraiment écologique) par exemple,favorisant la hausse de la demande mondiale
C’est une proposition keynesienne,communiste,productiviste similaire au smic à 1700 euros,par mois prôné par Lutte Ouvrière,le NPA et Mélenchon
Quelle est votre position?
Merci
Bonne journée


#6

J’avoue que je ne vois pas bien le rapport entre l’augmentation de la masse monétaire et la diminution de l’extraction de pétrole, je n’aurais rien contre une explication à ce niveau. Sinon, la hausse de la demande mondiale me paraît très hypothétique, vu que nous sommes très loin d’avoir un quelconque gouvernement mondial ou ne serait-ce qu’une coordination des gouvernements du monde. En cas de pépin, chacun essaye de se démerder seul en écrasant le voisin et ce n’est pas, comment dire, « l’aide » accordée à la Grèce qui prouvera le contraire.

Enfin, petite précision pour finir : le keynésianisme n’a strictement rien à voir avec le communisme. Keynes se situe clairement dans le cadre du capitalisme et prône, en temps de crise, une relance par la demande pour faire court. Quant au communisme, il s’agit du renversement du capitalisme pour instaurer une propriété collective et une administration démocratique des moyens de production au moyen de la dictature du prolétariat (qui a tendance à se transformer en dictature sur le prolétariat comme l’avait prédit Bakounine). Il y a un sacrée différence entre les deux.

Le NPA et LO diront probablement qu’ils 'agit de revendications transitoires destinées à élever le niveau de conscience des masses, mais s’ils se sont convertis au keynésianisme, c’est qu’ils ne sont plus communistes, tout comme le PCF n’a de communiste que le nom. Quant à Mélenchon et sa « révolution citoyenne », est-il nécessaire de commenter un tel démagogue ?


#7

Bonsoir
C’était pour dire un exemple,entre la multiplication de la masse monétaire et l’allégement de la production pétrolière,afin d’appliquer l’échelle mobile des revenus
Voila mon explication
Merci
Bonne soirée