Débats 2020-05 : Revenu de base - Interaction avec les autres mécanismes sociaux


#1

Lien vers Congressus : https://congressus.partipirate.org/construction_motion.php?motionId=2134

Rapporteur : @Bibo


#2

Pas de débat, ça veut dire que tout le monde est daccord ? x)
Il y avait déjà eu quelques réticences exprimées ici : Que faire des retraites, de l'AAH, de l'ARE avec un RdB ?


#3

Alors si, mais non, mais un peu. Ahah

C’est une motion qui porte quelque chose que je valide à 100%.
Mais c’est aussi une motion qui me paraît encore en beta-test. Dans le sens où, par exemple, l’impact sur l’inflation ou les salaires ne sont pas envisagés. De la même façon, la question de l’encadrement des loyers et des disparités de charges en fonction de l’endroit où on vit…

Ensuite, est-ce que les frais de fonctionnement des aides actuelles dissoutes dans le RDB est compris dans le montant associé ?

Enfin, quid d’un financement fiscal, par le retour de l’ISF, et la mise en place d’une lutte efficace contre la fraude ?

Sur un deuxième aspect, la conclusion de la motion (un RDB à 500€) rajoute pour moi de l’eau au moulin d’une allocation en nature. Dont on pourra discuter ensuite. :slight_smile:


#4

Je comprends pas d’où viendrait un tel problème ?

Non, je n’ai pas inclus les économies de structures, si vous avez des sources je suis preneur. Je ne l’ai noté que pour les APL.

Ce n’est pas l’objet de la motion. Mais c’est important, et je pense qu’on aura un autre débat sur cette question notamment lorsqu’on parlera du montant. Parce que qui dit montant, dit questions sur son financement. On aura une première base grâce à cette motion, mais il faudra aller plus loin.


#5

encore une fois, je n’ai pas trop de compétences en la matière. J’imagine donc que l’équipage Economie a réfléchi les effets de leviers potentiels dans un monde à RDB. Vous avez donc toute ma confiance !

Ca c’est un vrai truc. Parce que si on arrive à sourcer ces lignes, ca peut monter en potentiel ET affermir la densité de notre proposition politique.

Er assurément, si on communique là dessus, j’espère qu’on le fera avec cet angle là. :slight_smile:


#6

Comme dit dans le fil précédent, on a ici un financement de 500€ du RDB en convertissant des aides, ça veut pas dire que le montant qu’on souhaite est de 500€


#7

Ouaip :wink:
C’est une somme qu’on sécurise par conversion.


#8

Est-ce que la suppression du système de retraite implique celle de la retraite complémentaire Agirc-Arrco? Le maintient (et certainement le développement) de ce complément permettrait aux salarié.e.s de stabiliser leur revenu entre la période d’emploi et la retraite sans passer par des fonds de pension privées.


#9

Je glisse cet article ici. Il est signé Maïa Dereva, contributrice au réseau des Communs, et explique disons son organisation économique personnelle.

Je trouve que ce qui y est raconté est un vrai plaidoyer (sans l’etre) pour un revenu de base, avec une application concréte.


#10

Coucou, à la demande de Bibo je retransmets ici ce que j’ai écrit sur discord suite à mon écoute du 2e bandeau pirate.

Il y est résumé que le RDB remplacerait totalement les aides sociales, y compris la retraite et l’AAH.
On m’a donc éclaircie qu’il y manquait des subtilités et que ce ne serait effectivement que partiellement le cas concernant ces deux derniers.
J’avais pu lire aussi par-ci par-là dans les débats que les conditions pour avoir accès à plus concernant cette nouvelle forme d’AAH pourraient dépendre de si on a des frais causés par notre handicap, ce qui est effectivement important à prendre en compte, mais qui ne doit pas faire oublier que même sans frais (pour la mobilité, etc), si on ne peut pas accéder à un travail, 500€, 750€, ou même 1000€ par mois reste trop peu pour vivre dignement sans aucun revenu à côté.

Par ailleurs, j’ai aussi précisé que l’AAH est aujourd’hui à 902€70/mois quand on vit seul-e, et non à 800€ comme j’ai pu lire à un moment, ce qui reste beaucoup trop peu (voire nous rend complètement dépendant-e si on vit en couple), et à qui donc ce travail sur le revenu de base ne pourra faire que le plus grand bien, donc merci.

C’est tout pour moi.


#11

Je n’ai pas de réponse ! C’est un prélèvement effectué sur salaire ? Sous la forme d’une caisse, comme pour les autres cotisations retraites ?


#12

Oui, c’est ça. C’est un système à point par répartition avec bonus/malus géré par les syndicats.


#13

A priori je dirais que c’est aussi intégré au RDB auquel je pense là (mais je suis pas sûr). Il existe aussi des trucs privés de ce type ?

Après je suis conscient que les retraites c’est un sujet sensible. Dans mon idée, il va nous falloir un RDB haut (j’ai enfait qlq nouvelles idées de financement), c’est à dire qui permet de subvenir à ses besoins pour justifier de la fusion de ces mécanismes.

Dans le cas où cette idée fait peur, il faut bien avoir en tête que, si je prend la carrière d’une personne avec un salaire médian (1 789€ net), qui a commencé à travailler à 30 ans et durant 30 ans, avec un RDB à 1 000€/mois, j’aurais obtenu durant mes années travaillées (uniquement avec mon RDB) 1 000 x 12 x 30 = 360 000 euros arrivé à 60 ans. Et je continue à percevoir 1 000€/mois durant la retraite. Autrement dit, à vu de nez, ça me semble plus que raisonnable comme mécanisme de redistribution.


#14

A la fois je suis d’accord et en même temps je m’attends à un peu plus que 0 de plus qu’une personne qui ne travaille pas de sa vie mais ça se discute.

Le point qui change beaucoup c’est la taxation du travail. Tu dis bien net mais nous n avons pas la part brute. Ça joue sur ce qu’apporte la personne avec son travail. En taxant plus qu’aujourd’hui il faudrait un minimum de retraite (en supplément du rdb) je pense.


#15

Merci à tous pour le débat d’hier soir !

Petite mise à jour ce matin :

  • intégration de l’amendement de florie concernant l’orthographe et des formulations
  • intégration de la proposition d’alexscott d’hier soir de séparer l’AAH de la fusion, j’ai donc reformulé le point AAH et j’ai enlever le montant correspondant dans le tableau
  • harmonisation des termes, j’ai remplacé tous les termes « disparition, suppression » par « fusion », qui rend mieux compte de la démarche tout en évitant de faire croire que la motion amenait à tout détruire

#16