Idées de sujets Opinions Piratées


#1

Ce post est strictement réservé à la soumission d’idées et d’envies de sujets par les pirates auprès de l’équipage Opinions Piratées afin qu’ils soient sélectionnés pour le vote par l’équipage, lors de ses réunions de préparation de soirée. Vous pouvez y soumettre vos idées à tout moment, elles seront les bienvenues :slight_smile:


Rentrée 2020/2021 : annonces et soirée de septembre 2020
Troisième soirée d'Opinions Piratées : thème, lieu et date
Dernière soirée et actualités ! Appel à tous les pirates (encore)
Deuxième soirée d'Opinions Piratées ! Appel à tous les pirates
#2

Peut-on se passer d’égo en politique ?

Je m’explique. On assiste, dans la vie politique française, à des guerres fratricides vraisemblablement mues par les ambitions personnelles des individus. Je pense en particulier à la guerre Fillon / Copé pour la présidence de l’UMP en 2012, ou plus récemment au candidat LREM dissident David Kimelfeld, qui s’est dressé contre Gérard Collomb (LREM) lors des élections métropolitaines de Lyon en 2020. Ces combats peuvent amuser ou consterner les spectateurs. Des partis moins exposés ne sont pas en reste, avec des fortes personnalités qui refusent d’admettre une erreur sans importance, ou ne supportent pas la moindre critique sur leurs réalisations. On s’émeut parfois que des responsables politiques puissent faire passer leur égo avant l’intérêt général.

Et pourtant. La vie politique telle qu’elle existe actuellement implique de se montrer, de se battre pour ses convictions. L’idée d’être dans la lumière, d’être vu, d’être reconnu, est un facteur de motivation. Lors de la campagne du 1er tour des municipales, j’ai constaté que quasiment tous les militants qui tractaient sur les marchés par chez moi étaient des candidats. La volonté d’être élu pousse à mener des actions. Que serait la politique sans égo ?


#3

Je propose le sujet de la statistique sur les minorités afin d’alimenter la recherche sur les discriminations, tel qu’expliqué et sourcé plus en détail ici :

https://discourse.partipirate.org/t/violences-policieres-x-racisme-systemique/18850/5

#4

l’Agriculture Bio.

Lors de la première réunion de l’équipage Agriculture, nous avons soumis notre souhait d’œuvrer pour une agriculture conventionnelle (ou agriculture “tout court”) plus vertueuse, sans tenir compte d’un label semi-indépendant et européen.

Nous pourrions donc discuter de ce que l’Agriculture de demain pourrait être, en prenant le meilleur de ce que propose le bio, tout en en évitant les dérives, et en restant une norme plutôt qu’une niche.


#5

Salut à toutes les personnes,

Je plussoie le thème de l’égo en politique en ajoutant ma tristesse de voir tout ces partis de “gauche” se tirer dans les pattes (ex:Melenchon/Hamon lors des dernières presidentielle) alors que si les partis de gauche se mettaient ensemble l’opposition à droite serait battue (fameuse convergence).

Je plussoie aussi le thème des statistiques sur les “minorités”. C’est pour moi un base solide pour lutter contre les discriminations.

A bientot,
R.


#6

Je reporte ici une demande formulée dans le post suivant :


#7

Je reporte une autre demande qui a été formulée, sur le sujet des communs :

C’est un sujet qui est apparu pendant le débat sur le RDB. Et il est également présent explicitement dans notre Code des Pirates. Je pense qu’on devrait creuser de ce coté pour consolider notre programme, et notamment répondre à l’envie de quelques pirates qui manifestent le désir de construire un projet général de société (dont le RDB est un gros symbole).
On pourrait discuter de :


#8

On pourrait aborder le Code des Pirates, comme questionné ici :


#9

Sur Twitter, François dos Santos un twittos parlant d’énergie et plus généralement d’environnement.
Ma suggéré ceci
"Vous devriez essayer de construire un débat sur les restrictions/efforts/réglementations qui paraissent plus ou moins acceptables (en fonction des profils urbains ou ruraux) et quantifier les gains. "

Liens vers le tweet : https://twitter.com/frdossant/status/1297288474672996352?s=19


#10

Je survalide cette approche. J’en discutais hier avec quelqu’un qui se reconnaîtra :wink: en parlant de la problématique EELV qui donne l’impression de vouloir justement passer en force sur des choses qui sommes toutes sont souhaitables (la fin de la voiture en ville…).
Pour moi l’un des gros problèmes n’est pas forcément l’idée de départ mais l’explication donnée (“pour le plus grand bien”), les raisons invoquées (et là souvent ça pose problème) et surtout les solutions apportées, voire les buts cachés (vouloir arrêter le nucléaire à tout prix ce n’est pas qu’une lutte contre le nucléaire, c’est une lutte contre notre société actuelle). Du coup, comme ça parait bourrin et incohérent, ça passe pour de la dictature et son lot d’arbitraire.

Bref, on peut et on doit émettre des idées, mais faut surtout étayer et limiter au maximum les interdictions (malheureusement les autres leviers risquent aussi de montrer une complaisance aux riches).

Autres voies possibles : au lieu d’interdire, obliger. Par exemple mettre en place des filière de recyclage EN FRANCE (bien sûr, à développer durant les discussion). Bref :smirk_cat: