Alliance : avec qui refuse t-on de s'allier ?


#21

J’ai déjà participé à une liste EELV pour des municipales tout en gardant mon étiquette Parti Pirate. Ce que j’ai vécu à ce moment là était très bien. Les Verts en question ont été très respectueux des 3 Pirates sur leur liste et du PP en général. Nous y avons gagné une certaine visibilité. Malgré ce qu’ont remonté certains Pirates lointains, je considère que cette expérience a été un succès.

Pour info, les Verts ont invité les 3 Pirates la semaine dernière à une petite réunion relativement informelle, où ils ont beaucoup discuté des prochaines municipales. La porte est donc toujours ouverte à Toulouse, pour le moment.


#22

En effet, j’ai toujours des contacts avec des militants eelv de ta région, et en effet, ils sont plutôt ouverts au dialogue, d’autant plus si tu t’es déjà manifestée auprès d’eux comme pirate locale.
N’hésite pas à me demander de te mettre en relation avec l’un d’entre eux je le ferai avec plaisir. J’ai toujours des contacts avec des eelv un peu partout donc cette proposition est valable pour tous les pirates.


#23

Les relations avec les militants EELV sont souvent bonnes. Et il peut être très intéressant de s’associer avec eux sur des scrutins locaux si la dynamique a du sens.
Le seul souci avec EELV c’est que quand on bosse avec eux pour le premier tour, on se retrouve embarqué avec le PS pour le second. En tous cas, ça a été le cas lors des derniers scrutins. Et ça, c’est très problématique, tant le PS a failli lors du dernier quinquennat.
Peut être qu’avec la décomposition du PS, EELV finira par viser la gagne, un peu comme à Grenoble. Dans ce cas, ça aura incontestablement du sens de partir ensemble.


#24

Oui je pense qu’on pourrait faire ça
Après il le reste à apprendre le programme du Parti Pirate par cœur et de l’appliquer au niveau locale :wink:

S’il y a un lien avec les idées du PP je prends :slight_smile:


#25

Le P.R.O.F.I.T. !! Le P.R.O.F.I.T. !!

Partage non marchand
Revenu de base
Ouverture des données non personnelles
Lutte contre le Fichage
Indépendance de la Justice
Transparence de la vie politique.


https://wiki.partipirate.org/Portail:programme


#26

Merci ! :stuck_out_tongue:


#27

Tu peux décliner la Déclaration de Politique Générale suivant la devise du Parti Pirate : “Liberté, Démocratie, Partage”.

D’une manière générale je reviens sur une proposition que j’avais faites ici (Les européennes avec Génération-s ?):

nous devrions avoir un petit laïus prêt pour nous présenter en temps que PP auprès de nos éventuel partenaires permettant rapidement d’affirmer nos valeurs (Déclaration de Politique Générale, Liberté, Démocratie, Partage, Communs, Europe …) et nos particularités (Démocratie liquide, relations avec d’autres mouvements citoyens, réflexions par rapport au monde à venir sur le mode dystopique …),

Est-ce que ça pourrait rentrer dans le cadre de la mission de l’ @EquipeCommunicationExterieure ?


#28

Oui ça peut.


#29

Je pense que les municipales (hormis peut être les très grandes villes comme Paris/Marseille) peuvent se détacher de cette approche national pour être sur une logique “locale”.

Pour ce qui est du PS, sérieusement … Qui pense encore qu’il va survivre, écraser entre en marche d’un coté et bouffé par Génération.s et la FI de l’autre. Dans les sondages que je vois pour le moment, EELV fera entre 4 et 8, le PS entre 6 et 10.


#30

Le PS va survivre pour la même raison que le PRG survit, ou les radicaux valoisiens, ou… plein d’autres partis. Les partis politiques ne meurent pratiquement jamais. Et le PS dispose encore d’un important réseau d’élus locaux. Son avenir ne se jouera pas tant aux européennes qu’aux municipales qui suivront. Et savoir ce qu’EELV fera à ce moment là…


#31

Oui alors on ne s’est pas compris. Si le PS devient aussi faible que le PRG ou les valoisiens, on peut les considérer comme morts hein :stuck_out_tongue:

Attention aussi à l’image du réseau local du PS. Une belle partie des élus qui seront encore actifs dans quelques mois (pour les municipales) sont passés vers En Marche (pas vers Génération.S hein :stuck_out_tongue: ).

Maintenant j’ai l’habitude de traiter les élections à l’échelle ou elles s’expriment.

Pour les Européennes, on est à un niveau “national” ou “européen”. Les verts sont autonomes au parlement (ils ont leur groupe) et ne sont pas alliés avec le PS au niveau national (je rappelle quand même que tous les membres d’EELV qui sont restés au gouvernement après la décision d’EELV de ne plus suivre ledit gouvernement se sont fait virer hein).

Pour les municipales, tout dépend pour moi du projet local. Tu peux parfaitement avoir un groupe “Gauche” avec PS-EELV qui a un vrai projet pour la ville en accord avec nos valeurs, et parfois non. On est à une échelle locale, on a pas forcément la même approche.

Note que je sais bien que cela dépend aussi de la taille de la commune, les très grandes villes (Paris, Lyon, Marseille, Strasbourg, Bordeaux) ont une approche bien plus nationale.


#32

Sauf que non : ces partis sont encore assez vivants pour avoir régulièrement des ministres et des présidences de régions. Ok, ils ne comptent plus parmi les deux ex partis hégémoniques de la 5ème république et plus de la moitié des français ignore jusqu’à leur existence. Mais ils pèsent dans le jeu et le PS va continuer à peser dans le jeu.

Oui, c’est aussi l’intérêt du scrutin européen à un tour que de pouvoir bosser avec des gens sans craindre de se faire niquer au second tour :slight_smile:
Dans le cadre des européennes se mettre avec EELV est une stratégie valide possible. Personnellement je la soutiendrai si et seulement si elle rapporte quelque chose au Parti Pirate. Ce "quelque chose " je ne sais pas trop ce que ça peut être parce que, faut pas déconner, on aura jamais de place éligible. Mais c’est pas pour ça qu’il ne faut pas réfléchir à cette option.

Voilà, alors là on arrive exactement au sujet initial de ce post que j’ai lancé. Qu’est ce qu’on autorise comme alliance et qu’est ce qu’on autorise pas, même à l’échelle locale, parce que ça pourrait avoir un impact pourri au niveau national ?

Aux dernières municipales, on avait pas de consigne précise. Du coup on a eu un pirate élu sur une liste UDI. Ce mec a fini par passer chez Dupont Aignan. C’est pas dramatique vu que l’affaire n’a fait aucun bruit mais bon, est ce qu’on met des barrières ou non ?

A priori, on exclut toute alliance avec le FN, il y a là dessus une décision de la CN dont la validité court toujours. Mais est ce qu’on accepte qu’un pirate aille sur une liste LR ? ou UDI ? Modem, LREM ? Où met on la limite ?