Débats 2018-11 : sous motion: soutien au mouvement nous aussi


#1

Rapporteur : @ThomasWatanabeVermorel

Réserves :
Il est fortement déconseillé d’émettre un avis dans le corps des motifs de la motion au sujet d’un vote qui a lieu dans le même cycle.
Les porteurs peuvent retirer la partie mentionnant le mouvement Nous Toutes.


#2

Bonjour,
je conçois que mon avis concernant la motion de soutien au mouvement nous toutes ne soit pas à sa place, elle est en outre inutile, je la supprime donc sans difficultés.
En revanche il me paraît important de conditionner notre soutien au mouvement “nous aussi” à celui que nous accorderions au mouvement “nous toutes”. En effet, le mouvement “nous"aussi” se pose comme participant du mouvement “nous toutes” et ne souhaitant ni le concurrencer ni lui nuire d’aucune façon. Nous ne saurions soutenir ce mouvement sans en respecter la dynamique.

En conséquence, je suis, pour le moment et sans clore le débat, enclin à reformuler la motion de la façon suivante:

Exposé des motifs :

dans le cas de figure où le Parti Pirate vote le soutien au mouvement Nous Toutes, il devrait également se positionner, dans une sous motion, sur son soutien au mouvement nous aussi qui vise à mettre en relief les victimes les plus exposées, dans une démarche d’intersectionnalité. https://blogs.mediapart.fr/les-invites-de-mediapart/blog/301018/pour-un-24-novembre-politique-marchons-contre-les-violences-sexistes-et-sexuelles?fbclid=IwAR2EHGjCJJtF5yyp-wisbt2PMhC2GVaAPUmoUAJioDpRWou1yABObHPC3fw 8

Contenu de la proposition :

Le Parti Pirate apporte son soutien au mouvement Nous Aussi.


#3

Bon, le sujet n’a pas l’air de passionner les foules. Je relance en indiquant que le mouvement “nous aussi” n’est pas du goût de tout le monde:


#4

Entre le Strass et Ni Putes Ni Soumises, il va peut être falloir choisir…


#5

En fait non. C’est notre position sur le sujet qui pourra éventuellement valider un choix entre ses deux structures qui on effectivement chacune une politique différente.


#6

A titre personnel je suis contre le principe d’intersectionnalité (de ce que j’en connais en tout cas).

Pour ce qui est du sujet actuel le mouvement “Nous toutes” me semble suffisamment inclusif pour que Toutes les femmes (et les hommes) puissent le soutenir, ce mot d’ordre a apparemment permis à des collectifs comme le Strass de s’inclure dans ce mouvement. Je ne vois pas l’intérêt de segmenter le mot d’ordre, au risque de fracturer le mouvement dans son ensemble (ce qu’acte le communiqué de Ni putes ni soumises). Et du coup cela brouille le message initial qui devient tout simplement inaudible.

Si tu veux mettre l’accent sur tes différences par rapport aux autres dans le cadre d’un mouvement inclusif (nous sommes différents mais nous avons des points de convergence) alors à mon sens tu deviens responsable du fait que chacun regarde davantage ses différences que ses points communs.


#7

@ThibautLeCorre je serais intéressé d’avoir ton opinion plus détaillé sur l’intersectionnalité dans un fil dédié.
Je crois cependant qu’il y a une mauvaise lecture du mécanisme dont on parle ici. L’espoir particulier que porte #noustoutes c’était de dépasser les lignes de fracture dans les rangs féministes qui sont les questions de prostitution, le statut des trans et le voile. L’idée est de se mobiliser sur la question des violences qui est commune à tous les mouvements, en laissant volontairement de côté les sujets qui fâchent.
C’est bien en ce sens que les mouvements signataires de la tribune #nousaussi veulent participer. Elles entendent y dénoncer les violence sexiste et sexuelles dont elles sont victimes. En acceptant de défiler, justement, aux côtés de mouvement tels que ni pute ni soumises, ou le Nid, et on peut imaginer combien cela doit être difficile. Mais bien sûr, sans se cacher non plus. L’idée d’une marche comme celle-là, c’est bien de réunir les personnes concernées pour ce qu’elles sont, pas de donner à voir une uniformité de façade.


#8