Le mouvement des gilets jaunes


#22

Et bien des témoignages :

  • J’ai vu des mamans pleurer parce que des gilets jaunes semaient la terreur dans les centres commerciaux en maraude entre le parking et les entrées. Ces mamans (pas des sexisme ici, c’était des mamans …) pleuraient en caisse parce qu’elles avaient bossé toute la semaine mais qu’on les empêchait de faire leurs courses.
  • J’ai vu des employé-e-s à la peine parce que les gilets jaunes, par la menace, obtiennent la fermeture des magasins. Et les magasins fermés ce sont des heures non faites, donc non payées. On parle pour certain-e-s d’un quart de leur salaire déjà.
  • J’ai eu ma voiture frappée par des Gilets Jaunes parce que j’allais justement me ravitailler, et comme expliquer aux forces de l’ordre, j’étais en déplacement avec un frigo vide, je fais quoi ? je mange mon chat ?
  • J’ai participé à un marché d’artisans, catastrophique pour le chiffre d’affaire, non pas parce que les gens ne veulent pas acheter mais parce que les accès étaient coupé par les Gilets Jaunes. On parle d’artisans qui préparent la saison de Noël pour vendre leurs jouets en bois, de l’équipement en bois, d’artisans qui ne reviendront plus parce qu’ils auront identifié la zone comme mauvaise, s’ils arrivent à passer la saison.

Sincèrement, je ne comprends pas cette façon de faire. Pourquoi faire chier son voisin, sa voisine, c’est pas eux qui vont faire fléchir le gouvernement. Il n’y a que le romantique de la révolution pour ne pas voir ça et s’arrêter à la spontanéité du mouvement pour le trouver merveilleux.

Si tu trouves que ça avance tant mieux, mais si c’est pour demander QUE ça, c’est rien, c’est peanuts, c’est même pas du renouveau dans la démocratie. Même a minima le Parti Pirate est à des années-lumières de ça. Nous on parle des problèmes de représentativité, on parle de démocratie liquide. On explique très bien les travers de la démocratie représentative ET de la démocratie directe.

Un exemple concret : TOUS les gilets jaunes étaient à Paris ce week-end ? Non. Donc les giles jaunes étaient incapables de faire autrement que d’avoir de la représentation. Croire à ça, c’est croire à la violence de la rue. Les gens qui sortent leurs gilets jaunes pour le mettre sur le bord de leur tableau de bord dans leur voiture, c’est pas par sympathie, c’est parce qu’ils ont peur (oui ça aussi c’est du témoignage …).


Malgré tout, la seule chose que je souhaite c’est que ce mouvement se structure pour qu’on puisse avoir des interlocuteurs. En effet, si chacun ne représente que lui-même on aura toujours des demandes farfelues comme la nomination d’un militaire en tant que premier ministre qui seront relayées par les médias. Je ne dis pas qu’il faille qu’ils se trouvent un leader, mais que, comme à l’image du Parti Pirate, ils se trouvent le moyen d’une visibilité saine et claire permettant de voir si la majorité du mouvement demande un glissement vers le fascisme (comme il a pu été observé dans certains pays, coucou le Brésil) ou si au contraire c’est une minorité qui gueule plus fort dans un mouvement flou, la structuration permettant justement de faire taire ce genre d’énergumène.


#23

Pour mémoire : Article 35 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1793

Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

Je pense que le Parti Pirate doit faire des propositions concrètes pour répondre aux revendications légitimes des Gilets Jaunes. Sur le fond, je partage la plupart des analyses qui ont été données. Cependant, je ne suis pas d’accord sur le fait que les personnes mobilisées rejetteraient “à juste titre” les corps intermédiaires. Les syndicats, associations, partis, … existent et vivent avec celles et ceux qui les font vivre ! Pourquoi ces personnes ne s’y investissent pas, il y a suffisamment de diversité ou de possibilité de créer pour y trouver son compte, non ? En cela, le mouvement des Gilets Jaunes est une impasse démocratique car il ne parviendra pas à se structurer autour de revendications différentes et parfois contradictoire.
Pour ma part je pense que dans les propositions il doit y avoir ;

  • L’augmentation du nombre de tranches d’imposition vers les plus fortunés,
  • Une révision de la fiscalité locale qui aurait du se faire en même temps que la suppression de la taxe d’habitation,
  • Que les minimas sociaux (retraites, aah, …) soit équivalente à un revenu minimum garantie - clairement, personne en situation difficile ne devrait toucher moins que le SMIC,
  • Un dégel du point d’indice des agents publics, et en particulier une indexation systématique sur l’inflation des revalorisations des revenues quel qu’ils soient …
  • Une modernisation accélérée de nos services publiques,
  • Un guichet unique attaché à la mairie pour les services administratifs de proximité,
  • Plus globalement un retour à des régions de taille raisonnables avec la suppression des départements (ce qui n’empêche pas des annexes dans les villes principales), et une fusion de certaines communes pour en réduire le nombre et leur donner plus de marge de manœuvre - accompagné de la suppression des communautés de communes qui font souvent doublons. Là on fera des économies sur la dette !

à discuter …


#24

Nan mais c’est pour ça qu’on milite pour le Revenu de Base, donc là sur ces points, on a une solution

C’est dans notre programme aussi


#25

Alors quand je te lis @sebiseb il y a un truc qui me chiffonne. Tu dis :

Puis après tu cites une longue liste de mesures qui sont en quelque sorte un condensé de ce que tu penses une réponse adaptée a la situation.
Mon problème est simple en fait : le Parti Pirate, c’est toi !

Nous sommes en semaine de dépôt, c’est le moment idéal pour déposer des motions correspondant à ce que tu proposes. Personne ne le fera a ta place, et c’est une occasion idéale justement pour débattre de tes idées et voir si tu peux emmener le PP dans cette direction avec toi.

Le pouvoir est entièrement entre vos mains ici. Alors n’hésitez plus, si vous avez des propositions, déposez les, c’est comme ça que nous construirons notre ligne et notre programme, et c’est a ça que sert l’Assemblée permanente ! Vous avez le pouvoir, il ne tient qu’à vous d’en faire usage et de tous nous tirer vers le haut.

Édit : sans compter (comme le dit @farlistener qui répond en même temps que moi) le fait qu’on a effectivement déjà plusieurs réponses dans le programme déjà approuvé, c’est une bonne occasion pour les étoffer :slight_smile:


#26

Alors les témoignages on en trouvera toujours des positifs <=> des négatifs, pour/contre …
Voir : https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/marne/temoignages-gilets-jaunes-marne-on-ne-vit-plus-on-survit-1586449.html
On peut parler aussi du noyautage par les flics dans ce mouvement … J’ai le témoignage d’une personne qui est proche des forces de l’ordre et dont on lui a dit "nous avons des instructions pour aller dans les cortèges de manière “anonymisée” et de générer le chaos " …

@sebiseb
De mon point de vue, on supprime les régions et les com com , on garde département et commune. Réflechir à rapprocher les petites communes (- moins de 100 habitants, on les rapproche d’une plus proche qui fait au moins 500 hab), pour le reste en phase.


#27

En même temps c’est pas moi qui a fait l’appel à témoignage pour me forger une opinion, hein …


#28

http://wiki.partipirate.org/Suppression_Des_Départements


#29

@Farlistener désolé, mais je trouve tes exemples orientés … J’essayais juste de montrer à ceux qui le demande que l’on trouve de tout …

Pour déposer la motion, je le fais ici ou je la place dans congressus ? Oui je ne connais pas bien la démarche …


#30

Ah bah c’est le problème quand on demande des exemples, c’est triste si ça va pas dans le sens de ceux qui veulent trouver du romantisme dans ce soulèvement populaire que n’arrive pas à égaler le Parti Pirate.
C’est aussi le problème quand on a un conclusion pré-établie que de simples exemples viennent contredire.

En fait ils ne sont pas orientés, ils font juste parti de mon expérience personnel, si j’avais voulu l’orienté j’aurai dit que les forces de l’ordre en question dans mon témoignage étaient là pour me protéger et me sortir en toute sécurité de la zone commerciale, car les gilets jaunes locaux voulaient me faire la peau (sic) pour avoir réussi à passer … tu le sens mieux là, l’orientation ?


#31

@Farlistener ou alors on se donne le mal de trouver différents exemples qui prouvent pas du romantisme :slight_smile: mais qu’il y a une diversité d’individus qui expriment différents problèmes.
Tu remarqueras que je n’ai pas fait appel qu’à mes connaissances personnelles , j’ai chercher d’autres exemples qui renvoient vers d’autres vécus …
Après la fin de ta démonstration ressemble plus à un biais cognitif de mon point de vue. C’est toi qui choisi de présenter la vérité comme tu le souhaites.

Relater la vérité n’oblige pas à ne relater que celle qui convient


#32

Justement non, et parce qu’ici certains romantisent le mouvement en une quasi sortie champêtre et bucolique, mais demandent un appel à témoignage pour se forger une opinion ou quand d’autres arrivent déjà avec une opinion toute trouvée, il est important justement de ne pas rejeter les expériences qui apportent un résultat négatif par rapport à l’hypothèse initiale :

Alors je sais pas moi, mais je ne suis pas entrer au PP pour faire l’apologie de personnes qui menacent, qui insultent, …
Et encore une fois je ne prends pas la partie pour le tout puisque :


#33

@Farlistener et @Macavity, pour tout un tas de raisons personnelles c’est compliqué pour moi en ce moment.
Et je dois avouer que j’ai du mal à m’y retrouver sur les motions, le dépôt des motions, et où trouver les parties de programme “validées” car il me semble morcelé. Mais je ne maîtrise pas bien tous les outils du PP à disposition …


#34

Bonjour,

Mon avis :

Les gilets jaunes sont avant tout le mouvement des précaires qui estiment que l’État les taxe trop tandis qu’il fait des cadeaux aux « plus riches » (demande de justice sociale_fiscale)

Ils sont les rejetés nécessaires d’un « système » auquel ils ne demandent qu’à appartenir (demande de hausse du pouvoir d’achat).

Ils souhaitent le retour à un Etat-Providence fort (demande de renforcement des services publiques, renforcement des aides sociales, interventionnisme sur les entreprises).

A ce titre, je ne peux que les comprendre et les soutenir.

Pourtant, la portée émancipatrice de ce discours est quasi inexistante dans la mesure où ils ne revendiquent pas une transformation profonde de nos institutions remettant en cause le travail et l’exercice du pouvoir. Du moins, je n’ai pas entendu ce genre de discours dans les médias (ont-ls essentialisé leur parole sur le pouvoir d’achat?).

Si le smic était à 1500€ et l’isf rétabli, notre monde serait exactement le même mais le mouvement des gilets jaunes n’aurait pas existé.

A ce titre, je n’ai enfilé mon gilet jaune qu’une fois, samedi dernier (gentiment bien sûr). Peut être le referai-je. J’attends de voir le discours évoluer et il l’a déjà fait depuis la taxe gazoil.

Concernant la violence, j’estime qu’il existe une forme de violence légitime (ça peut choquer) et que Macron contribue à exacerber la colère des gilets jaunes, voir à opposer les français. Je condamne bien sûr la violence des casseurs-voleurs et celle qui s’en prendrai aux civils.

Le dernier mouvememt d’ampleur, Nuit debout, avait un discours beaucoup plus subversif qui a été nié par les médias (plus tendance à la caricature).

Si le PP devait avoir un discours sur ce mouvement j’aimerais qu’il le soutienne par les mots, qu’il tende la main pour une aide à leur structuration (s’il le peut et s’ils le veulent) et qu’il souligne les limites de leur démarche quant à leur portée émancipatrice.
Et condamner la violence des casseurs-voleurs car c’est un parti.


#35

Bonsoir,

Voici dans ce pad les éléments en vrac sur lesquels il serait possible de construire une communication du PP:
https://mensuel.framapad.org/p/gj-pp2018

Ces éléments sont simplement une reprise et une synthèse des propositions. Je n’ai rien exclut (ou si c’est le cas, rajoutez bien évidemment ce qui manque) et dans l’ensemble, j’ai l’impression que nous pouvons avoir un discours assez nuancé et construit sur le sujet. L’idée de ce pad est simplement de faciliter la rédaction d’un article sur le site/ d’un CP en voyant comment nos idées pouvaient s’articuler entre elles.

Sur les choses à trancher à court terme : à voir comment les formuler sous forme de motion.

Figure enfin les propositions de plus long terme (sans tri entre celles qui existent déjà ou non), histoire de garder en tête des sujets sur lesquels nous aurons à discuter (ou rediscuter au besoin).


#36

L’idéal, vu que nous n’avons pas tous l’air d’accord, serait de présenter une motion à l’Assemblée Permanente avant d’écrire un CP…


#37

Bonsoir

Je me permet de mettre ici une liste des revendications des gilets jaunes que France Bleu a mis en ligne.

https://fr.scribd.com/document/394450377/Les-revendications-des-gilets-jaunes#from_embed


#38

Bonjour,

Juste un mot pour partager vite-fait quelques éléments de la réunion d’hier avec quelques Gilets Jaunes, ANLD et Le Bar Commun.

Il était intéressant de constater que les gilets jaunes rencontrés faisaient clairement le parallèle avec Nuit Debout en évoquant le fait que sur les ronds-points des discussions s’organisent. Ils ont diffusé notamment la vidéo de Commercy : https://www.youtube.com/watch?v=popRsljiy4U
Les revendications s’articulent en gros sur ces trois points :

  • justice sociale
  • participation à la vie publique (mais pas forcément de rejet de la représentativité)
  • protection des services publics

Ce que l’on retrouve d’ailleurs peu ou prou dans la liste donnée par @RmX :slight_smile:

Pour compléter ou alimenter l’idée de @eparthuisot, ce qui pourrait les aider, c’est un coup de main concret. Par exemple, il y avait des avocats sur les ronds-points qui donnent des conseils juridiques. Il semble qu’il y aurait moyen de les aider également sur des choses plus basiques : comment animer une réunion, comment animer un réseau etc.
Apparemment Parlement et Citoyen discute déjà pour les appuyer et les aider à formuler et organiser leurs revendications.

Une des revendications de la soirée, était de ne plus regarder ce mouvement comme un corps étranger en disant sans cesse “ils” (ce que je fais encore ici) et d’intégrer un “nous”.

Une des demandes exprimées était de diffuser la vidéo de Commercy.


#39

J’espère que tu leur as dit qu’on pourrait les aider sur les outils numériques aidant à la prise de décision…
Édit : évidemment que tu leur as dit ! Comment aurais-tu pu ne pas leur dire ! :slight_smile:


#40

4 messages ont été déplacés vers un nouveau sujet : Actions du PP par rapport aux Gilets Jaunes


#41

Dans la relation que le Parti Pirate peut avoir avec le mouvement des gilets jaunes, je pense qu’il faut avoir une certaine forme de lucidité sur nous même. Clairement, pour moi, ce mouvement n’est pas notre histoire. Cela ne veut bien entendu pas dire qu’on ne peut pas participer aux deux, ou que l’on n’a rien a y faire, mais ce n’est pas l’histoire du Parti Pirate. Il y a quelques années, nous avions pu constater que nos membres étaient pour la plupart habitant des grandes villes, diplômé d’études supérieur, hommes blancs entre 20 et 45 ans. Je ne sais pas ce qu’il en est aujourd’hui, mais ça donne une idée.
Nous ne sommes pas un mouvement populaire. A une époque nous avons pu espérer le devenir notamment grâce à l’essor des réseaux sociaux sur lesquels nous étions en avance. L’Histoire n’est pas passé par ce chemin.
Aussi, @clement, je pense que tu exprimes une culpabilité pas tout à fait méritée ici

En conséquence je ne crois pas qu’il faille nécessairement travailler ni vers ni envers les gilets jaunes. Réfléchir en quoi nos réponses sont pertinentes vis à vis de ce dont ce mouvement est le symptôme, oui. Et c’est ce qui se fait un peu ici. Rester attentif en tant qu’observateur vigilent d’un moment politique important du pays, oui (une pensée émue au passage pour les pauvres fondateurs de place publique au passage qui n’auront pas eu l’espace qu’ils pensait avoir pour leur lancement). S’exprimer publiquement sur ce que notre expérience militante peut apporter de positif, oui. Mais je pense qu’il faut surtout être humble et respectueux d’une aventure qui ne se situe pas sur le même plan que la nôtre.

Je vais proposer deux axes de travail, à transformer en motion sur l’autre fil. L’un concernant les outils. Car le Parti Pirate peut vraiment apporter au débat public sur la question des outils, au delà de la technophobie ou du solutionnisme technique.
L’autre concernera la question les nombreuses condamnations pour participation à la manifestation (je ne me souviens plus du terme légal, mais c’est très attentatoire à la liberté de manifester) que nous pouvons déjà dénoncer, quoi que l’on pense du mouvement en lui-même.