Irrégularité du 1er tour des élections


#1

Bonjour,
J’ai constaté des irégularités sur la ville de Rennes pour ce qui est de la circonscription 35-02. On s’est retrouvé avec 2 bureaux ou il y avait une petite affichette “n’a pas fourni de bulletins” à la place de nos bulletins. Alors que le bureau d’à côté avait des bulletins. Le problème s’est posé pour tout les candidats qui on fourni moins de bulletins de que votants. Il auraient du répartir les bulletins proportionnellement dans chaque bureau…
J’ai signalé le problème sur la section “remarque” du document de chaque bureau.

C’est l’occasion de remonter toute les irrégularités au conseil constitutionnel…
Article intéressant : http://www.village-justice.com/articles/Elections-legislatives-2017-comment-contester-scrutin,25143.html


#2

Bonjour,
A vérifier mais il me semble que le candidat doit livrer les bulletins par paquets de 500 (ou ça dépend des préfectures ?) Donc un paquet par bureau sinon effectivement il risque de ne pas y avoir de bulletins dans chaque bureau. Après, pour la circo 35-02, il faut voir de près ce qui s’est réellement passé.


#3

Si vous pouvez aller choper (assez vite) les PVs en mairie, ça serait super : on est en train de travailler à un recours avec un avocat. Tenez moi au courant


#4

J’ajoute que pour la 3502, on avait 170% des bulletins. 100% dans les enveloppes et 70% en bureaux.
… sauf que l’imprimeur est un énorme boulet. Il a livré les bulletins pour les enveloppes à un mauvais nom, avec un numéro de téléphone erroné et nous a prévenu du retard alors que les enveloppes étaient déjà mises sous plis pour la moitié ! (Franchement, l’imprimerie européenne, plus jamais ! Ca nous a couté trop cher leur je m’en foutisme entre les affiches mal imprimés, les factures non conformes, et ça !).

Bref, pour en revenir à la préfecture, vu que certains bulletins n’ont pas été mis sous plis (manifestement une bonne moitié), il restait autour de 70% + 50% de bulletins, donc 120% pour les bureaux. C’était confirmé par la responsable de préfecture qui m’a dit que les bulletins non mis sous plis serait mis à dispositions des mairies. Le “n’a pas fourni de bulletins” est donc d’autant plus inacceptable.

Nous ne sommes pas les seuls concernés mais j’ai encore jamais vu ça pour REM, PS ou LR…


#5

Envoyez moi toutes les pièces, toutes les preuves et on va essayer de marquer le coup.


#6

@margot.medkour au final nous avons des irrégularités à remonter ?


#7

Les problèmes de livraison, ce n’est pas que l’imprimerie européenne et ça peut être le problème du livreur (j’ai eut avec un autre imprimeur le livreur qui n’avait pas no de téléphone). Pour les factures, elles sont crée automatiquement mais on peut demander à les rectifier. Pour ce qui est des affiches encore le problème n’est pas l’imprimerie européenne, mais les fichiers qui sont non conformes aux spécifications (ange a eut le même problème en passant par Mordacq).
Et également l’imprimerie européenne est une centrale d’achat. Et quand on passe commande on voit les notes de l’imprimeur. Si tu veux des imprimeurs super, faut payer plus cher.
Si tu n’es as sur que les fichiers correspondent aux specs et veut t’assurer que l’impression sera ce que tu veux tu t’y prends un jour en avance et tu payes le BAT.
Et en plus pour la circo d’Yves Pic, l’argent a été gâché en en faisant mettre dans les enveloppes (malgré mes nombreuses mise en garde…). Bien évidemment, si il y des bulletins, il vaut mieux mettre 100% dans les bureaux pour éviter ces problèmes que d’en mettre dans les enveloppes. Encore si il reste de l’argent, il vaut mieux faire imprimer des circulaires même si il n’y en a pas pour chaque électeur. C’est bien plus efficace qu’un bulletin de vote que l’électeur ne verra même pas.


#8

Il faut une copie des procès-verbaux ? Il vous faut quoi exactement ?
A priori le nombre de bulletins par bureau n’est pas mentionné sur le PV.
Seul les remarques figurent sur ce bulletin pour peu que le délégué insiste pour les noter…


#9

Les électeurs aussi peuvent inscrire des remarques. Il faut les copies des PV demandables en mairie.


#10

Oui : moi j’en ai constaté 2 sur la circonscription 35-02. J’ai inscrit des remarques dans chaque bureau concerné.


#11

[quote=“clemage, post:7, topic:3423”]
l’argent a été gâché en en faisant mettre dans les enveloppes (malgré mes nombreuses mise en garde…). Bien évidemment, si il y des bulletins, il vaut mieux mettre 100% dans les bureaux pour éviter ces problèmes que d’en mettre dans les enveloppes. Encore si il reste de l’argent, il vaut mieux faire imprimer des circulaires même si il n’y en a pas pour chaque électeur. C’est bien plus efficace qu’un bulletin de vote que l’électeur ne verra même pas.
[/quote]Clément, j’essaye de rester agréable car tu nous a bien aidé (et parce qu’il n’y a pas de raison d’être désagréable au demeurant) mais fait un effort quand même. La stratégie était actée et on avait une campagne en cours, on ne pouvait pas rediscuter de tout avec toi pour te convaincre…

Je ne pense pas que les erreurs soient de ton fait mais si tu pouvais éviter d’être en blocage avec des décisions prises en section, ça sera plus cool les prochaines fois.

Maintenant que la campagne est finie et qu’on a les résultats, tu peux toujours faire l’état des lieux et vérifier ce que tu avance. Cela dit, vu les multiples erreurs de l’imprimeur, on a pas été dans de très bonnes conditions sur cette circo qui de toute manières était difficile (rurale, grande, etc). En regardant les chiffres, je ne suis pas sur que ça ait joué tant que ça.

En plus, j’ai du transporter les bulletins de chez le transporteur à la pref et rien que les BV, ça faisait beaucoup dans ma caisse. Les circulaires seraient jamais passé, et si ça avait été pour en balancer la moitié, je ne vois pas trop en quoi ça aurait été mieux.

A contrario, on a eu d’excellentes conditions sur la 3501. Tarif le moins cher (moins que sur la 3508 pour plus d’impressions), qualité la meilleurs, délais les plus pratiques pour finir les documents à imprimer. A l’avenir, si on doit retenir quelque chose, c’est d’aller voir plus tôt les imprimeurs et privilégier ceux avec qui ont peut s’entendre bien et qui font du bon boulot. On aurait même pu faire imprimer d’avance avec du recul. En tous cas si c’était à refaire, je ferai faire fabriquer le R39 2 mois avant. Quitte à se charger nous-mêmes du stockage et de la livraison. Ca aurait été mieux pour les tarifs et moins de stress dans l’urgence.


#12

Je te ferai remarqué que j’ai fait la commande donc pas de blocage. Et que Yves Pic a même été inscrit sur la liste du ministère alors qu’il n’avait aucune chance de faire 1% (et donc aurait coûté de l’argent à tout le PP niveau amende parité). J’ai juste expliqué que l’argent pouvait être utilisé à imprimer des circulaires partielles qui auraient rapporté beaucoup plus de % (et non vu le budget, ça aurait fait le même poids). Mettre en garde n’est pas bloquer. Voit ça un peut comme quand tu essaie de d’exécuter une commande sur ton ordi qui est en général une mauvaise idée, t’as une fenêtre qui te dit “Êtes-vous vraiment sure de vouloir faire cela?”.
En 2012 pour ma part (on était deux suppléants étudiant et j’avais pas tant de moyens à l’époque), on a fait imprimer des bulletins courrier et pas la totalité des bulletins bureau, les bulletins courrier n’ont eut presque aucun effet et des bureaux se sont retrouvé en rupture de stock et on a perdu des voix (et du sérieux vis à vis des électeurs). J’aurai bien aimé qu’il y ait quelqu’un pour me dire “Attention veux-tu vraiment gâcher de l’argent alors que vous pouvez faire X à la place?” (et si quelqu’un l’avait fait on aurait pas fait imprimer de bulletins courrier). N’y voit donc pas ça comme un truc contre vous, mais au contraire que j’essaie d’aider.
Après certains devs passent au niveau supérieur et n’autorisent pas les actions qui sont manifestement problématiques via l’interface graphique et obligent à utiliser la ligne de commande (ce qui niveau impression PP aurait revenu à dire, je ne fais pas ça débrouillez-vous).

Et en effet, s’y prendre à l’avance permet de drastiquement réduire les coût. J’ai eut une candidate d’un autre parti me confier qu’ils payaient leur R39 1500€ y compris avec des bulletins dans les enveloppes et ils ont du s’y prendre super à l’avance.
Pour les européennes, je rêve qu’on s’y prenne le plus tôt possible (cad, déclarer le mandataire financier 6 mois avant l’élection et commencer les commandes).


#13

Pour cela une seule solution, avoir l’argent (et la on parle de 200.000 juste pour les bulletins sur l’ensemble de la france) largement en avance. D’avoir les listes prête ou presque largement en avance.

Il ne faut pas se mentir, si on a pas une grosse somme d’argent mi 2018 pour les européennes (je parle pas de 10.000 € hein, mais bien de 100.000 €) autant ne pas y aller …


#14

Il n’y a pas besoin d’avoir les listes complètes pour déclarer le mandataire financier, juste de la tête de liste. Une fois qu’on a la tête de liste déclarée, on peut faire signer les papiers à tous les sympathisants qui le veulent pendant 6 mois. C’est bien plus facile que de tout faire pendant le dernier mois.

L’argent arrive quand on fait des choses, pas l’inverse. Si on est pas certain d’allers aux européennes, les gens ne donneront pas d’argent, car les gens donnent beaucoup si ils voient à quoi ça va être utilisé (et en décembre on se dit qu’il vaut mieux donner 3X€ que 2X€ aux impôts).
Je ne pense pas qu’on ait beaucoup d’argent mi 2018. Mais si on a commence la collecte 6 mois avant les élections (décembre 2018, ce qui permettra d’être sur deux années fiscales au niveau des réductions d’impôt et des plafonds de dons), on peut avoir pas mal de sous.
Pour les européennes le prix des bulletins par rapport aux prix des circulaires est plus élevé que pour les législatives (ce sont des grands bulletins). Donc je pense qu’il faut :

  • S’organiser avec les alliés potentiels pour remplir des listes et ne pas se tirer dans les pattes.
  • Assurer les 5 listes pour avoir le clip de campagne (qui a cruellement manqué aux législatives).
  • Mettre des interfaces de dons comme en 2017.
  • Mettre des affiches partout ou des pirates peuvent les coller (le coût des affiches lui sera super faible par rapport aux législatives, car ce sera une à deux affiches différentes par circo).
  • Compléter avec de l’argent non affecté les listes qui sont proches du montant nécessaire aux circulaires.

#15

Salut,

Je ne serais pas forcément décisionnaire à ce moment là mais :

  1. Si on fait “à l’arach” on récoltera 40.000 €. Avec cela, on couvre une circo, c’est tout.
  2. Si on n’a pas besoin de liste complète, il faut au moins les têtes de liste, cela impose donc d’avoir terminé les discussions avec nos potentiels alliés (si on veut y aller à plusieurs).
  3. Avant de parler affiches, campagnes, clip, je persiste, si mi-2018, on n’a rien, comment le bureau du Parti pourra s’engager chez un imprimeur en disant “OK, on imprimera 30.000.000 de bulletins” ?

Pour résumer, si on veut pouvoir dire aux Pirates : “On va vers les législatives, donner nous” fin 2018, il faut que tout le dossier soit clos en juillet aout 2018.

Si on garde l’effectif actuel du bureau (soit un sous-effectif chronique depuis plusieurs années) et la faiblesse de l’engagement pirate sur le moyen terme, j’ai peu d’espoir (même si j’ai envie hein …)


#16

On ne s’engagera pas mi-2018 auprès de l’imprimeur, on le fera dès qu’on a la garantie d’une certaine quantité de fonds.

Déjà on arrête de jouer les défaitistes. Il y a une grande partie de prévisions autoréalisatrices (si les gens pensent qu’on peut le faire on y arrive, si les gens pensent qu’on ne peut pas le faire, on y arrive pas).

Pour des européennes et vu la conjoncture qu’on aura en 2019 (les désillusions vis à vis d’en marche), on peut même faire les 3% pour avoir le remboursement. Donc on se motive (si on a pas des gens motivés, les motivés iront ailleurs…).


#17

Bjour,
@npetitdemange, @clemage

(Ce qui suis sera à déplacer le moment venu!)
Après une 1/2 journée de discussion féroce avec les enfants (parce que je ne voulais pas :stuck_out_tongue_winking_eye:) j’ai fini par céder et je commence la liste des candidats pour les européennes :sunglasses:


#18

Gna président ! :grinning:
ceci dit, je pene que vous pouvez déplacer un certain nombre des posts ci dessus dans un fil européenne, ça aura du sens.


#19

+1 pour le déplacement.
Et +15 avec Nicolas : si on a eu du mal à collecter des sous, y a plein de raisons, mais l’une d’elle c’est qu’on a personne qui est prêt à faire un emprunt pour financer sa campagne. Sur les dons collectés, j’ai pas tous les chiffres mais en dehors de gros dons de quelques personnes, on a pas collecté des masses (et c’était évidemment un présage du résultat). Tes calcules de matheux, Clément, ça ne marche pas : on ne gagne pas des voix en payant plus cher un R39. On les gagne en créant une dynamique. Pour le moment elle n’est pas là.

Ensuite, la question des alliances se pose et si c’est comme aux législatives, ça m’étonnerait qu’on soit prêt 6 mois avant. En Ille-et-vilaine, 4h avant d’envoyer les R39 à l’imprimeur, on a eu une nouvelle qui aurait bien pu faire changer toute la stratégie sur notre campagne. On était en retard pour la préparation mais y a des raisons à nos retards : nous avons un parti très ouvert à “faire ensemble” et des alliés potentiels pas toujours très bienveillants en face.

PS: et ici, certains ont dit qu’ils feront un don régulier mais trop peu à ce jour pour commencer à envisager de dépenser 400k€. La suite du Parti Pirate ?


#20

Je ne comprends pas ton “plus cher”. L’important c’est d’avoir un R39. C’est une condition nécessaire (mais pas suffisante) à faire un score correct. Je te laisse regarder les résultats des pirates avec et sans R39 et tu verras la différence. Donc si les calculs de matheux (dont le R39 n’inclue qu’une partie) ça marche. Et lorsqu’on sera parti pour parfois aller aux seuil de remboursement il faudra les faire pour savoir là où l’on met de l’argent.

Un emprunt non, mais financier sur ses fond personnels jusqu’au plafond de remboursement oui. Pour ces législatives on avait 3 personnes qui pouvaient le faire (mais qui n’a pas été fait pour l’une car pas de suivi(en partie ma faute, mais j’avais tellement de trucs à gérer), une autre qui décide que c’est trop tard et une autre qui de toute façon avait pas le temps et n’était pas bloquée par l’argent).
C’est sure que si on les prévient 1 semaine à l’avance et qu’on pense qu’on a aucune chance de gagner, ça motive pas à risquer le plafond. Mais bien prévu, on peut avoir des campagnes complètes. Et si on a une dynamique qui permet de faire les seuil de remboursement, on aura également des gens qui feront des emprunts.

Si des alliés potentiels ne se manifestent pas en avance c’est leur faute. Si on décide de faire des unions ou de se désister, les absorbants ou ceux pour qui on se désiste se doivent de rembourser les frais qui avaient été engagés, c’est la coutume.