Instance indépendante en lieu et place de l'IGPN


#1

Bonjour à tous,

Je souhaiterais discuter ici d’une revendication portée depuis un moment par Sud Intérieur ( Syndicat de policiers et salariées des bureaux du ministère de l’intérieur ), et pour le moment je n’ai pas vu un seul programme politique en parler. Actuellement déposer une plainte contre un policier est très difficile et n’abouti que peu même avec des preuves matérielles résultat peu gens le font même quand cela serait largement justifié que cela soit par peur ou car justement ils savent que la plupart du temps ce sera vain :

  • Si c’est fait dans un commissariat, cela se solde très souvent par une fin de non-recevoir ( au mieux ).
  • Auprès du procureur de la république, même là c’est loin d’être systématique.
  • Quand l’enquête est lancée, elle est prise en charge par l’IGPN qui est elle-même une composante de la police nationale, on se retrouve donc rapidement avec des actes minimisés ou niés dans un corporatisme visant à préserver l’image de la police, ce qui finalement provoque l’inverse auprès des population les plus touchées.
  • Quand une condamnation est prononcée la hiérarchie est rarement remise en cause, même quand la faute est dues à un ordre donnée par celle-ci. ( Malheureusement outre ceux qui s’en fiche et qui cherchent uniquement à se défouler, auxquels j’ai déjà personnellement était confrontés, certains ne connaissent pas suffisamment la loi et obéissent aveuglement aux ordres alors qu’ils sont en droit de ne pas obéir aux ordres les mettant dans l’illégalité … Et se retrouvent finalement seuls à être condamnés )

D’où l’idée de créer une instance complétement indépendante de la police habilitée à recevoir les plaintes et ayant les mêmes missions que l’IGPN actuelle mais sous contrôle d’ONG et/ou directement des citoyen.ne.s et qui aurait également la possibilité de facilement poursuivre l’état quand les dysfonctionnements viennent du plus haut de la hiérarchie.

Cette mesure serait loin de résoudre tout les problèmes et pour avoir suivi plusieurs affaires, assistés à plusieurs procès, je n’ai pus que constater que policiers et civils étaient loin d’être traités de la même façon dans un tribunal ( qu’ils soient dans le banc des accusés ou de la défense ), quand bien même la justice devrait être plus ferme pour ceux qui sont censés représenter l’état, mais ce serait déjà une première étape pour changer le cadre des relations entre les policiers en fonction et les autres personnes.

Bref,qu’est-ce que pensez-vous de cette idée ?


#2

Totalement pour.

À Grenoble apparemment la technique pour ne pas prendre les plaintes de ceux qui se sont fait taper dessus c’est de faire patienter les gens plusieurs heures avant de prendre leur déposition pour violences policières.

On en a eu pas mal aussi des cas pas bien gentils. Il y a même un type qui s’est fait condamner pour des actes de violences sur un policier durant sa garde à vue. Le certificat médical précisait que les blessures infligées se situaient sur les métacarpes du policier :laughing:.

Je pense qu’il faudrait aussi faire des cours de rattrapage sur la législation, parce qu’il me semble que la plupart des policiers ne la connaissent pas (et aux juges aussi, tant qu’à faire). Et aussi des cours de prévention du racisme, du sexisme et de l’homophobie.


#3

Je suis dans la partie si tu veux on pourra en discuter apres les legislatives :slight_smile:


#4

Salut,

Sur l’idée d’une institution complètement indépendante de la police : totalement pour.

En ce qui concerne les modalités d’élection de cette instance : je ne m’oppose pas à l’idée qu’un tel organe se place sous le contrôle des citoyen-nes. Mais il va vraiment falloir s’assurer qu’ils aient - sans nécessairement être des professionnel-les du droit- les compétences juridiques nécessaires pour statuer sur l’opportunité d’engager les poursuites ; pour initier des procédures.


#5

Alors vu que @Ching_Shih parlait d’en discuter après les Législatives, je relance un poil ce sujet.
J’avais prévu de mon coté d’écrire un billet de blog au sujet des problèmes du système policier. Je vais lire vos échanges ici, pour voir si ça m’aide à la rédaction de mon billet. Et je vous en reparlerai, bien sûr.

Après, si vous voulez parler de Justice (et ça me semble lié), vous pouvez aussi pinguer @Aurifex. Il est déjà sous l’eau, alors un sujet de plus ou de moins… :stuck_out_tongue:


#6

Oui @Relf etant flic je pourrais te donner ma vision des choses avec plaisir et travailler ausi sur le sujet pourquoi pas …


#7

En parler avec Sud intérieur ça peut-être également intéressant vu qu’ils travaillent ça depuis longtemps. Après à titre personnel je ne cache que je serais peu disponible avant la mi-août pour ça.


#8

Si ce sujet t’intéresse bien, tu peux aller voir du côté d’auteurs comme Fabien Jobard, Olivier Fillieule, Didier Fassin, Jacques de Maillard, ou Jérémy Gauthier. Ce sont de bons chercheurs qu’on entend malheureusement moins que des escrocs comme des Alain Bauer…
J’ai quelques textes tirés de revues en pdf. Mp moi si tu les veux :slight_smile: