Les européennes: Motivés où pas?


#1
  • Motivé pour les européennes à tenter les 3% et/ou un élu.
  • Motivé pour les européennes juste pour promouvoir des idées. Opposé à de grands objectif.
  • Motivé pour les européennes juste pour promouvoir des idées. Mais si d’autres ont de plus grands objectifs, c’est très bien.
  • Non motivé pour les européennes. Mais si d’autre le sont, c’est très bien.
  • Non motivé pour les européennes. Je souhaites que les autres pirates ne se présentent pas.

0 votant

Je fais ce thread pour prendre la température par rapport aux Européennes.
Depuis le temps qu’en on parle, j’ai pu voir des gens motivés à tenter des objectifs élevés, mais aussi des personnes non motivées qui pourraient bloquer les autres.

Si je suis candidat c’est pour tenter d’avoir des élus ou au minimum viser les 3%. Vu les scores qu’on fait et a fait dans d’autres pays, cela me semble d’être loin d’être impossible. Mais depuis le temps que suis au PP (2012), j’ai quand même remarqué une tendance défaitiste qui remonte à longtemps (le fameux “Si on a plus de 10 candidats, j’irai danser à poil sur le trocadero” en 2012) alors que celle-ci n’est pas justifiée (on en a eut 102, et on fait généralement, à moyens égaux, des scores bien supérieurs aux autres partis).

Je m’en vais au Portugal, je pourrais donc soit être candidat en France (circo Paris-Français de l’étranger) ou au Portugal.
Le PP au Portugal est peu devellopé (il n’y a pas grand monde et il leur faut 7500 signatures pour se présenter) mais j’en suis venu à me demander si il ne serait pas plus facile de lancer une liste avec des objectifs élevés au Portugal plutôt qu’en France, justement à cause de l’esprit défaitiste qui prend de l’énergie et démotive. Voir à créer ou rejoindre un autre parti similaire sans cet esprit défaitiste.
Je sais que je ne suis pas très actif hors élections (j’ai un travail plutôt prenant, mais sans emploi du temps particulier, donc il est facile de concentrer tout mon temps libre sur une période réduite), ne peut pas (actuellement) être tête de liste car je ne pourrai pas abandonner mon job pour être député, mais je pense avoir des moyens (temps/finance) non négligeables pendant ces périodes.

Je ne cherche pas à convaincre qu’on peut y aller et réussir (je crois l’avoir déjà pas mal fait sur le discourse et dans les événements), mais à déterminer ou mes moyens seront les plus utiles dans la lutte pour une société libre avec la connaissance au service du plus grand nombre.


#2

Je suis choquée que cette question se pose. Pour moi ça va de soi qu’on participera d’une manière ou d’une autre aux élections européennes. J’ai dû me tromper d’endroit, je croyais qu’on était un parti politique…

Sinon c’est normal ce pessimisme dans les options ?
On a décidé quand qu’on n’aurait aucun partenaire ?


#3

Je ne comprends pas vraiment qu’on se pose la question. Nous sommes un parti politique. Notre but est d’avoir des élus et donc de se présenter aux elections.

Honnetement, si certains ici pensent qu’il ne faut pas se presenter aux elections, je leur conseille d’aller voir des assos comme LQDN ou Framasoft qui n’ont pas vocation à se présenter. Je me repete, mais c’est important : nous sommes un parti politique, nous nous presentons aux elections.


#4

C’est ça que je veux entendre @Florie et @Relf :slight_smile: !
Le pessimisme dans les options, c’est justement pour ne pas qu’on me dise que les options ne sont pas neutre (mais j’ai du en faire un peu trop^^).
Je ne dis nul part qu’il faut y aller seul. Mais de toute façon, on peut commencer seul et fusionner des listes avant les élections si besoin. Il ne faut juste pas que de potentielles alliances retardent nos actions.


#5

Mh ça ne fonctionne pas vraiment comme ça…
D’abord nous devons donner la preuve que nous pesons sur l’échiquier politique, que nous existons et que nous avons une bonne raison d’exister, que nous serions un bon partenaire… et le seul moyen pour cela est… de se faire connaitre, donc de lancer une campagne de notoriété donc de bosser dès à présent. Si on pouvait agir un peu dès maintenant plutôt que de se poser les mauvaises questions pour dans longtemps…


#7

Les Suédois, les Allemands, les Tchèques et les Islandais, ils ont fait comment?
Ils ont tenté, fait des résultats faible au début, mais ensuite ça à progressé. Qui ne tente rien n’a rien.

L’argent n’est pas fixe, il dépends des projets qui sont tentés.
Si il y a des européennes, je vais donner de l’argent pour celles-ci. Si on n’y va pas, je vais le dépenser à autre chose.

Tu vois @Florie que mes proposition pessimistes n’était pas si folles :wink:


#9

Et donc tu viens sur notre forum pour nous prévenir c’est ça ?


#11

Don’t feed the troll